A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Questions précises et discussions sur l'entraînement de musculation

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Seb33 le 28/09 14h41

hello,
ce message pour un avis de recherche d'études.

en préparant le dossier que j'ai fait sur l'hyperplasie et l'hypertrophie, je suis tombé sur des données que je ne connaissais pas: la transformation des fibres rapides en fibres lentes:

-->Entraînement en endurance :
Avec un entraînement en endurance, on obtient une modification du pourcentage de fibres : transition progressive des fibres de type IIb en IIa puis en I. Cette modification est limitée.
Ce type d’entraînement favorise l’augmentation importante du contenu en enzymes oxydatives. De plus, il provoque une augmentation de la synthèse des protéines mitochondriales et une amélioration de la résistance des fibres à la fatigue.

-->Entraînement en force/résistance :
Il y a modification de la masse et du volume musculaire (hypertrophie). Ceci car il y a une augmentation des fibres musculaires. Se sont les fibres rapides qui augmentent le plus leurs diamètres (minimum 4 semaines d’entraînement).
Il existe un paradoxe car on observe la même chose que pour l’entraînement en endurance : le nombre de fibres IIb diminue tandis que celui des fibres IIa augmente.

Quel que soit le type d’entraînement, il existe une transition vers un type de fibres plus lentes.

Ceci peut être expliqué de plusieurs manière possible :
1-Les cellules satellites ne peuvent se transformer qu’en fibres I et IIa, donc lorsque l’on travaille une fibre IIb, il y a dégradation et sa régénération ne peut se faire qu’en IIa.
2-Lorsque l’on travaille les fibres IIb, il y a rapidement un énorme manque de résistance mis en place et dans la surcompensation de régénération, le corps incorpore des mitochondries (donc basculement en IIa).
3- Lorsque l’on s’entraîne en masse/force, nous réactivons des nerfs ne travaillant habituellement pas (donc dégénérescence progressive). En réactivant ces nerfs, nous permettons, lors de la maturation finale des cellules satellites, de passer en fibres moins rapides.
4-Les fibres IIb ne sont en fait que des fibres en attente d’utilisation et dès leurs activations, elles deviennent des fibres IIa donc rapides.

Je ne sais pas qu’elle est la bonne solution, car je n’ai trouvé aucun texte sur ce phénomène. Mais personnellement, je pencherai plutôt pour les solutions 1 et 3. Ceci pour 2 raisons ; il n’y a pas d’adaptation enzymatique du métabolisme à un entraînement de force/masse. Pour la deuxième raison, il suffit de lire les effets de la stimulation électrique.

-->Stimulation électrique
Si l’on stimule à basse fréquence, on induit les mêmes adaptations que celles induites par l’endurance (forte adaptations des enzymes oxydatives).
Avec la stimulation électrique, on a du mal à transformer des muscles lents en muscles rapides (les fibres lentes seraient issues des myotubes primaires, donc plus malléables).

-->Adaptation induite par une diminution de l’activité du muscle :
Si l’on diminue l’activité d’un muscle, nous obtenons une atrophie musculaire (diminution de la masse et du volume musculaire, ainsi qu’une perte de sarcomères).
Ceci touche donc d’avantage les muscles lents (atrophie du système nerveux). Le muscle va donc devenir plus rapide (c’est normal, il retourne à son état d’origine).
Lors de toute activation du muscle, les fibres passent d’un type rapide à un type lent.
Lors de l’inactivation du muscle, les fibres passent d’un type lent à un type rapide.

