A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Questions précises et discussions sur la diététique sportive

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Correz le 24/09 13h00

Bonjour,

Je voulais savoir si l'indice et la charge glycémique étaient prouvé scientifiquement. Je m'explique : je suis en fac et je dois faire un exposé sur le sujet de mon choix (en relation avec le diététique). Pour le coup, ne sachant pas trop quel sujet prendre, j'ai décidé de me tourner vers l'indice et la charge glycémique.
Cependant, je sais que ce sont des choses plutôt peu connu du grand publique et je n'aimerais pas parler d'un sujet qui, pour mes profs, n'est qu'une plaisanterie comme beaucoup d'autres sur internet.

Je commence l'année donc je ne sais pas si on va en parler en cours mais si ce n'est pas le cas, parler de ça alors qu'eux même ne connaissent pas le sujet ou trouve que c'est faux me mettrais dans une situation plutôt délicate... :lol:

Pourquoi vous demander si ce sujet d'exposé est fiable ? Simplement car avant de m'intéresser à la musculation, je n'en ai jamais entendu parler que ce soit par des médecin ou en cours. De plus, (je n'ai pas encore étendu mes recherches) je trouve que ce sujet concerne principalement les sportifs.
Dites moi si je me trompe mais je lit sur internet que ça pourrait vraiment être utile pour le diabète de type 2. Néanmoins, une personne de ma famille (diabétique) n'a jamais entendu parler de ça.. Et moi même avant de connaître le sujet

Bref, j'aimerais votre avis afin de savoir si vous trouvez le sujet suffisamment fiable pour être présenté en exposé sans être pris pour quelqu'un qui sort des idioties(que ce soit le cas ou non).
Ou bien peut être avez vous des idées de sujets (le choix est entièrement libre : régime, aliment... n'importe quoi) qui pour vous méritent beaucoup plus d'être présenté.
Qui sait, peut-être suis-je passé à côté d'un sujet passionnant sans y penser !
Correz
 
Messages: 661
Inscription: 03/02 22h07
Réputation: 0


L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Fabrice SP le 24/09 13h07

L'indice glycémique, il y a des publications scientifiques dessus depuis 20 ans...

Par exemple, celle-ci date de 2002 : Glycemic index: overview of implications in health and disease
The glycemic index concept is an extension of the fiber hypothesis, suggesting that fiber consumption reduces the rate of nutrient influx from the gut. The glycemic index has particular relevance to those chronic Western diseases associated with central obesity and insulin resistance. Early studies showed that starchy carbohydrate foods have very different effects on postprandial blood glucose and insulin responses in healthy and diabetic subjects, depending on the rate of digestion. A range of factors associated with food consumption was later shown to alter the rate of glucose absorption and subsequent glycemia and insulinemia. At this stage, systematic documentation of the differences that exist among carbohydrate foods was considered essential. The resulting glycemic index classification of foods provided a numeric physiologic classification of relevant carbohydrate foods in the prevention and treatment of diseases such as diabetes. Since then, low-glycemic-index diets have been shown to lower urinary C-peptide excretion in healthy subjects, improve glycemic control in diabetic subjects, and reduce serum lipids in hyperlipidemic subjects. Furthermore, consumption of low-glycemicindex diets has been associated with higher HDL-cholesterol concentrations and, in large cohort studies, with decreased risk of developing diabetes and cardiovascular disease. Case-control studies have also shown positive associations between dietary glycemic index and the risk of colon and breast cancers. Despite inconsistencies in the data, sufficient, positive findings have emerged to suggest that the dietary glycemic index is of potential importance in the treatment and prevention of chronic diseases.


C'est un excellent sujet d'exposé, car effectivement, cela reste assez peu connu du grand public alors que cela a bouleversé complètement l'ancien concept de sucres rapides et sucres lents et c'est un facteur clé pour expliquer l'augmentation de l'obésité dans les pays occidentaux.

