A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Questions précises et discussions sur la diététique sportive

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar AppelleMoiFrancis le 24/08 19h14

Salut à tous

J'ai trouvé un podcast qui va, je pense, en intéresser plus d'un :D

"Quelle est la quantité exacte d’énergie qu’un aliment apporte au corps? La réponse ne se trouve pas dans l’étiquette d’un emballage, selon un panel de chercheurs présents au récent congrès annuel de l’Association américaine de promotion de la science. Ils estiment que le nombre de calories est souvent mal évalué car de nombreux facteurs influencent la valeur calorique de la nourriture."

lien:

Du coup, lorsque l'on a une diète précise avec le nombre de kcal/prot/glu/lipide et qu'on varie de temps en temps ce que l'on mange, on ne sera pas aussi précis que si l'on suivait religieusement notre diète (donc sans varier)..

Et vous, ça vous arrive de varier régulièrement vos aliments ou vous suivez votre diète comme des machines ?
Avatar de l’utilisateur
AppelleMoiFrancis
 
Messages: 151
Inscription: 17/12 18h06
Réputation: 0


Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar matclems le 24/08 21h32

ça doit être bien triste (et même intenable à long terme) de ne jamais varier les aliments... et il est illusoire de penser pouvoir calculer une diète à la moindre calorie...

à moins d'être "pro" ou dans l'optique d'une compétition (et donc à court terme), je ne vois pas l'intérêt d'être si stricte.

je fonctionne comme blancdedinde l'a décrit dans son dernier post sur sa diète: pour chaque repas j'ai une "cible" de protéines/glucides/lipides et total calorique et je cherche à m'en approcher le plus possible en variant les aliments selon mes envies. Et au final je mange rarement deux fois le même repas dans la semaine.
Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 2864
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 188

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar Megacrevette le 24/08 21h53

matclems a écrit:ça doit être bien triste (et même intenable à long terme) de ne jamais varier les aliments...


Bof quand tu aimes ce que tu manges, c'est pas trop derangeant ! Et il y a plein de personnes n'ayant pas de diet (bref des gens hors muscu) qui mangent regulierement la meme chose (bon ok ce n'est pas le meme plat exactement mais je veux dire plusieurs fois la meme chose dans la semaine).
Et puis suffit de voir le nombre d'étudiants qui se nourissent aux pates aux beurres sans que ça les derange ^^
Mon training log de crevette : viewtopic.php?f=7&t=31288

Attention les nouveaux ou vous allez vous faire taper sur les doigts :
Régime = perte de graisse
Sèche = enlever le surplus d’eau avant une compétition
Avatar de l’utilisateur
Megacrevette
 
Messages: 830
Inscription: 06/04 20h26
Réputation: 35

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar AppelleMoiFrancis le 25/08 07h23

matclems a écrit:ça doit être bien triste (et même intenable à long terme) de ne jamais varier les aliments... et il est illusoire de penser pouvoir calculer une diète à la moindre calorie...

à moins d'être "pro" ou da
ns l'optique d'une compétition (et donc à court terme), je ne vois pas l'intérêt d'être si stricte.

je fonctionne comme blancdedinde l'a décrit dans son dernier post sur sa diète: pour chaque repas j'ai une "cible" de protéines/glucides/lipides et total calorique et je cherche à m'en approcher le plus possible en variant les aliments selon mes envies. Et au final je mange rarement deux fois le même repas dans la semaine.

Et tu arrives à suivre le rythme de ta pdm aussi bien qu en ne variant pas ?
Avatar de l’utilisateur
AppelleMoiFrancis
 
Messages: 151
Inscription: 17/12 18h06
Réputation: 0

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar AppelleMoiFrancis le 25/08 07h34

Megacrevette a écrit:
matclems a écrit:ça doit être bien triste (et même intenable à long terme) de ne jamais varier les aliments...


