Accueil » Articles » Reportages & Reportages - Compétitions strong man » Swiss Grip Compétition VIII

Swiss Grip Compétition VIII

24 octobre 2009 : rencontre sportive à Sainte Croix/Les Rasses en Suisse. Les épreuves et les résultats en photos et vidéos.

Alors que certains membres de la Team SuperPhysique prenaient du bon temps au salon Eropolis de Paris (75), d’autres sont fièrement partis défendre les couleurs de la France à la Swiss Grip Competition VIII qui se déroulait aux Rasses pour le week-end du 24-25 octobre 2009.

Étaient donc présents : Éric E. et Romain H. membres de la catégorie Silver de la Team, Éric D. membre de la catégorie Bronze, David l’organisateur de la compétition, Julien B. et Raphaël P. membres des forums du site,  ainsi qu’Emmanuel Legeard, pratiquant chevronné des sports de force et auteur de deux livres sur la force et la musculation (Force : Entraînement & musculation et Musculation - Les fondamentaux pour tous).

Chapitre I : en route pour l’aventure

8 h 00 tapante, nous chargeons nos affaires dans le coffre du bolide qui doit nous emmener jusqu’en Suisse pour participer à ce qui s’annonce être l’évènement sportif de l’année dans la petite station de Sainte-Croix / Les Rasses qui repose sur une terrasse ensoleillée et protégée à 1100 mètres d’altitude au cœur de la vaste étendue du Jura vaudois.

Julien B. alias Jul54, va donc nous conduire jusqu’au lieu de la compétition, Romain H. et moi-même. Attention, top départ !

Après plusieurs heures de route, nous commençons sérieusement à avoir faim, il est déjà 11 h 30, l’heure de se restaurer. Après un aussi long trajet, normal que ça commence à creuser !

Par chance, nous apercevons un Mac Donald® à Pontarlier (25), et même si cela va à l’encontre du neuvième commandement de la Team SuperPhysique, la tentation est trop grande. Nous ne sommes plus que des estomacs sur pattes criant famine, pardonnez-nous nos pêchés, mais nous décidons de nous y arrêter ;-)

Au menu… après un rapide calcul, on s’aperçoit que l’on table sur 2800 kcal chacun ! C’est le minimum pour ce qui nous attend, non ? Je vous fais grâce des détails, mais… tellement contents de manger n’importe quoi, nous avons rien que pour vous immortalisé l’instant :

Swiss Grip Compétition VIII
avant le repas, Romain H. et Julien B.

Swiss Grip Compétition VIII
après le repas, Romain H. et Julien B.

12 h 30, rassasiés et heureux d’avoir profiter de cette bonne pitance, nous passons par la gare de Pontarlier (25) pour récupérer Éric D. et sa copine avant de poursuivre notre route.

Après avoir passés la frontière, ou franchis la ligne rouge comme disent les plus chauvins, nous avons découvert les joies du 4x4 en passant à toute allure sur des ralentisseurs pratiquement invisibles !

La digestion a été somme toute rapide. Heureusement que nous sommes des sportifs sur-entraînés et prêts à affronter toutes les situations !

13 h 00, nous arrivons enfin à destination, en Suisse romande. D’Yverdon-les-Bains sur le lac de Neufchâtel, les routes serpentent sur une vingtaine de kilomètres jusqu’à Sainte-Croix, à équidistance de la ville frontalière de Pontarlier (25) en France.

Même si la neige n’a pas encore fait son apparition, le paysage jurassien est vraiment magnifique, féérique… De là où nous nous tenons, nous pouvons voir le Mont Blanc trôner au-dessus des nuages.

