Accueil » Articles » Diététique » Pourquoi il NE faut PAS faire de sèche de ne musculation !

Pourquoi il NE faut PAS faire de sèche de ne musculation !




+ de 25 000 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter et l'ebook :

“Guide complet pour la prise de muscle”

En tant que pratiquant naturel, la sèche n’est jamais aussi simple qu’on peut le penser, surtout lorsque l’on n’en a jamais fait.

Nous vous proposons dans cet article de voir ensemble les avantages et inconvénients d’une sèche en musculation.

1 – C’est quoi une sèche en musculation ?

Faire une sèche en musculation, c’est perdre du poids, surtout du gras pour voir ses muscles.

Certains aiment différencier le régime de la sèche qui serait la phase finale du régime.

Cette période de sèche dure plus ou moins longtemps en fonction du nombre de kg que l’on à perdre et est généralement faite avant l’été chaque année.

Pour les compétiteurs, cela est bien évidemment différent puisqu’ils sèchent pour un objectif précis : la compétition.


Rudy Coia

2 – Pourquoi ne pas faire de sèche en musculation ?

Très clairement, nous sommes défavorables à la sèche pour plusieurs raisons.

Durant la sèche, on se trouve sous sa maintenance calorique ce qui implique nombre d’effets indésirables surtout si celle-ci est maintenue plusieurs semaines.

La première est la perte de progrès que l’on a fait lorsque l’on mangeait suffisamment. Comme nous l’avons vu dans Le meilleur programme de musculation, un bon programme est un programme où chaque séance apporte une avancée sur la précédente. C’est ainsi que l’on progresse.

Or, quand on est au régime, une partie de ses progrès fond comme neige au soleil, on régresse.

Ainsi, ce qu’on avait mis plusieurs semaines, plusieurs mois à gagner disparaît et, contrairement à la croyance populaire, cette force en séries moyennes ne reviendra pas ni vue, ni connue en remangeant en fonction de ses besoins.

Ce sera comme si elle n’avait jamais existé et vous devrez reprendre de là où vous avez fini votre sèche.

Si cela ne concernait que la perte de force-endurance, ce ne serait pas très grave, mais nos muscles sont aussi concernés par cette perte.

En effet, lorsque nous mangeons peu, notre corps ne va pas nous rendre la tâche facile. Il va se séparer aussi bien de muscle que de gras. Heureusement, lorsque nous faisons tout pour minimiser cette perte musculaire, celle-ci est réduite comparativement à la perte de graisse, surtout en début de sèche.

Mais au fur et à mesure de son avancement, quand on veut vraiment être très sec, on va devoir sacrifier une quantité importante de muscle pour perdre le gras qui nous résiste, plus ou moins en fonction de chacun.

On peut donc légitimement se poser la question, quand on sèche, à quel moment l’arrêter ? Si cela vous intéresse, nous pourrons d’ailleurs y consacrer un article.

Les effets de la sèche ne se ressentent pas que sur notre physique, mais également sur notre psychologie.

Le fait de peu manger nous met de mauvaise humeur, nous rend irritable, désagréable et si l’on en est à vraiment manger peu de glucides, les insomnies sont courantes malgré une fatigue qui s’accentue au fil du régime.

Ainsi, on récupère mal, de moins en moins bien manquant de carburant, de sommeil ce qui aide à se blesser.

Lorsque nous mangeons moins que nos besoins, toutes nos hormones anabolisantes diminuent ce qui protège moins nos articulations des erreurs que nous pouvons faire à l’entraînement, des traumatismes qu’elles subissent, tout comme nos muscles.

Nous sommes alors plus enclins à traîner des courbatures pendant plusieurs jours et surtout à se blesser si l’on ne prend pas en compte la restriction calorique dans son entraînement.

Cela commence à faire beaucoup pour une activité qui est censée nous apporter du bien-être.

Et encore, nous n’avons pas parlé des problèmes de libido !


Rudy Coia

3 – Quels sont les avantages de faire une sèche en musculation ?

Il y a néanmoins des avantages à faire une sèche en musculation.

Pour les compétiteurs, l’avantage est assez simple à comprendre, cela fait partie du jeu. Personne n’a jamais dit que la compétition était bonne pour la santé.

Si vous êtes vraiment gras, faire une sèche va vous permettre dans un premier temps d’avoir une meilleure forme physique.

Vous serez moins fatigué en ayant à traîner moins de poids inutile.

De plus, quand on est gras, on a souvent du mal à voir les progrès que l’on peut faire à l’entraînement sur son physique, le tout étant caché.

Mais le plus gros avantage est que la perte de gras jusqu’à un niveau raisonnable permet de construire plus “facilement” du muscle.

En effet, quand on est “trop” gras, toute prise de poids va aller préférentiellement nous faire prendre encore plus de gras plutôt que du muscle.

C’est parce que les cellules graisseuses sécrètent elles-mêmes des hormones allant dans ce sens.

C’est pourquoi, si vous perdez du gras, jusqu’à un niveau raisonnable, sans aller dans les extrêmes, il y a de fortes chances que cela vous aide à mieux progresser visuellement ensuite.

