A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Questions précises et discussions sur l'entraînement de musculation

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar Dx2jc le 26/12 18h23

Salut à tous,

Pour commencer je comprendrai que ce post puisse être censuré :( pour être éventuellement considéré comme de la pub, ou n'avoir rien avoir avec la muscu, mais je tente parce que je pense que c'est important s'il y a des asthmatiques font de la muscu ici.

N'ayant pas trouvé de topic de discussion très adapté où le mettre, je le met ici.


Je suis devenu asthmatique dès l'âge de 3 ans :(.
Enfants j'ai vécu dans la peur constante qu'une crise survienne sans raison, bien qu'effectivement les allergies associées (poussière, fleurs, pollens, poils, plumes...) aggravaient la situation.

A 10 ans, en colonie de vacances, je suis réveillé en sursaut par une bataille de polochons :eek: qui veut bien entendu dire plumes poussière et j'en passe. Quand j'ouvre les yeux je suis déjà en train de suffoquer, je me suis trainé dehors (y'a pas d'autre mot), et je suis resté comme un clodo couché contre le mur en attendant que ça passe (2 heures) et cette fois je suis convaincu d'avoir frôlé la mort :mad:. Je respirait tellement peu que je ne pouvais plus bouger, ni parler, ni même pleurer, car dans cette situation croyez-moi vous apprenez vite que pleurer consomme beaucoup d'oxygène.

Vers 11 ans pour les allergies je suis passé par les dé-sensibilisations diverses en piqûres hebdomadaires pendant 2 ans: bilan ZERO. Rien a changé! :(

Quand au collège à 14 ans, sensé être plein d'énergie, on doit demander à un copain de classe de prendre votre cartable pour monter les escaliers :eek: parce que sinon on tient pas la montée, je le souhaite à personne :(.
Ensuite allez comprendre après que j'étais faché avec le sport, moi qui suis anti-médicament à la base, obligé de me doper à la Ventoline, geste que je trouve humiliant. Et pour aimer le sport il faut de l'énergie, donc de l'oxygène.

Vers mes 15 ans, fêtes de fin d'année à l'école (j'étais interne), une grippe carabinée me déclenche une crise mémorable: la Ventoline n'a plus AUCUN effet :wtf: . Appel d'un médecin, injections de corticoïdes en catastrophe. Quand vous manquez d'air vous ne pouvez pas dormir, mais quand vous avez la grippe vous avez très envie de dormir, résultat vous restez dans un état de semi-sommeil pour continuer de respirer, les rêves se mélangent à la réalité, vous pouvez répondre à des questions tout en révant, c'est très bizarre. C'est la deuxième fois que j'ai failli y passer :mad: . J'ai mis 10 jours avant de respirer à peu près comme avant :eek:.

A 22 ans, découverte d'un traitement de fond pour l'asthme :) grâce à une personne au service militaire (c'est bien la seule chose qu'il m'a apporté d'ailleurs), à base de Foradil et Pulmicort. Ce traitement que je prenais matin et soir, permet de sortir sans sa Ventoline car l'effet dure 12 heures et est préventif, avoir une crise sous ce traitement devient quasi-impossible :D.

A partir du moment ou le traitement était bien stabilisé (24 ans) je me suis mis au roller et à la muscu. Imaginez un phobique du sport qui découvre qu'il peut désormais en faire sans crainte, sans tube dans la poche :).

Vers mes 25 ans je ressens le besoin d'arrêter mon traitement car je me sens tellement bien dans mon corps que je pense qu'il n'est plus nécessaire. En effet je diminue les doses de plus en plus, sans prévenir le médecin, et effectivement aucun problème :).
A ce moment là je comprends que la muscu à modifié mon asthme en bien, même si je ne sais pas comment, je ne suis plus allergique du tout, je respire à plein poumons, je me sens bien.

Un arrêt de la muscu pendant un an me prouve que c'est bien la muscu qui était la cause de l'amélioration: quand j'ai perdu ma condition physique en environ 6 mois, j'ai retrouvé les gênes et le besoin de reprendre mon traitement de fond :(.

