A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Questions précises et discussions sur la préparation physique et sportive

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar Elsabre le 02/04 10h43

Crossfit : Le choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Une des critiques que l'on fait souvent au Crossfit c'est son utilisation des séries longues sur des mouvements "techniques", notamment ceux issus de l'haltérophilie.

Le Crossfit cherche à développer chez les pratiquants un certain nombre de qualités physiques (l’agilité, l’équilibre, la vitesse, la puissance, la précision, la résistance, la coordination, la flexibilité, la force et l'endurance), le but étant de devenir un athlète complet, le plus polyvalent possible.

Contrairement à ce que l'on peut entendre parfois, en Crossfit on ne s'entraine pas pour être bon ...au Crossfit, on s'entraine pour développer des compétences, des qualités, des habilités, si l'on cherche à augmenter ses maxi, c'est pour être plus fort, pas pour faire le meilleur score au Wod "Crossfit Total", si l'on cherche à faire un meilleur chrono au Wod "Fran" ce n'est pas pour l'aura de prestige qui entoure ce wod mais bien pour améliorer sa résistance musculaire et sa coordination.

Lors des Crossfitgames les épreuves changent chaque années, le but étant de tester les qualités physiques des athlètes et non pas leurs performances sur tel ou tel wod.

C'est pour cette raison que chaque année on les soumets à de nouveaux challenges, cela passe bien sur par des classiques: mouvements de gymnastique au poids de corps, épreuves d'haltérophilie et diverses épreuves d'endurance, mais à cela s'ajoute aussi des épreuves très surprenantes, y compris pour les athlètes eux même: nage en pleine mer, marche sur les mains, lancé de sofball, équilibre jambe à l'équerre, épreuve de monkey bar, tirage de brouette, planter de piquets...etc.

Le champion n'est pas celui qui est préparé aux wod connus et répertoriés, le champion est celui qui est prêt pour n'importe quel défis, parce qu'il aura réussi à développer conjointement le plus grand nombres de qualités physiques, d'habilités et de compétences techniques.

C'est dans ce contexte que s'inscrit le débat sur les séries longues avec des mouvements dit "techniques". Oui les Crossfiters les intègrent dans leur entrainement, et c'est précisément parce qu'ils s'y préparent qu'ils sont en CAPACITÉ de le faire.

Et cela se traduit de manière extrêmement concrète sur le terrain, en terme de performances.

Ainsi lors de la deuxième épreuve de la phase Open des Crossfitgames il était demandé aux candidats d'effectuer une épreuve inédite, de 10min, consistant à réaliser un mouvement d'haltérophilie, l'arraché, en utilisant une charge de plus en plus importante toutes les 30 répétitions (75 lbs, 135 lbs, 165 lbs, 210 lbs).

Les observateurs s'attendaient, comme lors du premiers wod , à ce qu'un spécialiste du mouvement demandé sorte du lot *, d'autant plus que cette année participait aux sélections un haltérophile de niveau olympique, Richie Patterson, présent aux jeux olympiques de 2008 à Beijing et se préparant activement aux jeux de Londres 2012.

A la surprise général, 40 Crossfiters ont réalisés un meilleur score que Patterson, et malgré un record personnel sur ce mouvement inferieur de plus de 65 lbs (270 lbs vs 335lbs) le champion de Crossfit Rich Froning réalise 22 répétitions de plus que Patterson (14 reps de plus à 165 lbs et 8 reps à 210 lbs !).

Plusieurs explications ont été avancés pour expliquer cette différence de score si importante mais une seule n'est pas contestable: du fait de la nature et du formatage de son entrainement (série courte, temps de préparation avant l'exécution du mouvement long...), Richie Patterson n'était pas en CAPACITÉ de faire un score aussi élevé que Rich Froning.

Alors bien sur des précautions sont nécessaires avant d'incorporer des séries longues sur de tels mouvements dans son entrainement, car oui les risques de blessures sont bien réels et ne doivent pas être sous estimés.

Le mouvement doit avoir fait l'objet d'un apprentissage préalable, la charge choisie doit être adaptée à son niveau et rester maitrisable, même lorsque que la fatigue s'installe, mais refuser, pour des raisons dogmatiques, les séries longues sur un mouvement, c'est accepter d'avoir un déficit capacitaire parfois important sur celui-ci.