Bof quand tu aimes ce que tu manges, c'est pas trop derangeant ! Et il y a plein de personnes n'ayant pas de diet (bref des gens hors muscu) qui mangent regulierement la meme chose (bon ok ce n'est pas le meme plat exactement mais je veux dire plusieurs fois la meme chose dans la semaine).
Et puis suffit de voir le nombre d'étudiants qui se nourissent aux pates aux beurres sans que ça les derange ^^

+1
Perso ça ne me dérange pas non plus j adore ce que je mange ! Mais c est sur qu il vaut mieux varier plutôt que de se jeter sur une merde

Le problème c est qu' en pdm, déjà qu' on fait un peu de gras à cause de pas grand chose, on risque peut être d en faire d avantage en se reposant uniquement sur des calcules non ?
Avatar de l’utilisateur
AppelleMoiFrancis
 
Messages: 151
Inscription: 17/12 18h06
Réputation: 0

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar Delphine le 25/08 09h16

AppelleMoiFrancis a écrit:Le problème c est qu' en pdm, déjà qu' on fait un peu de gras à cause de pas grand chose, on risque peut être d en faire d avantage en se reposant uniquement sur des calcules non ?


C'est pour ça qu'il faut que l'entraînement "autorise" le surplus, à mon sens.
Si tu manges plus que tes besoins et qu'en parallèle tu régresses à l'entraînement, ça pue.

Le corps est compliqué, et une fois les études passées, avec les responsabilités au travail, puis en famille, les "obligations" qui impactent ta récupération de manière aléatoire, tu ne peux pas TOUT miser sur les calculs à mon sens, il faut aussi savoir s'écouter et voir comment ça se passe à la salle pour orienter les apports caloriques.

edit : Bon, je t'écris ça, il faut voir aussi que je suis une fille, pour nous en général la prise de muscle est ultra lente, on fait du gras facilement, il y a les trucs de fille etc... Donc clairement impossible de ne se fier qu'aux calculs, c'est aussi pour ça que j'ai développé cette vision. C'est peut-être moins vrai pour un homme, mais je pense quand même qu'il y a des choses à considérer dans ma remarque à partir du moment où tu as une vie à côté de la musculation.
In nature, there are neither rewards nor punishments — there are consequences.
Robert G. Ingersoll

170 cm, 56 kg | training log | diet log
Avatar de l’utilisateur
Delphine
 
Messages: 2061
Inscription: 11/11 15h53
Réputation: 189

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar Alban le 25/08 10h49

En plus de ce qui a été dit, il faut se rendre compte que noter corps a une certaine capacité à absorber les variations modestes des apports énergétiques. Ce qui compte c'est la moyenne des apports sur un temps long.
Bon allez, un dernier calcul et on s'en va.
Avatar de l’utilisateur
Alban
 
Messages: 11326
Inscription: 17/05 12h43
Réputation: 332

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar AppelleMoiFrancis le 25/08 17h43

Delphine a écrit:
AppelleMoiFrancis a écrit:Le problème c est qu' en pdm, déjà qu' on fait un peu de gras à cause de pas grand chose, on risque peut être d en faire d avantage en se reposant uniquement sur des calcules non ?


C'est pour ça qu'il faut que l'entraînement "autorise" le surplus, à mon sens.
Si tu manges plus que tes besoins et qu'en parallèle tu régresses à l'entraînement, ça pue.

Le corps est compliqué, et une fois les études passées, avec les responsabilités au travail, puis en famille, les "obligations" qui impactent ta récupération de manière aléatoire, tu ne peux pas TOUT miser sur les calculs à mon sens, il faut aussi savoir s'écouter et voir comment ça se passe à la salle pour orienter les apports caloriques.

edit : Bon, je t'écris ça, il faut voir aussi que je suis une fille, pour nous en général la prise de muscle est ultra lente, on fait du gras facilement, il y a les trucs de fille etc... Donc clairement impossible de ne se fier qu'aux calculs, c'est aussi pour ça que j'ai développé cette vision. C'est peut-être moins vrai pour un homme, mais je pense quand même qu'il y a des choses à considérer dans ma remarque à partir du moment où tu as une vie à côté de la musculation.


Ah bah si tu progresses pas à l'entrainement et que tu vises un surplus calorique là c'est du suicide oui :p
C'est vrai maintenant que tu le dis, il y a tellement de facteurs qui rentrent en jeux que ça en devient presque ridicule de se focaliser sur des détails.

De ton coté, tu vises (idéalement) combien de kcal en + de ta maintenance ?
Avatar de l’utilisateur
AppelleMoiFrancis
 
Messages: 151
Inscription: 17/12 18h06
Réputation: 0

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar AppelleMoiFrancis le 25/08 17h49

Alban a écrit:En plus de ce qui a été dit, il faut se rendre compte que noter corps a une certaine capacité à absorber les variations modestes des apports énergétiques. Ce qui compte c'est la moyenne des apports sur un temps long.