Autour de mes 27 ans je découvre par hasard ce site: .
Je trouve ça émouvant, je me dis que le gars qui a soit-disant découvert une méthode pour guérir l'asthme :!: (ou simplement l'améliorer :?: chez les plus agés) est très fort: j'ai beau lire son site très informatif et très technique dans tous les sens tout se tient, impossible de le contredire :eek: !
Donc deux solutions, soit le gars à effectivement trouvé quelque-chose de génial mais alors pourquoi personne n'est au courant, soit c'est un escroc exceptionnellement doué :D...

Il y a aussi un forum très actif, et à force de lire tout ça et n'arrivant pas à trouver la faille alors que je suis un spécialiste pour trouver où se cache une contradiction, je me dis que comme je n'ai rien à perdre je vais tenter l'expérience et allez voir un praticien de la méthode du gars trop fort.

Le praticien me dit qu'il faut 3 séances pour remettre tout en ordre (car en effet l'asthme viens d'un problème mécanique à la base, voir le site), et m'explique pourquoi mes côtes de droite sont enfoncées et ne bougent pas quand je respire, chose que j'ai remarqué dès mes 9 ans mais que je ne comprennais pas :?: .
La première séance, qui dégrossit le travail, malgré mon appréhension, s'est parfaitement passée. J'ai entre autres entendu mes vertèbres faire des bruits de mitraillette :eek: alors que JAMAIS elle n'avaient craqué une seule fois avant (oui ça fout les boules).
Remis debout après la séance qui s'effectue couché, je sens une différence d'équilibre, j'ai l'impression que je suis parfaitement posé sur le sol, nouvelle sensation inédite pour moi :). De plus la séance à réveillé mon appétit et je respire carrément mieux :D! je me suis senti comme quelqu'un qui respire pour la première fois de sa vie, très envie de manger, de faire du sport, de voir des gens, bref de vivre... une libération :cool: .
Sur la moto confirmation de l'équilibre nouveau, je suis mieux assis, dans les virages je suis beaucoup plus confiant ça passe tout seul alors que d'habitude je suis instable.
Les séances suivantes viendront terminer le travail commencé.

J'ai encore des boites de Ventoline, Foradil et Pulmicort plein le placard, mais elles prennent la poussière, c'est un vestige de ma vie passée. Depuis environ deux ans je n'ai pas touché un médoc pour l'asthme, c'est fini pour moi.
Vous croyez que ça peux revenir si je démarre trop vite une séance de muscu? eh bien c'est faux, je ne m'échauffe jamais je démarre direct le travail lourd, et en roller quand je sors de chez moi tout froid, c'est direct un sprint pour rentrer dans le vif du sujet!

Finalement j'ai compris que la muscu a agit sur le positionnement de mes côtes mal placées, je faisait beaucoup de pull-over c'est peut-être grâce à ça. Par ailleurs il est connu qu'une glycémie basse favorise l'asthme et les allergies, et j'ai lu que la muscu augmente la glycémie de base (ce qui expliquerait la perte du goût pour le sucre, on en est plus dépendant car on le fabrique à partir des autres nutriments).

:arrow: J'espère sincèrement qu'un asthmatique va lire ce post et tenter l'expérience, parce que sa vie va changer comme la mienne et c'est pas du pipo!

Si vous avez des questions n'hésitez pas , je n'ai rien à cacher, et ce post reste un témoignage, je n'ai rien à vendre non plus!.

Faites ce qu'il vous en plaira...
Go to One-Set... / /
Avatar de l’utilisateur
Dx2jc
 
Messages: 5906
Inscription: 20/12 01h14
Réputation: 0


Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar Sébastien le 26/12 18h39

Ce post ne sera pas censuré, du moins je ne le censurerais pas personnelement.
As-tu déjà parlé du Dr Jean Seignalet ?
Je t'invite à consulter cette page :
96% de réémissions chez les asthmatiques.
Dernière édition par Sébastien le 26/12 18h42, édité 1 fois.
Sébastien
 
Messages: 10870
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar Fred le 26/12 18h42

C'est vrai que la muscu peut être bénéfique pour les asthmatiques, la respiration y jouant un rôle important.
/ /
" VENEZ RAPER VOTRE GRUYERE SUR MES TABLETTES". Sixpack99 :cool:
Avatar de l’utilisateur
Fred
 
Messages: 3204
Inscription: 22/05 16h04
Réputation: 14

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar Sébastien le 26/12 18h46

Des molécules issues de l'environnement pénètrent à tout instant dans l'organisme humain. Elles proviennent essentiellement de la nourriture, de l'eau, de l'air et des bactéries intestinales. Certaines de ces molécules sont indispensables ou utiles, d'autres sont nocives. Il semble bien qu'à notre époque la proportion de molécules nocives ait augmenté en raison d'une nutrition mal conçue, des pollutions des aliments, des eaux et de l'atmosphère, et de la constitution fréquente d'une flore intestinale de putréfaction.