Non, ce n’est pas la description d’un rêve d’enfant. Pour preuve, voici une photo du panorama qui s’offre à nos yeux :

Swiss Grip Compétition VIII
Panorama Mont Blanc

Rassurez-vous, nous sommes toujours en vie !  Notre chauffeur a su tenir les chevaux de fer qui se trouvaient sous son capot. Nous n’avons pas encore rejoint l’Olympe ou le Paradis, mais nous n’en sommes sans doute pas bien loin…

Chapitre II : début des hostilités

14 h 00, tout le monde est bien arrivé. Chacun fait quelques rotations d’épaules pour s’échauffer, on fait aussi tourner les coudes et les poignets. Nous voilà maintenant prêts pour démarrer. Terminé le temps de la réflexion, place à l’action !

David alias Le Suisse, nous présente les différents prix mis en jeu et en profite pour remercier les sponsors : IronMind, Heavy grip tools et Winlab.

Il entre directement dans le vif du sujet en nous expliquant les règles de la première épreuve. On sent que les choses sérieuses vont commencer :

Le premier challenge consiste donc à soulever la charge la plus lourde possible d’une main puis de l’autre, en tenant une barre verticale épaisse de 45 mm de diamètre.

La difficulté est ici bien sûr de savoir générer beaucoup d’influx nerveux comme pour tous les exercices de la compétition, mais surtout de tenir fermement la barre en évitant qu’elle ne glisse. Nous utilisons donc de la magnésie, seule aide technique autorisée pour toutes les épreuves qui vont suivre.

C’est une épreuve accessible à tous, mais on remarque que le mouvement étant asymétrique, il est potentiellement dangereux pour la colonne vertébrale. À pratiquer avec la plus grande prudence pour ceux qui voudront s’y essayer à l’entraînement.

Qu’importe, pour nous c’est un amuse-bouche, on doit tout donner pour aller chercher les premiers points !

Voici le détail des performances réalisées (en kg), respectivement main droite, puis main gauche :

CompétiteurMain droiteMain gauche
Julien B.123118
David123118
Éric E.118103
Romain H.10398
Éric D.9898
Emmanuel L.8888
Raphaël P.7368

La vidéo des meilleures performances de chaque compétiteur :

14 h 40, la seconde épreuve n’est autre que le Rim Lift. Le mouvement consiste à mettre deux disques de 20 kg ensemble, côté pouce on a le côté plat du disque, et côté doigts, on a le côté non plat là où il y a la bordure du disque (ou “Rim”). Ensuite on monte la charge, le but étant toujours de soulever le plus lourd possible. C’est donc le même principe que le Pinch Lift, sauf qu’un côté de l’appareillage présente un rebord sur lequel on peut s’agripper.

Une deuxième épreuve assez similaire sur l’état d’esprit donc, mais avec un mouvement plus proche du soulevé de terre, et surtout on se pose moins de questions avant d’y aller, le dos étant en meilleure posture qu’au précédent mouvement.

Voici le classement individuel pour cette épreuve (avec les performances indiquées en kg) :

CompétiteurPerformance
David140
Emmanuel L.120
Julien B.110
Éric E.100
Romain H.95
Éric D.75
Raphaël P.75

La vidéo des meilleures performances de chacun :

Pour l’instant les scores sont donc assez serrés, on assiste à une belle bagarre entre David et Julien B., la pareille entre Éric E. et Romain H., et ça chambre aussi beaucoup entre Raphaël P. et Éric D. ; ça promet pour la suite !

15 h 10, début de la troisième épreuve, c’est maintenant sur un exercice spécifique que l’on doit se mesurer : le Table Curl avec un haltère épais. Un mouvement assez exotique qui nécessite la mise en place d’une table et un haltère posé sur la table. Le but est de lever l’haltère à une main, en gardant le coude en contact avec la table. Dit comme ça, cela paraît facile… mais en fait non, ça ne l’est pas du tout ;-)

Au premier essai, on remarque tout de suite que cela demande de l’équilibre, et pas qu’un peu ! Sur ce mouvement unilatéral, il ne faut pas trop penser à la rupture du tendon distal du biceps brachial si on veut aller chercher une performance respectable.