Ah bon ? t'as une étude/article sous le coude qui en parle ?
J'aurai tendance à croire que les "variations modestes" comptent quand même, à quoi ça lui servirait au corps de se débarrasser d'un surplus énergétique sous prétexte que ce soit pas grand chose
Avatar de l’utilisateur
AppelleMoiFrancis
 
Messages: 151
Inscription: 17/12 18h06
Réputation: 0

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar Delphine le 25/08 20h49

AppelleMoiFrancis a écrit:Ah bah si tu progresses pas à l'entrainement et que tu vises un surplus calorique là c'est du suicide oui :p
C'est vrai maintenant que tu le dis, il y a tellement de facteurs qui rentrent en jeux que ça en devient presque ridicule de se focaliser sur des détails.

De ton coté, tu vises (idéalement) combien de kcal en + de ta maintenance ?


Mon cas est particulier car je fais de la natation (en bassin sportif donc relativement froid, et je fais du papillon qui est une nage éprouvante). J'ai remarqué que ça me faisait brûler beaucoup plus que la musculation. Du coup c'est surtout là que je mets du surplus. Pour la musculation, je mets un petit surplus autour de l'entraînement, en général autour de 200kcal, mais ça varie selon ma forme, ce que je me sens capable de faire, etc. Pendant mon année de musculation j'ai déjà fait un peu de gras rapidement en "mangeant plus pour manger plus" alors que l'effort fourni par le corps pour l'entraînement et la reconstruction était moindre, donc maintenant je fais attention.
In nature, there are neither rewards nor punishments — there are consequences.
Robert G. Ingersoll

170 cm, 56 kg | training log | diet log
Avatar de l’utilisateur
Delphine
 
Messages: 2061
Inscription: 11/11 15h53
Réputation: 189

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar Dimi le 25/08 21h07

AppelleMoiFrancis a écrit:
Alban a écrit:En plus de ce qui a été dit, il faut se rendre compte que noter corps a une certaine capacité à absorber les variations modestes des apports énergétiques. Ce qui compte c'est la moyenne des apports sur un temps long.


Ah bon ? t'as une étude/article sous le coude qui en parle ?
J'aurai tendance à croire que les "variations modestes" comptent quand même, à quoi ça lui servirait au corps de se débarrasser d'un surplus énergétique sous prétexte que ce soit pas grand chose


Pas besoin d'études, c'est de la physico-chimie ! JSais tu comment on calcul les calories d'un aliment ? Si non, je te conseille de googler cela et tu verras que de la manière dont collecte les résultats assume - comme toujours en science il y a une hypothèse !! - que le corps humain n'a pas de "perte" notamment en terme de radiations etc... Le corps dans son ensemble n'est PAS équivalent à une reaction chimique d'une part, et comme l'a signalé Alban, il peut aussi "absorber" une certaines quantité de variations.

Et bien d'accord avec Delphine, mais personelement je bouffe tous les jours la même chose cela me derange pas. J'adore mes oeufs bacon du matin et mon riz basmati en post traininig, faut savoir cuisiner/changer les épices i.e. mettre des couleurs dans ton assiette :D
Dimi
 
Messages: 2076
Inscription: 19/07 10h25
Réputation: 152

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar AppelleMoiFrancis le 26/08 11h34

Delphine a écrit:
AppelleMoiFrancis a écrit:Ah bah si tu progresses pas à l'entrainement et que tu vises un surplus calorique là c'est du suicide oui :p
C'est vrai maintenant que tu le dis, il y a tellement de facteurs qui rentrent en jeux que ça en devient presque ridicule de se focaliser sur des détails.

De ton coté, tu vises (idéalement) combien de kcal en + de ta maintenance ?


Mon cas est particulier car je fais de la natation (en bassin sportif donc relativement froid, et je fais du papillon qui est une nage éprouvante). J'ai remarqué que ça me faisait brûler beaucoup plus que la musculation. Du coup c'est surtout là que je mets du surplus. Pour la musculation, je mets un petit surplus autour de l'entraînement, en général autour de 200kcal, mais ça varie selon ma forme, ce que je me sens capable de faire, etc. Pendant mon année de musculation j'ai déjà fait un peu de gras rapidement en "mangeant plus pour manger plus" alors que l'effort fourni par le corps pour l'entraînement et la reconstruction était moindre, donc maintenant je fais attention.


