Accueil » Articles » Entraînement » Le HIIT : High Intensity Interval Training

Le HIIT : High Intensity Interval Training




+ de 100 newsletters exclusives déjà parues !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter et l'ebook :

“Guide complet pour la prise de muscle”

Après avoir vu ensemble s’il fallait faire ou pas du Cardio en Sèche suivant les individus (Sèche : faut-il faire du cardio ?), nous allons aborder dans cet article une forme bien particulière d’exercice cardio-vasculaire en musculation : le HIIT ou High Intensity Interval Training dit plus simplement le fractionné en français.

Nous traiterons des aspects du HIIT par rapport à son utilisation en musculation suivant que nous soyons en prise de masse, mais surtout en sèche et en ayant comme objectif la prise de muscle, la prise de force et la perte de gras à terme.

Vidéo

1 – Musculation – Qu’est-ce que le HIIT exactement ?

Le HIIT est tout simplement, à l’inverse du traditionnel cardio à basse intensité où l’on court ou pédale de manière régulière au même rythme pendant toute la durée de la séance, du fractionné où l’on va alterner des périodes intensives entrecoupées de périodes de repos actif ou passif.

Par exemple, le fameux 30/30 (30 secondes d’efforts, 30 secondes de repos) est du HIIT.


Rudy

2 – Musculation – A quoi sert le HIIT en théorie ?

En théorie, le HIIT a plein de vertu, notamment pour perdre du gras plus rapidement.

En effet, contrairement aux exercices cardio-vasculaires classiques qui brûlent surtout des kcalories pendant l’effort, le HIIT en brûle plus, notamment à cause de la dette d’oxygène (cf. Les temps de récupération en musculation) après l’effort. Il augmenterait ainsi le métabolisme de repos.

Il est également dit que le HIIT influence favorablement nos hormones qui aident à prendre du muscle et perdre du gras.

Enfin, le HIIT prendrait moins de temps pour une dépense calorique supérieure au cardio à basse intensité.


Rudy

3 – Musculation – Pourquoi ne pas faire de HIIT pour perdre du gras ?

Vous vous en doutez, si je fais un article, c’est que presque rien n’est vrai !

Dire que le HIIT est une façon de faire de l’exercice cardio-vasculaire pour perdre du gras plus rapidement est une grosse erreur.

Premièrement, l’effort réalisé va mettre à contribution surtout les glucides comme substrat énergétique et les protéines si vous êtes au régime et que vous mangez donc sous votre maintenance calorique, peu de calories, car vos réserves de glycogènes sont au plus bas.

À l’inverse, le Cardio à basse intensité va lui brûler majoritairement votre gras, vos réserves adipeuses. Ce n’est pas pour rien que la plupart des Bodybuilders pros ne jurent que par sa pratique.

Cela est tout simplement dû à l’une des bases physiologiques que sont les filières énergétiques et que je vous invite à revoir plus précisément dans mon article sur les temps de récupération en musculation que j’ai mis plus haut en lien – L’intensité de l’effort est déterminante pour brûler presque exclusivement de la graisse.

Deuxièmement, lorsque l’on est au régime, nous avons moins d’énergie, nous avons des difficultés à récupérer parce qu’encore une fois, nous mangeons moins que ce dont nous avons besoin.

Nos séances d’entraînement en musculation en pâtissent et nous perdons de la résistance (notre faculté à enchaîner des séries intensives et productives), voir de la force si l’on arrive dans les derniers kg à perdre.

On en arrive à faire des adaptations en réduisant son volume d’entraînement pour perdre le moins de muscle possible et garder au mieux ses performances.

Augmenter son volume d’entraînement en sèche n’aurait que pour une conséquence une fonte, une perte de muscle accrue ! Nos réserves de glycogènes sont au plus bas, l’intensité de l’effort privilégie l’utilisation des glucides et des protéines et si vous n’avez plus de glucides…

Hors, en ajoutant du cardio à haute intensité, notre HIIT en plus de notre entraînement de musculation, nous allons rajouter un effort intense (augmentation du volume) à nos séances de musculation déjà intensive et allons accroire notre fatigue, récupérer moins bien alors que nous devons tout faire pour préserver notre énergie en vue de nos entraînements.