La technique est aussi très importante, il faut savoir placer son épaule en avant, utiliser la bascule du bassin, rester concentré tout au long du mouvement car la moindre erreur ne pardonnera pas vu la position dans laquelle on se trouve.

Emmanuel L. nous a d’ailleurs fait très peur sur une tentative à 47 kg qui n’a malheureusement pas abouti malgré sa volonté de fer et sa détermination sans faille. Mais il a tout de même brillé sur cet exercice en prenant la deuxième place derrière l’indétrônable David. C’était impressionnant quand on sait qu’il souffrait d’une douleur au niveau du poignet.

Pour ma part, j’ai senti assez rapidement que je ne ferais pas de points sur ce mouvement. J’ai d’ailleurs encore aujourd’hui des courbatures assez profondes au centre du biceps et à son insertion au niveau du coude, dues à l’ensemble de la compétition et sans doute aussi à cause de l’entraînement du dimanche… Je me dis que j’ai bien fait de m’arrêter à temps.

Romain H.. lui a voulu tout donner, même pas peur, même pas mal, des muscles d’acier !

Voici le classement individuel sur cet exercice, respectivement bras droit et bras gauche (les poids sont toujours notés en kg) :

CompétiteurBras droitBras gauche
David5345,5
Emmanuel L.45,545,5
Romain H.45,543
Julien B.40,535,5
Éric E.35,535,5
Éric D.30,530,5
Raphaël P.30,530,5

La vidéo :

15 h 40, place maintenant au mouvement roi, celui sur lequel la guerre psychologique doit faire rage : le soulevé de terre avec les Eagle Loops, deux doigts par main. C’est ici qu’il va falloir déstabiliser l’adversaire, ne pas avoir peur de passer avant lui, soulever la barre en hurlant comme si le sol s’enfonçait sous nos talons et la reposer violemment pour faire le plus de bruit possible, old school style !

Pas de politesse, on ne va pas insister pour laisser passer l’autre. Inutile d’en jouer, on n’est pas là pour faire des manières. De toute façon, on est tout de suite moins fier quand on se trouve devant un amas de fonte qui fait plus de trois fois notre poids. On doit s’arracher les tripes et se faire péter les lombaires ! On ne va pas faire dans la dentelle, ce n’est pas une compétition de tricot, c’est le quart d’heure bête et méchant !

À partir de 200 kg, chacun se résout à mettre la ceinture de force pour maintenir le gainage des abdominaux et des muscles paravertébraux. La concentration est à son comble, on sent une certaine excitation mêlée à une tension presque palpable.

Il ne faudra surtout pas arrondir le dos avec de telles charges si on ne veut pas risquer la hernie discale. Mais bon sang, qu’est-ce que c’est bon de se sentir fort et d’avoir l’impression qu’on soulève le monde lorsqu’on est déjà au-dessus des nuages, dans un lieu aussi isolé, sous l’œil de spectateurs qui comprennent maintenant pourquoi nous avons signé une décharge avant le début de la compétition ;-)

Voici les résultats de cette quatrième épreuve (les performances sont toujours indiquées en kg, ça ne change pas) :

CompétiteurPerformance
David280
Emmanuel L.270
Éric E.240
Julien B.230
Raphaël P.220
Romain H.210
Éric D.160

Et voici la vidéo d’anthologie qui va avec :

Nous avons donc assisté à une belle bataille entre David et Emmanuel L. Ce dernier ayant eu un lambeau de peau qui n’a pas résisté au niveau de la paume de la main pendant sa dernière tentative. Il n’a pas pu rivaliser sur la dernière barre avec notre héros du jour David, qui a tout cassé sur son dernier essai à 280 kg comme vous avez pu le voir sur la vidéo.