-->Adaptation par le traitement hormonal (hormones thyroïdiennes) :
Si l’on fait une ablation des glandes thyroïdiennes, on observe une diminution des fibres II tandis que le nombre des fibres I augmente. Donc diminution du contenu en enzymes oxydatives.
Si l’on fait une administration exagérée d’hormones thyroïdiennes, on observe une augmentation de fibres de type II, ainsi qu’une diminution du nombre de type I. Donc augmentation du contenu en enzymes oxydatives.


voilà ce que je recherche: des textes détudes pouvant m'expliquer comment et pourquoi se fait le passage des IIb en IIa lors q'un entrainement de force (j'ai donné 4 pistes, comme je l'ai noté, mais je ne sais pas laquelle ou lesquelles sont les bonnes).

merci d'avance

ps: je ne reviens que jeudi de paris, donc je ne répondrais pas au message tombant à partir de demain avant cette date.
Seb33
 


Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Vincent le 28/09 14h50

juste pour dire que selon Jones toutes ces théories de transformation des fibres ne sont que des conneries !

selon lui ce qui se passe c'est que les scientifiques observent une hypertrophie ou atrophie des fibres rapides (celles qui grossissent avec l'entrainement) et de ce fait en déduisent que les fibres peuvent changer de type, de rapides à lentes (alors qu'il s'agit simplement d'une atrophie des fibres rapides) et de lentes à rapides (alors qu'il s'agit simplement d'une hypertrophie des fibres rapides), alors que ce n'est pas possible, puisque le type de fibre est déterminé génétiquement, à la naissance.

j'imagine difficilement des fibres lentes devenir rapides dans les mollets par example. Alors qu'avec ce genre d'étude ca serait possible, puisqu'un entrainement de force va hypertrophier les fibres rapides (rares) des mollets.
Gagner du muscle : Progressive Resistance
Perdre du gras : Input < Output
Strict Curl 1x58kg
Bakawa shinanakya naoranai
Les idiots ne guerrissent qu'en mourant.
Avatar de l’utilisateur
Vincent
 
Messages: 7389
Inscription: 16/05 21h00
Réputation: 0

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Seb33 le 28/09 15h09

mon petit vincent,

jusque à présent, je me suis retenu avec jones. mais prends des bases solides scientifiquement pour dire ca, pas les bases d'une autre personne que je ne considère pas (je n'ai rien contre lui, je ne le considère simplement pas, pour moi il n'existe pas).

sur ce que tu viens de dire, il y a 2 erreurs (je n eparle pas de la mutaiton ou non, j'etais dans ton cas jusqu'au debut de semaine), mais sur le reste:

quand on parle de mutation, il s'agit d'un changement de concentration de mitochondries et non pas un acte sprirituel.
sache quand meme que les fibres I (lent) et IIa (rapide, mais les moins rpaides) on le même temps d'hydrolyse de l'ATP (50ms) et les IIb on une hydrolyse de l'ATP sur 110ms. donc on ne parle absolument pas d'hypertrophie ou autre, simplement de possiilité d'hydrolyse de l'atp et d'un changement du nombre de mitochondrie.

d'autre part, je ne me rappelle pas avori ecrit que des fibres lentes pouvaient devenir rapide, mais que les rapides devenaient lentes et lorsque tu arretes la pratique sportive, elles reprennent les configuration d'origine à savori elles redeviennent lentes (c'est pas du tout la meme chose).

enfin, jusque présent j'étais contre cete idée de mutation justement à cause du passage de lent à rapide grace à l'entrainement. j'ai decouvert que meme avec un entrainement en force ou masse, les fibres IIb deviennent IIa (donc moins rapides, mais elles ne passent pas ensuite de IIa à I). donc l'hypertrophie n'a rien à voir là dedans et c'est justement ce que je cherche à savoir. pourquoi de IIb à IIa?
-car les IIb ne travaillent pas et que pour apporter ces fibres aux boulot, il y a besoin de la faire passer en IIa (manque mitonchondrie, membrane trop épaisse....?)
-hypertrophie inverse (IIb non hypertrophiable donc passage en IIa pour l'hypertrophie?)
-matériel de rechange inexistant (donc passge en IIa où il y a le matos)?
-autres?