Le corps humain ne peut accumuler impunément ces substances exogènes dangereuses, ni d'ailleurs certains produits du catabolisme cellulaire. Il existe donc des émonctoires permettant d'expulser les molécules indésirables. Mais cette élimination peut avoir lieu dans trois conditions différentes:

1) L'élimination physiologique s'exerce chez les sujets en bonne santé et consommant des aliments convenant à l'homme. Les déchets sont en quantité modérée et de structure simple. La traversée des émonctoires est facile et ne se traduit par aucun signe clinique.

2) L'élimination salvatrice est observée chez des sujets qui abandonnent la nutrition moderne pour adopter la nutrition ancestrale, qu'ils soient en bonne santé ou malades. Les déchets sont plus abondants et de structure plus complexe. La traversée des émonctoires est plus malaisée et entraîne quelques manifestations cliniques: fuites intestinales, chasses biliaires, écoulements du nez, pellicules dans le cuir chevelu.

3) L'élimination pathologique est l'apanage des individus pratiquant l'alimentation moderne. Les déchets complexes sont en quantité si forte que leur transport provoque une inflammation chronique de l'émonctoire. La conséquence en est une maladie: Crohn, psoriasis, asthme ou Behçet par exemple.

L'alimentation moderne avec son impact sur la flore intestinale et sur la muqueuse du grêle est la cause première de cette pathologie d'élimination. La mise en oeuvre du régime hypotoxique va diminuer progressivement l'élimination pathologique et amplifier 1 élimination salvatrice. On assiste alors fréquemment à l'amélioration ou à la guérison de maladies passant pour incurables.

--- Quoted Jean Seignalet
Sébastien
 
Messages: 10870
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar Dx2jc le 26/12 20h29

J'ai en effet lu vos nombreux post concernant Seignalet donc ma curiosité a bien évidemment été piquée, je me renseigne donc :), même si c'est vrai que je suis moins à l'affût d'infos puisque que je ne prends plus de médoc. Mais c'est bon à savoir, scientifique de formation (biochimie et informatique) j'aime comprendre le pourquoi du comment :D.

Mon alimentation étant très corrélée avec ma condition physique (lire plus de muscle = moins de sucre et plus de protéines) il est très probable que celle-ci (l'alimentation) a effectivement joué un rôle aussi important dans mes observations personnelles.

Reste que sans faire de muscu, la méthode dont j'ai parlé (Gesret), le résultat est quand même à la limite de l'incroyable et pourtant bien réel. Pour dire ils travaillent sur des nourissons, et d'ailleurs c'est avec eux que les résultats sont les meilleurs car plus on est jeune et plus les "corrections mécaniques" tiennent et se stabilisent.

:idea: J'y pense Fred tu sais la muscu est en effet bénéfique, mais c'est comme pour le sport en général, des abus peuvent provoquer une rechute, ben oui on peut se redéplacer les côtes :( la preuve y'en a bien qui se sont cassé le sternum avec des dips alors gaffe...
Go to One-Set... / /
Avatar de l’utilisateur
Dx2jc
 
Messages: 5906
Inscription: 20/12 01h14
Réputation: 0

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar Pousseur de Fontes le 26/12 21h11

Je suis aussi asthmatique et je suis suivi depuis que j'ai l'âge de quatre ans et des crises. J'en avais tous le temps dés que je joué avec mon frére, je suis allé à la bourboule en cûre, et je suis encore maintenant suivi pour l'asthme, actuellement je prends du Béclométasone et je dois tjs me timballer avec mes ordonnances en compet pour les contrôles anti-dopages, bref je me suis soigné tous seul alors que j'étais gravement asthmatique qu'en j'étais jeune (la pratique du sport m'a aidé c'est sûr)
Le pire c'est qu'il y a des connards qui ose me dire que c'est grâce aux médocs de l'asthme, c'est qu'ils ne savent ce que c'est d'être attaqué par une crise d'asthme.
Le tout est de bien se soigné et l'asthme peut partir aprés l'adolescence, maintenant j'ai les bronches seuleument irrité quand il y à du brouillard.
Pousseur de Fontes
 
Messages: 2452
Inscription: 26/07 12h44
Réputation: 0

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar Dx2jc le 26/12 21h53

Ouais y'a rien de plus énervant :evil: quand tu te soignes et qu'on te dit que tu te dope c'est sûr. Facile à dire pour quelqu'un qui n'a jamais connu la détresse respiratoire!