Il n’y avait plus assez de fonte, plus rien à soulever. Nous avons dû improviser un montage pour monter jusqu’à cette charge en attachant avec du scotch® des stop-disques olympiques. On croirait presque qu’il en est resté sur sa faim ;-)

Pour ma part, j’ai réussi à les talonner jusqu’à 240 kg, mais la barre suivante n’a pas voulu monter plus haut que la mi-tibia et m’a laissé quelques magnifiques hématomes sur ceux-ci. 250 kg c’est tout de même 3,3 fois mon poids du corps, ça commençait à parler pourtant… dommage, ce ne sera que partie remise pour la prochaine fois !

À ce stade, il faut le dire, nous étions tous déjà bien “ravagés”, mais le fait de se voir passer devant par l’un ou l’autre ne nous donnait envie que d’une chose : poursuivre le combat et aller au bout de nos engagements !

16 h 50, c’est au tour de l’épreuve suivante, la cinquième donc. Cette fois, c’est un exercice spécifique pour les avant-bras : le Plate Wrist Curl avec deux mains. C’est une flexion de poignet avec un disque de 15 kg auquel on ajoute progressivement du poids, les avant-bras devant rester plaqués contre le banc. Le mouvement s’exécute avec départ depuis le bas (phase concentrique uniquement), et en amplitude complète.

Là il n’y a pas de secret, soit on a les fléchisseurs du poignet qui tiennent le coup et ça va marcher, soit on n’ira pas bien loin.

Je savais déjà que je serais assez rapidement limité puisque je dois utiliser des bandes de poignet au développé couché pour éviter de trembler.

Voici les résultats obtenus par les compétiteurs sur ce mouvement (oui, les charges sont encore et toujours indiquées en kg) :

CompétiteurPerformance
David26,25
Julien B.22,5
Romain H.22,5
Emmanuel L.18,75
Éric E.18,75
Raphaël P.17,5
Éric D.15

La vidéo des meilleures performances :

17 h 20, c’est maintenant l’heure du grand classique de la compétition, j’ai nommé : le Combiné, aussi appelé  “medley” ! Il n’y a pas de doute, cette épreuve est toujours un succès pour les amoureux de la prise, ou du grip comme on dit !

Sur cette avant-dernière épreuve, les compétiteurs, débutants ou non, se doivent d’être à fond. Comme toujours, ça a été vraiment super ! À noter que cette fois, le temps de passage n’était pas chronométré, l’épreuve a donc duré assez longtemps.

Pour résumé, imaginez-vous qu’on se retrouve devant plein d’objets à mettre sur un banc l’un après l’autre, avec plusieurs niveaux de difficulté.

On se souviendra que Romain H. a vraiment tout fait pour mettre la honte à Julien B. en le dépassant d’un point, alors que celui-ci qui s’était durement entraîné cette année pour progresser dans cette discipline. Juste un tout petit point, quelle déception ! Sans m’avancer dans d’hasardeuses prévisions, je peux tout de même vous assurer qu’ici, il y aura une belle revanche à prendre pour la neuvième édition de la Grip Comp.

Voici le total des points grappillés par chacun lors de cette épreuve :

CompétiteurPerformance
David37
Romain H.23
Julien B.22
Éric E.17
Éric D.13
Raphaël P.10
Emmanuel L.5

Vous pouvez admirer l’exploit de David en vidéo, qui a complètement survolé l’épreuve. Nous n’avons pas osé filmer les autres participants, on se serait retrouvé bien trop ridicule à côté de sa performance : :-)

18 h 40, pour terminer cette huitième édition de la Swiss Grip Comp, David nous a trouvé une épreuve complètement barbare ! Là, on n’a plus le choix, on doit puiser dans ses réserves d’énergie mentale comme des supers guerriers venus de l’espace… parce qu’à cette heure il faut le dire, on ne peut plus compter sur le physique… quand il n’y a plus, il n’y a plus !