Par contre, si tu me dis qu'en FAC de diététique, l'indice glycémique c'est pas très connu, là tu me fais flipper ! :D
Avatar de l’utilisateur
Fabrice SP
Administrateur
 
Messages: 15163
Inscription: 15/05 18h42
Réputation: 161

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Correz le 24/09 13h25

J'ai pas dit que ce n'était pas connu, j'ai dit que je ne savais pas ;)
Je commence tout juste donc..
Certaines études mettent du temps à parvenir à l'éducation obligatoire (sans rentrer dans les débats) je voulais simplement me rassurer je suppose.

Merci en tout cas !
Correz
 
Messages: 661
Inscription: 03/02 22h07
Réputation: 0

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Moff Tarkin le 24/09 13h26

Je confirme, c'est pas connu, comme ça n'est encore que peu connu dans les milieux hospitaliers, aussi bien chez les diét' que les nutritionnistes.
Moff Tarkin
 
Messages: 2485
Inscription: 14/08 12h11
Réputation: 70

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Fabrice SP le 24/09 15h17

C'est inquiétant quand même, car on ne parle pas de quelque chose qui a 6 mois... :)
Avatar de l’utilisateur
Fabrice SP
Administrateur
 
Messages: 15163
Inscription: 15/05 18h42
Réputation: 161

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar benaquista1524 le 24/09 16h14

Si je comprend bien le diabète de type 2 c'est une insensibilisation des capteurs donc l'incapacité de faire face a une force augmentation de la glycémie, il me semble avoir lu qu'en effet les sucres à ig bas sont recommandés dans ce cas.
benaquista1524
 
Messages: 83
Inscription: 18/07 12h49
Réputation: -2

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar matclems le 25/09 08h42

Pour les diabétiques de type 2, c est même toute forme de sucre qui est à éviter...
Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 1926
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 104

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Fabrice SP le 25/09 09h18

Pour l'anecdote, sur PubMed, on trouve des articles reliés à l'indice glycémique qui datent de... 1985 :

Low glycemic index carbohydrate foods in the management of hyperlipidemia.

Aussi, je suis très étonné qu'une personne diabétique n'ai jamais entendu parlé de l'indice glycémique (cf. message de Correz).
Avatar de l’utilisateur
Fabrice SP
Administrateur
 
Messages: 15163
Inscription: 15/05 18h42
Réputation: 161

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar DamienL le 25/09 10h26

Fabrice SuperPhysique a écrit:Aussi, je suis très étonné qu'une personne diabétique n'ai jamais entendu parlé de l'indice glycémique (cf. message de Correz).

Certains diabétiques n'ont pas encore compris que pain blanc = sucre de table... :confused:

Fabrice SuperPhysique a écrit:Bref, j'aimerais votre avis afin de savoir si vous trouvez le sujet suffisamment fiable pour être présenté en exposé sans être pris pour quelqu'un qui sort des idioties(que ce soit le cas ou non)

Le sujet est bel et bien définit. Par contre reste à savoir quelles valeurs sont calculées avec des tests en labo et quelles valeurs relèvent de l'estimation. Son usage doit par contre être nuancé car, quand tu manges autre chose avec, évidemment ça change tout. Mais si tu en parle aussi je ne pense pas que ça pose problème.
Avatar de l’utilisateur
DamienL
 
Messages: 747
Inscription: 28/07 11h03
Réputation: 35

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Correz le 25/09 18h46

Au final, comme la dit DamienL, les médecins ne sont pas les seuls responsables. Les gens sont aussi inconscient tout simplement..
Maintenant, faute à ceux qui devraient leur expliquer..

Au vue de vos réponses, ça me paraît être un sujet pas trop mal pour le coup merci à tous.
Correz
 
Messages: 661
Inscription: 03/02 22h07
Réputation: 0

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Street le 26/09 05h54

Les gens sont aussi inconscient tout simplement..


En effet, j'aurais même été plus catégorique.

La moindre des choses quand tu es malade, c'est de tout faire pour être le mieux informé sur ta maladie, sur ce qui en découle, sur ce qui peut améliorer ta condition physique.

