Accueil » Articles » » Road to Become a Powerlifter - Part 1

Road to Become a Powerlifter - Part 1




+ de 100 newsletters exclusives déjà parues !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter et l'ebook :

“Guide complet pour la prise de muscle”

Depuis peu, mon élève Sébastien Codron s’est lancé dans le powerlifting. Nous avons donc de commun accord décidé de vous faire partager son aventure mois par mois.

Mais avant, découvrons ensemble qui se cache derrière le fameux “Sebichu” avec une petite interview avant de lui laisser la parole pour vous narrer son périple dans la force athlétique.

Vidéo

1 – Présentation de Sébastien Codron

Je suis un passionné de musculation depuis maintenant quelques années. Cela fait près de 5 ans que je m’entraîne.

Cela peut paraitre beaucoup car j’ai aujourd’hui 21 ans (enfin presque) mais j’ai commencé le jour de mes 16 ans directement en salle.

J’avais une sorte de rituel avant chaque entrainement, je faisais 5 séries de 5 répétitions de tractions prise large, le plus large possible peu importe ce que je travaillais après parce que je voulais absolument progresser sur cet exercice et je pensais que ca suffisait comme échauffement.

J’ai commencé suite à la prescription d’un médecin car j’avais une hyper-cyphose dorsale concomitante avec une hyper lordose lombaire et m’a donc conseillé la musculation avant que cela ne devienne trop grave. Je voyais mon médecin tout les 3 mois pour suivre cela et je n’ai aujourd’hui plus aucune difficulté à me tenir droit.

Je n’ai pas été en salle de musculation tout seul mais avec un ami (Jérémy) parce que je le voyais se transformer au fil des semaines et je me suis dit alors “Pourquoi pas ?” Je n’avais pas spécialement d’objectif.

Après ma première séance, j’ai littéralement dévoré tout ce qui existait sur le sujet sur internet et c’est vite devenu une passion. Je me souviens même avoir pris une photo après cette séance car je me suis dit que je serais content de me souvenir de comment j’étais.

Je me disais que plus tard, je serais content d’avoir pris cette photo pour comparer ce qui est bien évidemment le cas.

J’ai fait du Rugby pendant 2 ans et j’ai finalement arrêté au profit de la musculation. Je n’avais pas spécialement le gabarit pour en plus, puisque je mesure 1m67 pour 58 kg à l’époque et 67 kg actuellement au moment de cet article

Dans la vie, je suis tuyauteur-soudeur ce qui est un métier assez physique mais qui ne m’a jamais empêché de concilier mon travail avec mon entrainement. Cela n’a jamais été une excuse quoi.

Je m’entraîne au SuperPhysique Gym, une salle qui m’arrange bien au niveau des horaires où beaucoup de choses fonctionnent sur la confiance et qui me laissent alors le temps de bien m’échauffer, de bien m’étirer, me masser… ce qui est indispensable pour vraiment réussir, ce que je compte bien faire. L’ambiance de la salle où tout le monde s’entraîne me motive également à me surpasser.

Je me lance aujourd’hui dans la force athlétique parce qu’on m’a mis la puce à l’oreille sur mes performances. Il faut dire que j’ai toujours été attiré par la force, je me suis toujours comparé aux performances de mecs “normaux” de 80 kg et je ne me trouvais pas spécialement fort.

Quand j’avais 16 ans et que je voyais des mecs faire des répétitions à 100 kg au développé couché, je me disais que je n’y arriverais jamais, que je n’avais pas le niveau, que j’étais une vraie merde.

Et de fil en aiguille, j’ai progressé aussi bien physiquement qu’en performance. J’ai toujours eu en moi une sorte de rage de réussir. Si quelqu’un réussit, pourquoi pas moi ?

A force de mettre mes performances sur mon compte Instagram et sur mon Facebook, beaucoup de personnes m’ont demandé si je faisais de la force et pourquoi je n’en faisais pas parce que je semblais avoir le potentiel pour d’après eux.

Et un jour, j’ai reçu plusieurs messages suite à une vidéo de soulevé de terre où il me semble j’étais à 160 kg où on me demandait encore pourquoi je ne faisais pas de force et c’est la que j’ai eu le déclic de regarder les minimas de la force athlétique pour me faire une idée.

Quand j’ai vu le minima à 400 kg au total ce qui était alors les poids que j’utilisais en séries, je me suis dit que je ne serais finalement pas ridicule et me voila aujourd’hui lancé dans l’aventure.

Je précise que je vais pratiquer sans matériel puisqu’il existe désormais deux catégories avec et sans et que je suis plus adepte du sans matériel.

Ce qui me plait vraiment dans la musculation et la force athlétique, c’est de me fixer un objectif et de me donner les moyens d’y arriver.

