A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Baies et fruits rouges : avantages et inconvénients des fruits rouges ?

Questions précises et discussions sur la diététique sportive

Baies et fruits rouges : avantages et inconvénients des fruits rouges ?

Messagepar Laurent Buhler le 04/02 15h31

Les baies et fruits rouges constituent une grande famille. On y trouve entre autres les myrtilles, les framboises, les mûres, les fraises, le cassis, les groseilles, les cranberries, les baies d'açaï. Ces fruits font l'objet de nombreuses recherches, en particulier en ce qui concerne les pigments qui sont à l'origine de leur couleur. Certains auteurs posent en effet l'hypothèse que ces pigments (ou assimilés) parmi lesquels les anthocyanes ou la fisetine pourraient avoir des effets bénéfiques pour la santé. Leur rôle en tant qu'antioxydants est sujet à controverse mais on envisage qu'ils aient une action favorable sur certains mécanismes de communication cellulaire, sur la prévention de certains cancers et sur l'activation des sirtuines.

Pour commencer, je vais donc vous proposer quatre études et deux articles sur ce sujet :

La première, réalisée in vitro, suggère que les polyphénols des myrtilles pourraient réduire l'impact sur les muscles du stress oxydatif survenant après un exercice très intense (excessive exercise).

Blueberry fruit polyphenolics suppress oxidative stress-induced skeletal muscle cell damage in vitro.
(2010)
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19885847

Bien que cela semble séduisant sur le papier, un certain nombres de limitations sont à prendre en compte. Comme indiqué, il s'agit d'une étude in vitro où les extraits de fruits ont été portés directement au contact des cellules musculaires. La transposition à l'homme est donc hasardeuse puisque la presque totalité de ces polyphénols risque, selon certains auteurs, d'être dégradés par le processus digestif avant d'atteindre le muscle. De plus, il est difficile d'extrapoler à partir de l'étude la quantité de myrtilles à consommer pour espérer avoir un quelconque effet. Enfin, on peut envisager qu'une certaine dose de stress oxydatif contribue à l'adaptation musculaire, auquel cas il serait contre-productif de le supprimer totalement. C'est toutefois une variable difficile à évaluer.


La deuxième étude a été menée sur des chiens de traîneau dont l'alimentation a été supplémentée en myrtilles avant des séances d'exercices.

Total antioxidant power in sled dogs supplemented with blueberries and the comparison of blood parameters associated with exercise. (2006)
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16520073

Là encore, la prudence s'impose puisqu'il s'agit de chiens et non d'humains. Mais on n'est plus en laboratoire et les myrtilles administrées subissent le processus digestif des chiens étudiés. Cette étude indique que les animaux supplémentés ont bénéficié d'un meilleur statut en antioxydants post-exercice relativement à un groupe de contrôle.


La troisième et la quatrième études concernent des individus obèses.

Bioactives in blueberries improve insulin sensitivity in obese, insulin-resistant men and women. (2010)
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20724487

Blueberries decrease cardiovascular risk factors in obese men and women with metabolic syndrome.
(2010)
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20660279

Cette fois, les études ont été menées sur des humains avec un protocole en double-aveugle contre placebo dans un cas et un groupe contrôle dans l'autre. On a une idée du dosage quotidien utilisé : 45 g "d'extraits bioactifs" dans un cas, 50 g de myrtilles déshydratées dans l'autre (équivalent à 350 g de myrtilles fraîches). En revanche, on se trouve en présence de sujets en situation pathologique qui présentent une résistance à l'insuline et un syndrome métabolique. Les résultats sont malgré tout intéressants quoique difficiles à interpréter : dans un cas l'absorption de myrtilles a permis d'améliorer la sensibilité à l'insuline, ce qui peut se traduire par une meilleure pénétration du glucose dans les cellules et par un report du risque d'apparition d'un diabète chez ces sujets insulino-résistants. En revanche, on note que le taux de masse grasse et le niveau des marqueurs de l'inflammation n'ont pas été modifié.

Dans l'autre cas, la glycémie des sujets étudiés n'a pas été modifiée (ce qu'on pourrait interpréter comme une absence d'amélioration de la sensibilité à l'insuline) mais leur pression sanguine a diminué d'environ 5% et les taux sanguins de certains marqueurs du stress oxydatif ont baissé également.

On constate que ces résultats, en apparence contradictoires, nécessitent la poursuite d'investigations concernant les vertus éventuelles des myrtilles et des composants que l'on peut en extraire. C'est l'objet des deux derniers articles qui reprennent un certains nombres d'arguments rationnels en faveur de l'utilisation d'extraits de fruits rouges pour la prévention et/ou le traitement de certains cancers (on gardera cependant à l'esprit que certaines molécules se révèlent parfois plus efficaces en préventif qu'en curatif). Ils contiennent également la description d'études en cours sur des humains.

Cancer Prevention with Freeze-dried Berries and Berry Components.
(2007)
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2196225/

Foodstuffs for Preventing Cancer: The Preclinical and Clinical Development of Berries.
(2009)
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2196225/


On peut donc envisager qu'intégrer une consommation régulière de fruits rouges à ses habitudes alimentaires constitue une option intéressante à long terme. On peut également noter que ces fruits (ainsi que d'autres baies) représentaient une part non négligeable des apports alimentaires de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs du paléolithique. J'aurais l'occasion de revenir sur ce concept dans un sujet dédié.
Laurent Buhler
Diététicien - D.U. d'Interprétation des Essais Thérapeutiques

Page Facebook
Avatar de l’utilisateur
Laurent Buhler
 
Messages: 187
Inscription: 13/01 15h40
Réputation: 60


Baies et fruits rouges : avantages et inconvénients des fruits rouges ?

