A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

NEWSLETTER #40 : Faut-il s’entraîner quand on est malade ?

Chaque semaine, nos conseils directement dans ta boîte mail !

NEWSLETTER #40 : Faut-il s’entraîner quand on est malade ?

Messagepar Street le 13/11 10h16

EXTRAIT DE LA NEWSLETTER #40 : FAUT IL S’ENTRAÎNER QUAND ON EST MALADE ?

POUR VOUS ABONNER

Salut à toutes et à tous,

FAUT IL S’ENTRAÎNER QUAND ON EST MALADE ?
Rien ne devrait pouvoir venir à bout de notre volonté à progresser, et surtout pas quelques microbes !

C'est justement la période, les changements de température se font plus fréquents, les conditions plus difficiles, de l'humidité, du froid, le bon cocktail ! J'en ai déjà entendu pas mal se plaindre d'avoir du rester au lit et louper leur semaine de sport. Il est donc temps d'aborder le sujet. Faut-il continuer à s’entraîner ?

Image


Heureusement pour nous les études montrent que les personnes qui pratiquent une activité sportive régulière réduise nettement le risque de tomber malade.

Le sport améliore le système immunitaire en accélérant la circulation des cellules de ce dernier dans le sang. Leur travail est de neutraliser les agents pathogènes dans l'organisme. Si vos cellules circulent mieux, votre système immunitaire est plus efficace pour lutter contre les virus et les maladies qui tentent d’attaquer votre corps.

Le sport augmente la température du corps, ce qui aide à tuer de nombreux virus. Même les virus les plus dangereux, voient leur vitesse de reproduction diminuer de 99 % lorsque la température passe de 38,5°C à 39°C !

Cela dit Il ne faut pas rêver exterminer les microbes en haussant la température de son corps avec 2 séances, à moins de faire 3h de soulevé de terre en pleine canicule. Les microbes et les virus meurent quand la température de notre corps atteint 39°C ce qui reste tout de même rare, sauf si vraiment vos efforts sont très intenses, ou encore d'être un athlète de pointe.

Cependant on peut espérer limiter la casse, il reste néanmoins bénéfique de faire du sport quand on est malade.

# Rappel du processus physique dés l'échauffement :

- Élévation du débit ventilatoire
- Élévation du débit cardiaque
- Élévation de la température interne du muscle :

Augmentation de la vitesse des réactions du métabolisme énergétique grâce à un effet facilitateur sur l'action des enzymes qui contrôlent ces réactions ; +1°C = +13% d'augmentation des processus métaboliques
- Amélioration de l'efficacité du mouvement

SAVOIR ECOUTER SON CORPS :

Image
A priori lui vu la masse, lui n'a pas écouté mes conseils et a préféré rester au lit.

Il est toujours important d’écouter son corps.Cela doit dépendre de votre état et de comment vous vous sentez. Moi même je me pose toujours la question quand je suis malade (2 jours tous les 5 ans, qui ferait vos colis sinon ?)

Oui vous pouvez continuer à vous entraîner, si vous ressentez seulement de la fatigue et des symptômes légers vous pouvez poursuivre l'entraînement en adaptant l'intensité de l'effort en fonction de votre état. Pour ma part, si j'ai de la fièvre, des douleurs musculaires et que je dors mal, je ne m'entraîne pas. Je préfère me reposer et reprendre rapidement plus fort, que tirer sur la corde continuer de m’entraîner et prolonger mon état avec le risque de l'empirer.

Quand on est malade il faut diminuer la fréquence et l’intensité de l’exercice. Votre corps a besoin d’énergie pour se rétablir. Si vous en faites de trop vous puisez dans vos réserves d’énergie nécessaire à la guérison.
Si vous n'avez pas de limites, votre système immunitaire peut-être plus affaibli encore et vous mettrez plus de temps à vous rétablir.

