A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

NEWSLETTER #52 : MUSCU : Se comparer à son voisin

Chaque semaine, nos conseils directement dans ta boîte mail !

NEWSLETTER #52 : MUSCU : Se comparer à son voisin

Messagepar Street le 19/02 08h56

EXTRAIT DE LA NEWSLETTER #52 : MUSCULATION : SE COMPARER A SON VOISIN

POUR VOUS ABONNER

LA PIRE ERREUR EN MUSCULATION EST DE SE COMPARER A SON VOISIN !

Vous êtes vous – Ne vous comparez pas !

Trop souvent sur le forum ou via mail j'entends des témoignages de personnes qui me disent prendre comme exemple leur compagnon de salle. Vous avez un pote qui lui prend du muscle très rapidement sans avoir un bon entraînement, et en plus avec une diète chaotique. Qu'il fait un peu tout à l’arraché et qu'il est deux fois comme vous, ce qui vous conforte dans l'idée qu'il existe des morphotypes ! Si on suit cette idée alors on pourrait dire qu'il est mésomorphe, car il progresse facilement.

Si vous me lisez depuis quelque temps maintenant (cf newsletter Morphotype), vous savez que les morphotypes et les caractéristiques associées n’existent pas, la grosseur des os n’a rien à avoir avec la vitesse du métabolisme ou la faculté/potentiel à faire du muscle !

Votre ami est ce qu’on appelle être doué ! Il a sans doute beaucoup de muscles longs, est très solide et un métabolisme particulièrement efficace pour faire du muscle sans compter une excellente structure osseuse adaptée à la pratique de la musculation en général.

Image

Que devrais je penser de Gil Pinheiro dans se cas, qui soulève au soulevé de terre des barres à 300 kg alors que je stagne à 200 kg ?
Comment expliquer que je misère à squatter proprement à 130 kg quand Gil est à plus de 300 kg.

Je vous invite à découvrir en cliquant ici la vidéo de la séance dos de Gil Pinheiro pour vous remettre les idées au clair et vous rappeler qu'il y aura toujours quelqu'un en ce moment même en train de faire mieux que vous.

Vouloir mieux faire est une chose si cela vous motive, tant mieux. Mais se comparer est insensé. Comme il est inutile de me comparer à Gil, nous ne sommes pas bâtis de la même manière et je ne ferais jamais du haut de mes 1m85 du squat à 320 kg. Nous ne sommes pas des robots que l'on peut améliorer en ajoutant une pièce mécanique au besoin. Notre structure (osseuse) est déterminée. Certains ont plus de chances que d'autres pour performer en powerlifting, encore faut-il profiter de ses atouts.


VOTRE VOISIN, CE N’EST PAS VOUS !

Votre ami est une exception, car il est très difficile pour 99% d’entre nous de prendre du muscle, de progresser, de vraiment sécher (pas juste avoir les abdos un peu apparents)… et tout cela va nous demander de vrais efforts, va nous pousser à réfléchir pour mettre en place un entrainement, une diète adaptée.

Vous allez devoir faire tout du mieux que vous pouvez si vous voulez devenir meilleur chaque jour !
Vous allez devoir vous impliquer. C’est ça être dans la norme et pas être une exception.

Vous ne pouvez pas manger des pizzas et des cookies et espérer être sec ! Vous ne pouvez pas vous entraîner au hasard et espérer progresser chaque semaine !

Vous devez réfléchir par rapport à vous et non par rapport à votre voisin pour prendre du muscle, de la force ou sécher.


LA PIRE ERREUR EN MUSCULATION EST DE SE COMPARER A SON VOISIN !

Vous avez vos propres caractéristiques, votre propre potentiel, vos points forts, vos points faibles… VOUS ETES VOUS !

Devez-vous éviter certains exercices à cause de votre morphologie ?

Image

Arnaud est un bon exemple. Comme nous en avions déjà parlé, presque tous ses muscles sont courts. Comme quoi on peut y arriver malgré une génétique défavorable. En commençant la musculation à l'âge de 25 ans, Arnaud prouve qu'il n'est jamais trop tard pour s'y mettre et qu'il y a toujours moyen de progresser.

