A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Chaque semaine, nos conseils directement dans ta boîte mail !

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Street le 09/01 09h28

POUR LIRE LA NEWSLETTER COMPLÈTE : JE PARLE BROSCIENCE AVEC UN TOXICOLOGUE – INTERVIEW D’UN EX-EMPLOYÉ DE L’ANSES, CLIQUEZ ICI.

Salut tout le monde, c'est Street v.2020,

DÉCOUVREZ NOS COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES (made in France) NOUVELLE GÉNÉRATION

On sait tous à quel point aujourd'hui dans le sport tous les sujets sont discutés à tort et à travers à base d'études scientifiques et de ce qu'on appelle aujourd'hui : broscience.

Entre croyances et mythes, voici une synthèse concise que j'étaye vulgairement chaque année : les additifs sont très dangereux, le full body c'est la vie, le parabène c'est la fin du monde, le soja c'est pas bon, les protéines végétales sont empoisonnées aux antinutriments, le jus d'orange nous exterminera de l'intérieur, la whey fromagère c'est un déchet toxique, le lait c'est mauvais, l'IG c'est très important pour mieux vivre, la viande rouge c'est cancérigène.

Il est difficile de ne pas tomber sur un de ces sujets mettant à mal un aliment, un supplément ou même une méthode d'entraînement.

Si on suit la tendance, on finirait par croire que tout est toxique, et qu'à la salle il n'y a que le full body et les grosses fréquences d'entraînement qui donnent des résultats et bientôt on mangera du carton recyclé pour être sûr de vivre longtemps.

Puisque plus personne ne lit et ne réfléchit, une information même très mauvaise est relayée automatiquement sans que personne ne s'intéresse au fondement de l'argumentaire exposé. Des réponses simples, sans réflexion, voilà ce qui est demandé. Il ne s'agit pourtant pas de lire que le titre.

Mais tout ça c'est du passé une fois que vous aurez lu l'excellente interview de Philippe, docteur en immuno-toxicologie et en pharmacie, toxicologue, ancien employé de l'ANSES, salarié d'un grand groupe chimique, expert en toxicité.

Dans cette interview nous évoquerons des sujets tel que la toxicité, les GMP, la valeur des études industrielles et universitaires, les évaluations des additifs alimentaires (s’ils présentent réellement un danger), l’enregistrement d’un produit chimique, le lobby de l’agroalimentaire, les mythes, croyances et théorie du complot etc.

[....]

Bonne lecture, et n'hésitez pas à réagir !

POUR LIRE LA NEWSLETTER COMPLÈTE : JE PARLE BROSCIENCE AVEC UN TOXICOLOGUE – INTERVIEW D’UN EX-EMPLOYÉ DE L’ANSES, CLIQUEZ ICI.
Avatar de l’utilisateur
Street
 
Messages: 5123
Inscription: 20/08 14h12
Réputation: 109


J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Exocet911 le 09/01 10h17

A te lire, Street, on a l'impression que les sources sont plus important que le contenu....C'est embêtant.

C'est un peu comme, comme si t'allait à l'école, que tu remettais en question la fiabilité des informations données.
Mais sur quelle base ???? Ca implique un travail de recherche autrement plus important que le contenu lui même.

Je prends un exemple " tout con" . Si par exemple, prenons un cours d'histoire, le prof te dis que Charlemagne (je dis n'importe quoi) a été le roi de France de 1100 à 1200, et que tu décides de contredire le prof sous prétexte que t'as d'autre source, plus fiable selon toi qui disent que ce ne serais pas Charlemagne mais à un autre.

Si on ne peut plus avoir confiance dans les bases d'info théoriquement classique, c'est quasiment de la malhonnéteté intellectuel....