Messagepar Patrick K. le 07/02 21h45

Intéressant merci Laurent.

Une petite question : que penses-tu de l'effet de mode des "super baies" type Goji ou Açaï ?
Patrick K.
 
Messages: 3380
Inscription: 17/10 22h49
Réputation: 148

Baies et fruits rouges : avantages et inconvénients des fruits rouges ?

Messagepar Pat G le 08/02 13h22

Bonjour,

l'année dernière j'ai consommé tout les jours une poignée de baies de goji pendant plusieurs mois, je n'ai rien observé de particulier (santé, sport ...). Pour moi cela reste un fruit rouge comme les autres si ce n'est son prix trop honéreux.
t'as pas mal ! j'ai pas mal !
t'as pas mal ! j'ai pas mal !
Rocky IV
Pat G
 
Messages: 775
Inscription: 11/02 17h02
Réputation: 0

Baies et fruits rouges : avantages et inconvénients des fruits rouges ?

Messagepar Laurent Buhler le 11/02 11h14

Patrick K. a écrit:Une petite question : que penses-tu de l'effet de mode des "super baies" type Goji ou Açaï ?


Il est probable que ces "super baies" n'aient de super que le nom. Non qu'elles soient dénuées d'intérêt mais il ne semble pas qu'elles soient significativement plus intéressantes que les baies de notre continent.

Sur les baies de Goji (Lycium barbarum), il existe malgré tout pas mal d'éléments de recherche intéressants mais, comme très souvent, des résultats favorables in vitro ne laissent en rien présager d'effets réellement favorables in vivo, en raison des processus d'hydrolyse digestive notamment. Par exemple :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19669955
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19735167

On trouve même des résultats potentiellement intéressants chez les humains :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19185773
Chez des seniors auxquels on a administré 120 mL de jus de Goji par jour pendant 30 jours contre placebo, on constate en post intervention une augmentation des taux sériques de 8,1 % de la superoxide dismutase et de 9,0 % de la glutathion peroxidase (deux enzymes qui participent au traitement des espèces réactives de l'oxygène). En parallèle, on enregistre une diminution de 6,0 % du malondialdehyde (un marqueur de l'activité oxydative).

Les propriétés de cette baie restent donc encore à explorer, en notant qu'en raison de son origine, il faut être attentif à la qualité des produits obtenus :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19844860

Pour compléter, on peut également lire :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lycium_barbarum
http://en.wikipedia.org/wiki/Wolfberry

Concernant, les baies d'Açaï (Euterpe oleracea), les résultats semblent nettement plus hypothétiques. Si cette baie montre certainement des capacités antioxydantes, celles-ci sont par exemple moins élevées que celles de la fraise ou du raisin :


Il existe là-aussi des études favorables concernant notamment l'effet protecteur de ces baies dans des situations de type syndrome métabolique mais ces travaux ont été conduits sur des rats ou des mouches :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20022468
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20080168
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20838232

C'est d'ailleurs peut-être à partir de ces résultats que des produits à base de baies d'Açaï ont été commercialisés en tant que suppléments favorisant la perte de poids. Dans le meilleur des cas ces produits n'avaient aucun effet, mais le plus souvent, il s'est agit de pures arnaques sur le web (à base de faux témoignages) visant simplement à obtenir des numéros de cartes bancaires :
http://en.wikipedia.org/wiki/Enforcemen ... ufacturers

Malgré tout, des effets favorables chez les humains restent possibles :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18693743
En considérant toutefois que ces effets demeurent modestes et comparables avec ceux de baies beaucoup plus proches de nous.

Pour compléter, on peut également lire :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Euterpe_oleracea
http://en.wikipedia.org/wiki/A%C3%A7a%C3%AD_palm
Laurent Buhler
Diététicien - D.U. d'Interprétation des Essais Thérapeutiques

Page Facebook
Avatar de l’utilisateur
Laurent Buhler
 
Messages: 187
Inscription: 13/01 15h40
Réputation: 60

Baies et fruits rouges : avantages et inconvénients des fruits rouges ?

Messagepar Patrick K. le 11/02 11h21

Génial Laurent, merci pour cette réponse précise, claire et détaillée, bien plus que j'en espérais ;)
Patrick K.
 
Messages: 3380
Inscription: 17/10 22h49
Réputation: 148

Baies et fruits rouges : avantages et inconvénients des fruits rouges ?

Messagepar mimi07510 le 14/03 12h48

En faite ça fait quel effet de manger ces baies et ces fruits rouges ???
mimi07510
 
Messages: 35
Inscription: 24/02 09h34
Réputation: 0

Baies et fruits rouges : avantages et inconvénients des fruits rouges ?

Messagepar dhomerazeus le 14/03 12h56



ca permet d'arrivé a satiété si l'on en consomme beaucoup,mais ca peut etre salissant pour les vetement :cool:
personnal record : 100 reps e.latérales épagneul breton a vide
100 reps squat tabouret a vide
Avatar de l’utilisateur
dhomerazeus
 
Messages: 889
Inscription: 30/04 22h36
Réputation: 0


Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Diététique, santé et longévité



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 1 invité

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2021 SuperPhysique™