Et à part faire des recherches personnelles, personne ne t'apportera ça sur un plateau.
Avatar de l’utilisateur
Street
 
Messages: 4990
Inscription: 20/08 14h12
Réputation: 89

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Moff Tarkin le 26/09 17h57

Aussi, je suis très étonné qu'une personne diabétique n'ai jamais entendu parlé de l'indice glycémique (cf. message de Correz).


Bah on leur en parle pas, ou on les informe mal.
J'ai bossé en diabéto, dans des brochures récentes, on peut même lire que 200Ml de coca = 20g de glucides, soit 1 grosse pomme. Imaginez un peu le message envoyé.

Et d'ailleurs ils le disent tous ; diabétique, pas de "régime", pas de privation, pas de négation d'une catégorie d'aliment (comprenez surtout féculents et produits laitiers). C'est un scandale qui coûte hyper cher à la société, à cause de toutes les maladies sous-jacentes du diabète qui pourraient être évitées, sans compter les médicaments qui pourraient être diminués d'autant plus, les consultations, et juste comme ça mais faut pas le dire trop fort, en confort de vie des patients.

C'est juste la plus grosse pompe à fric avec la cancéro la diabéto.

Et ils ont beau s'informer seuls, s'ils en parlent aux personnels soignants, ils ont de grandes chances de se buter contre un mur. J'avais une patiente comme ça, qui mangeait comme je pense que les diab' devraient le faire, qu'est-e qu'elle a pas prit dans la tronche comme remarques des diét', nutri', diabétologues..
Alors après tu peux totalement te passer du système de santé, mais tu en as besoin, car le suivi est quand même obligatoire pour avoir un accès aux soins remboursés. Et comme dit, tant qu'on osera pas dire que c'est une maladie qui n'est pas incurable, ça changera jamais.
J'ai ressorti mes cours, les sources "officiellement validées", vous verrez jamais allusion à une possible guérison, mais tjrs à une dégradation de l'état de santé.
Moff Tarkin
 
Messages: 2485
Inscription: 14/08 12h11
Réputation: 70

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Julien13 le 27/09 11h56

Moff tu as tout résumé...mon père est diabétique de type 2 ( pas faute de l'avoir mis en garde il y a 7 ans) et ce que je raconte au sujet de l'IG, de l'index insulinique ou de la possible guériosn du diabète c'est n'importe quoi . Morceaux choisis :

"Du pain il en faut c'est des féculents"
"J'évite le chocolat trés noir ya du sucre"
"Le lait il en faut"
"Tu t'y connais mieux que mon diabétologue ou cardiologue ?"

Bref...il est d'habitude trés intelligent mais là....Rudy en a parlé dans un Podcast, même les plus "intelligents" deviennent "bêtes" quand ils abordent un nouveau sujet, surtout la nutrition.

Je suis desesperé mais je ne peux que le regarder faire
Alimentation : topic40137.html

Entraînement :
post1463804.html#p1463804

Parcours : topic40350.html
Avatar de l’utilisateur
Julien13
 
Messages: 2225
Inscription: 03/09 18h33
Réputation: 17

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar DamienL le 27/09 12h03

Julien13 a écrit:Morceaux choisis

:lol:
Commences pas avec ça sinon j'vais m'chauffer. J'en ai la masse en tête !

Julien13 a écrit:"Tu t'y connais mieux que mon diabétologue ou cardiologue ?"

Ouai... Ça c'est toujours dur de répondre à ce genre de propos. En général, je tente d'expliquer comment les professionnels sont informés (ou pas) pour faire comprendre qu'ils ne disposent pas de certaines informations, ou d'informations biaisées.
Avatar de l’utilisateur
DamienL
 
Messages: 747
Inscription: 28/07 11h03
Réputation: 35

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Moff Tarkin le 30/09 21h44

Les diplômes font autorité.
Mais qd on sait les dessous de la formation ..

