A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Rôle de la leptine sur la satiété et la prise de gras ?

Questions précises et discussions sur la diététique sportive

Rôle de la leptine sur la satiété et la prise de gras ?

Messagepar Correz le 05/01 12h36

Salut,

Il y a quelque chose que je ne comprend pas. Je suis probablement passé à côté de quelque chose donc si quelqu'un pouvait m'éclairer ;)
Je vais aller à l'essentiel et synthétiser mon problème :

On sait que le tissu adipeux synthétise des hormones dont la leptine. La leptine agit au niveau de la sasieté : en effet, lorsque la C° en leptine est élevée, la voie anorexigène est activée ce qui entraîne une dépense énergétique, une activation de la thermogénèse et une diminution de la prise alimentaire.

Ce que je ne comprend pas, c'est que si on suit ce raisonnement, les personnes en surpoids/obésité (ayant beaucoup plus de tissu adipeux) devrait se voir perdre du poids assez facilement et c'est généralement l'inverse, soit elles en prenennt plus soit elle le maintienne ce poids.
A moins que les effets de la leptine soient minimes.

Voilà, si quelqu'un si connait :\
Correz
 
Messages: 807
Inscription: 03/02 22h07
Réputation: 5


Rôle de la leptine sur la satiété et la prise de gras ?

Messagepar matclems le 05/01 14h10

De ce que j'ai lu, chez les personnes obèses, le corps devient résistant à la leptine.

Intéresse toi aussi à la ghréline et sa régulation, si tu effectues des recherches sur le sujet.
Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 2137
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 111

Rôle de la leptine sur la satiété et la prise de gras ?

Messagepar Correz le 05/01 16h42

Je vois ça expliquerait le problème, c'est sûr, mais rien de certain je me trompe ?

Je vais me renseigner sur la ghréline aussi, merci
Correz
 
Messages: 807
Inscription: 03/02 22h07
Réputation: 5

Rôle de la leptine sur la satiété et la prise de gras ?

Messagepar DamienL le 05/01 17h02

Correz a écrit:On sait que le tissu adipeux synthétise des hormones dont la leptine.
Correz a écrit:Ce que je ne comprend pas, c'est que si on suit ce raisonnement, les personnes en surpoids/obésité (ayant beaucoup plus de tissu adipeux) devrait se voir perdre du poids assez facilement

Ton raisonnement :
Une quantité X de tissu adipeux produit une quantité Y de leptine donc une quantité X x Z de tissu adipeux produit une quantité Y x Z de leptine.

Simplement en me basant sur tes dires (vrais ou faux d'ailleurs) :
Si a aucun moment tu dis que la quantité de leptine produite est proportionnelle à la quantité de tissu adipeux alors tu ne peux pas conclure ça.

Et bien sûr, on ne peut pas comprendre la perte de masse grasse en se focalisant sur cette malheureuse leptine alors que le processus tient compte d'un tas d'autres facteurs.
Dernière édition par DamienL le 05/01 17h12, édité 5 fois.
Avatar de l’utilisateur
DamienL
 
Messages: 747
Inscription: 28/07 11h03
Réputation: 35

Rôle de la leptine sur la satiété et la prise de gras ?

Messagepar matclems le 05/01 17h04

Et surtout, est-ce la cause ou le résultat ? C'est compliqué.

Voici un lien avec des explications, et une conférence d'un spécialiste de l'obésité. En espérant que tu lises et comprennes l'anglais :)

Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 2137
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 111

Rôle de la leptine sur la satiété et la prise de gras ?

Messagepar Correz le 05/01 18h09

DamienL a écrit:Ton raisonnement :
Une quantité X de tissu adipeux produit une quantité Y de leptine donc une quantité X x Z de tissu adipeux produit une quantité Y x Z de leptine.

Simplement en me basant sur tes dires (vrais ou faux d'ailleurs) :
Si a aucun moment tu dis que la quantité de leptine produite est proportionnelle à la quantité de tissu adipeux alors tu ne peux pas conclure ça.

