A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Comment augmenter son apport protéique avec un hypercorticisme ?

Questions précises et discussions sur la diététique sportive

Comment augmenter son apport protéique avec un hypercorticisme ?

Messagepar Vovo le 26/10 15h39

Bonjour,

Je fais de l'hypercorticisme depuis plus de 5 ans (taux de cortisol très élevé), suivi assez régulier en endocrino.

Je suis de nature très stressé, nerveux et un métabolisme du tonerre et difficultés à prendre du muscle malgré un apport calorique supérieur à mes besoins.

Je viens de tomber sur ce podcast : https://www.youtube.com/watch?v=a6ZBgszSjzY&t=2452s

Pour vous éviter toute la vidéo surtout qu'il n'y a pas grand chose d'intéressant, ils en parlent à partir de 40min43s.
En résumé, quand on a un métabolisme rapide et un taux de cortisol important, il faut augmenter son apport protéique de 20 à 30%

Qu'en pensez-vous? Matclems ou d'autres experts :cool:

Bon je sais, le fitgame Youtubesque n'est pas une référence, mais je m'intérroge s'il y'a des études pour prouver ça?
Vovo
 
Messages: 468
Inscription: 06/11 19h50
Réputation: 0


Comment augmenter son apport protéique avec un hypercorticisme ?

Messagepar AlanC le 26/10 18h45

Salut Vovo !

Je ne sais plus expliquer le mécanisme exact mais consommer des protéines inhibe dans une certaine mesure la sécrétion de cortisol :) Ça faisait d'ailleurs parti des recommandations avant compétition pour limiter la sécrétion de cortisol liée au stress et ces effets indésirables (rétention d'eau...). Ça a permit également d'aider les vendeurs de protéines qui du coup conseillait de prendre de la whey à jeun pour "casser le catabolisme nocturne" :super_lol:
Carnet d'entrainement de la relève de Jean-Luc Favre:
topic42947.html
AlanC
 
Messages: 213
Inscription: 09/07 13h05
Réputation: 20

Comment augmenter son apport protéique avec un hypercorticisme ?

Messagepar Julien13 le 27/10 14h02

Salut Vovo.

Tout d'abord je pense qu'il faut que tu en parles avec ton endo si cela n'est pas déjà fait.

Ensuite j'ai jette un œil sur ton compte insta et log diète.

Premièrement tu es sec et je ne trouve pas que tu "manques de muscle".

Ensuite il me semble que tu es vers le niveau bronze donc patience pour les résultats !

Pour finir, as tu encore cette diète ? Si tu suis un peu le forum on a déjà débattu des théories de Venesson sur les typages. Je ne te prends pas mon exemple précis car cela ne sert à rien de se comparer mais ça ne fonctionne pas du tout par exemple sur moi.
Selon ce que tu dis, ça m'étonne justement que tu ne sois "que" à 3000 kcal avec un travail physique + entraînement.

Essaye de faire un nouveau calcul de maitenance.

D'ailleurs comment estime tu que tu ne prends pas de muscle ? Progression en poids et rep insuffisante ? Poids de corps qui stagne ?

Concernant la vidéo je n'ai sincèrement jamais entendu cela. Maitenant je ne sais pas si ce mec coache des personnes "standards" où s'occupe seulement du suivi de compétiteurs chargés ce qui changerait tout.
Avatar de l’utilisateur
Julien13
 
Messages: 4887
Inscription: 03/09 18h33
Réputation: 50

Comment augmenter son apport protéique avec un hypercorticisme ?

Messagepar Morgan le 27/10 15h04

Le pic de cortisol concerne surtout l'assimilation des sucres je pense, donc le matin par exemple éviter de trop mangé sucré de faire des gros trucs par exemple, car le cortisol à tendance à résister à l'insuline https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC370470/ ( il cherchera à faire que les nutriments restent dans le sang et non passent de façon cellulaire). Ou bien d'essayer de te renseigniez sur des aliments comme des fruits (diminuer les fruits trop secs non chargés en eau) par exemple qui ne contient que du fructose, car le fructose ne demande pas à l'insuline pour être métabolisé en général. Les céréales par exemple ce n'est que du glucose, donc pour ceux qui ont un taux de cortisol très élevée, je préférerais manger donc des fruits et limitaient les céréales.