Aille, ça doit être vraiment la galère pour trouver le bon surplus. Déjà que pour nous c'est pas simple !
Avatar de l’utilisateur
AppelleMoiFrancis
 
Messages: 151
Inscription: 17/12 18h06
Réputation: 0

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar AppelleMoiFrancis le 26/08 11h38

Dimi a écrit:
AppelleMoiFrancis a écrit:
Alban a écrit:En plus de ce qui a été dit, il faut se rendre compte que noter corps a une certaine capacité à absorber les variations modestes des apports énergétiques. Ce qui compte c'est la moyenne des apports sur un temps long.


Ah bon ? t'as une étude/article sous le coude qui en parle ?
J'aurai tendance à croire que les "variations modestes" comptent quand même, à quoi ça lui servirait au corps de se débarrasser d'un surplus énergétique sous prétexte que ce soit pas grand chose


Pas besoin d'études, c'est de la physico-chimie ! JSais tu comment on calcul les calories d'un aliment ? Si non, je te conseille de googler cela et tu verras que de la manière dont collecte les résultats assume - comme toujours en science il y a une hypothèse !! - que le corps humain n'a pas de "perte" notamment en terme de radiations etc... Le corps dans son ensemble n'est PAS équivalent à une reaction chimique d'une part, et comme l'a signalé Alban, il peut aussi "absorber" une certaines quantité de variations.

Et bien d'accord avec Delphine, mais personelement je bouffe tous les jours la même chose cela me derange pas. J'adore mes oeufs bacon du matin et mon riz basmati en post traininig, faut savoir cuisiner/changer les épices i.e. mettre des couleurs dans ton assiette :D


Okk ! Bah écoute non, je go m'instruire :lol:

Ca doit etre pour ça que pour grossir, il ne "suffit" pas de rajouter tant ou tant de kcal.
J'ai remarqué par exemple, dans mon cas, que pour passer de ma diète de maintenance à une pdm, j'augmente par tranche de 50 gr de féculent mais c'est pas suite à la première augmentation que je grossis.. Surement que le corps absorbe le surplus, par contre il y a un moment (après plusieurs augmentation) là d'un coup ça monte vite et il faut que je réduise pour rester dans le rythme.
Avatar de l’utilisateur
AppelleMoiFrancis
 
Messages: 151
Inscription: 17/12 18h06
Réputation: 0

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar Delphine le 27/08 09h45

AppelleMoiFrancis a écrit:Aille, ça doit être vraiment la galère pour trouver le bon surplus. Déjà que pour nous c'est pas simple !


En même temps c'est ça aussi qui fait la beauté de ce sport: chercher la progression tout en gardant du recul sur les méthodes préconisées pour ajuster si besoin. Car à moins d'avoir un bon coach qui te suit au quotidien ou presque, il faut apprendre au fil du temps ce qui marche le mieux sur toi malgré tout ce qui se dit.
In nature, there are neither rewards nor punishments — there are consequences.
Robert G. Ingersoll

170 cm, 56 kg | training log | diet log
Avatar de l’utilisateur
Delphine
 
Messages: 2061
Inscription: 11/11 15h53
Réputation: 189

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar Megacrevette le 27/08 09h54

En tout cas merci pour ce podcast, dommage qu'on ait pas plus de précisions sur la réel difference (quantitative) entre ses calories.

Mais c'est vrai que dernierement dans ma diet j'ai fais un ajustement en rajoutant 20g d'huile d'olive (=180 kcal en theorie) et en baissant mes quantités de riz, et bien dans mon calcul je pensais ajouter qq calories, mais j'ai fini par perdre un peu plus facilement du poids..
Mon training log de crevette : viewtopic.php?f=7&t=31288

Attention les nouveaux ou vous allez vous faire taper sur les doigts :
Régime = perte de graisse
Sèche = enlever le surplus d’eau avant une compétition
Avatar de l’utilisateur
Megacrevette
 
Messages: 830
Inscription: 06/04 20h26
Réputation: 35

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar Delphine le 27/08 11h19

C'est très intéressant ce point que tu soulèves.

J'ai déjà constaté aussi d'expérience des incohérences théorie/pratique sur le total calorique VS gain de gras (total calorique théoriquement plus élevé mais provenant de sources différentes et observation d'une perte de gras).
Difficile d'isoler les facteurs pour tirer une conclusion claire, cependant.
In nature, there are neither rewards nor punishments — there are consequences.
Robert G. Ingersoll

170 cm, 56 kg | training log | diet log
Avatar de l’utilisateur
Delphine
 
Messages: 2061
Inscription: 11/11 15h53
Réputation: 189

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar Cpamoi le 27/08 13h28

Non et ce d'autant plus qu'une calorie d'un aliment X ne demandera pas la même quantité d'énergie pour être assimilée qu'une calorie Y.