Et à ce moment la, je regrette mais toutes reflexion devient difficile voir impossible, si à chaque fois ce que tu sais ( ou pensais savoir) est soit faux, soit remis en question.
Avatar de l’utilisateur
Exocet911
 
Messages: 8017
Inscription: 15/06 13h38
Réputation: 5

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Exocet911 le 09/01 10h46

C'est vraiment très drôle...... A lire le titre de l'article (déjà que veut dire "bro"science ? )?
On va avoir des révélations extraordinaire qui va tout remettre en cause.....Bon, j'ai lu en diagonale l'article car il est dense....Mais au final, c'est pas le cas du tout.

Ma conclusion serait, sans aucune méchanceté pour L'interviewer, que pour pouvoir analyser les complément/additifs correctement il faut des connaissances universitaires (Nature Chemistry ^^ ).

Je doute que tout le monde est un doctorat en en immunotoxicologie et pharmacologie sur le forum, et dans la vie en général.

Si on ne peut plus se fier à des sources d'information fiables, trouvable sans trop de pb, ça relève de la malhonnêteté intellectuel. Et la la théorie du complot n'est jamais loin.

Personnellement, la photo de Street avec l'index en super gros plan pointer vers soi, je n'aime pas du tout.
Avatar de l’utilisateur
Exocet911
 
Messages: 8017
Inscription: 15/06 13h38
Réputation: 5

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Street le 09/01 10h54

A te lire, Street


Pourtant aujourd'hui, ce n'est pas moi qui est créé le contenu.

Franchement, tu me surprends là, tu sembles réagir seulement sur mon petit texte de présentation, mais as-tu lu l'interview de Philippe ???

Bon, j'ai lu en diagonale l'article car il est dense.


Apparemment pas.

C'est embêtant.


je regrette mais toutes reflexion devient difficile


Et comment c'est embêtant, et c'est pourtant la réalité !

Je trouve que c'est déplacé de remettre en question ma motivation et ma quête de vérité, quand on sait à quel point certains font leur beurre sur du contenu mal sourcé (ou pas sourcé du tout).

Je trouve que ta réflexion ne correspond pas du tout à la publication, à ce que dégage la réalité du terrain mis en avant par Philippe. Tu n'as strictement rien compris !

le prof te dis que Charlemagne (je dis n'importe quoi) a été le roi de France de 1100 à 1200, et que tu décides de contredire le prof sous prétexte


Difficile de comparer des faits établis par des historiens (même si actuellement ils ont totalement "dénaturé" l'histoire de la France - ça c'est un autre sujet) à des analyses et des présentations personnelles d'études scientifiques réalisées par des amateurs qui parfois n'ont même pas de valeurs. Combien d'articles sont infondés, faisant ainsi croire des choses aberrantes à toute une population qui gobe tout sans réfléchir.

Si on ne peut plus se fier à des sources d'information fiables


Il n'est nullement question ici de remettre en cause des sources d'information fiables.

L'objectif est de savoir faire la part des choses.
Avatar de l’utilisateur
Street
 
Messages: 5123
Inscription: 20/08 14h12
Réputation: 109

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Exocet911 le 09/01 11h13

" Apparemment pas. "

Bon...malgré ce que j'ai dit, tu penses que je n'ai pas lu l'article, que ce soit en diagonale ou pas...

Ma comparaison avec Charlemagne n'a pas été comprise.

C''est fini pour moi.
Avatar de l’utilisateur
Exocet911
 
Messages: 8017
Inscription: 15/06 13h38
Réputation: 5

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Street le 09/01 11h35

Tu as perdu ta crédibilité en publiant une première réaction à froid, hors sujet, sans même avoir lu l'article.

Puis tu republies une critique où tu dis texto avoir lu l'interview en diagonale.

Par respect pour le travail qui a été fait et le temps/énergie qui y a été consacré, le minimum aurait été de le lire posément et de comprendre le fondement de mon raisonnement apposé à la réalité du terrain que nous partage ici Philippe. Le contenu de l'interview ne correspond en rien avec ce que tu dis.

De fait, ta réaction correspond exactement à ce que je dénonce depuis des années : tu t'en es tenu au titre, tu n'as pas pris le temps de lire (et comprendre) le contenu et déjà tu critiques.