Après la solution efficace serait tout de même de diminuer ce cortisol par des moyens simples mais efficaces comme la respiration ou la relaxation (c'est un exemple) car je pense que cette suractivité mentale (agitations, nervosité) peut en effet avoir des conséquences sur ton corps à long terme, et nous savons que le cortisol empêche l'assimilation des macros et micro-nutriments en bref d'innombrables études on était faite sur les méfaits de cette hormone si elle n'est pas régulée correctement.

À tue vérifiée si ton problème n'était pas liée aussi à un dysfonctionnement surrénal ? Surveiller aussi peut être ton taux de sodium/potassium surtout si tu es en fatigue chronique. Certains types d'aliments permettent aussi de rebooster les glandes surrénales. Regarde aussi si tu ne prends pas trop d'excitant comme la caféine par exemple.

Vérifier aussi si tu as un bon sommeil car le manque de sommeil influence ton niveau de cortisol.
Avatar de l’utilisateur
Morgan
 
Messages: 188
Inscription: 01/09 19h43
Réputation: -48

Comment augmenter son apport protéique avec un hypercorticisme ?

Messagepar matclems le 27/10 17h17

C'est gentil mais je ne suis pas un expert du tout. Tout juste curieux :)

"20 à 30% de protéines en plus"

Sur quelle base ? Par rapport à quoi ?

Cela ressemble à un chiffre sorti du chapeau et je ne vois pas ce qu'on peut en tirer.

Julien a bien résumé, voit déjà avec ton endo pour traiter ce problème à la source (gestion du stress, sommeil, diète, entraînement,...). Je suppose que tu as mis en place certaines bonnes pratiques ?

Un taux de cortisol élevé implique certes une plus grande utilisation des acides aminés, donc un besoin plus élevé que la moyenne via l'alimentation, mais:
- c'est très probablement déjà ton cas
- un apport très élevé en protéine a aussi un effet sur le cortisol (vers le haut).

Le chat se mord la queue :)
Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 2623
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 153

Comment augmenter son apport protéique avec un hypercorticisme ?

Messagepar Vovo le 29/10 15h06

Merci pour vos diverses réponses, je n'ai pas eu le temps de répondre avant :)

J'ai perdu 5 ans de ma vie avec plusieurs hospitalisations au CHU en endoc, je ne veux plus avoir à faire à eux, ils sont incompétents... De multitudes de prise de sang, imagerie, IRM,... pour au final ne pas pouvoir m'apporter de réponses. Rien au niveau des surrénales et de l'hypophyse.

Pour eux, je reste une énigme, j'avais l'impression d'être un rat de laboratoire.
Ils m'ont même demandé si je faisais de la muscu au vu de mon physique, et si je prenais des produits dopants. Je leur ai répondu que non mais que je prenais des compléments alimentaires, pour eux, c'était comme du dopage... Et m'ont demandé d'arrêter pendant au moins un an pour voir si ça réduirait mon hypercorticisme mais rien...

Au final, des semaines entières d'hospitalisations étalées sur 5 ans, qui m'ont fait perdre 10kg ne pouvant m’alimenter comme je veux, en découlant également une dépression et burnout...
Je remonte la pente et ne veux plus entendre parler d'eux même si je fais toujours de l'hypercorticisme et ai toujours un taux de testostérone dans les chaussettes et bien en dessous des normes de référence.

Je leur avait évoqué le fait que je suis quelqu'un de très stressé, nerveux et ayant un sommeil de piètre qualité, pour moi, tous ces dérèglements hormonaux viennent de là mais pour eux ça ne peut pas expliquer un aussi haut taux de cortisol et faible taux de testo...