--------------

* La première épreuve consistait à répéter un mouvement au poids de corps (des "burpees" ) pendant 7 min consécutives, la meilleure performance fut réalisée par un multiple médaillé Russe aux jeux mondiaux et aux championnat d'Europe en gymnastic aérobic.
Chaîne YouTube

"Move because you can. If you won't, probably you won't be able to. Use it or lose it." Ido Portal
Avatar de l’utilisateur
Elsabre
 
Messages: 4553
Inscription: 24/09 17h07
Réputation: 529


CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar Abilio le 02/04 19h15

Cela me fais penser aux séances de préparation physique aléatoires des sports de combats mixtes ou de self défense.

L'idée est de préparer le corps à s'adapter à différents types d'efforts de façon non pré-définie.

Bon, faut avoir un coach :lol:

Mais c'est efficace. :)
Avatar de l’utilisateur
Abilio
 
Messages: 785
Inscription: 26/12 09h06
Réputation: 54

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar Mathieu R le 02/04 22h11

Quelqu'un avec un bon niveau en haltero (pour suivre ton exemple) pourra faire des séries longues en limitant la casse. Ce n'est pas le cas d'un débutant ou pratiquant "amateur" du crossfit (la majorité de la population des salles crossfit).

De mon point de vue, un mouvement technique doit s'effectuer et s'apprivoiser comme un "skill". La concentration mentale, les differentes phases du mouvement, le travail des muscles profonds, etc en font un mouvement peu approprié à une utilisation cardio.
Quand on est en état de fatigue, on est moins lucide, l'execution du mouvement est moins précise, la barre ne suit pas la même trajectoire, au final on ne pratique plus le même mouvement de départ. Des compensations se créent, les muscles principaux utilisés lors du mouvement fatiguent et d'autres muscles prennent le relais (sans pour autant avoir le même potentiel de force que le muscle principal, ni le même role,etc).
Exemple sur un exercice basique, le developpé couché: sur une série à l'echec , si on va vraiment à fond, les dernieres reps deviennent degueulasses, le placement est moins bon, on lève une jambe, l'alignement des epaules est modifié, on fait un rebond, bref lors de ces reps on risque la blessure idiote, pourtant le DC n'est pas consideré comme un mouvement technique, imaginez alors le risque lors de l'execution d'un arraché ou d'un épaulé.

Il est pour moi judicieux dans une optique santé/bien être/remise en forme de faire un choix sur les mouvements pratiqués et faire une selection judicieuse. Il y a pas mal d'autres exos que je trouve inadapté pour un débutant/ jeune pratiquant dans une optique santé/remise en forme (phase excentrique d'un box jump, les kipping) mais c'est un autre sujet :p
Par contre si on compte faire du crossfit comme un sport avec donc ses compétitions, ses règles du jeu. Il est nécessaire comme tu le dis d'être pret à toutes épreuves donc pratiquer la palette large d'exos utilisés dans le crossfit.

Je prends mon exemple sur le travail du muscle up(mouvement technique/explosif) les rares fois ou je me suis fait mal c'est quand je travaillais sur du haut volume dessus, quand j'etais à la fin de ma séance, quand je forcais la transition sur les dernieres reps.

J'adore le crossfit, mais si je devais ouvrir une box, je réfléchirais à la pertinence de certains exos selon le public et l'objectif. Je fais vraiment une réelle différence entre une optique sportive et loisir.
"You have to be great at something, good at everything, and you can't suck at anything."
Mon Facebook
Le Facebook de ma salle
log photo/video
Avatar de l’utilisateur
Mathieu R
 
Messages: 654
Inscription: 14/10 16h47
Réputation: 133

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar Elsabre le 03/04 11h18

Mathieu R a écrit:Il y a pas mal d'autres exos que je trouve inadapté pour un débutant/ jeune pratiquant dans une optique santé/remise en forme (phase excentrique d'un box jump, les kipping) mais c'est un autre sujet :p

Non c'est exactement le sujet, tu as cité plus haut le DC, l’épaulé, l'arraché, les box-jump, les différentes formes de kipping....en réalité je pense que cette liste pourrait s'allonger à l'infini puisque le fait que le risque de blessures augmente, lorsque des paramètres comme la fatigue ou la charge de travail accroit, est une caractéristique propre au mouvement, au sens général du terme.