Cela ne nous aidera pas à augmenter notre métabolisme, mais au contraire à le faire ralentir du à cet excès de volume de travail intensif.

Le but en musculation en général est d’être musclé et sec et en ce sens, ce sont les séances de musculation notre priorité. Le HIIT ne donne pas plus de muscle ici, mais va donc nous aider à en perdre plus.

Troisièmement, les effets des différentes hormones sont différents que l’on soit en surplus calorique ou sous notre maintenant. Par exemple, une augmentation de l’hormone de croissance n’a pas les mêmes effets que l’on soit en prise de masse ou en sèche.

Ainsi si l’on vous dit que le HIIT a beaucoup de vertu pour perdre du gras parce qu’il augmente telle ou telle hormone, ce n’est qu’une vaste fumisterie qu’un pseudo spécialiste relaie.

Pour prendre un autre exemple, ce qui compte pour prendre du muscle, la plupart du temps, ce sont nos secrétions hormonales sur un mode autocrine/paracrine (local par nos cellules musculaires). Les secrétions endocrines n’ont pas du tout les mêmes effets sur nos muscles et notre perte de gras.

Pour conclure sur les hormones, nous n’avons pas tous non plus les mêmes réactions. Certains vont avoir une hausse de testostérone suite à un effort intensif quand d’autres vont surtout avoir une chute. En général, on a plutôt une baisse à moins d’être un peu doué.

Alors, si quelqu’un tente de vous expliquer sur le HIIT préserve le muscle au régime, fuyez vite !

Enfin, perdre du gras rapidement est un bel euphémisme. Cela n’existe pas. Vous avez sans doute mis des années pour prendre du gras et celui-ci ne va pas partir du jour au lendemain.

Tout vient à qui sait être patient, travailleur et persévérant, qui sont la base des valeurs de SuperPhysique. Alors, prenez votre temps et ne lâchez rien ! Inutile d’être pressé, vous ne pourrez pas aller plus vite que la musique !

Je vous renvoie à mon article Sécher : Qui, Quand, Comment pour plus d’informations sur le sujet.


Rudy

4 – Musculation – Le HIIT : conclusion

Nous n’avons pas parlé de la pratique du HIIT dans une optique sportive, de condition physique et/ou de plaisir qui la a de l’intérêt bien évidemment.

La notion de plaisir est quelque chose d’extrêmement important pour progresser et c’est pourquoi si cela vous fait plaisir d’aller faire du fractionné ou du HIIT, ne vous en privez pas.

Maintenant, vous savez ce que cela fait à notre corps et il convient donc de faire les bons choix en fonction de vos objectifs.

En prise de masse, le HIIT aura moins d’effets indésirables puisque nous mangeons suffisamment et plus que nos besoins la plupart du temps, mais il ne sera pas une arme pour devenir plus musclé, plus fort et plus sec !

Enfin, nous n’avons pas tous les mêmes besoins en exercice cardio-vasculaire pour perdre du gras, mais pour cela, je vous renvoie au premier lien en haut de la vidéo pour bien comprendre ce qu’il en est.

À ceux qui désireraient plus d’informations sur ce que je recommande pour sécher, pour prendre de la masse, pour faire son programme, progresser après… je vous rappelle que mes eBooks et Formations sont disponibles sur la boutique !

Sur ce, bon entraînement à tous !

Partagez cet article :

Notez-le !

 
  • Currently 2.5135/5 Stars.37

Le saviez-vous ? SuperPhysique est aussi une e-boutique qui vous propose de nombreux accessoires de musculation (élastiques, sangles, ceinture de force, rouleau de massage, bandes de poignet...), des vêtements et les meilleurs compléments alimentaires (gainers, protéines, boosters, BCAA, créatine...). Nous avons expédié plus de 30 500 colis à plus de 10 000 clients depuis 2012. En savoir plus

Prise de muscle     Prise de muscle     Développé couché

21 commentaire(s)

Rudy Coia

Je ne suis pas que cela aide d’augmenter sa VMA pour la musculation à moins que tu t’entraines en séries très longues :) Coaching et Formation : http://www.rudycoia.com/boutique