@julien : mon diet log n'est plus du tout à jour, j'étais à 73kg et maintenant 66kg. De plus après 9 ans de muscu, je ne pèse pas tous les jours comme avant. Et étant un grand fan de cuisine, il est hors de question pour moi de manger la même chose tous les jours. Avec l'expérience, je sais à peu prêt ce que ça représente en terme de quantité. Mais je vérifie de temps à autre, sur une semaine en pesant pour voir si j'atteins mon quota et j'ai plutôt l’œil, j'arrive aux alentours de 3200 calories.
Et je me limité maintenant à 300gr de glucides sur la journée, je compense par les lipides à 2gr/kg de poids de corps. Car 9 ans à 400gr de glucides par jours, je penses que ça n'a pas apporté que du bon à mon organisme.
Et on a beau mangé autant de calories mais si c'est mal assimilé...

Concernant l'entraînement, les charges et répétions augmentent grâce à l'application des cycles de progression. J'essai de ne pas être en fin de cycle sur chaque exercice d'une même séance, ça permet de ne pas me cramer nerveusement, je suis ni dans le dur ni dans le trop facile.
le poids sur la balance stagne.

@matclems : oui bien sûr, je connais tous les principes d'un bon sommeil que j'applique. A vrai dire, je n'ai pas du tout de problème à m'endormir mais je dors très peu, moins de 6h, et toutes mes nuits sont entrecoupés, réveils nocturnes pour uriner...et après difficulté pour se ré-endormir. Pas le top niveau récup.
Je pratique la cohérence cardiaque depuis peu.

Très peu de café, juste un le matin, j'adore ça et j'ai dû mal à faire sans même si je sais que ça serait mieux pour moi.

Comme tu dis matclems, j'avais également entendu dire que trop de protéine pouvait également avoir une incidence sur le cortisol. Donc au final, oui, difficile de savoir vu que un hypercorticisme engendre plus de consommation d'acide aminée par l'organisme, si je dois tout de même augmenter mon apport protéique qui se situe à hauteur de 2gr/kg mais qui représente en pourcentage seulement 15 à 20% du total G/L/P. Je ne sais pas s'il faut tenir le grammage ou pourcentage...

Désolé pour tout ce pavé, au départ, c'était juste pour savoir s'il y'avait des études qui prouvaient ces dires de ce podcast comme quoi il fallait augmenter son apport en protéine pour les métabolismes rapides et un fort taux de cortisol.
Vovo
 
Messages: 468
Inscription: 06/11 19h50
Réputation: 0

Comment augmenter son apport protéique avec un hypercorticisme ?

Messagepar Julien13 le 29/10 16h20

Je pense que tu dois simplement 'attendre "de monter les poids pour améliorer ton physique.

En fin de compte personne ne sait d'où ça vient.

Si tu ne m'avais pas parlé de ce problème hormonal je ne l'aurais pas devine vu ton physique qui ne me paraît pas faible.

J'ai aussi l'impression que tu as peut-être besoin d'un soutien psychologique plus qu alimentaire. As-tu consulté un psychologue qui peut t'aider pour cette problématique ?

Pour les glucides je ne vois pas pourquoi cela te "gênerait".

Tu as un métier actif et t'entraînes, je tourne à 300 gr avec un métier sédentaire et en étant ex obèse donc de type n3 pour mettre en lien avec les typages de Venesson qu'avant tu suivais, pourtant j'ai une répartition de type n1/2) et ne vois d'ailleurs pas l'intérêt de monter à 2.5/3 gr de prot.. )
Avatar de l’utilisateur
Julien13
 
Messages: 4887
Inscription: 03/09 18h33
Réputation: 50

Comment augmenter son apport protéique avec un hypercorticisme ?

Messagepar Vovo le 29/10 17h00

Oui je penses que c'est un ensemble de différents facteurs : psychologique, stress et fatigue chronique.
J'ai déjà pensé à un soutien psychologique, je pense que ça peut m'apporter que du bien en effet ;)

Après, sinon, en effet on va être patient pour le poids et s'il faut, je continuerai à augmenter mon apport calorique.
Vovo
 
Messages: 468
Inscription: 06/11 19h50
Réputation: 0

Comment augmenter son apport protéique avec un hypercorticisme ?