EDIT: j'ai modifié les données de conception de notions de fibres rapides et lentes (erreur suite frappe trop rapide de ma part)
Seb33
 

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Vincent le 28/09 15h34

"d'autre part, je ne me rappelle pas avori ecrit que des fibres lentes pouvaient devenir rapide, mais que les rapides devenaient lentes et lorsque tu arretes la pratique sportive, elles reprennent les configuration d'origine à savori elles redeviennent lentes (c'est pas du tout la meme chose)."

oui mais toujours selon Jones c'est impossible, ce qui se passe c'est que les fibres rapides s'atrophient et il apparait donc qu'il y a une diminution des fibres rapides, les "experts" en déduisent donc que les fibres rapides se sont transformées en lentes.

après tu dis :

"d'autre part, je ne me rappelle pas avori ecrit que des fibres lentes pouvaient devenir rapide"

mais aussi ca :

"elles [les rapides] reprennent les configuration d'origine à savori elles redeviennent lentes"

donc tu dis ne pas dire que les fibres lentes deviennent rapides mais tu dis que les rapides redeviennent lentes !!!! Donc à la base les fibres rapides seraient lentes et de ce fait ca implique que les lentes deviendraient rapides !!!!

et ceci est impossible selon toutes les études qu'à fait Jones, bien que les "experts" (PHD) disent le contraire à toi de voir si tu veux suivre Jones ou les "experts", moi mon choix est facile, quand je vois toutes les conneries qui sont publiés par les "experts".
Gagner du muscle : Progressive Resistance
Perdre du gras : Input < Output
Strict Curl 1x58kg
Bakawa shinanakya naoranai
Les idiots ne guerrissent qu'en mourant.
Avatar de l’utilisateur
Vincent
 
Messages: 7389
Inscription: 16/05 21h00
Réputation: 0

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Seb33 le 28/09 15h45

bon, ok c'est parti.

Vincent a écrit:"d'autre part, je ne me rappelle pas avori ecrit que des fibres lentes pouvaient devenir rapide, mais que les rapides devenaient lentes et lorsque tu arretes la pratique sportive, elles reprennent les configuration d'origine à savori elles redeviennent lentes (c'est pas du tout la meme chose)."

oui mais toujours selon Jones c'est impossible, ce qui se passe c'est que les fibres rapides s'atrophient et il apparait donc qu'il y a une diminution des fibres rapides, les "experts" en déduisent donc que les fibres rapides se sont transformées en lentes.

relis bien (complètement) la citation de mon tout 1er post, tu verras que meme avec un entrainement force ou masse, les fibres rapides IIb (les plus grosses et les plus rapides) deviennent IIa (rapides et grosses, simplement). donc où est l'atrophie?
pour donner leurs conclusionsz, les 'experts' utilisent des marqueurs permettant d'isoler des fibres (choisies à l'avance) afin d'observer les changements sur ces mêmes fibres afin justement de ne pas extrapoler.

après tu dis :

"d'autre part, je ne me rappelle pas avori ecrit que des fibres lentes pouvaient devenir rapide"

mais aussi ca :

"elles [les rapides] reprennent les configuration d'origine à savori elles redeviennent lentes"

j'ai pas dit ca. on lis le meme texte? j'ai dit elles (en parlant des fibres rapides devenu lente) reprennent leurs configuration d'origine (donc rapide) après un arrêt de sport.
donc tu dis ne pas dire que les fibres lentes deviennent rapides mais tu dis que les rapides redeviennent lentes !!!! Donc à la base les fibres rapides seraient lentes et de ce fait ca implique que les lentes deviendraient rapides !!!!

je ne dis pas redeviennent, mais deviennent. petite nuance important à mes yeux. la suite de ta phrase en devient nulle (du fait d'enlever le re de redevenir)
et ceci est impossible selon toutes les études qu'à fait Jones, bien que les "experts" (PHD) disent le contraire à toi de voir si tu veux suivre Jones ou les "experts", moi mon choix est facile, quand je vois toutes les conneries qui sont publiés par les "experts".


ce paragraphe est hors sujet avec le topic et sans substance après l'erreur du RE dans redevenir.
Seb33
 

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Vincent le 28/09 16h02

"j'ai pas dit ca. on lis le meme texte? j'ai dit elles (en parlant des fibres rapides devenu lente) reprennent leurs configuration d'origine (donc rapide) après un arrêt de sport."