Bref l'auto éducation y'a que ça de vrai.
Moff Tarkin
 
Messages: 2485
Inscription: 14/08 12h11
Réputation: 70

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar matclems le 01/10 05h58

Moff Tarkin a écrit:Bref l'auto éducation y'a que ça de vrai.


L'auto éducation c'est bien, à condition de pratiquer cela correctement et de prendre le recul nécessaire pour analyser ce que l'on lit. Et ne pas rejeter ce qui va à l'encontre de certains croyances ou convictions que l'on aurait.

J'ai eu affaire à des personnes prenant des résultats d'études d'observation comme preuves scientifiques, et des articles sans sources étayées comme référence pour leurs dires sur la nutrition.
Au final on me sortait que personne ne pouvant digérer le gluten et que le lait causait l'ostéoporose...
Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 1926
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 104

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Moff Tarkin le 01/10 14h29

L'auto éducation c'est bien, à condition de pratiquer cela correctement et de prendre le recul nécessaire pour analyser ce que l'on lit. Et ne pas rejeter ce qui va à l'encontre de certains croyances ou convictions que l'on aurait.


J'aurais du ajouter l'auto-éducation avec une démarche scientifique en effet, ce qui n'est pas à la portée de tous.

Et tellement d'articles caricaturent pour tenter d'expliquer au plus grand nombre qu'au final on en arrive à des aberrations comme tu viens de citer.
Moff Tarkin
 
Messages: 2485
Inscription: 14/08 12h11
Réputation: 70

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Correz le 05/10 17h24

Fabrice SuperPhysique a écrit:Par contre, si tu me dis qu'en FAC de diététique, l'indice glycémique c'est pas très connu, là tu me fais flipper ! :D

Pour info, je vous rassure c'est bel et bien connu et bel et bien abordé en cours ;)

Merci à toi Fabrice pour les publications scientifiques et aux autres pour vos avis/partage d'expérience !
Correz
 
Messages: 661
Inscription: 03/02 22h07
Réputation: 0

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar lediet le 18/11 19h28

Moff Tarkin a écrit:Je confirme, c'est pas connu, comme ça n'est encore que peu connu dans les milieux hospitaliers, aussi bien chez les diét' que les nutritionnistes.
:super_lol: Désolé mais c'est complètement faux.
A l'époque où je faisais mes études de diet (en 2013), l'hôpital où je faisais un de mes stages thérapeutiques avait abandonné l'IG dans la prise en charge des diabétiques, parce que c'est un outil presque inutilisable. Beaucoup de diabétiques sont complètement perdus en voyant des aliments à IG soit-disant "bas" leur faire fortement monter la glycémie, et inversément. Les mesures d'IG sont peu fiables, très sujettes aux variations interindividuelles et même intraindividuelles.
De nombreuses études effectivement ont porté sur l'IG, mais de nombreuses études ont aussi porté sur son inutilité dans la prise en charge du diabète, après un effet de mode qui a duré quelques années.
Diététicien comportementaliste
lediet
 
Messages: 26
Inscription: 18/11 18h59
Réputation: 5

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar lediet le 18/11 20h06

Moff Tarkin a écrit:J'ai bossé en diabéto, dans des brochures récentes, on peut même lire que 200Ml de coca = 20g de glucides, soit 1 grosse pomme. Imaginez un peu le message envoyé.

Et d'ailleurs ils le disent tous ; diabétique, pas de "régime", pas de privation, pas de négation d'une catégorie d'aliment (comprenez surtout féculents et produits laitiers).

Le Coca a tout a fait sa place dans le resucrage urgent d'un diabétique qui fait une hypoglycémie.
Ensuite, pas de régime, encore faut-il voir quel serait l'effet d'un régime restrictif et/ou exclusif sur la plupart des diabétiques. Frustrations, craquages, abandon du traitement, etc. Et là on sent poindre dans ta critique justement l'idée selon laquelle l'IG d'un aliment isolé permettrait de déterminer l'IG d'un repas...