Moi personnellement je suis contre les médicaments sauf quand il est impossible de s'en passer :(. Depuis ma visite chez le praticien de la méthode (les 3 séances) c'est pas compliqué, je n'ai rien pris et je vis dans la sérénité, plus aucune peur de crise (d'ailleurs mes tubes de Ventoline doivent être périmés et avec l'emballage neuf c'est dire), et pourtant je fais vraiment du sport comme un bourrin. Avant au moindre effort :arrow: et hop une gêne et éventuellement une crise pour finir en beauté.

En tout cas Pousseur_de_fonte, c'est à toi de te faire ton opinion sur mon expérience, je te demande juste d'aller voir sur le site que j'ai cité pour au moins te faire un avis personnel, tout est expliqué et tu comprendras facilement comment ça fonctionne, et tu pourras choisir ou non de tenter toi aussi de te libérer des médocs dont il est possible de se passer. Tu y apprendras aussi qu'il y a un symptôme qui passe pour de l'asthme auprès de tout-le-monde y compris les médecins mais qui n'en est pas et contre lequel les bronchodilatateurs ne peuvent RIEN (appelé faux-asthme sur le site, problème de cervicales qui compressent un nerf provoquant un spasme pharyngé), et l'asthme vrai qui est un spasme des poumons. Si tu as la gêne à l'inspiration c'est le faux-asthme, si c'est à l'expiration, c'est le vrai, et l'un peut provoquer l'autre ensuite lors d'une crise, je sais de quoi je parle :(.

Dis-toi bien que les médocs ne font que soigner les symptômes, ils ne guérissent en rien la cause exacte du problème, la preuve tu dois les prendre régulièrement, alors que les 3 séances effectuées (eventuellement une ou deux de plus si difficultés), tu n'as plus rien à trimballer pour être tranquille, l'asthme est parti, ce n'est pas un abonnement chez le praticien. D'ailleurs il est facile de comprendre que le problème est bien mécanique et non génétique ou dû à la pollution, parce que certains ont observé que sur des îles isolées sans aucune polution il y a des taux d'asthmatiques plus grands que les villes les plus polluées :eek:, l'asthme apparait et disparait à n'importe quel âge sans raison apparente. La pollution est un facteur aggravant, pas une cause de l'asthme.
Le seul truc qui puisse t'obliger à refaire une séance (qui dure à peine une heure!) des mois plus tard, c'est en cas de chute violente (qui peut déplacer les côtes ou cervicales) ou de postures anormales que tu répètes sans arrêt.

J'ai lu et relu ce site des mois durant avant de me décider à tenter l'expérience, j'avais peur de tomber dans un piège à cons :blush: , mais comme la théorie éait impossible à contredire il fallait que je vérifie par la pratique, on est cartésien ou on l'est pas ;). J'y suis allé très sceptique et critique, j'en suis resorti convaincu et guéri :D.
Go to One-Set... / /
Avatar de l’utilisateur
Dx2jc
 
Messages: 5906
Inscription: 20/12 01h14
Réputation: 0

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar Sébastien le 26/12 22h28

C'est toujours comme ça. Les gens ne peuvent pas comprendre avant d'avoir vécu ce que tu ressents. En ce moment je suis de temps à autre soumis à des crises de spasmophilie. C'est rien de grâve, mais les crises sont parfois très violentes avec des maux de têtes de fou, des difficultés à respirer, l'impression que tu vas creuver, ton coeur qui s'emballe .. quand tu commences à avoir ce genre de trucs .. t'arrives mieux à comprendre les gens qui font de l'asthme et d'autres qui ont des convulsions d'ordre nerveux
Sébastien
 
Messages: 10870
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar Dx2jc le 26/12 22h36

A mon (humble) avis la spasmophilie que tu décris c'est du même acabi.
:arrow: Tu ne sais jamais quand ça va te tomber dessus et du coup tu vis dans la peur.

