A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Et si l'IG (indice glycémique) ne servait à rien ?

Chaque semaine, nos conseils directement dans ta boîte mail !

Et si l'IG (indice glycémique) ne servait à rien ?

Messagepar Street le 26/07 05h58

Image

POUR LIRE LA NEWSLETTER COMPLÈTE : INTÉRÊT DE L'INDICE GLYCÉMIQUE POUR LES SPORTIFS EN BONNE SANTE, CLIQUEZ ICI.

Salut tout le monde, c'est Street, le Colonel.

##
CONGÉS D’ÉTÉ : LA BOUTIQUE FERME DEMAIN A MIDI. RÉOUVERTURE SAMEDI 12 AOÛT A 13 H. JE VOUS SOUHAITE A TOUS D'EXCELLENTES VACANCES !
##

ET SI L'IG (INDICE GLYCÉMIQUE) NE SERVAIT A RIEN ?

Pour qui s’intéresse à la nutrition, il est devenu quasiment impossible de passer à côté d’un des nombreux articles vantant les bienfaits des aliments à IG bas. Et pour cause, ce sujet est repris par des dizaines de sites web, journaux, magazines faisant leur apologie.

On trouve des tonnes de tableaux, avec des listes d'ingrédients, toujours les mêmes ou presque vous proposant de ne manger plus que des aliments à IG bas pour votre santé au risque de devenir diabétique !

Mais est-ce que cet indice glycémique nous est vraiment utile ? Doit-on uniquement manger des aliments à IG bas ?

Je me suis penché sur le sujet, et après des heures de lecture scientifique, j'en conclus qu'il ne nous sert à pas grand-chose, à nous, sportifs en bonne santé.

Initialement, il est bon de rappeler que le professeur JENKIS David J (1) a créé l'index glycémique en publiant une méthode qui permet de vérifier les aliments qui agissent plus ou moins sur le taux de glycémie après digestion.

Première surprise que je n'ai retrouvé nul part ailleurs que sur le document scientifique publié, il est mentionné que les plus fortes hausses de glucose dans le sang ont été observées avec les LÉGUMES, et les plus basses avec les légumineuses séchées et les produits laitiers.

Puis en cherchant un peu plus loin, en 1983 David Jenkis publie une nouvelle donnée scientifique (2) qui démontre que la réponse glycémique sur des patients diabétiques est différente d'une personne à l'autre avec les mêmes aliments. Il en conclue donc que la réponse glycémique ne peut pas être prédite à partir du simple index glycémique.

Troisièmement, en 1987, une nouvelle étude (3) est réalisée sur des hommes en bonne santé soumis à un régime à IG élevé et à un régime à IG faible de façon aléatoire pendant 2 semaines, il en résulte que des différences de glycémie n'ont pas été observées.

[....]

POUR LIRE LA NEWSLETTER COMPLÈTE : INTÉRÊT DE L'INDICE GLYCÉMIQUE POUR LES SPORTIFS EN BONNE SANTE, CLIQUEZ ICI.
Avatar de l’utilisateur
Street
 
Messages: 5123
Inscription: 20/08 14h12
Réputation: 109


Et si l'IG (indice glycémique) ne servait à rien ?

Messagepar Vaik le 27/07 09h58

Je suis d'accord Street, Gundill avait aussi dit que les IG c'était du pipo pour des sportifs ou des peronnes en bonne santé; que c'était plus dangereux pour quelqu'un de sédentaire ou diabétique.
Comme je te l'avais dit sur insta je mange de tout, par contre avec un IG élevé je crève la dalle 1 ou 2h après, malgré ajouter du gras et des légumes pour le digérer plus lentement :D
Avatar de l’utilisateur
Vaik
 
Messages: 2
Inscription: 11/07 11h24
Réputation: 0

Et si l'IG (indice glycémique) ne servait à rien ?