Enfin, être sec permet de faire de belles photos. Dans un monde de réseaux sociaux et comme expliqués dans les articles : Apprendre à faire des photos et Le Guide des Photos Magouilles, plus on est sec, mieux cela rend en photo. On rend plus musclé, plus gros que lorsque l’on est un peu gras alors qu’en “réel”, cela n’a rien à voir.

Si votre travail est relié à votre image, vous avez donc tout intérêt à rester relativement sec toute l’année.


Rudy Coia

4 – Sèche en musculation : Que faire ?

Dans l’article et la vidéo “Sécher : Qui, Quand, Comment ?”, nous avons abordé le sujet en long et en large.

Pour le compléter, sachez qu’il existe pour chaque personne un taux de gras idéal où elle se sent en forme, bien, sans aucun souci.

Ce taux de gras est individuel et c’est pourquoi nous ne pouvons vous donner aujourd’hui un pourcentage de matière grasse unique pour tous et qui serait le meilleur compromis.

Dans tous les cas, être trop gras ou trop sec n’est pas bon pour la santé et n’aide pas à prendre du muscle et progresser.

Nous vous invitons à faire une prise de masse de la meilleure façon qui soit comme expliqué dans les articles et vidéos : Prise de Masse : Qui, Quand, Comment ? et Musculation : Faites une prise de masse afin de ne pas avoir à sécher chaque année.

Ce serait la pire erreur qui soit pour gâcher une partie de vos progrès chaque année.

Une prise de masse doit être aussi rigoureuse qu’une sèche. Il n’est pas plus facile de manger en prise de masse qu’en sèche (cela peut dépendre des individus), cela impose la même rigueur, la même éthique de travail en fonction de vos objectifs (voir la vidéo : Apprendre à se fixer des objectifs).

Chaque erreur que l’on fait se paie un jour ou l’autre, soyez-en conscient pour réfléchir à deux fois avant de relâcher vos efforts dans l’assiette.

Ainsi, en gardant un taux de gras convenable à longueur d’année, vous serez toujours en forme et pourrez vous concentrer sur votre progression.

Et si jamais, l’envie de perdre un peu de gras vous titillait, vous n’aurez que quelques kg à perdre ce qui limitera les effets secondaires de la sèche.

Pour conclure, nous vous invitons à vous procurer Le Pack Ebooks : Mes Secrets pour la Sèche et Mes Secrets pour La Masse qui récapitulent toute notre expérience ainsi que tout ce que vous devrez faire de manière pratique pour atteindre votre but.

Ensemble, nous allons progresser.

Fight For It !

Partagez cet article :

Notez-le !

 
  • Currently 5/5 Stars.4

Le saviez-vous ? SuperPhysique est aussi une e-boutique qui vous propose de nombreux accessoires de musculation (élastiques, sangles, ceinture de force, rouleau de massage, bandes de poignet...), des vêtements et les meilleurs compléments alimentaires (gainers, protéines, boosters, BCAA, créatine...). Nous avons expédié plus de 30 500 colis à plus de 10 000 clients depuis 2012. En savoir plus

Prise de muscle     Prise de muscle     Prise de muscle

1 commentaire(s)

Matthieu

Salut rudy,article interéssant comme d’habitude. Je dis oui pour un article qui creuse sur la séche en parlant de quand s’arrêter !

Ajouter un commentaire

Votre nom / prénom :



Votre email (non affiché) :




Se souvenir de mon nom/pseudo et email



Recopiez le mot de l'image  :

Discussions connexes sur les forums SuperPhysique
Rudy Coia
est coach perso musculation et de diététique depuis 2006 et co-fondateur du site SuperPhysique. Il a coaché avec succès des centaines de pratiquants.
http://www.rudycoia.com

SuperPhysique vous recommande

Mes secrets pour sécher

SuperPhysique

SuperPhysique vous conseille

Musculation : faut-il faire des cycles de force ?

Qu'est-ce qu'un cycle de force ? Avantages et inconvénients du cycle de force.
par Rudy Coia

Musculation : faut-il faire des cycles de force ?

Combien de répétitions faut-il faire pour prendre du muscle ?

Séries courtes ou séries longues, choisissez ce qui vous convient le mieux en fonction de votre niveau et des exercices choisis. Vidéo incluse.
par Rudy Coia

Combien de répétitions faut-il faire pour prendre du muscle ?

Musculation : qui croire, à qui faire confiance ?

D'où vient la légimité pour parler de l'entraînement de musculation ? Ma sélection de livres en anatomie, physiologie, génétique, neurophysiologie...
par Rudy Coia

Musculation : qui croire, à qui faire confiance ?

Musculation : Comment faire ses répétitions ?

Comment faire ses répétitions en musculation : débutants, intermédiaires, confirmés
par Rudy Coia

Musculation : Comment faire ses répétitions ?

MATERIEL DE MUSCULATION


pub1

SuperPhysique Nutrition


SuperPhysique

A PROPOS DE NOUS

Superphysique est une communauté de passionnés sur le thème de la musculation naturel.

Il est dédié à tous ceux qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

INSCRIPTION NEWSLETTER

NOTRE CATALOGUE

© 2009-2016 SuperPhysique™ - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Création