Et quelqu'un qui ne connais pas l'angoisse de se demander régulièrement "quand sera la prochaine fois?" ne peut pas comprendre sans y mettre beaucoup de volonté :blush:.
Go to One-Set... / /
Avatar de l’utilisateur
Dx2jc
 
Messages: 5906
Inscription: 20/12 01h14
Réputation: 0

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar Sébastien le 26/12 22h42

Si je vis dans la peur, ça doit être totalement inconscient car je sais quand même quantifier quand est-ce que cela vient.
En fait, je risque une crise de spasmo après un effort violent - ce qui inclus la muscu par exemple - ou un choc emotionnel fort.
En temps normal, ça se contrôle assez bien.
Cette spasmo est récente et survient après un régime hypocalorique sans doute carrencé en magnésium. Depuis que je prends ça sous forme de supplément mon état s'est grandement amélioré. Là où je n'étais pas très fier, c'est que cela m'est arrivé 2-3 fois au boulôt .. perdant à chaque fois une demi-journée de travail ..
Pour l'instant je n'ai pas repris la muscu, je ne fais que de la natation qui ne déclenche pas de crise .. là où je vais angoisser c'est après une scéance de muscu car ça m'arrive soit pendant la nuit soit le lendemain matin au boulôt :\ .. je verrais bien.
Sébastien
 
Messages: 10870
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar Dx2jc le 26/12 22h52

La peur peut-être celle du regard des autres aussi... pas très valorisant de perdre ses moyens en public :(. Ou bien celle d'être impuissant dans une situation conflictuelle, car en cas de besoin rapide d'énergie tu sais que tu risques gros à tenter le coup.

Enfin tu vois que tu as peur quand même puisqu'il y a un effet retard et tu te demandes quand ça va te tomber dessus finalement, même si tu as une vague idée du moment.

Dans ton cas je dirais même que c'est pire que l'asthme parce qu'une crise convulsive au volant j'ose même pas imaginer :eek: ... et je parle même pas de la moto.
Go to One-Set... / /
Avatar de l’utilisateur
Dx2jc
 
Messages: 5906
Inscription: 20/12 01h14
Réputation: 0

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar Sébastien le 26/12 23h06

qu'une crise convulsive au volant j'ose même pas imaginer

D'autant plus que ça m'était déjà arrivé .. je ne sais même pas encore aujourd'hui comment j'ai fait pour rentrer chez moi sain et sauf
Sébastien
 
Messages: 10870
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar Dx2jc le 27/12 00h40

Sébastien je crois que tu es un miraculé vu que ça t'as pris au volant. En moto t'aurais pas eu cette chance, c'est pas la peine de rêver, il suffit de n'être pas assez réveillé pour se viander (j'ai testé pour vous :() alors si en plus tu bouges n'importe comment :eek: ...

Pour en revenir au topic, ceux qui ont de l'eczéma ou du psoriasis sont concernés aussi parce que ça vient du même type de problème avec quelques différences expliquées sur le site en question.
Moi ça m'a ouvert les yeux et j'ai enfin pu comprendre pourquoi mon frère alternait l'asthme et l'eczéma sans arrêt quand il était gamin :wtf:.
Go to One-Set... / /
Avatar de l’utilisateur
Dx2jc
 
Messages: 5906
Inscription: 20/12 01h14
Réputation: 0

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar summer69guy le 25/03 00h06

et puis maintenant comment te portes-tu?
PDC: 93 kg , Grandeur: 179 cm

legpress partiel: 23 x 469 kg (23 plates) , 10 x 571 kg (28 plates)
Dc décliné : 8 x 120 kg , 15 x 106 kg
Dc : 12 x 102 kg, 7 x 111 kg
puls ups: 21 x pdc à 205 lbs, 44 x pdc partiel

Photo's et video'S
viewtopic.php?f=8&t=16428
Training log
viewtopic.php?f=7&t=13596
Avatar de l’utilisateur
summer69guy
 
