Accueil » Articles » Diététique » Comment faire une prise de masse en musculation ?

Comment faire une prise de masse en musculation ?




+ de 100 newsletters exclusives déjà parues !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter et l'ebook :

“Guide complet pour la prise de muscle”

Nous voyons de plus en plus d’articles et de vidéos qui déconseillent de faire une prise de masse.

Ce n’est pas faute d’avoir expliqué les bases de la prise de masse dans notre article “Prise de masse : Qui, Quand, Comment ?” et d’avoir écrit un eBook sur le sujet “Mes Secrets pour la Masse”.

Nous allons donc dans cet article vous expliquer pourquoi vous devez faire une prise de masse en vous expliquant quels sont les avantages et surtout les limites à ne pas dépasser.


Rudy Coia

Vidéo

1 – Faites une prise de masse en musculation : quels sont les avantages ?

Très clairement et nous en sommes convaincus, il est beaucoup plus facile de prendre du muscle et de la force lorsque l’on est en surplus calorique.

D’expérience et vous le confirmerez sans doute, mais manger moins que ses besoins, que sa maintenance comme dans le cas d’un régime et/ou d’une sèche limite notre énergie et donc nos capacités à progresser à l’entraînement.

Ainsi, en mangeant légèrement plus que ses besoins, on a de l’énergie à en revendre. On récupère mieux à tout les points que ce soit bien évidemment musculairement, mais également articulairement. On est comme protégé par l’excédent calorique tel un surhomme.

On prend ainsi plus facilement du muscle puisqu’on progresse plus facilement à l’entraînement grâce à cette énergie. Nous disons “facilement”, mais cela reste relatif dans le sens où l’on doit gagner chaque progrès que l’on fait. C’est seulement un état de comparaison avec la période de restriction calorique.

En faisant donc une prise de masse, on progresse plus et surtout plus rapidement. On prend une force qu’on n’aurait pas cru possible, on se voit “gonfler” à vue d’oeil ou presque (il faut avoir une bonne vue quand même) et cela nous motive encore plus à nous entraîner pour faire mieux, toujours mieux.

C’est un cercle vicieux où le progrès amène le progrès.

2 – Faites une prise de masse en musculation : les limites à ne pas dépasser

Vu sous cet angle, la prise de masse n’a que des avantages en musculation, mais, et il y a un “mais”, il y a des limites à ne dépasser.

Beaucoup, lorsqu’ils font une prise de masse, tombent dans le piège de la balance. Ils sont obnubilés par le chiffre qu’elle indique et au lieu de se fixer des objectifs à l’entraînement, des objectifs de progression.

Ainsi, on en arrive à vouloir grossir, grossir et encore grossir en oubliant que l’on fait de la musculation et non pas du sumo.

C’est pourquoi, d’après nous, beaucoup dépassent le seuil critique, ce que l’on appelle le kg de trop dans notre eBook “Top secret”.

C’est le kg à partir duquel on devient “gras” d’un coup et qui n’apporte pas plus d’énergie, où on se dégueulasse visuellement.

Nous sommes d’avis que notre progression à l’entraînement doit influencer notre manière de manger.

Si nous progressons correctement, à chaque séance ou presque et que nous grossissons doucement, mais sûrement, quel est l’intérêt de manger plus ? AUCUN !

A l’inverse, si cela commence à devenir dur alors il est temps de manger plus, de manière progressive si l’on n’est pas encore trop gras.

C’est pourquoi il y a pour nous une limite à ne pas dépasser visuellement. Le but est d’afficher, la plupart du temps pour les pratiquants de musculation, un physique musclé et sec à terme et prendre du gras à outrance pour être lourd sur la balance, remplir ses vêtements par la présence de gras est une erreur, c’est se mentir à soi-même et on ne peut pas tricher avec soi.

Il ne faut pas non plus oublier que le gras appelle le gras, à savoir qu’au-delà d’un certain taux de gras, nos capacités à construire du muscle par l’excédent calorique que nous consommons sont réduites et favorisent surtout la prise de plus gras, encore.

Sans compter que plus on a de cellules graisseuses et plus elles influenceront tout au long de notre vie la répartition de notre prise de poids (le gras appelle encore le gras).

Pour nous, la limite se situe lorsque l’on ne voit plus ses abdominaux.

Quand on arrive à cette limite et que l’on n’a pas atteint un niveau de masse suffisant, nous vous conseillons alors de maintenir votre poids tout en continuant de progresser à l’entraînement.

Ainsi, petit à petit, vous prendrez du muscle et perdrez du gras (lentement) jusqu’à atteindre un “bon niveau”, par exemple le niveau Gold du Club SuperPhysique.

Il est, pour nous, inutile de sécher lorsque l’on arrive à cette limite, c’est à dire “pas trop gras” et que l’on n’a pas encore atteint un bon niveau de masse musculaire si ce n’est perdre du temps.