Bon, revenons sur Terre ! Cette fois, il s’agit de soulever d’une main la charge la plus lourde possible. Il y avait trois poids au choix : 100, 150 et 200 kg. L’objectif est de faire un maximum de répétions en 1min30 (il s’agit en fait d’un soulevé de terre très partiel).

Comme au premier exercice, le mouvement est potentiellement dangereux en raison de la torsion de la colonne. Tirer une telle charge d’une seule main se révèle effectivement être très risqué. La fatigue étant présente, il faut rester concentré encore quelques instants, longs comme une éternité, pour ne pas se blesser bêtement.

Mais aucun d’entre nous ne va y aller avec le dos de la cuillère, c’est la fin ! Du béton, invincible ! Il faut être le plus fort, ou à fortiori le plus fou, une dernière fois !

Même en portant une ceinture de force, je crois bien que c’est ici que je me suis massacré les lombaires. C’est la dernière syncope pour le cerveau et mon dos ne m’en a pas remercié, mais mon égo en est vraiment très content ;-)

Aussi j’y ai perdu une partie de la peau de la paume de la main ainsi qu’à l’entre-doigt, ça picote un peu, toubib est-ce que c’est normal ?

Regardez ça, c’est horrible pas vrai ?

Swiss Grip Compétition VIII

Voici les performances réalisées par chacun (je le rappelle encore une dernière fois pour les plus sceptiques : les charges sont indiquées en kg !) :

CompétiteurPerformance
David18 * 200
Éric E.19 * 150
Julien B.15 * 150
Emmanuel L.10 * 150
Romain H.9 * 150
Raphaël P.2 * 150
Éric D.16 * 100

La vidéo de cette dernière épreuve :

Il y a donc eu de belles performances de tout le monde. La compétition était soutenue et fatigante. Mais “Oh my God” c’était super top !

Sans plus vous faire attendre, voici le total général des points :

CompétiteurTotal
David70
Julien B.51
Romain H.49
Éric E.46,5
Emmanuel L.46,3
Raphaël P. 37,4
Éric D.37,2

La feuille de scores pour le détail des épreuves :

Swiss Grip Compétition VIII
Résultats

Et aussi, le classement général :

ClassementCompétiteur
1erDavid
2eJulien B.
3eRomain H.
4eÉric E.
5eEmmanuel L.
6eRaphael P.
7eÉric D.

La remise des prix s’est faîte dans la bonne humeur, sous les applaudissements, suivant sa place dans le classement chacun a pu choisir son prix.

Soucieux de tester pour vous la qualité Suisse, voici ce que j’ai choisi :

Swiss Grip Compétition VIII
Prix gagné

Les trois premiers sont directement qualifiés pour les Championnats d’Europe de Grip qui se dérouleront à Madrid, Espagne en 2010. Un nouvel épisode à suivre, ou comme disent les anglais : “To be continued…”

Chapitre 3 : suite et fin de l’aventure

En cette fin de journée, nous décidons avec Romain H. de profiter du paysage pour prendre quelques photos, les voici :

Swiss Grip Compétition VIII
Eric E . triceps droit

Swiss Grip Compétition VIII
Eric E . biceps droit

Swiss Grip Compétition VIII
Romain H. Arnold style

Swiss Grip Compétition VIII
Romain H. biceps cage

La soirée s’est terminée autour d’une fondue suisse, dans la plus pure tradition avec whisky, absinthe et kirsch pour accompagner ces bons lipides et redonner une seconde jeunesse aux plus courageux.

Romain H. a donné de sa personne pour rivaliser avec David, et a goûté à la potion magique, du fait maison ! Regardez ça, c’est incroyable, le pump, la transformation instantanée :

Swiss Grip Compétition VIII
David versus Romain H., kirsch

À noter que notre chauffeur attitré Julien B. n’a pas bu d’alcool, mais qu’il a failli nous planter à minuit passé, dans un virage assez prononcé par temps de pluie, en redescendant vers Lausanne. Vous imaginez la perte de toutes les photos et vidéos du week-end ? Quelle tristesse !