Messages: 397
Inscription: 22/04 17h16
Réputation: -40

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar summer69guy le 25/03 00h12

car quand je cours je ne suis pas fatigué musculairement...c,est dans le souffle que ca me fais mal et j'ai le système respiratoire en feux, je suis content qu'il ait des ressources au Québec, je vais aller consulter
PDC: 93 kg , Grandeur: 179 cm

legpress partiel: 23 x 469 kg (23 plates) , 10 x 571 kg (28 plates)
Dc décliné : 8 x 120 kg , 15 x 106 kg
Dc : 12 x 102 kg, 7 x 111 kg
puls ups: 21 x pdc à 205 lbs, 44 x pdc partiel

Photo's et video'S
viewtopic.php?f=8&t=16428
Training log
viewtopic.php?f=7&t=13596
Avatar de l’utilisateur
summer69guy
 
Messages: 397
Inscription: 22/04 17h16
Réputation: -40

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar summer69guy le 25/03 02h05

j'ai obtenue un rendez vous lundi , je vous reviens avez mon retour d'expérience.
PDC: 93 kg , Grandeur: 179 cm

legpress partiel: 23 x 469 kg (23 plates) , 10 x 571 kg (28 plates)
Dc décliné : 8 x 120 kg , 15 x 106 kg
Dc : 12 x 102 kg, 7 x 111 kg
puls ups: 21 x pdc à 205 lbs, 44 x pdc partiel

Photo's et video'S
viewtopic.php?f=8&t=16428
Training log
viewtopic.php?f=7&t=13596
Avatar de l’utilisateur
summer69guy
 
Messages: 397
Inscription: 22/04 17h16
Réputation: -40

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar skyman le 25/03 13h21

super intérressant
j'ai l'impression d'avoir casiment tout les symptomes :ill:
j'ai jeter un cou d'oeil mais j'ai pas trouvé d'adresse en france du medecin :\
skyman
 
Messages: 40
Inscription: 11/06 19h44
Réputation: 0

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar Alban le 25/03 14h09

Pas sur que Dx réponde....
Bon allez, un dernier calcul et on s'en va.
Avatar de l’utilisateur
Alban
 
Messages: 11907
Inscription: 17/05 12h43
Réputation: 332

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar skyman le 25/03 14h59

ah merde j'avais pas vu la date :lol: :arrow:
skyman
 
Messages: 40
Inscription: 11/06 19h44
Réputation: 0

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar juliendan le 17/07 11h35

je viens de découvrir moi aussi la méthode Gesret, j'ai eu une 1ère séance et je constate une amélioration. Je pense que les 2 autres séances prévues vont encore améliorer mon asthme.

Donc je confirme que cette méthode n'est pas du pipeau et que l'on a enfin une solution définitive (contrairement à tous les traitements). Il est important que cela se sache pour que tous les asthmatiques, allergiques puissent vivrent normalement et que ces putains de medecins et labos arrêtent de s'engraisser sur notre dos.
juliendan
 
Messages: 16
Inscription: 14/06 09h43
Réputation: 0

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar tissotino71 le 17/07 13h54

salut je faisais de l'asthme quand j'etais petit aussi jusqu'a 13 ans environ , je n'ai plus jamais refais de crise (j'ai 20ans) mais je garde toujours ma ventoline a coté de moi on sais jamais car c'est vraiment chiant quand ta une crise de vouloir respirer alors que t'y arrive pas enfin seul les asmatique me conprendront :lol:
Avatar de l’utilisateur
tissotino71
 
Messages: 80
Inscription: 06/11 13h00
Réputation: 0

Asthme et musculation : mon témoignage sur l'asthme et le sport !

Messagepar ccmoi le 31/03 19h50

Bonjour les asthmatiques!

Je prends aussi le même type de traitement de fond à base de cortisone inhalée pour l'asthme. Seulement voilà, la cortisone est prouvée comme ayant un effet catabolique à long terme...Est ce que certains se sont déjà sentis limités en prise de masse? Est-ce que vous avez réussi à atteindre un bon niveau malgré asthme et traitement? Ce serait très motivant en tous cas!
ccmoi
 
Messages: 1
Inscription: 31/03 19h37
Réputation: 0


rudy_coia_forums
powertec_france
Nouveau venu

Retourner vers Entraînement Musculation



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

SuperPhysique est une communauté de passionnés de musculation et préparation physique sans dopage.

SuperPhysique est dédié à tous ceux qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

© 2009-2017 SuperPhysique™ - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Création