donc pour toi il y a passage de RAPIDES à LENTES puis ces fibres RAPIDES devenues LENTES REPRENNENT leur confirguation d'origine pour devenir RAPIDES a nouveau !!!

excuse mais pour moi ta phrase implique 2 transformations :

1) Rapides à lentes
2) Rapides devenue lentes) redevenant rapides (leur origine)

donc j'en déduis un passage de LENT à RAPIDE. Je vois pas comment expliquer autrement ce que tu dis, puisque tu dis que les rapides deviennent lentes et reprennent leur configuration RAPIDE, donc il y a bien [pour toi ou dans ta phrase] passage de lentes à rapides (meme si les lentes étaient rapides d'origine).

pfiou... compliqué tout ca ! (alors que certainement qu'aucune transformation n'est possible) peutêtre IIb à IIa selon certaines sources.
Gagner du muscle : Progressive Resistance
Perdre du gras : Input < Output
Strict Curl 1x58kg
Bakawa shinanakya naoranai
Les idiots ne guerrissent qu'en mourant.
Avatar de l’utilisateur
Vincent
 
Messages: 7389
Inscription: 16/05 21h00
Réputation: 0

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Seb33 le 28/09 16h08

vincent tu ne lis que ce que tu veux lire.
lis mon premier post en entier.
d'une part tu ramarqueras que je ne lance pas une discusion, mais plutot une demande de documents ou de lien.
d'autre part, en lisant bien le post et pour résumer:
1- l'entrainement en endurance provoque la transformation des fibres IIa en I (donc lentes)
2- l'netrianement en masse provoque la transformation des fibres IIb en IIa (donc plus lentes, mais pas en I)
3- lorsque tu ABANDONNES le sport, donc tu deviens sédentaire, les fibres transformées reprennent leurs configuration d'origines à savoir les IIa devenues I redeviennent IIA et les IIb devenues IIa redeviennent IIb.

en résumé, l'entrainement, quelqu'il soit permet une adapatation à l'endurance (endurance pure ou endurance de force c'est selon) et l'arret complet de l'entrainement annihile le tout (et en coupant les cheveux en 4 on peut dire que le sport rend plus endurant et l'arret du sport plus rapide).
Seb33
 

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Joe Cool le 28/09 17h59

Qu'est ce qui motive cette classification I II IIa IIb? Toutes les fibres ont des mitochondries, de l'atp, du glycogène, des capillaires, etc, en quantités variables et variant avec l'entrainement. Qu'est ce qui, dans leur structure, leur impose une limite en capillaires, en volume, etc?
Avatar de l’utilisateur
Joe Cool
 
Messages: 82
Inscription: 09/07 16h24
Réputation: 0

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Seb33 le 28/09 18h43

c'est très simple, c'est l'activité ATPAsique, la concentration des mitochondries (donc degré de capillarisation) et la permeabilité des membranes cellulaires à la depolarisation permettant la contraction suite à l'influx nerveux.
I: lente
IIc: intermediaire entre I et IIa
IIa: rapide mais avec un minimum de mitochondrie donc ayant un peu d'endurance
IId (ou IIx): intermediare entre IIb et IIa
IIb: les fibres les plus rapides et les plus grosses de l'organismes
Seb33
 

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Herve Picard le 28/09 19h42

OUi tu as tt a fait raison SEB pour la transfo des fibres .1 gars de lyon ns avait presente 1 these à ce sujet ( Tu peux la trouver sur internet).
Mais g 2 questions à te poser .quand tu entraines 1 muscles en force il se ralentit donc ?
Si tu t arretes 3 ou 4 jours tu devrais avoir 1 augmentation de force theoriquement
alors ?
Herve Picard
 
Messages: 4124
Inscription: 20/05 18h23
Réputation: 0

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Seb33 le 28/09 20h03

si tu as le nom du gars pour que je retrouve sa thèse?

pour les fibres rapides, il n'y a pas que 2 vitesse: rapide et très rapides, il y a toute une palette.
la rapidité est en faite la capacité ATPasique, c'est à dire la capacité à produire de l'ATP pour maintenir une activité maximale.