Pour moi il n'y a aucun mouvement pratiqué dans le Crossfit qui devrait être ostracisé, à partir du moment ou quelques règles sont respectées, la première d'entre elle étant la progressivité.

Prenons l'exemple des HSPU, c'est un mouvement qui figure dans plusieurs WOD et il n'est bien évidement pas réalisable lorsque l'on débute, c'est pour cette raison que le concept du "scaling" * à été introduit dans le Crossfit.
Il n'en demeure pas moins que si l'on s'entraine c'est dans l'objectif d'être un jour en CAPACITÉ de réaliser ce mouvement de manière relativement sure (le risque 0 n'existant pas).

Il est évident qu'un HSPU est plus dangereux qu'un push press avec un bâton ou une barre à vide, ce n'est pas pour cette raison qu'il faut systématiquement se contenter de la deuxième option ou dogmatiquement décréter que les HSPU ne doivent pas être pratiquée en série longue (puisque dans ce cas le risque de blessure s'accroit).

Le même raisonement peut s'appliquer pour tout les mouvements.

--------------

* la possibilité de substituer un exercice par une variante de celui-ci plus facile, ou la possibilité d'utiliser un poids plus faible que celui prescrit.
Chaîne YouTube

"Move because you can. If you won't, probably you won't be able to. Use it or lose it." Ido Portal
Avatar de l’utilisateur
Elsabre
 
Messages: 4553
Inscription: 24/09 17h07
Réputation: 529

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar Mathieu R le 03/04 11h43

Sur le scaling, on est d'accord,

Ce que je voulais dire avec mon exemple du couché, c'est que même déja avec une exercice de notoriété simple dans un etat de fatigue "extreme" tu peux te blesser alors avec certains mouvements techniques comme l'haltero...

Exemple de prog vu dans une box crossfit sur le fofo officiel ( ce n'est pas une généralité ), 150 sdt for time avec 100kg... le jeu en vaut-il la chandelle ? surtout quand c'est une activité commerciale ou tu t'entraines des gens?

Il est évident qu'un HSPU est plus dangereux qu'un push press avec un bâton ou une barre à vide, ce n'est pas pour cette raison qu'il faut systématiquement se contenter de la deuxième option ou dogmatiquement décréter que les HSPU ne doivent pas être pratiquée en série longue (puisque dans ce cas le risque de blessure s'accroit).

Le même raisonement peut s'appliquer pour tout les mouvements.

Justement c'est la, ou nos avis sont un peu different, je pense en effet que tout les exos sont potentiellement dangereux, est-ce que je prone le sedentarisme?, non, il fait plus de dégat, je prefere reflechir à l'interet à court terme et long terme d'un exo selon les objectifs d'un pratiquant, j'individualise la programmation. Si ma mère demain veut faire du crossfit pour se sentir mieux et perdre des kilos je vais pas lui faire faire un schéma de progression pour faire du kipping ou des hspu sur le long terme, après c'est un choix de coaching, je dis pas que c'est mieux, mais plutot que ça me semble inadapté à son cas. Il y a tellement de methode pour arriver à un but, le crossfit est l'un des choix. ;)

Tu peux être très bon en muscu, dans ton sport, être athlétique, polyvalent sans pratiquer les séries longues sur l'haltero, par contre tu ne seras pas bon en crossfit, c'est un choix.

Si tu n'as pas un but de competition,tu peux t'entrainer et respecter des regles simples pour ne pas te blesser (equilibre antagoniste, choix exos judicieux, planifier volume) par contre si tu veux chaque année, faire les games ou maintenant les compets reebok, tu es obligé de faire avec les regles du jeu et pratiquer tout les exos même ceux ou morphologiquement t'es moins adapté et ceux qui peuvent amener des blessures facilement quand ils sont travaillé dans un contexte d'extreme fatigue. C'est un peu comme si tu voulais faire du rugby sans te faire plaquer si tu veux pas te faire plaquer, tu ne fais pas de rugby, c'est simple, tu ne peux pas changer les regles du sport et les risques qui vont avec.
"You have to be great at something, good at everything, and you can't suck at anything."
Mon Facebook
Le Facebook de ma salle
log photo/video
Avatar de l’utilisateur
Mathieu R
 
Messages: 654
Inscription: 14/10 16h47
Réputation: 133

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar Elsabre le 03/04 16h40

Mathieu R a écrit:Exemple de prog vu dans une box crossfit sur le fofo officiel ( ce n'est pas une généralité ), 150 sdt for time avec 100kg... le jeu en vaut-il la chandelle ? surtout quand c'est une activité commerciale ou tu t'entraines des gens?