J'ai ressorti mes cours, les sources "officiellement validées", vous verrez jamais allusion à une possible guérison, mais tjrs à une dégradation de l'état de santé.
Il faut toujours du temps aux positions "officielles" pour se mettre à la page, toujours est-il que même si une disparition des symptômes est possible, ça n'empêchera pas que certains suite à une insulinorésistance ont leurs cellules bêta qui se multiplient pour augmenter la production d'insuline et n'auront donc pas d'hyperglycémie, tandis que chez d'autres, les cellules bêta vont mourir... et cette prédisposition-là, effectivement elle est à vie, elle ne disparaîtra jamais...
Diététicien comportementaliste
lediet
 
Messages: 26
Inscription: 18/11 18h59
Réputation: 5

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar matclems le 18/11 20h15

Le régime cétogène et/ou le jeûne intermittent semblent avoir des effets "miraculeux" pour les diabétiques de type 2. Pourtant peu de "spécialistes" recommandent cette approche, et préfèrent refiler de l'insuline...qu rapporte.
Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 1926
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 104

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar lediet le 18/11 22h38

Il me semble que n'importe quelle perte de poids permet ces effets "miraculeux". Le gros problème du régime cétogène étant qu'il n'est pas tenable sur la durée pour la moyenne de la population, et que les pertes de poids qu'il permet sont quasi systématiquement suivies d'un rebond disproportionné une fois qu'on revient à une diète normale... sachant que les DT2 sont souvent des gens en lutte avec leur poids, je comprends leurs réticences. Même si je pense comme toi que l'industrie peut avoir ses influences, consciemment ou inconsciemment.
Diététicien comportementaliste
lediet
 
Messages: 26
Inscription: 18/11 18h59
Réputation: 5

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Julien13 le 18/11 23h43

Après à voir ce que chacun appelle une "diète normale ".

Pour essayer d'expliquer ma vision de la nutrition à des gens ne s'y connaissant pas je prends souvent cet exemple grossier :

Ton corps c'est une voiture :
Les lipides c'est comme l'huile de moteur et ce qui permet à la voiture de fonctionner, ses rouages sa mécanique etc

Les protéines c'est la carrosserie ainsi que la bonne santé des matériaux de ta voiture

Les glucides c'est l'essence de ta voiture

Du coup tu as constamment besoin d'huile et d'une bonne carrosserie mais l'essence c'est fonction de la route à parcourir... En gros maintenir un apport satisfaisant en protéines et lipides selon les cas mais si on est sédentaires consommer trop de glucides c'est inutile... Parce que chez certains manger pain pâtes riz chaque jour c'est avoir une alimentation équilibrée..
Alimentation : topic40137.html

Entraînement :
post1463804.html#p1463804

Parcours : topic40350.html
Avatar de l’utilisateur
Julien13
 
Messages: 2225
Inscription: 03/09 18h33
Réputation: 17

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar lediet le 18/11 23h56

Oui quand je parlais de diète normale, je faisais référence à un régime alimentaire n'évinçant pas les glucides au maximum, comme c'est le cas de la diète cétogène.
Pour moi, manger "pain pâtes riz" chaque jour peut tout à fait faire partie d'un équilibre sain. Votre métaphore n'est pas mal, mais le corps est une voiture dont le moteur tourne en permanence :) Cela dit c'est un aspect qui m'intéresse au final très peu parce que je ne travaille pas du tout sur l'équilibre alimentaire avec mes patients (au contraire), et bien souvent quelqu'un qui a encore une alimentation traditionnelle, conviviale, à la française, a spontanément tendance à manger varié et équilibré. Finalement ce sont les repas déstructurés dans les familles qui ne cuisinent plus, qui posent le plus de problèmes.
Diététicien comportementaliste
lediet
 
Messages: 26
Inscription: 18/11 18h59
Réputation: 5

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Julien13 le 19/11 00h00

La métaphore est loin d'être parfaite c'est juste pour faire passer l'idée !