J'aurais tendance à écrire que, vu leur complexité moléculaire, la difficulté de briser en morceau les chaînes sont P>>>G>L (à confirmer pour G>L ? a priori je dirais oui).

Donc 1 cal protéine donne moins de cal "réelle" qu'1 cal lipide. Combien ??? à mon avis cela ne doit quand même pas être énormissime ???

Cela influence-t-il le résultat des régimes.
Cpamoi
 
Messages: 44
Inscription: 25/09 22h19
Réputation: 0

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar AppelleMoiFrancis le 27/08 18h28

Delphine a écrit:
AppelleMoiFrancis a écrit:Aille, ça doit être vraiment la galère pour trouver le bon surplus. Déjà que pour nous c'est pas simple !


En même temps c'est ça aussi qui fait la beauté de ce sport: chercher la progression tout en gardant du recul sur les méthodes préconisées pour ajuster si besoin. Car à moins d'avoir un bon coach qui te suit au quotidien ou presque, il faut apprendre au fil du temps ce qui marche le mieux sur toi malgré tout ce qui se dit.


J'avoue, les gens qui ne pratiquent pas ne se rendent pas compte comme c'est difficile de gagner du muscle.
C'est tout sauf un sport d'idiot la musculation au naturel
Avatar de l’utilisateur
AppelleMoiFrancis
 
Messages: 151
Inscription: 17/12 18h06
Réputation: 0

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar AppelleMoiFrancis le 27/08 18h29

Megacrevette a écrit:En tout cas merci pour ce podcast, dommage qu'on ait pas plus de précisions sur la réel difference (quantitative) entre ses calories.

Mais c'est vrai que dernierement dans ma diet j'ai fais un ajustement en rajoutant 20g d'huile d'olive (=180 kcal en theorie) et en baissant mes quantités de riz, et bien dans mon calcul je pensais ajouter qq calories, mais j'ai fini par perdre un peu plus facilement du poids..


Il faudrait lire des méta analyses sur le sujet ! Prendre les études une par une serait, je pense, une perte de temps vu la complexité de la chose.

En tout cas si vous avez des liens je suis preneur

D'après le livre de Julien V, on est pas tous égaux pour métaboliser les prot/glu/lipide.
Si tu as perdu du poids tout en élevant ton total kcal grâce au lipide (en réduisant les glucides en parallèle mais en conservant un surplus kcal grâce à l'ajout de lipide) c'est que tu es peut être de type N3 voir N2.. Ou que tu manquais de lipide dans ta diète.

Parce que dans le podcast ils parlent du facteur énergétique de la digestion suivant l'enveloppe de l'aliment.
L'huile d'olive n'a pas d'enveloppe..
Avatar de l’utilisateur
AppelleMoiFrancis
 
Messages: 151
Inscription: 17/12 18h06
Réputation: 0

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar AppelleMoiFrancis le 27/08 18h38

Cpamoi a écrit:Non et ce d'autant plus qu'une calorie d'un aliment X ne demandera pas la même quantité d'énergie pour être assimilée qu'une calorie Y.

J'aurais tendance à écrire que, vu leur complexité moléculaire, la difficulté de briser en morceau les chaînes sont P>>>G>L (à confirmer pour G>L ? a priori je dirais oui).

Donc 1 cal protéine donne moins de cal "réelle" qu'1 cal lipide. Combien ??? à mon avis cela ne doit quand même pas être énormissime ???

Cela influence-t-il le résultat des régimes.


Possible, perso je dirais G>L>P vu que le corps a beaucoup plus de facilité a utiliser les glucides comme source d'energie plutôt que les autres macros.

Mais comme dit Delphine c'est du cas par cas, on aura beau dire que 1gr Lipide= 9Kcal ou que 1gr Glu=1gr de lipide, au finale on réagit tous différemment.
Avatar de l’utilisateur
AppelleMoiFrancis
 
Messages: 151
Inscription: 17/12 18h06
Réputation: 0

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar Megacrevette le 27/08 21h48

Delphine a écrit:Difficile d'isoler les facteurs pour tirer une conclusion claire, cependant.