Ça ne me choque pas puisqu'il est possible de scaler la charge en fonction de son niveau, j'ai fais récemment le wod 10 rounds de 15 sdt (à 70kg) + 15 push-up, et j'ai énormément apprécié ce wod (ça représente aussi exactement 150 sdt, j'ai rarement eu autant de courbatures aux ischios :) ).

Un débutant, après quelques séances d'apprentissage du mouvement, peut par exemple le réaliser avec une barre olympique à vide, un athlète confirmé pourra peut être au contraire le faire avec 120kg, pour moi le probleme ce n'est pas la longueur de la série c'est le choix de la "bonne" charge.

Pour tout le reste je suis parfaitement d'accord avec toi: oui le crossfit n'est qu'un outil parmi d'autre, oui la recherche d’être en capacité de "tout" faire (je met ce mot entre guillemet car cette notion d'omnipotence à ses limites) n'est qu'un objectif parmi d'autre possible, et enfin oui, si on fait le choix du crossfit comme outil de coaching, il faut l'adapter aux objectifs et au niveau du public visé.
Chaîne YouTube

"Move because you can. If you won't, probably you won't be able to. Use it or lose it." Ido Portal
Avatar de l’utilisateur
Elsabre
 
Messages: 4553
Inscription: 24/09 17h07
Réputation: 529

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar Mathieu R le 03/04 23h03

Bon sur ce coup la tu m'as coincé, forcement avec un baton, je vois pas trop comment faire un requisitoire contre le sdt :idiot: si on peut toujours appelé ça un sdt lol?
mais tu es d'accord qu'a 100kg sur 150 reps , c'est dur de garder une forme correcte sur toutes les reps vers la fin si tu fais l'entrainement au chrono, comme le kalsu etc

Il y a beaucoup d'exercices moins techniques qui se pretent plus au haut volume et au cardio car ils demandent moins de concentration et si la technique est détériorée tu ne risques pas de te blesser avec un mauvais placement.

Je pense comme tu dis qu'au final on est d'accord sur le fond, sauf que je suis peut être plus frileux que toi sur le choix de certains exos selon le profil et l'objectif du pratiquant (surement influencé par ma formation et mes lectures (carrio 2x en cours + ses livres lol) ;)
"You have to be great at something, good at everything, and you can't suck at anything."
Mon Facebook
Le Facebook de ma salle
log photo/video
Avatar de l’utilisateur
Mathieu R
 
Messages: 654
Inscription: 14/10 16h47
Réputation: 133

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar Elsabre le 03/04 23h36

Mathieu R a écrit:mais tu es d'accord qu'a 100kg sur 150 reps , c'est dur de garder une forme correcte sur toutes les reps vers la fin si tu fais l'entrainement au chrono, comme le kalsu etc

Je crois que c'est une erreur de se focaliser sur les charges, je suis sur que 100kg au sdt c'est une charge qui peut paraitre légère à certain.

Je vais citer Tony Budding, de Crossfit HQ, "Le Scaling est un choix individuel, et il est difficile d’indiquer des charges qui conviennent à tout le monde. Vous devez connaitre votre corps et ses limites. Utilisez votre bon sens."

C'est d'ailleurs plus ou moins ce que je dis à la fin de mon premier post:
Elsabre a écrit:Le mouvement doit avoir fait l'objet d'un apprentissage préalable, la charge choisie doit être adaptée à son niveau et rester maitrisable, même lorsque que la fatigue s'installe


ps: Et je suis aussi un grand fan du travail de Christophe Carrio ;)
Chaîne YouTube

"Move because you can. If you won't, probably you won't be able to. Use it or lose it." Ido Portal
Avatar de l’utilisateur
Elsabre
 
Messages: 4553
Inscription: 24/09 17h07
Réputation: 529

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar Low le 05/04 08h41

Elsabre, quel est ton avis sur l'équilibre agoniste/antagoniste dans le crossfit ? Est-ce-que tu pense qu'il y en a un (par la grande variété d'entrainement) ou que au contraire il faut faire attention a bien renforcer certaines zones, comme en culturisme (arrière d'épaules, infra épineux, rhomboïde..) ?
Ton seul adversaire, c'est toi même.
Avatar de l’utilisateur
Low
 
Messages: 712
Inscription: 05/09 14h41
Réputation: 32

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar Elsabre le 05/04 10h53

Globalement je trouve va plutôt équilibré.