Mike

Hello Rudy, et que penses-tu d’une séance de HIIT par semaine pour améliorer sa VMA et sa vascularité dans le but d’être justement mieux oxygéné pendant tes séances de musculation et donc probablement plus endurant à l’effort, donc des meilleurs résultats? Et ne serait-ce que pour la santé du coeur. Merci d’avance pour ta réponse

Ben

Ah merci, je suis rassuré. Je vient de terminer un programme HIIT de 2 mois, résultat : Avant -> 80 kg 15% (DC: 5x100; SQT: 5x130; SDT: 5x140) Après -> 75 kg 15% (DC: 4x90; SQT: 5x120; SDT: pas testé) J’étais en train de me prendre la tête pour trouver quelles erreurs j’aurai pu commettre. Maintenant je sais… Thanks.

Rudy Coia

En gros, je résume ta pensée : Au lieu de comprendre ce que je dis, tu penses sans savoir que je dis des choses parce que je suis contre comme ca… Excuse moi mais es-tu bête ? :D Si quelque chose a un intérêt, je le dis. C’est ce que je fais avec le HIIT ici. Si cela a des inconvénients, je le dis aussi. Et après j’en tire les conclusions pour chacun quoi…. Ton comportement m’exaspère dans le sens où tu viens essayer de faire le spécialiste que tu n’es pas… Qui as tu entrainé ? Combien de personnes as tu entrainé ? Quelle est véritablement ton expérience ? As-tu déja ouvert un livre de pharmacologie pour comprendre en surface comment fonctionne le système hormonale ? De ce que tu dis pour te justifier, tu es un individu lambda qui se sert de sa propre expérience pour faire des conclusions. Je t’invite à revoir la Méthode Chinoise et ensuite à relire cet article sur le HIIT pour bien comprendre. De mon point de vue, comme beaucoup, ce sont les croyances qui te font parler et non la raison. Qui plus est, tu parles, tu parles… J’ai lutté des années contre des personnes comme toi qui parlait sans preuve… Et encore une fois, je n’ai jamais dit que le HIIT ne marchait pas mais qu’il y avait mieux pour sécher et garder ses muscles… En plus, pour reprendre ton expérience, tu me parles de progrès sur le Squat et le SDT qui sont des exercices essentiellement “nerveux”... Tu me parles de sèche pour parler de ton niveau… abstrait ! As-tu également des problèmes de compréhensions ? De réflexions ? 1 - Tu mélanges TOUT ! Tu me montres une étude sur des jeunes femmes qui ne sont pas pratiquantes de musculation, qui ne sont pas au régime depuis des semaines, des mois, qui sont fatigués de ne rien manger et tu m’en tires des conclusions… Tu me parles de mon expérience personnelle mais je te parle de l’expérience de plus de 2000 personnes de coachés. Est-il possible que tu ne veuilles pas admettre que tu peux faire mieux ? Que le HIIT te convienne, te plaise, qu’il marche est une chose mais faire mieux est concevable… 2 - C’est bien ce que je disais, tu sais surtout répéter mais n’a pas les connaissances de bases sur le coeur et sa santé. Je te conseille donc l’ouvrage de physiologie de base de Willmore et Costill pour te mettre à niveau. Encore une fois, répéter, c’est bien mais comprendre, c’est mieux. 3 - Je peux dire dans la majorité des cas car je n’exprime pas mon expérience personnelle mais mon expérience de coach sur 2000 personnes suivies de manière hebdomadaire. C’est bien pour ca que je peux pour 99% que c’est ainsi… Tu mélanges absolument tout. Tu crois que je parle de mon expérience unique mais non, je parle de conclusions faites à partir de mon travail. Ce ne sont pas des paroles ou des articles en l’air, au contraire… 4 - C’est ce que je dis encore… Tu n’y connais absolument rien, niveau 0 et tu te permets de venir embrouiller les gens… Fais l’effort de comprendre ce que je dis, sois humble et apprends un peu… Tu bottes en touche magnifiquement bien parce que tu ne sais pas. Il n’y a pas de honte à ne pas savoir, mais dire qu’on sait alors qu’on ne sait rien, ca, c’est la honte. 5 - .... Comme d’habitude, tu mélanges tout. Tu cites, tu ne comprends. Tu ne sais pas ce qui fait qu’on est en anabolisme ou pas… Tu cites des gens sans savoir s’ils ont raison ou pas, encore une fois sans comprendre ce que j’explique plus haut… Je te prierais désormais de ne plus intervenir sur SuperPhysique. Tes prochains messages seront supprimé (ne perds donc pas ton temps) puisque tu ne fais aucun effort de compréhension, que tu crois tout savoir alors que tu es proche du niveau 0, que tu ne sais pas interpréter des études et qu’en plus, tu tires des conclusions erronées sans faire aucun effort de compréhension, de réflexion… Bonne continuation et surtout ne fais pas ce qui est le mieux pour toi, ce serait dommage que ca marche encore mieux… Coaching Sportif Online : http://www.rudycoia.com