Messagepar matclems le 29/10 20h25

Quand je parle des bonnes pratiques:

Take regular, planned breaks from intense training
Consume enough calories from non-processed foods to prevent depletion
Get 7-9 hours of sleep per night to decrease stress and cortisol release
Consume carbohydrates and protein after exercise sessions
Don’t isolate yourself – spend time with friends and family
Regularly participate in a stress-relieving activity like mild yoga or meditation
Avoid excessive amounts of intense aerobic endurance training (unless training for endurance event)


C'est sur un ensemble de chose et un équilibre global que tu dois te diriger, plutôt que des détails comme le pourcentage de tel ou tel macro. Et ne crains pas les glucides.
Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 2623
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 153

Comment augmenter son apport protéique avec un hypercorticisme ?

Messagepar Morgan le 30/10 06h55

Merci pour vos diverses réponses, je n'ai pas eu le temps de répondre avant :)

J'ai perdu 5 ans de ma vie avec plusieurs hospitalisations au CHU en endoc, je ne veux plus avoir à faire à eux, ils sont incompétents... De multitudes de prise de sang, imagerie, IRM,... pour au final ne pas pouvoir m'apporter de réponses. Rien au niveau des surrénales et de l'hypophyse.

Pour eux, je reste une énigme, j'avais l'impression d'être un rat de laboratoire.
Ils m'ont même demandé si je faisais de la muscu au vu de mon physique, et si je prenais des produits dopants. Je leur ai répondu que non mais que je prenais des compléments alimentaires, pour eux, c'était comme du dopage... Et m'ont demandé d'arrêter pendant au moins un an pour voir si ça réduirait mon hypercorticisme mais rien...

Au final, des semaines entières d'hospitalisations étalées sur 5 ans, qui m'ont fait perdre 10kg ne pouvant m’alimenter comme je veux, en découlant également une dépression et burnout...
Je remonte la pente et ne veux plus entendre parler d'eux même si je fais toujours de l'hypercorticisme et ai toujours un taux de testostérone dans les chaussettes et bien en dessous des normes de référence.

Je leur avait évoqué le fait que je suis quelqu'un de très stressé, nerveux et ayant un sommeil de piètre qualité, pour moi, tous ces dérèglements hormonaux viennent de là mais pour eux ça ne peut pas expliquer un aussi haut taux de cortisol et faible taux de testo...


Oui, c'est étrange quand même, je pense que chaque être humain n'est pas fait pour subir une "maladie" mais qu'en s'acceptant lui-même déjà cette différence il enlèverait cette douleur "psychologique", ce qui je pense réduiraient grandement ses problèmes relatifs. Chaque problème a une solution et s'il n'y en a pas alors rien ne sert de s'inquiéter, c'est à toi de trouver quelques choses qui puissent t'éclairer et t'apporter du calme et de la tranquillité. Car pour moi je pense juste à une suractivité mentale, un mental trop agité auras tendances a créé tous ses problèmes que tu cites. Une solution radicale sera vraiment d'apporter un peu de clairvoyance dans la façon que tu as de percevoir les choses cela pourrait t'aider en premier lieu à réduire cette suractivité nerveuse et stressante que tu t'inflige et d'apporter un équilibre tant sur le plan hormonal que psychique.
Avatar de l’utilisateur
Morgan
 
Messages: 188
Inscription: 01/09 19h43
Réputation: -48

Comment augmenter son apport protéique avec un hypercorticisme ?

Messagepar Vovo le 30/10 10h14

Oui se focaliser sur l'essentiel et ne pas se prendre la tête sur des détails ;)
Vovo
 
Messages: 468
Inscription: 06/11 19h50
Réputation: 0


Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Diététique, santé et longévité



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2019 SuperPhysique™ - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Création