Mais comme tu le sais on est tous diffèrent, avec des recrutements moteurs différents, avec des points faibles et des points forts différents, avec des blessures ou des séquelles de blessures différentes...

Je pense que cette histoire d'agoniste/antagoniste est un vrai problème mais que l'on y apporte souvent de mauvaises solutions: tu aura beau faire faire exactement le même nombre d'exercice de tirage et de poussé à 2 personnes, en équilibrant parfaitement les 2 efforts, cela conduira probablement malgré tout à un développement musculaire différents.

Tout ceci explique que dans tout les sports il n'y a pas 2 athlètes qui s'entraine exactement de la même façon, c'est la même chose en Crossfit et pratiquer celui-ci n'exclu pas de faire des adaptations individuelles.

Je pense d'ailleurs que la discipline est tellement exigeante du point de vue du nombre de mouvement à réaliser quelle constitue en fait un excellent moyen de révéler et de corriger des problèmes posturaux, des problèmes de mobilités, de souplesse, de déséquilibre musculaire etc...

Tu peut passer des années à t'entrainer en musculation classique et, du fait de l'usage excessif des mouvements d'isolations, ne pas te rendre compte des nombreux problèmes que tu développes, et même en entrainant ton corps de façon globale au poids de corps tu peut développer des déséquilibres si tu te focalise trop sur les muscles et pas assez sur le mouvement.

Je vais te donner un exemple, je connais un athlète d'un très bon niveau en musculation au poids de corps qui s'est mis récemment au Crossfit, et bien en s'initiant à l'over head squat il s'est rendu compte qu'il avait perdu énormément de mobilité aux épaules (trop de dips et de pompes).
En cherchant à adopter la prise olympique au front squat, au thruster et à l'épaulé- jeté il s'est rendu compte de sa perte de mobilité au niveau des omoplates (incapable de monter les coudes assez haut).

Le Crossfit est peut être en train de sauver sa vie :cool:
Chaîne YouTube

"Move because you can. If you won't, probably you won't be able to. Use it or lose it." Ido Portal
Avatar de l’utilisateur
Elsabre
 
Messages: 4553
Inscription: 24/09 17h07
Réputation: 529

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar Low le 05/04 12h58

Merci pour ta réponse de qualité, c'est vraiment plaisant de te lire et d'apprendre.

Après réflexion ce matin, je me dit que finalement, le corps est fait pour tout type de mouvements et de sollicitations musculaire, et il se développe en fonction de ces mouvements, or en culturisme l'isolation va a l'encontre de ce développement naturel, d'ou peut-être le nombre de blessures incalculable aux épaules notamment.

Je ne pense pas que les romains, les grecs, et même les hommes préhistorique était couramment blessé a l'infra épineux, au tendon du long biceps, ou avait une tendinite du tendon brachio-radial et/ou du chef long du triceps.

Pourquoi ? Peut-être parce que, justement, les mouvements et différentes sollicitations musculaires qu'ils pouvaient subir était réalisé par des chaines musculaires coordonnées, et non pas des muscles seuls.
Ton seul adversaire, c'est toi même.
Avatar de l’utilisateur
Low
 
Messages: 712
Inscription: 05/09 14h41
Réputation: 32

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar Elsabre le 05/04 14h35

Pour compléter ton message, je pense qu'un des avantages du Crossfit, et que certain percevront comme un désavantage ou une contrainte, c'est justement que sa pratique ne nous laisse pas d'autre choix que celui de résoudre le fond des problèmes plutôt que d'essayer de les contourner.