en faite, en devenant IIa, les fibres IIb deviennent surtout plus résistante (acquisition de mitochondries entre autre).

d'autre part, lorsque je parle de diminution d'activité, je parle soit d'arrêt, soit de chute importante de la charge de sport. ainsi, il y a réadaptation.
c'est comme pour l'inverse: se n'est pas en faisant 3 seance de suite que la fibre varie, mais sur une période plus longue.
si tu arrêtes 3/4 jours, tu récupères.

une simple preuve: tu perds plus vite l'endurance (que tu retrouve plus rapidement), et lorsque tu arrêtes un petit moment (2/3 semaines), il arrive qu'après simplement 2 seance tu petes un record (comme je l'ai fait en juillet je crois avec le sdt).
Seb33
 

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Herve Picard le 28/09 20h34

Pour le nom du gars Al hassan casse
en ts cas tes interventions st super interessants qq soit le spor t pratique
Herve Picard
 
Messages: 4124
Inscription: 20/05 18h23
Réputation: 0

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Seb33 le 28/09 20h42

merci pour le nom.
Seb33
 

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Eihwaz le 28/09 21h15

elles st aussi bonnes sources d informations ! :)
Donnez moi de la fonte!!!! Encore de la fonte!!!!

J'ai la dAAAAAAAlllleeeeee
Eihwaz
 
Messages: 1505
Inscription: 17/05 14h34
Réputation: 0

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Lanvin le 28/09 22h14

ah, Seb, tu vois, ca fais longtemps que je t'avais dis qu'il y avait une transformation des fibres d'un type à l'autre et pas seulement des fibres intermediaire.
Howald l'a decrit depuis longtemps.
Pavel isn’t a big guy,nor does he want to be.Wiry, functional strength and power is his game,and he’s more interested in training for combat than training for the beach.
Lanvin
 
Messages: 1593
Inscription: 16/05 16h47
Réputation: 0

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Vincent le 28/09 22h20

de toute facon avec la science on peut tout trouver, tout prouver, et son contraire ! C'est un sérieux problème ! et pour trouver les sources sures...
Gagner du muscle : Progressive Resistance
Perdre du gras : Input < Output
Strict Curl 1x58kg
Bakawa shinanakya naoranai
Les idiots ne guerrissent qu'en mourant.
Avatar de l’utilisateur
Vincent
 
Messages: 7389
Inscription: 16/05 21h00
Réputation: 0

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Seb33 le 29/09 08h24

héhé, j'attendais ton message lanvin :p
Seb33
 

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Seb33 le 29/09 08h58

ce petit message avant de partir pour paris:
MERCI HERVE pour le nom de hassan cassé, je suis tombé lors de la recherche sur une tonne de mémoire de recherche sur le muscle et avec tout ca, l'intégralité du muscle me sera connue (du chromosome au fonctionnement le plus intime).
LE PIED
d'ici 1 ou 2 semaine (le temps de tout ingérer) et plus le muscle n'aura plus de cachoterie pour nous.
AHHHHHH que c'est bon :D
Seb33
 

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Herve Picard le 30/09 20h06

En ce qui cocerne les muscles qui redeviennent rapides en arretant de s entrainer
c ce que ns avait dit hassan lors du congres .Il ns avait dit en riant que le sprint etait 1 sport de faineant parce que les sprinters s arretent 2 ou 3 jrs s ils veulent battre 1 record.De meme si on prend la detente d 1 marathonien plusieurs mois apres l arret de l entrainement elle augmente .
Donc je me demandais si 1 arret de 3 ou 4jrs de l entrainement d 1 muscle la force sur 1 rm n augmenterait pas ? q u en penses tu ?
Herve Picard
 
