A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Détraquer son métabolisme

Questions précises et discussions sur la diététique sportive

Détraquer son métabolisme

Messagepar Lakon le 19/01 22h03

Bonsoir à tous et merci de jeter un oeil à ce sujet !



Cette question me hante depuis plusieurs moments car je commence à croire que c'est bien vrai.
J'ai au cours des 3 dernières années perdu et repris du poids, essentiellement perte de masse grasse et gain de muscles (encore heureux ! ) , beaucoup pendant une "body recomposition" (on garde sensiblement le même poids mais petit à petit on gagne du muscle et on perds de la graisse).
Cependant dans ce procédé quelques choses me dérangent...

Mon cas (vous pouvez sauter ce paragraphe pour voir la question du topic)
Avant de me mettre au sport j'avais une alimentation catastrophique, j'devais avoisiner les 2500 kcal/jour, principalement des sucres rapides et des mauvaises graisses, un BF de plus de 20% facile. Je prenais en moyenne 1kg par mois.

J'ai débuté mon premier gros régime de 6 mois en mars 2010. Perte de 8kg, alimentation riche en protéines, en légumes, et un bol de céréale tous les matins, un rebond en glucide tous les samedi (1 heure de ce qu'on veut à volonté) avant ma séance de sport. Bas en glucide donc, haut en protéine et les graisses je ne les comptais pas.

Mais aujourd'hui voilà le problème, j'ai l'impression d'avoir "tuer" mon métabolisme .
En général je ne compte pas ce que je mange mais je sais que j'ai un bon apport en protéine, un bon apport en glucides (juste ce qu'il faut pour récupérer) et les graisses sont stables, avec cela je reste aux alentours des 88kg.
Depuis la semaine dernière a cause d'une inflammation à l'estomac j'me suis forcé à plus mâcher mes aliments et prendre plus de temps. D'habitude je suis un trou à bouffe, je mange très vite et beaucoup (on parle toujours de bonnes protéines et de légumes ne vous inquiétez pas), mais en prenant l'habitude d'y aller molo j'ai facilement diminuer de 40% la quantité présente dans mes assiettes, j'ai réintégrer les amandes dans ma nutrition.

La question
Je dois manger à peu près entre 1500 et 1800 calories par jours. J'ai commencé à perdre du poids, à rythme de 500 kcal par semaine a peu près )On en arrive au coeur du problème comment se fait il que je dois manger si peu vu ma corpulence (1m80 , 88kg, typé large d'épaule ) pour perdre un peu de poids ?
Alors que à la base je mangeais plus de 2500 calories par jour et mon poids montait lentement... Là il suffit de 3 jours d’excès (type période de fête ) et bam !

J'ai entendu Rudy cité le même type dans un ancien podcast une fois : une personne du forum qui à 1200 kcal séchait, et à 1600 il était en PDM.
J'ai aussi entendu parler de diète qui "remette à 0" le métabolisme : http://www.youtube.com/watch?v=3BVhKKLe ... g&index=16


Voilà est-ce donc possible suite à de mauvais régime de "flinguer" son métabolisme ?


Note: Durant ce gros régime j'ai pratiqué du Crossfit
Aujourd'hui je pratique toujours du crossfit, mais avec des séances typé musculation/crossfit (mouvement polyarticulaires essentiellement ), du cardio et des circuit crossfit, tous cela 5 fois par semaine actuellement.
Avatar de l’utilisateur
Lakon
 
Messages: 237
Inscription: 11/06 19h32
Réputation: 0


Détraquer son métabolisme

Messagepar billllly le 19/01 23h39

pour détraquer le metabolisme je ne sais pas,
concernant le nombre de calories ingérées et la perte de poids, il me faut 1800-2000 kcal pour maigrir,
Mais si je mange + 150 grammes de glucides IG lent ou rapide, je perdrait moins que si j'ingurgite ces calories en matières grasse et non en glucide.
je pense d'ailleurs qu'en me limitant à 100 grammes de glucide par jours, je pourrait augmenter largement la matiere grasse (tout en restant dans la fourchette 1800-2000) et perdre plus de poids.

de mémoire il est fait référence à cela dans le livre "nutrition de la force", certaine personne stock + les glucides, d'autre + les matières grasses.