Par exemple si tu as un problème de recrutement du grand dorsal, et que tu as tendance à faire tes tractions avec les biceps, en musculation classique on va avoir tendance à substituer cet exercice par un autre sur lesquels tu ressens mieux le travail des muscles du dos, sur lequel tu as un meilleur recrutement moteur.

En Crossfit les tractions c'est un mouvement incontournables, on considère qu'être capable de soulever son corps c'est un mouvement basique élémentaire, donc on cherchera à résoudre le fond du problème, par exemple en te faisant faire des tractions scapulaires dans un premier temps, et non pas à le contourner.

Si au front squat tu as un problème de mobilité des omoplates ou un problème de souplesse des épaules, en musculation classique on te fera adopter une prise bras croisés, ou pire on te collera un harnais sur le dos (on contournera la encore le problème de fond, le harnais présentant l'inconvénient supplémentaire de te permettre artificiellement de te pencher plus en avant, ce qui accentuera le travail des lombaires et des fessiers plutôt que celui les cuisses).

En Crossfit tu n'as pas d'autre choix que celui de résoudre tes problèmes de mobilité sous peine d'être dans l'incapacité de réaliser certain mouvement, impossible d'être à l'aise sur un mouvement de Clean squat, ou de thruster un peu lourd, si tu n'est pas capable de faire un front squat en prise haltéro par exemple.
Chaîne YouTube

"Move because you can. If you won't, probably you won't be able to. Use it or lose it." Ido Portal
Avatar de l’utilisateur
Elsabre
 
Messages: 4553
Inscription: 24/09 17h07
Réputation: 529

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar 007 le 06/04 18h47

Je ne pense pas que les romains, les grecs, et même les hommes préhistorique était couramment blessé a l'infra épineux, au tendon du long biceps, ou avait une tendinite du tendon brachio-radial et/ou du chef long du triceps.


Ils vivaient pas très vieux quand même :p
Avatar de l’utilisateur
007
 
Messages: 398
Inscription: 10/10 13h19
Réputation: 20

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar Pragnooz le 06/04 20h30

Intéressant cette conversation
Avatar de l’utilisateur
Pragnooz
 
Messages: 231
Inscription: 23/09 17h55
Réputation: 26

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar Fred le 06/04 22h34

007 a écrit:
Je ne pense pas que les romains, les grecs, et même les hommes préhistorique était couramment blessé a l'infra épineux, au tendon du long biceps, ou avait une tendinite du tendon brachio-radial et/ou du chef long du triceps.


Ils vivaient pas très vieux quand même :p


Il ne doit pas y avoir grand monde ici aussi avec ces blessures, il ne faut pas extrapoler a partir de quelques cas isolés.
Avatar de l’utilisateur
Fred
 
Messages: 2991
Inscription: 22/05 16h04
Réputation: 14

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar Low le 07/04 20h32

Ce n'était que des exemples de blessures Fred, des gens blessés et/ou blessés dans le passé ici, il y en beaucoup, beaucoup trop même.
Ton seul adversaire, c'est toi même.
Avatar de l’utilisateur
Low
 
Messages: 712
Inscription: 05/09 14h41
Réputation: 32

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar Taupe le 22/04 21h52

Bonjour a tous,

Elsabre a dit : "Par exemple si tu as un problème de recrutement du grand dorsal, et que tu as tendance à faire tes tractions avec les biceps, en musculation classique on va avoir tendance à substituer cet exercice par un autre sur lesquels tu ressens mieux le travail des muscles du dos, sur lequel tu as un meilleur recrutement moteur."
En Crossfit les tractions c'est un mouvement incontournables, on considère qu'être capable de soulever son corps c'est un mouvement basique élémentaire, donc on cherchera à résoudre le fond du problème, par exemple en te faisant faire des tractions scapulaires dans un premier temps, et non pas à le contourner.

Je ne comprend pas le raisonnement : En musculation on fait des tractions pour avoir un recrutement au niveaux des dorsaux, donc il est normale de prendre le meilleur exercices de substitution au traction pour avoir le meilleur recrutement possible, alors qu'au CrossFit le but est juste de pouvoir réaliser des tractions, en musculation les objectifs ne se pas les même, alors pourquoi parler de contournement du problème ?