Je déteste les gens qui me disent avant de faire leurs séries"j’espère que ça va passer”. Avant de passer sous une barre, je n’hésite pas, j’y vais, je m’arrache et ca passe. “Failure is not an Option”
Y’a aucun autre choix possible en fait. Après, si ca doit ne pas passer, ça ne passera pas mais ça ne sera pas faute d’avoir tout donné, parce que je serais cuit et pas parce que je me serais imposé une limite psychologique.

La notion de dépassement de soi, de réussite fait partie intégrante de mon état d’esprit dans tout les domaines de la vie et c’est que j’aime en musculation qui en est pour moi un bon reflet.

2 -Musculation : mes débuts en Force Athlétique

Voila maintenant 5 semaines que j’ai commencé ma préparation, ayant comme but de devenir le champion de France de force athlétique dans la catégorie des -66kg.
Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas, ce n’est en aucun cas de la prétention. Je ne prédis pas que je serais le 1er lors de cette compétition, mais que j’ai comme but, comme objectif, d’être le 1er. 

Etre un meilleur soi, je m’y confronte chaque jour. 

J’aimerais donc aujourd’hui me confronter a d’autres personnes, qui j’imagine, ont les mêmes envies et sont dans le même état d’esprit que moi. Non pas pour prouver a qui que ce soit que je suis plus fort qu’intel mais pour me prouver a moi même que je suis capable d’être le meilleur dans un domaine, que je suis capable de bien plus que je ne l’imagine. C’est un peu ma revanche sur la vie, mon carburant qui me motive jour après jour, séance après séance a aller au-delà de mes limites. A chacun sa motivation, voici la mienne.

Je suis quelqu’un de compétiteur avec de grandes ambitions, je ferais donc tout mon possible pour atteindre mon but, aussi rêveur soit-il. Je sais que, de toute façon, je n’aurais rien a y perdre mais au contraire, tout a gagner !

Je vais vous faire part ainsi, plus ou moins chaque mois, de mon évolution, de mes ressentis, de mes réussites mais aussi le plus important : de mes échecs ! 
Car c’est dans ces derniers que j’apprendrais, que j’avancerais, que je me rapprocherai petit a petit de mon objectif.

Pour commencé, j’ai du apprendre les 3 principaux mouvements, a savoir :
Le Développé Couché 
Le Squat
Et le Soulevé de Terre.

Je savais ( enfin je croyais savoir ) les exécutés avant le début de ma préparation, mais nous avions du quasiment tout revoir avec Rudy.
Il m’a donc montré les positions a avoir pour les différents exercices et surtout la « Technique » Pour Tirer/Pousser de la meilleur façon possible, sans se blesser bien évidemment nous ne sommes pas la pour ça ! :)

Avant chaque séance de couché je commence comme ceci :

Je m’échauffe tranquillement les articulations, j’insiste bien avec la balle de massage sur les tendons qui relient mes triceps au coudes ( c’est ça de passer 3 ans a entrainement sans s’échauffer, maintenant, j’ai des problèmes aux coudes ! :D ) Je fais ensuite 2 séries de 10 répétitions avec la barre Mc Donald pour travailler ma souplesse et ne pas forcer en étant « raide ». Je me masse ensuite les lombaires avec le rouleau de massage avant de m’en servir comme « soutien » afin d’apprendre a ponter ! 2 série de 10 répétitions avec 40kg pour travailler le placement. Résultat : Ça défonce ! :D 
Une fois tout ceci fait je peux enfin attaquer ma séance !

Pour le soulevé de terre je commence ma séance comme ceci :

Je fais quelques mouvement de mobilité pour le bassin, je me masse ensuite la fesse gauche en m’asseyant sur la balle puis je l’étire ensuite car j’ai un « point » quand je fais mon SDT, Je fais 2 exercices d’assouplissement des adducteurs aussi, comme pour le développé couché afin de forcer sans être raide :) En faisant ça je peux me placer et tirer comme il faut sans douleur et sans gène. Je fais ensuite 2 série de 15 répétitions au relevé de buste, 2 série de 12 répétitions avec 6 kilos au curl + massage avec la balle + une petite prière pour que mes biceps court ne s’arrache pas avec ma prise inversée :D Je m’échauffe aussi les trapèzes avec un élastique.

Et pour le squat ça ce passe comme ça : 

Comme pour le SDT, je fais quelques mouvements de mobilité pour le bassin, je me masse les adducteurs, les ischios, les fesses, et les quadriceps avec un rouleau de massage ( J’y laisse des plumes a chaque fois tellement il est dur :D ) Je m’échauffe aussi les lombaires en faisant quelques répétitions au relevé de buste. J’attaque ensuite le squat en chargeant progressivement jusqu’à ma charge de travail !

Pour ce qui est des perfs : Je suis, a l’heure où j’écris a 3x10 a 110kg au squat - 10x5 a 97.5kg au DC pied au sol et 3x7 a 87.5kg pied en l’air - 3x6 a 175kg au SDT.