Dimitry

Salut Rudy ;) Tu peux avoir l’avis que tu veux ça ne me dérange pas, mais je pense que tu dénigres le HIIT juste parce que ça ne colle pas avec ce que tu préconises depuis plusieurs années et que tu préfères donc ne pas changer de discours, préférant dire que le HIIT est “une vaste fumisterie”, que “presque rien n’est vrai” (on dirait bien que je t’ai lu finalement…) C’est ça qui me dérange, au delà de ça, rien de personnel. Dommage qu’en retour tu parles plus de la forme que du fond et préfère me dénigrer autant que mes propos. En effet tu pars du principe que je ne sais rien et ait un avis biaisé, faisant croire que je n’ai aucune connaissance alors que quiconque lit ce commentaire et mon précédent voit bien que mon discours est cohérent. Il se trouve que c’est la deuxième année consécutive que j’utilise le HIIT pour perdre du poids, au régime, et même en fin de régime. De plus, je n’ai jamais été aussi sec que l’année passée, année ou j’ai introduis pour la première fois le HIIT (à hauteur de 1X semaine, c’est tout ce que je faisais comme cardio). Cette année, après presque 3mois de régime et plusieurs séances de HIIT, je continue malgré tout à augmenter mes perfs en Squat et Soulevé de terre. En plus de mon expérience je me renseigne chaque jour depuis des années pour, comme toi, acquérir des connaissances et une vision d’ensemble. Donc, pour l’ignorant lambda qui ne sait rien, on repassera…. Donc, je vais essayer à nouveau de te répondre, et si on pouvait se concentrer sur le fond… 1. non je ne le sais pas. Comme dit plus haut, je pratique moi-même, et jamais je n’ai pu faire une heure entière de cardio au régime, long et chiant à mourir. Par contre n’importe qui est toujours assez frais pour se donner correctement pendant 10-15 minutes. Que ça ne t’aille pas trop dans ton cas personnel je peux le comprendre mais ca n’est pas une réalité universelle. Et je parle bien du HIIT dans le cadre de la sèche, tu l’avais compris. ps : si au régime tu te sens toujours fatigué et tu as toujours l’impression de devoir lutter, tu devrais peut être revoir ta diète ;) Il ne faut pas oublier aussi que plusieurs études ont fait la comparaison entre un format HIIT et un format endu classique, et ont trouvés un effet supérieur pour la perte de poids dans le premier cas. Notamment une étude qui trouve qu’après 15 semaines, le groupe HIIT perd 2.5kilos de GRAS quand le groupe endu classique ne perd rien. (l’étude: the effects of high-intensity intermittent exercise training on fat loss and fasting insulin levels of young women”). Certes il s’agit de débutantes et l’effet peut être supérieur chez ce groupe particulier. SIgnalons aussi que John Meadows, bodybuilder pro très instruit, explique comment le cardio long et léger peut faire perdre du muscle et prendre du gras (car c’est une adaptation physiologique pour un besoin précis travaillé lors de ce type de cardio : l’endurance) 2. toute ta réponse veut juste me discréditer moi plutôt que le fond, donc je passe… pour ce qui est de la santé du coeur, cette étude “http://bjsm.bmj.com/content/early/2013/10/21/bjsports-2013-092576” conclut que le HIIT est 2X plus efficace pour améliorer les paramètres santé du coeur (=l’abilité au système circulatoire et respiratoire à fournir le corps en oxygène) par rapport a une activité d’endurance modérée. 3. Facteur individuel oui, je l’ai dit, tu le dis maintenant aussi. J’aurais donc voulu que tu l’écrives dans l’article… Et donc on ne peut rien en conclure d’universel, juste de la personnalisation a tester. Rappelons tout de même que plusieurs études penchent quand même en faveur du HIIT pour la réduction de la faim et non pour son augmentation, donc tu ne peux pas dire “dans la majorité des cas ca va augmenter la faim”. 4. Voir point 2…. Tu me reproches d’affirmer des choses comme étant universel alors que tu le fais allégrement dans l’article (“si on vous parle de hiit, fuyez vite”, très intelligent, on comprend bien qu’il faut personnaliser l’entraînement quand tu dis ça). Moi je dis avant tout qu’il faut individualiser les choses et que c’est une option parmis d’autres. PS : si tu crois qu’écrire un commentaire sur SP c’est exister…alors tu te donnes trop d’importance… 5. D’accord, merci, très interessant. Je te prie également de continuer à apprendre et ne pas camper sur tes positions. Décidément, qu’est-ce que j’existe en ce moment… Et oui, je sais ses effets au régime, mais pas grâce à ton article :) Rappelons que le HIIT est anabolique (augmentation de la masse maigre attestée dans plusieurs études, notamment “The effect of high-intensity intermittent exercise on body composition of overweight young males” ou encore “http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23794400” qui dit : “In conclusion, the results suggest that 4×30 s and 4×4 min promote anabolic processes more than HVT, due to higher increases of hGH, testosterone, and the T/C ratio”) alors même si c’est un peu plus dur et fatiguant, ça vaut bien le coup. Et quitte à choisir une forme de cardio non fatiguante, alors on ne fait pas de l’endurance en course lente ou vélo tranquille, on opte plutôt pour de la marche. Je rappelle que des gens comme Meadows, pakulski, ou Charles Poliquin, coach très reconnu, recommandent le HIIT pour perdre du gras au régime. Et Meadows explique bien comment il vaut mieux choisir entre du très léger (marcher) ou de l’intense (HIIT), et que l’entre-deux peut faire plus de mal que de bien. Bonne continuation.