Si au front squat tu as un problème de mobilité des omoplates ou un problème de souplesse des épaules, en musculation classique on te fera adopter une prise bras croisés, ou pire on te collera un harnais sur le dos (on contournera la encore le problème de fond, le harnais présentant l'inconvénient supplémentaire de te permettre artificiellement de te pencher plus en avant, ce qui accentuera le travail des lombaires et des fessiers plutôt que celui les cuisses).

Je trouve que c'est trop généralistes, les pratiquant savent ou seront conseiller de changer la prise, mais libre a eux de le faire ou alors d’améliorer leur souplesse.


En Crossfit tu n'as pas d'autre choix que celui de résoudre tes problèmes de mobilité sous peine d'être dans l'incapacité de réaliser certain mouvement, impossible d'être à l'aise sur un mouvement de Clean squat, ou de thruster un peu lourd, si tu n'est pas capable de faire un front squat en prise haltéro par exemple.[/quote]

"Tu peut passer des années à t'entrainer en musculation classique et, du fait de l'usage excessif des mouvements d'isolations, ne pas te rendre compte des nombreux problèmes que tu développes, et même en entrainant ton corps de façon globale au poids de corps tu peut développer des déséquilibres si tu te focalise trop sur les muscles et pas assez sur le mouvement.

La aussi je trouve que c'est généralistes : avec les livres de C.Carrio, Delavier-Gundill, le site SuperPhysique : Il y a tout pour pratiquer les musculation correctement, j'ai l'impression que tu essaye de nous dire que finalement les gens pratiquent la musculation ne serait pas aussi attentif a leur problème physique et ne se concentrerais que sur le muscle par rapport au CrossFiteurs ?
Avatar de l’utilisateur
Taupe
 
Messages: 143
Inscription: 23/12 14h56
Réputation: -5

CrossFit: choix des séries longues ou du déficit capacitaire

Messagepar Elsabre le 23/04 09h36

Taupe a écrit:Je ne comprend pas le raisonnement : En musculation on fait des tractions pour avoir un recrutement au niveaux des dorsaux, donc il est normale de prendre le meilleur exercices de substitution au traction pour avoir le meilleur recrutement possible, alors qu'au CrossFit le but est juste de pouvoir réaliser des tractions, en musculation les objectifs ne se pas les même, alors pourquoi parler de contournement du problème ?

Zapper un exercice dès que l'on rencontre le moindre probleme sur celui-ci c'est pour moi souvent une erreur, c'est se priver d'un exercice qui, après quelques séances d’éducatifs ou d'apprentissage moteur, pourra peut être s’avérer redoutablement efficace.

Taupe a écrit:Je trouve que c'est trop généralistes, les pratiquant savent ou seront conseiller de changer la prise, mais libre a eux de le faire ou alors d’améliorer leur souplesse.

Oui libre à chacun de garder et d'accentuer ses problèmes de mobilité et de souplesse, ce que j'explique c'est qu'avant de chercher à résoudre un probleme encore faut il prendre conscience de l'existence de celui-ci.

Taupe a écrit:La aussi je trouve que c'est généralistes : avec les livres de C.Carrio, Delavier-Gundill, le site SuperPhysique : Il y a tout pour pratiquer les musculation correctement, j'ai l'impression que tu essaye de nous dire que finalement les gens pratiquent la musculation ne serait pas aussi attentif a leur problème physique et ne se concentrerais que sur le muscle par rapport au CrossFiteurs ?

Oui c'est généraliste et tu as raison de souligner que certains pratiquants sont très sensibilisés à ces questions, par exemple les pratiquants du CTS de Christophe Carrio, par contre il existe aussi beaucoup de pratiquants qui ignorent tout simplement qu'ils sont en train de développer des déséquilibres, qui ne se rendent pas compte qu'ils perdent de la mobilité et des capacités.
Au sujet du Crossfit j'explique juste que, du fait que sa pratique impose l’exécution et l'apprentissage de certains mouvements, cela oblige le pratiquant à ne pas ignorer ou contourner des problèmes qui peuvent, à long terme, avoir des répercutions négatives.
Chaîne YouTube

"Move because you can. If you won't, probably you won't be able to. Use it or lose it." Ido Portal
Avatar de l’utilisateur
Elsabre
 
Messages: 4553
Inscription: 24/09 17h07
Réputation: 529


Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Préparation physique et Fitness fonctionnel



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 1 invité

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2020 SuperPhysique™