Il faut avant toute chose s'attacher à lire, analyser et comprendre, sinon tu n'es qu'un mouton parmi les autres.

Et tu n'es pas un mouton, si ?
Avatar de l’utilisateur
Street
 
Messages: 5123
Inscription: 20/08 14h12
Réputation: 109

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Gotrek le 09/01 11h47

Exocet911 a écrit:Ma conclusion serait, sans aucune méchanceté pour L'interviewer, que pour pouvoir analyser les complément/additifs correctement il faut des connaissances universitaires (Nature Chemistry ^^ ).

Si on ne peut plus se fier à des sources d'information fiables, trouvable sans trop de pb, ça relève de la malhonnêteté intellectuel. Et la la théorie du complot n'est jamais loin.


Salut,
Effectivement une des conclusions est que pour analyser correctement les études sur une substance et de le faire dans leur globalité il faut effectivement des connaissances non négligeables.

Comme tout le monde ne les a pas, on est bien d'accord, il faut effectivement se fier à des sources d'information fiable. La question est qu'est-ce qu'une source d'information fiable ? Surtout, qu'il faut considérer la réalité scientifique, surtout dans le domaine de la biologie, où on a jamais une "vérité" absolue et une connaissance exhaustive. On va forcement avoir une part d'interprétation qui ne peut pas être complètement objective. Je dis souvent que ceux qui prétendent détenir la "VERITE" soit ne comprennent rien, soit vous mentent.

Par exemple, Jean-Onche a sorti très récemment une vidéo sur des additifs. Considères-tu cela comme une source d'information fiable ?

En ce qui me concerne, à part me faire ma propre opinion, car j'ai les connaissances pour. MAIS, c'est à condition que je prenne le temps de réellement étudier un sujet ce qui n'est pas toujours le cas sachant que pour un sujet complexe on parle au minimum de jours et plus probablement de semaines à temps plein.
En dehors de ça, pour moi une source d'information fiable sera les décisions prises par les autorités Européennes qui sont dans l'ensemble déjà plutôt sur le côté principe de précaution et relativement apolitiques comme l'ECHA (chimie), l'EFSA (Alimentation et une partie biocide), EMA (médicament), etc....

Par contre, je ne me fie jamais aux conclusions ou décisions au niveau des autorités nationales qui elles sont beaucoup plus soumises aux choix politiques rapportant des voies que sur la science.
Même au niveau Européen, je ne suivrais pas aveuglément les décisions de la commission elle-même qui est éminemment politique.

Généralement, les conclusions de l'OMS sont aussi de très bon niveau. Un organisme comme l'IARC sur la cancérologie est pas mal même si plutôt très fortement orienté principe de précaution.

Après, il faut toujours garder un esprit critique et un peu de recul. Un des fond de mon message est d'inciter les gens à sortir des clichés tellement facile comme: l'industrie est prête à tout pour faire trois centime y compris vous empoisonner.

Exocet, j'espère que ceci répond à ta question que je trouve effectivement légitime. Maintenant, tu as au moins mon avis sur où trouver des réponses déjà plus ou moins prémachées mais fiables. Ceci dit, cela requiert tout de même de comprendre l'anglais.
Il n'y a pas de réponse simple a des problèmes compliqués !
Mon strava :
Avatar de l’utilisateur
Gotrek
 
Messages: 95
Inscription: 07/01 10h43
Réputation: 10

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Gotrek le 09/01 11h59

Exocet911 a écrit:A te lire, Street, on a l'impression que les sources sont plus important que le contenu....C'est embêtant.

C'est un peu comme, comme si t'allait à l'école, que tu remettais en question la fiabilité des informations données.
Mais sur quelle base ???? Ca implique un travail de recherche autrement plus important que le contenu lui même.