Messages: 4124
Inscription: 20/05 18h23
Réputation: 0

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Seb33 le 02/10 13h23

hervé, je suis en train de lire la thèse de hassan (desolé j'ai commencé par 5 autres plu sdirectement lié à ce que je recherche). je n'en suis pas encore à ce passage.
par contre pour le sprint, les meilleures perfs se font pour une course en fin de semaine par une séance très courte et très intense de survitesse (type 30/40m+1/16 de suat à 200/250% du 1RM en complet) suivit de 2/3 jours de repos avant la compete et le jour de la compete, un sprint en vitesse max 30/60mn avant la course.
ca n'a pas trop à voir avec les fibre, juste la surcompensation en phosphocreatine pour tenir la vitesse max le plus longtemps possible sur le 100m et le 200m.
sur 400m, c'est autre chose.
pour la Force athlétique, t'a dernière grosse séance se fait 5 jours avant la compete, en montant jusque 1 reps de ta première barre de competition (a moduler selon les personnes bien sur). là, c'est la meme chose, simplement sur la surcompensation.

par contre, le phenomène qui induit une grosse perf après une blessure de plusieurs jours voir semaine (cf mon record de sdt après 3/4 mois sans pratiquer) peu venir des fibres.

pourquoi?
sur une semaine, en supposant que la remise à niveau des rapides-lentes-rapides soit aussi rapide que ca, n'à aucun moyen d'utiliser la surcompensation phosphocreatinique puisque en devenant un peu plus lente, la fibre perd de sa concentration en créatine et glucose pour augmenter son taux de mitochondrie. il faudra attendre que le nbre de mito descende pour que la concentration en creatine et glucose remonte.
Seb33
 

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Eihwaz le 02/10 13h41

pourquoi?
sur une semaine, en supposant que la remise à niveau des rapides-lentes-rapides soit aussi rapide que ca, n'à aucun moyen d'utiliser la surcompensation phosphocreatinique puisque en devenant un peu plus lente, la fibre perd de sa concentration en créatine et glucose pour augmenter son taux de mitochondrie. il faudra attendre que le nbre de mito descende pour que la concentration en creatine et glucose remonte.



je sais que tu n est pas mon prof et que nous ne sommes pas en cours , mais j ai pas compris certaines choses

- c'ets quoi la phosphocreatine ?

- le nbr de mitochondire peut varier selon chaque cellules ?

- les mitochondries cree l ATP , la creatine ( le passage precedent est a m apprendre , j en suis en rien sur) . alors pkoi qd il ya plus de miot il y a moins de mitochondries la concentration en glucose et creatine augmente!
C'ets une question de place ??
Donnez moi de la fonte!!!! Encore de la fonte!!!!

J'ai la dAAAAAAAlllleeeeee
Eihwaz
 
Messages: 1505
Inscription: 17/05 14h34
Réputation: 0

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Sébastien le 02/10 13h56

Eihwaz a écrit:alors pkoi qd il ya plus de miot il y a moins de mitochondries la concentration en glucose et creatine augmente!

Elle veut dire quoi ta phrase ?! :wtf: ......... :rolleyes:
Sébastien
 
Messages: 9849
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Seb33 le 02/10 14h08

moi j'ai compris seb :p

phosphocreatine=creatine integré dans la cellule (la creatine n'existe dans la cellule qu'avec un phosphate collé).

la mitochondrie fabrique de l'atp avec l'oxygène, mais ne fabrique pas de creaitne (j'ai peut-etre pas très bien compris ta phrase en fait :D ).

bien sur que le nombre de mitochondrie varie dans la cellule en fonction des besoin, de l'nevironnement...

pour le reste, dans l'organisme, il n'y a pas de vide. quand quelquechose sans va, c'est en meme temps remplacé par autre chose.
si les mito sont detruites ou rapetissées, cela signifie que la fibre devient moins endurante. mais elle a toujours besoin d'energie qui sera alors principalement créé par glycolyse et par la creatine. donc augmentation des concentrations (tout ca c'est calculé par le noyau de la cellule qui envoie les infos aux fabricants de materiaux, pour schématiser).
Seb33
 

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Herve Picard le 02/10 20h17

SEB d apres ce que tu dis sur la transformation des fibres puisque les IIa st preponderantes et qu elles sont plus endurantes que les 2b cela expliquerait t il le fait que l hypertrophie ne peut etre obtenue par des serie trp courtes ou par 1 nombre trp faible de serie ?
Herve Picard
 