Rudy Coia

Salut Dimitry :) Tu sais, notre but est assez simple : Montrer ce qui est l’idéal et pourquoi certaines techniques ont le vent en poupe sans raison particulière, si ce n’est un effet de mode. Tu pars du principe que je fais des articles pour aller à contre-courant exprès alors que j’ai acquis des connaissances et surtout une vision d’ensemble de la musculation pour progresser, devenir sec… C’est malheureusement à cause de personne comme toi que je suis obligé d’exister car tu te permets de donner ton avis (biaisé et je vais te montrer pourquoi en reprenant chacun de tes points) car tu n’as pas le recul nécessaire, l’expérience suffisante pour comprendre. Tu ne fais que répéter… Alors dans l’ordre, je vais t’expliquer pourquoi ton avis est biaisé : 1 - Que le HIIT prenne moins de temps, c’est une certitude mais si tu as déja fait une sèche et fais sécher des gens, tu sais très bien que lorsque tu es fatigué, une heure à basse intensité fatigue moins que le HIIT. En sèche, tu n’es pas joyeux, tu es fatigué, tu luttes pour avoir le moral… Il ne faut confondre le HIIT en sèche, en prise de masse, pour la préparation physique… J’en parle en conclusion de l’article… 2 - Tu manies des enzymes pour faire croire que tu t’y connais comme beaucoup malheureusement. S’il n’y avait qu’une seule enzyme responsable de l’obésité... Encore une fois, citer des mots compliqués pour le commun ne sert qu’à faire croire à ceux qui n’y connaissent rien des choses erronées. Je te pose ainsi quelques questions : - Qu’est ce qui détermine la santé du coeur ? Que montre les études ? La Musculation n’est-elle pas déja une forme de HIIT ? - L’exercice à basse intensite “cardio” a-t-il des effets sur la santé du coeur, le métabolisme du glucose ? La sensibilité à l’insuline ? J’ai bien aimé la partie - A condition d’avoir des stocks de glycogène - La est tout le problème du régime… Tu peux citer une ou plusieurs études mais tu regardes tes pieds au lieu de regarder l’horizon et d’analyser la situation et ce que cela peut ou va faire. 3 - Facteur individuel, tu l’as dit toi même. D’expérience, les exercices de forte intensité pendant peu de temps augmentent plus la fin que les exercices à basse intensité. Nous avons eu l’exemple des années sur le forum avec le Squat et ses 20 reps ou ses multiples séries de 10 qui augmentaient énormément la faim à contrario d’exercice d’isolation qui n’ont pratiquement aucun effet dessus. On voit la que l’intensité de l’effort, dans la majorité des cas, va augmenter la faim, qui plus est si tu es au régime, en sèche et que tu as déja faim… 4 - Tu mélanges absolument tout dans ce paragraphe. Tu me parles d’augmentation du métabolisme, tu sais ce que c’est ? C’est du à quoi ? As tu lu mon article plus haut ? Compris les secrétions endocrines et paracrines / autocrines ? Tu cites des effets sans comprendre de quoi cela pourrait venir comme si c’était universel, admis, peu importe ce que tu manges, qui tu es, tes antécédents, ton niveau… Il est navrant de constater que tu n’as absolument rien compris à mon article et pas fait l’effort de comprendre ce que je dis avant de vouloir t’opposer à l’article juste pour exister, contredire .... 