Si vous ne voyez pas actuellement vos abdominaux, nous vous conseillons par de regarder notre article et sa vidéo “Sécher : Qui, Quand, Comment” afin de savoir comment repartir sur des bases saines et ainsi faire une vraie prise de masse propre.

Surtout, focalisez-vous sur vos progrès à l’entraînement, c’est la priorité, bien au-delà de vos progrès sur la balance.


Rudy Coia

3 – Faites une prise de masse en musculation : qui doit en faire ?

Beaucoup oublient en déconseillant la prise de masse qu’ils n’en seraient pas là sans en avoir fait.

Il est toujours facile de parler d’erreur, mais la réalité est que nous ne connaissons aucun pratiquant naturel n’ayant pas fait de prise de masse comme nous vous le conseillons et qui a obtenu un bon physique.

Tous ceux que nous connaissons sont passés par des prises de masse propres, sans devenir obèse, en restant avec des abdos légèrement visibles qui leur ont permis d’atteindre une force en séries moyennes qui leur a permis de prendre plus de muscle que s’ils s’étaient contenté de rester au même poids tout en progressant très peu ou pas à l’entraînement.

C’est pourquoi, selon nous, il faut différencier ce qu’il faut faire en fonction de son niveau.

Si vous débutez, il est primordial (si vous avez une base propre, sinon voir juste au-dessus pour savoir quoi faire) de faire une prise de masse propre, de chercher à progresser à l’entraînement, de chercher à grossir, à atteindre un certain gabarit physique.

Puis au fil du temps, vous allez vous apercevoir que la proportion de gain musculaire vs le gain de gras va diminuer et que le gain de poids se traduira surtout par plus de gras. C’est en général à cette période que l’on arrive à son niveau “confirmé”.

C’est-à-dire le niveau partir duquel chacun va maintenant progresser au compte-gouttes, doucement, mais sûrement.

Si vous faites les choses bien comme nous vous l’expliquons régulièrement dans nos articles, cela se produira assez tardivement, mais en fonction de chacun, cela arrivera plus ou moins vite.

Cela ne détermine absolument pas votre potentiel global, car celui-ci ne saurait être atteint que par la persévérance sur le long terme, mais votre potentiel “rapide” si on peut dire.

C’est à partir de ce moment que nous vous déconseillons les prises de masse, de chercher le gain de poids corrélés à la progression à l’entraînement. (Nous y reviendrons dans un article ultérieurement si cela vous intéresse ? Si c’est le cas, dites-le dans les commentaires plus bas).

4 – Faites une prise de masse en musculation : au boulot !

Après vous avoir expliquer pourquoi faire une prise de masse “propre” et quelles en étaient les limites, nous ne pouvons que vous encourager à en faire comme nous vous l’expliquons dans notre article et notre eBook cités en début d’article afin de progresser au mieux de votre potentiel.

Ce qu’il est important de comprendre, comme dans tout, est que les excès que nous faisons se paient toujours et prendre du poids, trop de poids, prendre du gras est quelque chose qui se paiera forcément un jour ou l’autre.

La solution reste, encore une fois, d’être à l’écoute et surtout de réfléchir par rapport à soi, à ce que l’on voit, à comment l’on progresse pour agir au mieux en fonction de ses objectifs.

Mais surtout, n’oubliez pas, si l’on vous déconseille absolument la prise de masse telle que nous vous la recommandons, fouillez le passé de la personne en question et vous verrez qu’elle n’a pas atteint son physique actuel sans en faire.

Sur ce, à table ! :)

FIGHT FOR IT !

Partagez cet article :

Notez-le !

 
  • Currently 5/5 Stars.6

Le saviez-vous ? SuperPhysique est aussi une e-boutique qui vous propose de nombreux accessoires de musculation (élastiques, sangles, ceinture de force, rouleau de massage, bandes de poignet...), des vêtements et les meilleurs compléments alimentaires (gainers, protéines, boosters, BCAA, créatine...). Nous avons expédié plus de 30 500 colis à plus de 10 000 clients depuis 2012. En savoir plus

Prise de muscle     Prise de muscle     Développé couché

8 commentaire(s)

harry angel

Du coup si je veux prendre du muscle je vais reprendre automatiquement du gras? Tu préconiserais quoi du coup? Merci

Rudy Coia

Vu ton passé, elles vont se re-remplir effectivement. Il n’y a aucun moyen sur le court et moyen terme de les tuer :) Ma diète et mes suppléments sur http://www.rudycoia.com/boutique

harry angel

Bonjour Rudy, j’ai une petite question sur les cellules graisseuse. Je mesure 1m86 et je pesais 98kg assez gras, aujourd’hui je suis passé à 78Kg plutot sec avec les abdos visibles en contractant. sachant que je suis resté quelques années assez gras (8-10ans) est ce que là si je cherche a regrossir mes cellules graisseuse vont refaire du gras au lieu du muscle? Y a t-il moyen de se débarasser de ses cellules graisseuses ou disparaissent elles avec le temps en restant sec?