Messagepar Street le 16/08 22h09

par contre avec un IG élevé je crève la dalle 1 ou 2h après, malgré ajouter du gras et des légumes pour le digérer plus lentement :D


Après, effectivement, chacun à ses particularités (et c'est bien ce qui complique la science et les recherches sur le sujet) :)
Avatar de l’utilisateur
Street
 
Messages: 5123
Inscription: 20/08 14h12
Réputation: 109

Et si l'IG (indice glycémique) ne servait à rien ?

Messagepar TuanBatu le 16/12 18h39

Vaik a écrit:Je suis d'accord Street, Gundill avait aussi dit que les IG c'était du pipo pour des sportifs ou des peronnes en bonne santé; que c'était plus dangereux pour quelqu'un de sédentaire ou diabétique.
Comme je te l'avais dit sur insta je mange de tout, par contre avec un IG élevé je crève la dalle 1 ou 2h après, malgré ajouter du gras et des légumes pour le digérer plus lentement :D

Bonjour,
Je creve la dalle !
Ce que tu ressents est tres courant et c'est la principale cause d'obesite (je ne dis pas que t'es obese !). Ca s'appelle l'hypoglycemie reactionnelle : manger beaucoup de glucide a fort index glycemique va provoquer un pic de glycemie. Or beaucoup de sucre dans le sang etant nefaste, l'organisme va repondre avec un pic d'insuline pour stocker ces glucides, processus qui meme si remis recemment en cause par Matclem (sic) va provoquer par la suite une hypoglycemie et ce nouveau coup de faim que tu ressents qui va te pousser a plus manger. Plus la quantite de glucide ingeree etait importante, et plus leur index glycemique etait eleve, plus le pic d'insuline est important et plus l'hypoglycemie reactionnelle est prononcee et plus cette sensation de faim va etre importante ... La plupart des anciens obeses, meme si devenu sportifs et en bonne sante entre temps garde une hyper-sensibilite aux glucides (stockage sous forme de gras) car leur reponse insulinique reste excessive pendant de nombreuses annees meme avec une diete equilibree
TuanBatu
 
Messages: 41
Inscription: 04/08 09h34
Réputation: 0

Et si l'IG (indice glycémique) ne servait à rien ?

Messagepar matclems le 16/12 20h37

TuanBatu a écrit:... l'organisme va repondre avec un pic d'insuline pour stocker ces glucides, processus qui meme si remis recemment en cause par Matclem (sic) ...


C'est gentil de me citer mais ce n'est pas moi qui le remet en cause, c'est établi par les experts du domaine de la nutrition et de la biologie. C'est plutôt à toi de venir me montrer d'où tu tiens ta théorie et quelles sont les preuves.

L'insuline va aider au métabolisme des glucides, mais en aucun cas "convertir" le glucose en lipides. Lorsque tu consommes énormément de glucides, c'est les lipides ingérés conjointement qui seront stockés.

Je t'invite vraiment à te documenter sérieusement sur le sujet avant d'affirmer des choses complètement erronées et non soutenues par les connaissances actuelles. Tu sembles en plein effet Duning-Kruger.

Ici encore quelques explications claires et succintes:

Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 2661
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 153

Et si l'IG (indice glycémique) ne servait à rien ?

Messagepar Street le 17/12 10h53

Pour info, puisque tu sembles ignorer ce que dit l'article mis en avant ici (Intérêt de l'indice glycémique pour les sportifs en bonne santé), ce dernier a été co-écrit avec un Diététicien praticien en établissement hospitalier où il prend en charge l’aspect nutritionnel du traitement médical de certaines pathologies (cancer, diabète, obésité, insuffisance rénale, maladies cardiovasculaires, dénutrition, etc.) dénonçant lui même la "popularité" et la déviance de l'intérêt pour l'IG.

Un paragraphe complet sur l'indice glycémique et la charge glycémique est également disponible dans l'article suivant : Evolution de la musculation et de la nutrition de 2000 à aujourd'hui.
Avatar de l’utilisateur
Street
 
Messages: 5123
Inscription: 20/08 14h12
Réputation: 109


Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Newsletters SuperPhysique



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2020 SuperPhysique™