Pas faux, maintenant, les meilleures précisions que j'ai pus lire dessus étaient que la C° en leptine dépendait de l'âge, du sexe et de la MG du sujet...
Pour le coup j'ai surement fait un raccourci mais pour moi c'est logique (dépend de la MG du sujet donc plus il y a de MG, plus il y a d'adipocytes, plus il y a de leptine).
Maintenant, c'est vrai que je ne l'ai vu affirmé nul part.

Et bien sûr, on ne peut pas comprendre la perte de masse grasse en se focalisant sur cette malheureuse leptine alors que le processus tient compte d'un tas d'autres facteurs.

Bien sur, ici j'essaye juste de comprendre le fonctionnement de cette hormone qui est la leptine.

matclems a écrit:Voici un lien avec des explications, et une conférence d'un spécialiste de l'obésité. En espérant que tu lises et comprennes l'anglais :)

Merci pour le lien, je mettrai le nez dedans plus amplement lorsque j'aurais plus de temps à y consacrer (car c'est vrai que quand on a pas un excellent niveau d'anglais, c'est toujours plus compliqué.. :) )
Correz
 
Messages: 807
Inscription: 03/02 22h07
Réputation: 5

Rôle de la leptine sur la satiété et la prise de gras ?

Messagepar Julien13 le 05/01 23h26

Chez les obèses les récepteurs à leptine sont déréglés.

Je suis ancien obèse et pour me "caler" il en faut vraiment.
Alimentation : topic40137.html

Entraînement :
post1463804.html#p1463804

Parcours : topic40350.html
Avatar de l’utilisateur
Julien13
 
Messages: 2920
Inscription: 03/09 18h33
Réputation: 30

Rôle de la leptine sur la satiété et la prise de gras ?

Messagepar Alban le 07/01 16h04

Je confirme, pour la quantité de bouffe avant d'avoir l'impression d'être plein. Mais on ne mange pas par faim.

Sur la leptine, j'en suis resté sur le fait que les obèses sont résistants à la leptine. Phénomène similaire à la résistance à l'insuline chez les obèses et les diabétiques.
Bon allez, un dernier calcul et on s'en va.
Avatar de l’utilisateur
Alban
 
Messages: 11577
Inscription: 17/05 12h43
Réputation: 332

Rôle de la leptine sur la satiété et la prise de gras ?

Messagepar Julien13 le 07/01 16h50

Exactement mais jamais trouvé de sources ou quoi que ce soit de concluant je l'ai souvent vu écrit et en effet c'est réel vu que je l'ai ressenti !
Alimentation : topic40137.html

Entraînement :
post1463804.html#p1463804

Parcours : topic40350.html
Avatar de l’utilisateur
Julien13
 
Messages: 2920
Inscription: 03/09 18h33
Réputation: 30

Rôle de la leptine sur la satiété et la prise de gras ?

Messagepar Moff Tarkin le 25/02 18h16

C'est aussi l'oeuf ou la poule, est-ce qu'on devient obèse parce qu'on est résistant, ou l'inverse?
En plus, de mon avis, isoler une seule hormone comme seule responsable d'un maux N°1, c'est passer à côté de bcp d'autres qui ont enclenchés une cascade de réactions résultant sur ce fameux maux N°1.

On est rassasié par un volume d'aliments au niveau de l'estomac qui possède des récepteurs pour dire "stop, le volume optimal est atteint, on arrête de manger".
L'estomac ne réagit pas aux calories, seulement au volume de nourriture ingéré.

Malbouffe = forte densité calorique, faible densité nutritionnelle
bouffe "brute" = faible densité calorique, forte densité nutritionnelle.

La clé pour être en meilleure santé au sens large (physique, psychologique, physiologique), c'est l'adhérence à long terme à un régime basé en quasi exclusivité sur la bouffe brute.
Et si on est écolos, en immense majorité (80%) basée sur le végétal bio et local.



Pour revenir au sujet et faire du lien, l'avantage du corps, c'est sa capacité d'auto-réparation. Dans une certaine mesure, ce qui est désensibilisé peut le redevenir, il suffit de suivre la bonne méthode.
Moff Tarkin
 
Messages: 2811
Inscription: 14/08 12h11
Réputation: 78


Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Diététique, santé et longévité



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 1 invité

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

© 2009-2017 SuperPhysique™ - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Création