C'est clair, en plus il suffit qu'il fasse un peu plus froids, de faire un peu plus d'activité physique, etc.. et puis voir combien vaut un lipide.. enfin bref trop compliqué on peut pas faire de test quoi :idiot:

Mais par contre moi j'ai clairement vu la difference, et je suis sur de n'avoir jouer que sur ces 2 facteurs, apres je peux pas vous dire a quel point la difference est importante mais elle était tres clairement non negligeable.. (moi qui voulait augmenter mes calories facilement avec l'huile d'olive, plus facile a ingurgiter :cry: ).

AppelleMoiFrancis a écrit:D'après le livre de Julien V, on est pas tous égaux pour métaboliser les prot/glu/lipide.
Si tu as perdu du poids tout en élevant ton total kcal grâce au lipide (en réduisant les glucides en parallèle mais en conservant un surplus kcal grâce à l'ajout de lipide) c'est que tu es peut être de type N3 voir N2.. Ou que tu manquais de lipide dans ta diète.


Je ne sais pas si c'est parce que je suis N3 ou N2 (meme si franchement cette categorisation me rappelait un peu trop les morphotypes.. sachant qu'il est difficile de vraiment s'identifier dans une categorie..).

Par contre non clairement ma diet ne manquait pas de lipide, je pourrais meme dire au contraire ^^

AppelleMoiFrancis a écrit:Possible, perso je dirais G>L>P vu que le corps a beaucoup plus de facilité a utiliser les glucides comme source d'energie plutôt que les autres macros.

Mais comme dit Delphine c'est du cas par cas, on aura beau dire que 1gr Lipide= 9Kcal ou que 1gr Glu=1gr de lipide, au finale on réagit tous différemment.


Et puis sachant que ça varie entre lipide et entre glucide (clairement entre 1g de glucide issue du coca cola facile a assimiler et du riz..).

AppelleMoiFrancis a écrit:J'avoue, les gens qui ne pratiquent pas ne se rendent pas compte comme c'est difficile de gagner du muscle.
C'est tout sauf un sport d'idiot la musculation au naturel


Ca depend de quel niveau on parle, mais apres il y en a toujours qui arrive a en prendre en faisant un peu n'importe quoi, et sans trop reguler leur bouffe (sans pour autant manger de la merde, mais pour ça pas besoin d'etre un génie).

Des fois je me dis que je m'embete bien avec ma diet pour éviter de prendre trop de gras en pdm.. pour finir par ne pas prendre de poids car mon maintiens évolue avec le temps et donc me retrouver a prendre moins de kg que ce je voulais a la base ^^
Alors que certains sans trop reflechir, arrivent a faire pas mal de muscle (meme si il y a toujours une limite). Mais bon si je n'avais pas de diet franchement je penses que je serais rendu encore moins loin qu'aujourd'hui ^^
Mon training log de crevette : viewtopic.php?f=7&t=31288

Attention les nouveaux ou vous allez vous faire taper sur les doigts :
Régime = perte de graisse
Sèche = enlever le surplus d’eau avant une compétition
Avatar de l’utilisateur
Megacrevette
 
Messages: 830
Inscription: 06/04 20h26
Réputation: 35

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar AppelleMoiFrancis le 28/08 11h50

Megacrevette a écrit:
Delphine a écrit:Difficile d'isoler les facteurs pour tirer une conclusion claire, cependant.


C'est clair, en plus il suffit qu'il fasse un peu plus froids, de faire un peu plus d'activité physique, etc.. et puis voir combien vaut un lipide.. enfin bref trop compliqué on peut pas faire de test quoi :idiot:

Mais par contre moi j'ai clairement vu la difference, et je suis sur de n'avoir jouer que sur ces 2 facteurs, apres je peux pas vous dire a quel point la difference est importante mais elle était tres clairement non negligeable.. (moi qui voulait augmenter mes calories facilement avec l'huile d'olive, plus facile a ingurgiter :cry: ).

AppelleMoiFrancis a écrit:D'après le livre de Julien V, on est pas tous égaux pour métaboliser les prot/glu/lipide.
Si tu as perdu du poids tout en élevant ton total kcal grâce au lipide (en réduisant les glucides en parallèle mais en conservant un surplus kcal grâce à l'ajout de lipide) c'est que tu es peut être de type N3 voir N2.. Ou que tu manquais de lipide dans ta diète.