Mes conseils :

> Ne dépassez pas 60 minutes par séance (environ, nous ne sommes pas à la minute prêt)
Cela vous permet de ne pas épuiser vos réserves énergétiques déjà affaiblies et de faciliter votre récupération et votre rétablissement. (continuer de prendre de la maltodextrine pendant vos séances, autant que faire se peut)

> Augmentez vos temps de repos entre les séries et entre les exercices
La aussi, laissez vous le temps de reprendre, c'est sur vos temps de repos que vous pourrez jouer volontairement pour réussir une séance même malade. Je préfère mille fois m’entraîner en prenant 6 min entre mes exercices si il le faut, plutôt que de rester allonger au lit. A vous de choisir.

> Espacez le plus possible vos séances pendant la semaine.
Si vous avez comme moi 4 séances, rien ne vous empêche de faire comme suit, lundi, mercredi, vendredi, dimanche. La semaine d'après vous devriez vous sentir mieux pour reprendre un rythme normal.

> Forcez vous a tenir votre diète
Évitez de tirer un trait sur votre alimentation, forcez vous tant que possible. "Il faut nourrir le rhume et affamer la fièvre" C'est une idée reçue ! Au contraire, c'est maintenant que votre corps à besoin de plus de calories. Alors appétit ou pas vous savez ce qu'il vous reste à faire.

> Dormez suffisamment (7h minimum).
Evidemment cela va de soi, des nuits de 7 ou 8h vous feront le plus grand bien, ça tiens du bon sens. Ne vous en privez pas. D'ailleurs en règle générale vous devriez toujours tenir ce rythme de sommeil pour être le plus performant possible et justement éviter de tomber malade.


On peut lire un peu partout qu'Il est recommandé d’éviter de faire du sport si les symptômes de la maladie se situe en dessous du cou ou si il on a de la fièvre. Navré pour les chochottes mais si c’est un simple rhume pas de problèmes pour tenir vos séances, justement de manière modéré cela peut s'avérer être bénéfique.

QUAND S’ARRÊTER ALORS ?

Image
N'attendez pas le dernier moment pour lever le pied ! :)

Non vous ne pouvez pas vous entraîner si vous avez la grippe !

Elle est bien plus grave qu’un rhume (écoulement nasale, maux de gorge), elle s’accompagne généralement de courbatures et de fièvre. Le système immunitaire est en guerre permanente. Si votre corps est déjà affaibli par le virus, il sera d’autant plus difficile de récupérer. L’entraînement ne ferait qu’augmenter le niveau du catabolisme, ce qui aurait un effet négatif sur l’efficacité de votre système immunitaire et retarderait votre guérison voir pire, aggraverait votre état.

C’est pour toutes ces raisons que vous devez arrêter l’entraînement si vous avez la grippe ou la gastro.
Pour la gastro les gens se posent moins de questions, peut-être un souci de technique d'un tout autre ordre... ?
Quoi qu'il en soit il est alors plus bénéfique de privilégier sa récupération et se forcer à garder une alimentation saine que de courir à la salle. Buvez beaucoup d’eau pour vous réhydrater. Une fois guéri, reprenez progressivement votre entraînement et redevenez une Machine !

Mon secret pour avoir un système immunitaire au top toute l'année :

- De la vitamine D dés que je me sens fatigué - pour la forme -
- De la glutamine après chaque entrainement - renforcement immunitaire -
- NuPower en début d'automne et début d'hiver - optimisation -
Avatar de l’utilisateur
Street
 
Messages: 5591
Inscription: 20/08 14h12
Réputation: 114


NEWSLETTER #40 : Faut-il s’entraîner quand on est malade ?

Messagepar matthieumaubeuge le 13/11 21h43

《A priori lui vu la masse, lui n'a pas écouté mes conseils et a préféré rester au lit.》 Mdr
matthieumaubeuge
 
Messages: 2
Inscription: 06/11 20h05
Réputation: 0



Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Newsletters SuperPhysique



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2020 SuperPhysique™