Comme Arnaud, il peut être très intéressant d’adapter l’amplitude de ses exercices par rapport à la longueur de ses bras par exemple ou bien à la longueur de ses muscles.

Il faut néanmoins bien différencier les problèmes de souplesse qui peuvent se corriger comme nous l'expliquons dans l'article sur SuperPhysique : Les étirements pour la Musculation, par exemple les problèmes de souplesse d’épaule et de pectoraux qui empêchent de réaliser un développé couché efficace pour développer les pectoraux, on ne sent alors que les épaules et beaucoup diraient alors qu’ils ne sont pas faits pour cet exercice alors que le problème n’est pas morphologique.

Il faut également bien choisir ses objectifs. Si vous faites de la force athlétique, vous allez être obligé de faire du Squat en descendant sous les 90 degrés, indépendamment de la longueur de vos fémurs, des muscles que cela travaille en priorité, alors que si vous vous entraînez pour prendre du muscle, vous aurez peut être des adaptations à faire pour rendre l’exercice plus efficace pour vous.

De même que si vous faites du Crossfit, vous allez forcément devoir être très souple, très mobile pour réaliser des exercices tels que l’Overhead Squat (Squat avec la barre au-dessus de la tête).

Tout cela se travaille bien évidemment et peut être qu’aujourd’hui vous ne pouvez pas le faire et que cela rend l’exercice dangereux (il faut donc l’éviter pendant un moment) mais en travaillant chaque jour ou presque votre mobilité, ce qui bloque, vous arriverez plus ou moins rapidement à faire cet exercice sans risque et à être donc plus efficace en Crossfit si tel est votre but.

Comme j’aime à le rappeler régulièrement, l’amplitude de vos exercices doit être dictée par une réflexion personnelle et non imposée par rapport à des problèmes de mobilité.

Il n’existe donc aucun exercice à éviter de manière générale, universellement pour tout le monde, tout doit encore une fois être adaptée par rapport à vous, à votre morphologie osseuse, musculaire…. Ou bien à votre métabolisme (par exemple) en ce qui concerne la diète en fonction de vos objectifs !

J’espère qu'après cette lecture j'entendrais moins de personnes essayer de faire comme "le mec qui a un peu de bras" dans la salle d'entraînement. Et plutôt vous concentrez sur vous-même et vos capacités. La réussite ne repose que sur vous et pas sur votre voisin ou collègue d'entraînement.
Avatar de l’utilisateur
Street
 
Messages: 5160
Inscription: 20/08 14h12
Réputation: 109


NEWSLETTER #52 : MUSCU : Se comparer à son voisin

Messagepar Toxy le 19/02 19h36

Salut,

Super Newsletter qui je pense est très important dans le monde de la musculation, mais qui peut également être transposé à la vie de tous les jours.


Il faut également bien choisir ses objectifs. Si vous faites de la force athlétique, vous allez être obligé de faire du Squat en descendant sous les 90 degrés, indépendamment de la longueur de vos fémurs, des muscles que cela travaille en priorité, alors que si vous vous entraînez pour prendre du muscle, vous aurez peut être des adaptations à faire pour rendre l’exercice plus efficace pour vous.


As-tu des exemples plus précis pour comprendre ces adaptations ? Sur le squat par exemple.
Ou alors des indications sur les critères qui doivent nous orienter vers un choix d'amplitude/exercice ?

Merci :!:
Toxy
 
Messages: 73
Inscription: 25/03 13h20
Réputation: 0

NEWSLETTER #52 : MUSCU : Se comparer à son voisin

Messagepar Street le 19/02 20h03

Salut,

Et merci pour ce témoignage.

As-tu des exemples plus précis pour comprendre ces adaptations ? Sur le squat par exemple.
Ou alors des indications sur les critères qui doivent nous orienter vers un choix d'amplitude/exercice ?


Ces adaptations dépendent justement de chacun, en fonction de la mobilité et de la souplesse de chacun.

A ce sujet, Rudy a fait une excellente vidéo, à voir : https://www.youtube.com/watch?v=0J9oj69Xi18
Avatar de l’utilisateur
Street
 
Messages: 5160
Inscription: 20/08 14h12
Réputation: 109


Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Newsletters SuperPhysique



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2020 SuperPhysique™