Je ne sais pas si c'est parce que je suis N3 ou N2 (meme si franchement cette categorisation me rappelait un peu trop les morphotypes.. sachant qu'il est difficile de vraiment s'identifier dans une categorie..).

Par contre non clairement ma diet ne manquait pas de lipide, je pourrais meme dire au contraire ^^

AppelleMoiFrancis a écrit:Possible, perso je dirais G>L>P vu que le corps a beaucoup plus de facilité a utiliser les glucides comme source d'energie plutôt que les autres macros.

Mais comme dit Delphine c'est du cas par cas, on aura beau dire que 1gr Lipide= 9Kcal ou que 1gr Glu=1gr de lipide, au finale on réagit tous différemment.


Et puis sachant que ça varie entre lipide et entre glucide (clairement entre 1g de glucide issue du coca cola facile a assimiler et du riz..).

AppelleMoiFrancis a écrit:J'avoue, les gens qui ne pratiquent pas ne se rendent pas compte comme c'est difficile de gagner du muscle.
C'est tout sauf un sport d'idiot la musculation au naturel


Ca depend de quel niveau on parle, mais apres il y en a toujours qui arrive a en prendre en faisant un peu n'importe quoi, et sans trop reguler leur bouffe (sans pour autant manger de la merde, mais pour ça pas besoin d'etre un génie).

Des fois je me dis que je m'embete bien avec ma diet pour éviter de prendre trop de gras en pdm.. pour finir par ne pas prendre de poids car mon maintiens évolue avec le temps et donc me retrouver a prendre moins de kg que ce je voulais a la base ^^
Alors que certains sans trop reflechir, arrivent a faire pas mal de muscle (meme si il y a toujours une limite). Mais bon si je n'avais pas de diet franchement je penses que je serais rendu encore moins loin qu'aujourd'hui ^^


Gros +1
Faut pas se comparer aux types doués, t'en aura toujours qui progresseront en faisant un peu n'importe quoi mais après je trouve ça quand même cool de devenir une sorte de machine sur l'alimentation, de pouvoir contrôler un maximum de chose (même si, et c'est l'objet du topic, on ne peut pas TOUT contrôler).

Je trouve aussi que le typage de Julien est un peu tiré par les cheveux mais forcé d'admettre que c'est basé sur des études/faits et que le typage ne vient pas d'un psychologue comme pour les morphotypes mais bel et bien d'un scientifique.
Avatar de l’utilisateur
AppelleMoiFrancis
 
Messages: 151
Inscription: 17/12 18h06
Réputation: 0

Une calorie vaut-elle vraiment une calorie ?

Messagepar Cpamoi le 31/08 16h24

AppelleMoiFrancis a écrit:
Cpamoi a écrit:Non et ce d'autant plus qu'une calorie d'un aliment X ne demandera pas la même quantité d'énergie pour être assimilée qu'une calorie Y.

J'aurais tendance à écrire que, vu leur complexité moléculaire, la difficulté de briser en morceau les chaînes sont P>>>G>L (à confirmer pour G>L ? a priori je dirais oui).

Donc 1 cal protéine donne moins de cal "réelle" qu'1 cal lipide. Combien ??? à mon avis cela ne doit quand même pas être énormissime ???

Cela influence-t-il le résultat des régimes.


Possible, perso je dirais G>L>P vu que le corps a beaucoup plus de facilité a utiliser les glucides comme source d'energie plutôt que les autres macros.

Mais comme dit Delphine c'est du cas par cas, on aura beau dire que 1gr Lipide= 9Kcal ou que 1gr Glu=1gr de lipide, au finale on réagit tous différemment.


G>L ou L>G cela j'oserais pas m'avancer en effet

par contre, bien que n'étant pas chimiste, je suis quasi certain qu'il faudra plus d'énergie pour décomposer les protéines. La nature même des protéines est d'être en séquence en acides aminés; Il faudra plus d'énergie pour les assimiler !

Donc G>l ? > P certainement pas. Ce serait bien d'avoir un avis de spécialiste.
énergie utilisée par le corps pour assimiler un nutriment
P>>G>L comme je le pense
ou
G>L>P comme tu le penses

PS : que nous ayions raison ou tort n'a pas d'importance, le plus important est d'apprendre. ;-)
Cpamoi
 
Messages: 44
Inscription: 25/09 22h19
Réputation: 0


Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Diététique, santé et longévité



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2020 SuperPhysique™