Messages: 4124
Inscription: 20/05 18h23
Réputation: 0

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Eihwaz le 02/10 22h11

merci seb33 qui a tt compris !
pr la phrase qu a cite sebastion j etait mais alors totalemùent a cote de la plaque, je revenais de l entrainement , j etait mort !

alors d ou provient la creatine don le corps a besoin? de la nourriture ? pourant ds 100g de mouton t as 200mg de creatine , je crois ! (bref ca veut tres peu)
Donnez moi de la fonte!!!! Encore de la fonte!!!!

J'ai la dAAAAAAAlllleeeeee
Eihwaz
 
Messages: 1505
Inscription: 17/05 14h34
Réputation: 0

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Seb33 le 03/10 09h00

hervé=> pour l'hypetropjie, il faut casser le muscle. or, si tu ne fais que 3 ou 4 reps, tu ne le degrade pas ou très peu. donc pas d'hypertprophie. il faut prendre très lourd, mais avec un temps de contraction suffisant, donc avec un mini de reps (après il y a ceux qui reagissent dès 3/4 reps, là c'est peut-etre du à l'intensité, en les faisant très lentement=augmentation du temps de contraction). pour 1 series ou plusieurs, j'avais deja posté dessus. il faut trouver un equilibre te permettant de prendre lourd (suffisament) et en meme temps assez longtemps pour deteriorer la fibre. si tu fais 1 serie de 12, tu hypertrophiera. mais le tout est de savoir si en faisant 2 ou 3 series de plus tu hypertrophiera plus ou non (en sachant quand une serie, tu rapprochera la seance suivante). là c'est une question d'équilibre et c'est question de savoir si on prefère progresser petitement à chaque entrianement, mais souvent ou bcp à chaque entrainement mais moins souvent (c'est une question personnelle lié à tes capacités de recuperation).
pour les fibres, peut-etre, je ne sais pas trop pour l'instant (ca ne fait qu'une semaine que j'accorde de l'interet à ce concept de modification. il va falloir attendre un peu que ca murisse).

pour eihwaz=>la créatine vient en partie de la nourriture, mais aussi en partie de la fabrication de ton corps. il y a des personnes qui ne peuvent pas en fabriquer (maladie spécifique, mais là c'est hors sujet).
en ne te supplementant pas en creatine, ton corps en fabrique de manière à avoir une quantité stable dans l'organisme (meme concentration tout le temps, donc si tu hypertrophie et si concentration stable, augmentation de la quantité intramusculaire). mais le procedé de fabricaiton est bcp plus lent qu'une ingestion directe. d'où la supplémentation, pour un recouvrement des pertes du à l'ntrainement quasi immédiat, donc entrainement suivant plus rapide.
par contre, dans ce cas , l'organisme arrête la fabrication (pas de probleme particulier avec ca, il recommence dès l'arret de la cure de creatine).
autre avantage de la cure, tu peux augmenter artificiellement la quantité de creatine dans le muscle (chose impossible avec la fabrication perso). or comme la concentration ne peut varier, augmentation de la quantité d'eau (d'où la petite rétention chez certains).
cela à pour effet de te permettre de tenir un chouia plus longtemps et plus intensement l'entrainement. donc de plus gros progrès. donc quand tu arretes la cure, tu reperd l'eau en surplus dans le muscle, mais il n'y a aucune raison pour que tu ne conserves pas le muscle et/ou la force provoqué. en règle général, les études montrent une augmentation d'eau de 3 pour un gain de 1 (1/3 de gain quoi). ceci est bien sur variable en fonction des personnes et surtout de l'entrainement (si tu poursuis le meme entraineement avec la meme intensité et la meme frequence avant la cure que pdt, tu ne profites pas des gains, donc perte complete de l'eau, mais gains en muscle ou force inferieure (quand tu prend de la creatine en supplement, tu dois augmenter l'intensité et le tonnage).