Vous avez tout résumé c'est le trop plein de plats industriels qui posent problème
Alimentation : topic40137.html

Entraînement :
post1463804.html#p1463804

Parcours : topic40350.html
Avatar de l’utilisateur
Julien13
 
Messages: 2225
Inscription: 03/09 18h33
Réputation: 17

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Moff Tarkin le 22/11 20h06

Le régime cétogène et/ou le jeûne intermittent semblent avoir des effets "miraculeux" pour les diabétiques de type 2. Pourtant peu de "spécialistes" recommandent cette approche, et préfèrent refiler de l'insuline...qu rapporte.


C'est plus la perte importante de poids et/ou le dégraissement du foie et du pancréas [qui en sont la conséquence] qui sont importants pour guérir du diabète. Bcp parlent qu'il suffit d'une perte de poids de 15kg, pour certains patients, sûrement, après c'est de l'arbitraire, et on le dit pas aux patients pour pas qu'il se décourage.
Mais les spécialistes disent aux patients "les glucides sont indispensables, ils sont votre carburant", et ce, même à des sédentaires..

Mais même des conseils simples, ils en donnent pas, style manger les féculents/glucides après les légumes, protéines, lipides, ça a été prouvé que ça réduisait de 30% la sécrétion insulinique, ajouter de la cannelle de Ceylan améliore la sensibilité à l'insuline, ajouter des vinaigrettes maison (vinaigre de pomme, balsamique..), ça réduit aussi la sécrétion d'insuline..Ils donnent les conseils habituels, ceux là mêmes que les gens n'appliquent pas, ou qui ne sont pas adaptés..
Moff Tarkin
 
Messages: 2485
Inscription: 14/08 12h11
Réputation: 70

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar lediet le 22/11 20h11

Moff Tarkin a écrit:Mais les spécialistes disent aux patients (...) Mais même des conseils simples, ils en donnent pas (...).Ils donnent les conseils habituels, ceux là mêmes que les gens n'appliquent pas, ou qui ne sont pas adaptés..

Ca dépend des spécialistes !!! ;) ne généralisons pas.
Diététicien comportementaliste
lediet
 
Messages: 26
Inscription: 18/11 18h59
Réputation: 5

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Julien13 le 22/11 20h11

Mon père est diabétique de type 2 il a une diète que je trouve vraiment passable mais validé par sa diabétologue..
Alimentation : topic40137.html

Entraînement :
post1463804.html#p1463804

Parcours : topic40350.html
Avatar de l’utilisateur
Julien13
 
Messages: 2225
Inscription: 03/09 18h33
Réputation: 17

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar matclems le 22/11 20h43

Moff Tarkin a écrit:C'est plus la perte importante de poids et/ou le dégraissement du foie et du pancréas [qui en sont la conséquence] qui sont importants pour guérir du diabète...


Oui. Et justement le cétogène et/ou le jeûne sont les pratiques les plus "efficaces" pour perdre du poids...

Ensuite ce n'est pas forcément "guérir" du T2D, mais au moins supprimer les symptômes. A la reprise de glucides cela peut revenir.
Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 1926
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 104

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Correz le 22/11 21h21

Moff Tarkin a écrit:style manger les féculents/glucides après les légumes, protéines, lipides, ça a été prouvé que ça réduisait de 30% la sécrétion insulinique,


Ça m’intéresse pour le coup, on m'en avait déjà parlé mais je pensais pas que c'était si important ! :eek:
Des sources ?
Correz
 
Messages: 661
Inscription: 03/02 22h07
Réputation: 0

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Moff Tarkin le 23/11 18h31

Ensuite ce n'est pas forcément "guérir" du T2D, mais au moins supprimer les symptômes. A la reprise de glucides cela peut revenir.


On parle plus de rémission que de guérison, mais si on faut pas le con, ça tient dans le temps ;)

Ca dépend des spécialistes !!! ;) ne généralisons pas.


Des spécialistes en structure hospitalière en tant que salarié ou PH, je pense que je peux généraliser, sauf si ceux ci vont à l'encontre des recommandations, et dans ce cas, je donne pas cher de son diplôme à long terme (ou alors je veux des noms ! :lol: ).
En libéral, c'est différent, et comme intervenant aussi.