5 - C’est exactement ce que je dis dans l’article, le HIIT n’est pas le meilleur cardio pour sécher étant donné son intensité et la fatigue que l’on a. En dehors de ces autres périodes, je trouve son intérêt également limité si c’est pour prendre du muscle ou de la force, si ce sont les objectifs principaux. Pour conclure, tu mélanges absolument tout, n’a ni les connaissances, ni l’expérience pour venir nous contredire mais malgré tout, tu le fais. Je ne sais pas pourquoi le monde est aujourd’hui comme ca mais il faudrait arrêter de se croire meilleur, de chercher à exister quand on n’y connait absolument rien et qu’on utilise des mots qu’on ne comprends pas. Répéter, c’est bien. Apprendre, c’est mieux. Pose donc des questions au lieu d’affirmer, c’est vraiment le mal du moment. Sur ce bonne continuation, et fais du HIIT si tu veux. Tu sais maintenant ces effets au régime, en sèche. Il convient à toi d’agir pour ton bien ou pas. Coaching Sportif Online : http://www.rudycoia.com

Dimitry

En général, j’aime bien les articles de SP, mais la… C’est dommage de ne pas pouvoir se remettre en question, Rudy dit depuis longtemps qu’il est contre le HIIT du coup même si les preuves allant dans le sens du HIIT s’accumulent, il persiste et signe pour le descendre en flamme, se remettre en question ce n’est pas s’abaisser. Cinq raisons pour lesquels au moins une part de nos séances cardio devraient être du HIIT : 1. Le HIIT nous fait gagner beaucoup de temps Certes, le HIIT c’est plutôt taxant, mais même en fin de sèche, qui n’est pas frais pour faire au moins 15 minutes d’activité physique, même bien soutenue ? 15 minutes pour une séance dure mais efficace c’est toujours plus joyeux que de courir dans le vide 1heure entière. 2. Le HIIT a des effets plus favorables sur le métabolisme du glucose et la santé du coeur Ce type d’entraîneement nous fait utiliser une grande quantité de glycogène (certes il faut avoir le temps de renmplir les stocks ensuite!) en juste quelques minutes et a des effets anti diabète (nous sensibilise à l’insuline, excellent pour la perte de poids) et anti obésité notamment via son action sur l’AMPK et SIRT-1. Cet effet est plus puissant que n’importe quel autre type d’exercice (c’est Gurd en 2010 qui le dit et Weston et al., 2013) 3. Le HIIT aide à gérer la faim L’entraînement d’endurance a intensité modéré a pour effet de nombreuses fois démontrés d’augmenter la faim, mais une forte intensité est connue pour moduler positivement la faim. Le HIIT aide aussi à moins désirer la nourriture calorique en modulant l’activité d’une zone du cerveau en rapport avec la sensation de “récompense” et de satisfaction lorsqu’on mange ce type d’aliments. (notamment Crabtree, 2014) (attention ici on parle d’un facteur pouvant beaucoup varier d’un individu à l’autre) 4. Le HIIT aide à augmenter le métabolisme plutôt que l’abaisser Tant qu’on ne se surentraîne pas (certes il faut faire plus attention avec du HIIT), une séance de HIIT a un bel effet sur le métabolisme, cet effet est trois fois plus fort que du cardio long (Townsend en 2013) => Dans la même veine, alors que du cardio long peut être catabolique au niveau musculaire (c’est notamment John Meadows qui l’explique, comme quoi les bodybuilders pros ne font pas tous d’interminables heures de cardio…..), le HIIT a un effet ANABOLIQUE (forte intensité, donc utilisation plus forte de fibre de type II) Le hiit augmente aussi l’utilisation des acides gras après une séance et augmente la capacité des muscles à utiliser ces acides comme carburant (Talanian, 2007) 5. Le HIIT est parfaitement modulable On peut très facilement jouer sur l’intensité et/ou le volume, et personnaliser ainsi sa séance Cela dit, bien sûr le HIIT est plus taxant et il faut le prendre en compte, si on fait 5 vrais entraînements de muscu par semaine, il ne vaut mieux pas rajouter 2 séances de HIIT/sem par dessus!