Tout ceci est peut etre des conneries, mais ce son mes constatations sur mon métabolisme.
billllly
 
Messages: 226
Inscription: 21/03 10h01
Réputation: -5

Détraquer son métabolisme

Messagepar Lakon le 20/01 10h22

Justement je fais partie du type N3. Donc pauvre en glucide et riche en lipides. Ce que je fais actuellement.
J'ai un apport en protéine de 150g par jour environ 150gr (1.6 gr de protéine par PDC)
Glucides: 80-100gr
Lipides: 60gr (principalement amande, beurre d'amande, huile d'olive)
Avatar de l’utilisateur
Lakon
 
Messages: 237
Inscription: 11/06 19h32
Réputation: 0

Détraquer son métabolisme

Messagepar Elsabre le 20/01 10h49

On parle d'effondrement du métabolisme basal (ils s'agit des besoins énergétiques quotidiens de l'organisme permettant à celui-ci de survivre).

Si tu réduis ta dépense calorique quotidienne, au bout d'un moment ton corps s'adapte et réduit ton métabolisme basal, ce qui t'oblige à réduire encore plus ta dépense calorique quotidienne pour continuer à mincir, et ainsi de suite...c'est un cercle vicieux qui s’installe.
Chaîne YouTube

"Move because you can. If you won't, probably you won't be able to. Use it or lose it." Ido Portal
Avatar de l’utilisateur
Elsabre
 
Messages: 4553
Inscription: 24/09 17h07
Réputation: 529

Détraquer son métabolisme

Messagepar Lakon le 20/01 12h25

Si tu réduis ta dépense calorique quotidienne


Plutot mon apport calorique tu veux dire ?

Et cette manœuvre est impossible à renverser ? Enfin j'veux dire, j'suis actif sportivement, j'ai pas un poids plume, jdevrais avoir besoin de beaucoup plus de calorie que ça pour faire fonctionner mon corps et palier aux dépenses caloriques quotidiennes ?
Avatar de l’utilisateur
Lakon
 
Messages: 237
Inscription: 11/06 19h32
Réputation: 0

Détraquer son métabolisme

Messagepar sebinou91 le 20/01 12h32

Il faut augmenter de nouveau tes apports pour stabiliser et reprendre dans quelques semaines le régime.

Malheureusement, comme l'a dit Elsabre, au bout d'un certain temps le corps s'adapte et le métabolisme basal se réduit.
Avatar de l’utilisateur
sebinou91
 
Messages: 1176
Inscription: 27/12 13h42
Réputation: 34

Détraquer son métabolisme

Messagepar Laurent Buhler le 20/01 12h32

Si cela peut vous aider, j'ai fait un article qui présente de manière basique l'impact des régimes sur le métabolisme.

Laurent Buhler
Diététicien - D.U. d'Interprétation des Essais Thérapeutiques

Page Facebook
Avatar de l’utilisateur
Laurent Buhler
 
Messages: 187
Inscription: 13/01 15h40
Réputation: 60

Détraquer son métabolisme

Messagepar Elsabre le 20/01 12h35

Lakon a écrit:Plutot mon apport calorique tu veux dire ?

Oui pardon il faut lire "apport".
Chaîne YouTube

"Move because you can. If you won't, probably you won't be able to. Use it or lose it." Ido Portal
Avatar de l’utilisateur
Elsabre
 
Messages: 4553
Inscription: 24/09 17h07
Réputation: 529

Détraquer son métabolisme

Messagepar Lakon le 20/01 13h27

Merci pour l'article !

Le point aussi à souligner c'est que je maintiens ce type de nutrition saine depuis plusieurs mois, avec quelques phases où bien sur je m'autorise un peu de chocolat juste après le repas avec une pomme, enfin des mini excès rien de bien méchant... Et je reste toujours à mon set point de 88kg.
Ce dont j'ai peur avec mon cas c'est de ne pas pouvoir produire efficacement du muscle mais de prendre du poids quand même.

Néanmoins je continue de progresser en crossfit, du coup je pense que le gain de masse musculaire est quand même présent...

Mais bon faire sa body recomposition jusqu'à 88kg à 12% BF c'est très long :lol:

Donc sebinou tu me conseillerais de réaugmenter progressivement les glucides en controllant le poids ?
Avatar de l’utilisateur
Lakon
 
Messages: 237
Inscription: 11/06 19h32
Réputation: 0


Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Diététique, santé et longévité



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2020 SuperPhysique™