Ça m’intéresse pour le coup, on m'en avait déjà parlé mais je pensais pas que c'était si important ! :eek:
Des sources ?


J'ai vu passer plusieurs fois des études, que j'avais lues, et qui sur la méthode, étaient pertinentes (en même temps y'a pas bcp de biais possibles ni de conflits d'intérêts comme y'a rien à vendre), je te retrouve ça, c'était dans un article de T-nation.
Moff Tarkin
 
Messages: 2485
Inscription: 14/08 12h11
Réputation: 70

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Correz le 25/11 18h47

Moff Tarkin a écrit:J'ai vu passer plusieurs fois des études, que j'avais lues, et qui sur la méthode, étaient pertinentes (en même temps y'a pas bcp de biais possibles ni de conflits d'intérêts comme y'a rien à vendre), je te retrouve ça, c'était dans un article de T-nation.

: on est bien sur tes 30% annoncés :)
Correz
 
Messages: 661
Inscription: 03/02 22h07
Réputation: 0

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Julien13 le 25/11 19h04

A voir sans la période de jeûne et une autre population ! En tout cas ça coûte rien de le mettre en place !
Alimentation : topic40137.html

Entraînement :
post1463804.html#p1463804

Parcours : topic40350.html
Avatar de l’utilisateur
Julien13
 
Messages: 2225
Inscription: 03/09 18h33
Réputation: 17

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar lediet le 25/11 19h15

Moff Tarkin a écrit:Des spécialistes en structure hospitalière en tant que salarié ou PH, je pense que je peux généraliser, sauf si ceux ci vont à l'encontre des recommandations, et dans ce cas, je donne pas cher de son diplôme à long terme (ou alors je veux des noms ! :lol: ).
Ok, le CH de Chalon-sur-Saône, où une bonne partie de l'équipe de diets a décidé de se former à la diététique psycho-comportementale (j'ai été légèrement influencé au passage ;) ) et de l'appliquer à leurs patients, notamment pour le DT2, malgré l'incompatibilité apparente (puisqu'il s'agit d'éliminer au maximum les interdictions pour se focaliser sur une régulation intuitive des prises alimentaires). Aucun problème avec les médecins de diabéto.

Concernant le fait de manger les glucides dans un deuxième temps : il suffit d'honorer les traditions culinaires françaises, avec entrée de salade et/ou protidique, avec vinaigrette, puis repas principal protidique et glucides complexes, puis le dessert sucré. Donc l'enjeu est surtout d'avoir des repas structurés autour d'une vraie table, et de cuisiner soi-même, car finalement on ne fait que redécouvrir ce que faisaient déjà nos ancêtres.
Diététicien comportementaliste
lediet
 
Messages: 26
Inscription: 18/11 18h59
Réputation: 5

L'indice et la charge glycémique : quels fondements scientifiques ?

Messagepar Moff Tarkin le 28/11 19h22

Ok, le CH de Chalon-sur-Saône, où une bonne partie de l'équipe de diets a décidé de se former à la diététique psycho-comportementale (j'ai été légèrement influencé au passage ;) ) et de l'appliquer à leurs patients, notamment pour le DT2, malgré l'incompatibilité apparente (puisqu'il s'agit d'éliminer au maximum les interdictions pour se focaliser sur une régulation intuitive des prises alimentaires). Aucun problème avec les médecins de diabéto.


Ils ont en de la chance ces patients là alors :cool: (et l'équipe soignante aussi, parce que de mon expérience de plusieurs services, c'est tolérance 0 dès qu'on sort des "clous").
Moff Tarkin
 
Messages: 2485
Inscription: 14/08 12h11
Réputation: 70


Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Diététique, santé et longévité



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

SuperPhysique est une communauté de passionnés de musculation et préparation physique sans dopage.

SuperPhysique est dédié à tous ceux qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

© 2009-2017 SuperPhysique™ - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Création