Rudy

C’est parce que tu mélanges comme beaucoup la meilleure façon de faire avec ce qui marche à divers échelles. Nous ne disons pas que cela ne marche pas mais qu’il y a plus efficace pour perdre du gras et garder un maximum ses muscles au régime. Quant aux exemples que tu cites, ils seraient sans doute plus musclé et plus sec en changeant leurs pratiques de cardio mais la n’est pas leur but. Coaching Sportif Online : http://www.rudycoia.com

THIERRY G.

bonjour , j’ai bien lu votre article sur le HIT et d’après vos dires il faudrait faire du cardio a bas régime plutot que du fractionné ou HIT pour sécher. J’aimerai alors que l’on m’explique, étant pratiquant de crossfit et adepte d’entrainement HIT pourquoi l’ensemble des crossfiteurs sont secs et massif vis à vis d’un marathonien ou d’un joggeur si l’entrainement HIT doit faire perdre la masse musculaire ? Pour ma part j’ai essayé une sèche en effectuant sur un mois un régime avec assez de proteine pour garder la masse musculaire et beaucoup de cardio bas régime et j’ai perdu de la masse musculaire et non du gras . Par contre quand je fais entrainement de HIT ou tabata ou crossfit qui tape beaucoup dans le cardio et la musculation je vois la différence et je me dessine beaucoup plus sans pour cela avoir de régime spécifique. merci de votre réponse

Rudy

Si l’article ne te fait pas comprendre clairement et simplement les choses, quel est le meilleur cardio pour sécher et ne pas perdre de muscle et que cela ne te convainc pas, je ne sais pas ce qu’il te faut de plus. Il ne s’agit pas ici de croyance mais de faits. La meilleure façon de faire, pas ce qui marche ou pas. Merci de ne pas tout confondre. Coaching Sportif Online : http://www.rudycoia.com

trax

On ne sait plus ou donner de la tete avec toutes ces contradictions personne ne dis la meme chose je pense pas que cela soit mauvais surtout si on le rajoute 2 ou 3 fois max par semaine. comme tout, c’est l’excés qui est pas bon. maintenant moi je pratique le HIIT en periode seche j’ai jamais eu de probleme si l’alimentation suit un minimun.sa change du cardio pendant 2h apres . Maintenant ce n’est que mon avis perso

Rudy

Tu fais l’erreur classique de croire que chacun doit faire pareil, peu importe ce qu’il fait. L’article de mes amis de Sci-Sport analyse la pratique du HIIT pour des non-pratiquants de musculation ayant pour but la perte de poids et de gras. Si tu as bien lu notre article et vu la vidéo, il s’adresse aux pratiquants de musculation désirant sécher et non seulement maigrir, pratiquant déja du HIIT avec la pratique de la musculation. N’hésites pas à relire et revoir la vidéo pour bien comprendre les différences. Les mêmes conseils ne s’appliquent pas à tous en fonction des objectifs :) Ebooks et Formations sur http://www.rudycoia.com

Fabien

Mouais, une idée reçue qui est validée scientifiquement : http://www.sci-sport.com/articles/050.php

Cyril

Bonjour, Sympa le fractionné ou hiit mais d’après les centres de cardiologie c’est le meilleur moyen de détacher la plaque d’atherome ...donc méfiance Heureusement il y a d’autres facteurs qui rentre en jeu comme la nutrition..