autre phénomène possible pour les personnes qui ne réagissent pas (en dhors du fait que certains n'asismilent pas du tout la creatine monohydrate, donc aucun effet, type fabrice): ils voient la creatine comme un dopage, donc ils pensent que comme par ex une hormone, tu progressera quoi qu'ils fassent. erreur. la creatine n'est pas un dopage et si tu n'augmentes pas l'intensité, tu n'auras aucun progrès.

le seul interet de la creatine est de te permettre de pouvoir mettre plus d'intensité dans l'entrainement (et pas conséquence d'avoir de meilleures progrès).

pour la difference entre mono et effervescente:
uen fois passé la barrière de l'estomac, il n'y en a aucune, elle est assimilé par les cellules de la meme manière (seules l'apport en ribose, et autres peu augmenter cette donnée).
par contre, la difference entre la mono et l'effervescente se fait dans l'etomac (en règle général, pour une personne digerant bien la mono, 40% seulement passe dans le sang) pour l'effervescent, quasiment 100%.
Seb33
 

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Herve Picard le 03/10 16h27

SEB que penses tu de ce que disait flo75? à savoir terminer tes series pour 1 muscle
par 1 cinquantaine de rep mais en t arretant juste avant 1 acidose trp forte pour continuer .
Je l ai fait 1* c vrai que tu peux lever des charges invraisemblables
ex : 3*6 * 60 kg au dc
puis par exemple 4*50..3*50 x fois ...2*50xfois et 1*50 jusquaà que tu ne puisses plus decoller la charge
Herve Picard
 
Messages: 4124
Inscription: 20/05 18h23
Réputation: 0

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Seb33 le 03/10 17h43

pour la masse pure, c'est une technique comme une autre, à savoir tu commences avec une intensité suffisament forte pour travailler des fibres rapides et les abimés un peu (mais seulement un peu)et tu finis en leger pour detruire completement les fibres les plus lentes.
c'est peut-etre une bonne chose permettant une meilleure hypertrophie des fibres lentes, en sachant qu'il est difficile de les hypertrophier.
cela ameliore aussi et surtout l'aspect energetique (grosse endurance et grosse résistance, donc séances de plus en plus longues et intense).
en grossisant les fibres lentes, tu pourras augementer ta force grace à leur grosseur. par contre je ne pense pas du tout à une amélioration absolue du 1RM (tu peux l'améliorer, mais je ne pense pas que cela implique de nouvelles fibres, simplement une plus grande tension possible dans les fibres existantes).
Seb33
 

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Eihwaz le 04/10 00h22

Merci
Donnez moi de la fonte!!!! Encore de la fonte!!!!

J'ai la dAAAAAAAlllleeeeee
Eihwaz
 
Messages: 1505
Inscription: 17/05 14h34
Réputation: 0

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Cin le 23/05 08h16

Bonjour Seb,

J'ai vu tes recherches et je pense que tu pourrais peut-être avoir la réponse à ce que moi je recherche. Je voudrais savoir le temps d'entrainement nécessaire pour que les fibres se transforme et change de type ?

Pourrais tu m'envoyer le fameux mémoire ou tu as trouvé tes réponses stp ? il y aura peut-être la mienne aussi :/
Cin
 
Messages: 1
Inscription: 23/05 08h09
Réputation: 0

Musculation : transformation des fibres lentes en fibres rapides ?

Messagepar Fabrice SP le 23/05 11h01

On en sait rien sur la possibilité de conversion des types de fibres, c'est comme l'hyperplasie.

Mais de toutes les façons, si c'était possible, l'entraînement qui convertirait les fibres I en fibre II ou les fibres IIa en IIb est le même que l'entraînement qui les hypertrophie : plyométrie, haltérophilie, musculation avec des charges lourdes.

Donc au final, cela ne change strictement rien que cela soit possible ou non...
Avatar de l’utilisateur
Fabrice SP
Administrateur
 
Messages: 12738
Inscription: 15/05 18h42
Réputation: 183


Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Entraînement Musculation



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2020 SuperPhysique™