Steeve

J’aurais juste aimé qu’il sorte avant, cette année j’ai fais à peu près toutes les conneries citées dans la vidéo ! :p Résultat, après une sèche agressive pour virer le gras récalcitrant, je retrouve peu pprès mon physique d’il y a un an. :/

Steeve

Très bon article, merci. Évidemment, un autre article pour creuser serait le bienvenu !

dourkk

Bonjour. C’est un article à classer dans les fondamentaux, selon moi. Je le verrais bien figurer dans la partie “Le meilleur de SuperPhysique en un clic !” car il semble s’agit de règles à appréhender dès les débuts, non? D’autant que, comme à l’accoutumée, il est clair, concis et (d’après mes humbles connaissances) constitue un résumé parfait du sujet. “C’est à partir de ce moment que nous vous déconseillons les prises de masse, de chercher le gain de poids corrélés à la progression à l’entraînement. (Nous y reviendrons dans un article ultérieurement si cela vous intéresse ?) =>OUI! ABSOLUMENT!

Rudy

Reste sur un poids stable tant que tu progresses Math :) Si vraiment, tu coinces, augmente progressivement comme tu as l’air de l’avoir compris. Mon Ebook pour la Masse sur http://www.rudycoia.com/boutique

Matthieu L

Trés bonne article comme toujours ! Perso ça m’intéresse un article sur “chercher le gain de poids corrélés à la progression à l’entraînement.” J’aurai une question sur la prise de poids,personnellement je sors d’un régime drastique de 6 mois (septembre à février jusqu’au crash du métabolisme avec sensation de faim et de froid chronique et perte de poids complétement bloquée,régime fait dans les régles avec réductions progressive des calories) et j’ai perdu 16,6 kg (76,6 à 60 pour 1m75),je suis passé de gras à relativement sec abdo visible, et depuis je galére pas mal à reprendre du poids doucement (pic de prise et de baisse d’environs 1 kg depuis deux mois et grosse peur de reprendre du gras faut bien le dire) malgré des réductions/augmentation d’environs 100 kcal pour ajuster la diéte.Et je galére pas mal sur beaucoup d’exo depuis la reprise (notamment les pecs). Donc au final est-ce qu’il vaut mieux rester sur un poids stable tant que je progresse ou je peux me permettre de regrossir à hauteur de 200-300g par semaines ? Sur mon entraînement j’ai pas mal d’exo où je progresse et d’autre où c’est la stagnation compléte malgré recyclages multiples et d’aprés les ratios de l’article “êtes-vous fort” je suis intermédiaire sur la plupart des groupes musculaires.Je précise enfin que mon régime s’est fini depuis fin février et que mon métabolisme commence à se restabiliser et que je suis à 2 ans de pratique (sérieuse malgré de nombreuses erreurs au début). Merci d’avance pour ta réponse !

Ajouter un commentaire

Votre nom / prénom :



Votre email (non affiché) :




Se souvenir de mon nom/pseudo et email



Recopiez le mot de l'image  :

Discussions connexes sur les forums SuperPhysique
Rudy Coia
est coach perso musculation et de diététique depuis 2006 et co-fondateur du site SuperPhysique. Il a coaché avec succès des centaines de pratiquants.
http://www.rudycoia.com

SuperPhysique vous recommande

Mes secrets pour sécher

SuperPhysique vous conseille

Musculation : Comment faire ses répétitions ?

Comment faire ses répétitions en musculation : débutants, intermédiaires, confirmés
par Rudy

Musculation : Comment faire ses répétitions ?

Musculation : mythes et vérité sur l'entraînement en prise de masse

Quels exercices ? Quels temps de repos ? Combien de répétitions ?
par Rudy

Musculation : mythes et vérité sur l'entraînement en prise de masse

Programme diététique de prise de masse

Qu'est-ce que la prise de masse, ce qu'il faut faire, ne pas faire et un exemple de programme diététique de prise de masse.
par Rudy

Programme diététique de prise de masse

Chad Waterbury : programmes prise de masse

Trois programmes de musculation du livre Muscle Revolution de Chad Waterbury, orientés pris de masse.
par Fabrice

Chad Waterbury : programmes prise de masse

MATERIEL DE MUSCULATION


Powertec

SuperPhysique Nutrition


Whey protein complex Vertical (du 02/12 au 08/12)

A PROPOS DE NOUS

Superphysique est une communauté de passionnés sur le thème de la musculation naturel.

Il est dédié à tous ceux qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

INSCRIPTION NEWSLETTER

NOTRE CATALOGUE

© 2009-2016 SuperPhysique™ - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Création