En exclusivité, voici le bêtisier de la soirée :

Avant de faire place à vos commentaires, j’aimerais vivement remercier une dernière fois David pour avoir consacré de nombreuses heures de préparation, d’organisation, d’essais pour les épreuves, et pour son accueil chaleureux.

Pour l’inspiration, je vous laisse une dernière photo de l’avant-bras de David. Il ne nous a pas dévoilé ses secrets, mais le meilleur entraînement on le connaît : de l’unilatéral à haute intensité, avec fréquence régulière… attention aux tendinites !

Swiss Grip Compétition VIII

À l’année prochaine !

si vous aimez cet article

Notez-le !

 
  • Currently 4.875/5 Stars.8

           

10 commentaires

Mara25CARDENAS

It is perfect that we are able to take the business loans moreover, this opens new chances.

deidara

Et les mecs, franchement j’aurais trop aimé venir avec vous même si je ne vous connais pas!!! Il y a du niveau

Clem

Et AC/DC en fond! Bien joué les gars, vous etes sur la bonne voie!

the truck

super article les vidéos sont toutes très bien ca a fait de belle perf

rodrigo

Super reportage, et superbes perfs de tout le monde, bravo ;)

Romain H.

Imbibé peut être mais soumission quand même le lendemain à la salle :D

H

Comment il fait David; tout tranquile dans son coin, il carre pas :D. Au fait comment il fait, il ne parait pas imposant mais il a explosé ttes les perfs ?? Miracles ;) Big up David suis ecto comme toi !!

Williiiam

Vous étiez pas loin de chez moi, je suis de pontarlier. ^^

jmo

Pauvre Hartouze : il est complètement imbibé :o)

Romain H.

Merci ! Vraiment énorme ce week end !

Ajouter un commentaire

Votre nom / prénom :



Votre email (non affiché, utilisé uniquement si notification) :




Se souvenir de mon nom/pseudo et email

Etre notifié par email des futurs commentaires



Recopiez le mot de l'image  :

SuperPhysique
Eric E. est membre des forums SuperPhysique.

SuperPhysique recommande

Echauffement, gainage et plyométrie

facebookbadge

Visitez notre boutique en ligne

Hot Blood Scitec Nutrition

Hot Blood Scitec Nutrition

Un boosters de NO pour une congestion et une énergie maximale à l'entraînement !
en savoir plus...

Whey Protein Complex Scitec Nutrition

Whey Protein Complex Scitec Nutrition

Une version haut de gamme de 100% Whey Protein Professionnal avec des arômes encore plus incroyables !
en savoir plus...

Mega Creatine Scitec Nutrition

Mega Creatine Scitec Nutrition

La créatine monohydrate est le supplément n°1 de la performance, de la prise de force et de masse musculaire.
en savoir plus...

pub1

SuperPhysique vous conseille

Le French Throwdown : compétition de CrossFit

Seconde édition du French Throwdown : compétition de CrossFit
par Team SP

Le French Throwdown : compétition de CrossFit

Flexsolate Grip

Par Vassilis - Les Flexsolate Grip ou comment isoler spécifiquement un muscle dans un mouvement sans intervention parasite des autres muscles.
par Rudy Coia

Flexsolate Grip

Techniques fondamentales d'optimisation d'une série et d'une répétition

Répétitions forcées, trichées, négatives, partielles, brûlure, récupération partielle, contraction maximale, tension continue, rétro-gravité, accélération compensatrice et iso-tension.
par Fabrice

Techniques fondamentales d'optimisation d'une série et d'une répétition

Swiss Ball

Que permet de travailler la Swiss Ball et quel intérêt d'utiliser la Swiss Ball ?
par Rudy Coia

Swiss Ball

pub4
Mes secrets pour prendre du muscle