Guest

Oui Vincent le suisse, adorateur de Mike! il avait toujours des théories hallucinantes sur l’entrainement mais ça lançait des débats intéressants… Tant mieux si il va bien. Dsl pour le petit HS.

Rudy Coia

Vincent, notre ami Suisse ? Si c’est le cas, je l’ai vu en novembre dernier sur Genève avec Yann :) Formations et Coaching sur http://www.rudycoia.com

Guest

A-t-on des nouvelles de Vincent? ;-)

Rudy Coia

En fait, le HIIT, c’est du Cardio-Musculation car l’entrainement de musculation est du HIIT si on exagère un peu, tu vois Laurent ? Donc après à toi de voir si tu le supportes et que ca ne te crève pas plus que de raison :) Formations et Ebooks sur http://www.rudycoia.com/boutique

Laurent S

Tiens au fait Rudy, si j’ai bien suivi, le soucis du HIIT c’est qu’il tape dans le glycogène musculaire après avoir consommé les glucides de la journée. Est ce que ça veut dire que s’il est utilisé parcimonieusement (genre un petit hiit de 10 15 minutes dans le style “tabata”), il peut être quand même efficace en limitant la consommation d’énergie aux glucides ingérés dans la journée sans aller taper dans le glycogène musculaire (et faisant donc perdre une petite partie des calories ingérées dans la journée)? Je pense par exemple à de petits fractionnés corde à sauter / sac de frappe. Merci.

Laurent S

Un grand merci Rudy! Je vais de ce pas adapter mon entrainement, qui est entièrement en haute intensité...

kibo

et encore une idée reçu qui en prends plain le c** merci rudy ;) mais tu oublies de dire que le hiit c’est surtout pour les files qui veulent maigrir en faisant de la muscu sans prendre de muscle. et là ça marche.

Ajouter un commentaire

Votre nom / prénom :



Votre email (non affiché) :




Se souvenir de mon nom/pseudo et email



Recopiez le mot de l'image  :

Discussions connexes sur les forums SuperPhysique
Rudy Coia
est coach perso musculation et de diététique depuis 2006 et co-fondateur du site SuperPhysique. Il a coaché avec succès des centaines de pratiquants.
http://www.rudycoia.com

SuperPhysique vous recommande

Mes secrets pour prendre de la masse

SuperPhysique vous conseille

TRX Training System : fabrication artisanale

Découvrez étape par étape comment vous construire un TRX (Total Resistance eXercice) Training System, permettant de vous entraîner quand vous n'avez pas de barre et haltères.
par Maxime C.

TRX Training System : fabrication artisanale

La programmation du CTS : Carrio Training System

Définition du CTS Carrio Training System. Comment utiliser les différents outils du CTS en fonction de ses objectifs ? Exemples de programme d'entraînement utilisant le CTS.
par Christophe Carrio

La programmation du CTS : Carrio Training System

Cube Training pour la force

Cube Training : la méthode de prise de force de Brandon Lilly.
par Rudy

Cube Training pour la force

German Volume Training : programme de musculation

Le populaire programme de prise de masse musculaire de Charles Poliquin et le German Volume Training revisité par Rudy Coia.
par Fabrice

German Volume Training : programme de musculation

MATERIEL DE MUSCULATION


Powertec

SuperPhysique Nutrition


Whey protein complex Vertical (du 02/12 au 08/12)

A PROPOS DE NOUS

Superphysique est une communauté de passionnés sur le thème de la musculation naturel.

Il est dédié à tous ceux qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

INSCRIPTION NEWSLETTER

NOTRE CATALOGUE

© 2009-2016 SuperPhysique™ - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Création