 

Partagez cet article :

Notez-le !

 
  • Currently 5/5 Stars.6

Le saviez-vous ? SuperPhysique est aussi une e-boutique qui vous propose de nombreux accessoires de musculation (élastiques, sangles, ceinture de force, rouleau de massage, bandes de poignet...), des vêtements et les meilleurs compléments alimentaires (gainers, protéines, boosters, BCAA, créatine...). Nous avons expédié plus de 30 500 colis à plus de 10 000 clients depuis 2012. En savoir plus

Prise de muscle     Prise de muscle     Développé couché

8 commentaire(s)

dourkk

Y a pas de quoi. Je vais garder un oeil sur ton parcours, ce sera une source de motivation supplémentaire. Hors-sujet: tu t’es inspiré d’Ebichu, pour ton pseudo?

Sébichu

Merci Jordan et Johnny ! J’ai déjà hâte d’être au prochain épisode pour vous parlez de tout ça !

Sébichu

Quentin, arrête de réfléchir, lance toi. Tu aviseras ensuite en fonction des problèmes qui se dresseront devant toi ;)

Sébichu

Merci beaucoup dourk, ton message me touche et me motive encore plus par la même occasion ! Si je peux motiver quelques personnes, c’est que j’ai atteins mon but !

Johnny Davidz

Cool l’interview. Bonne préparation à toi, tu verras c’est passionnant ; )

quentin

Salut! très bon article. Moi ça me motive parce que je voudrais aussi commencer la FA mais j’ai abandonné de faire les premiers pas cette année parce que je savais pas trop comment et où (je suis à Strasbourg) me licencier avec ces histoires des fédé qui se réorganisent. Sinon Mon profil est un peu similaire je fais de la muscu depuis 5-6ans, je fais 1m63 pour 65-67kg, (26ans c’est peut être une autre catégorie?) un bench à la claque à 100kg voir un peu plus, un squat à 9x130kg (avec des rest-pauses) et un sumo à 8x175kg.

dourkk

Ton positivisme a carrément l’envergure d’une montagne, mec! Avec une détermination à faire trembler la terre! L’article que je viens de lire est un formidable condensé de volonté brute et sans concession. Si tu mets réellement en pratique tous les principes que tu décris, je ne vois pas ce qui peut se dresser entre ton objectif et toi. Je le prends comme un message d’intense motivation, qu’au passage je te remercie de partager. Félicitations, mec, tu mérites déjà ta future (et proche) réussite! A mon avis, tu auras un nouvel objectif en tête à la seconde où tu auras atteint celui-ci.

Jordan

Super vidéo et super idée ! Je vais suivre en espérant que ça marche pour toi ! Bon courage et bonne chance pour demain meme si la chance n’a rien a voir dans ta réussite ;)

Ajouter un commentaire

Votre nom / prénom :



Votre email (non affiché) :




Se souvenir de mon nom/pseudo et email



Recopiez le mot de l'image  :

Discussions connexes sur les forums SuperPhysique
Rudy Coia
est coach perso musculation et de diététique depuis 2006 et co-fondateur du site SuperPhysique. Il a coaché avec succès des centaines de pratiquants.
http://www.rudycoia.com

SuperPhysique vous recommande

Mes secrets pour prendre de la masse

SuperPhysique vous conseille

Road to Become a Powerlifter - Part 2

Suivez la préparation de Sébastien Codron en Force Athlétique pour le championnat de France 2016
par Rudy

Road to Become a Powerlifter - Part 2

Maxi au développé couché, squat et soulevé de terre

Calculez la correspondance entre votre maxi et votre 2 à 20RM d’après les formules de Brzycki, Lander, Mayhew, Wathen, Kemmler et les coefficients de la NSCA.
par Fabrice

Maxi au développé couché, squat et soulevé de terre

Heavy Duty : programmes de musculation

Programmes de musculation des livres Heavy Duty I et II de Mike Mentzer, inventeur du Heavy Duty et avis SuperPhysique sur le Heavy Duty.
par Fabrice

Heavy Duty : programmes de musculation

Musculation : êtes-vous fort ?

Situez votre niveau de force avec cette grille inspirée des records de force athlétique sans matériel et des ratios de Charles Poliquin.
par Fabrice

Musculation : êtes-vous fort ?

MATERIEL DE MUSCULATION


Powertec

SuperPhysique Nutrition


Whey protein complex Vertical (du 02/12 au 08/12)

A PROPOS DE NOUS

Superphysique est une communauté de passionnés sur le thème de la musculation naturel.

Il est dédié à tous ceux qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

INSCRIPTION NEWSLETTER

NOTRE CATALOGUE

© 2009-2016 SuperPhysique™ - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Création