Je prends un exemple " tout con" . Si par exemple, prenons un cours d'histoire, le prof te dis que Charlemagne (je dis n'importe quoi) a été le roi de France de 1100 à 1200, et que tu décides de contredire le prof sous prétexte que t'as d'autre source, plus fiable selon toi qui disent que ce ne serais pas Charlemagne mais à un autre.

Si on ne peut plus avoir confiance dans les bases d'info théoriquement classique, c'est quasiment de la malhonnéteté intellectuel....

Et à ce moment la, je regrette mais toutes reflexion devient difficile voir impossible, si à chaque fois ce que tu sais ( ou pensais savoir) est soit faux, soit remis en question.


Là aussi, t'as remarque est légitime. Cependant il y a une confusion ici. Il faut faire la différence entre sources d'information et sources d'interprétation/conclusion sur la base de ces informations.

Pour la première, les sources d'informations ou données, elles sont nombreuses. Les plus communes sont Pubmed bien sur et les bases de données publiques comme l'ECHA. Par contre, le point important et d'être exhaustif.

Les sources de conclusions sont elles par contre sont beaucoup plus soumise à l'objectivité (voire l'objectif et/ou l'interet) de celui qui collecte les informations et qui en fait l'interprétation. Pour celà, je te renvoi à mon post précédent ou je te donne des sources que j'estime être à la fois complètes et objectives.
Il n'y a pas de réponse simple a des problèmes compliqués !
Mon strava :
Avatar de l’utilisateur
Gotrek
 
Messages: 95
Inscription: 07/01 10h43
Réputation: 10

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar matclems le 09/01 14h02

Très intéressant, merci Street et Gotrek !

Cela rejoins mon constat par rapport à certaines affirmations qui traînent ça et là, et qui ne reposent sur pas grand chose quand on s'informe auprès de sources fiables qui ont analysé les études et relaient le consensus actuel.
Un de sujet que j'ai pu lire dernièrement est l'affirmation selon laquelle nos fruits/légumes n'ont quasiment plus de nutriments. Cela fait un sujet à sensation sur Cash Investigation, mais rien ne permet de l'affirmer.

En espérant que cela encourage les lecteurs à mieux se renseigner et ne pas croire sur parole les marchands de peur (mais ce n'est pas gagné :lol: ) et autres appels à la nature.
Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 2661
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 153

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Gotrek le 09/01 15h27

Cash investigation ils sont très fort. Quand c'est un sujet que tu connais pas c'est hyper convaincant mais quand c'en est un que tu connais tu te rends comptes à quel point c'est biaisé.
SUr celui dont tu parles en particulier je connais très bien des personnes dans l'entreprise visé et ils ont des méthodes incroyable. Par exemple, quand ils font une interview du responsable, ils ne mettent pas les réponses en faces des questions qu'ils ont posés!!! J'ai vu l'interview réelle non mpntée est le montage est un vrai scandale.

Sur la question des nutriments, c'est un sujet complexe qui est oin d'être aussi noir ou blanc. Voici un lien vers une source "relativement" fiable pouisque c'est l'academy des science:
Il n'y a pas de réponse simple a des problèmes compliqués !
Mon strava :
Avatar de l’utilisateur
Gotrek
 
Messages: 95
Inscription: 07/01 10h43
Réputation: 10

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Street le 09/01 15h49

Très intéressant, merci Street et Gotrek !


Ta précédente réflexion sur ce qui est ou n'est pas "chimique" n'est pas indifférente à cette publication :)

Même si parfois je peste :D

La vision immergé de Philippe apporte un réel plus dans mon approche de clarification. J'ai trouvé ses réponses enrichissantes et j'espère qu'un maximum de monde lira avec attention chaque réponse.

Voici un lien vers une source "relativement" fiable pouisque c'est l'academy des science:
... -juin-2019


Très intéressant !

Merci :)
Avatar de l’utilisateur
Street
 
Messages: 5123
Inscription: 20/08 14h12
Réputation: 109

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar matclems le 09/01 16h28

Merci pour le lien, je vais voir ça !

Lors de mes recherches j'avais été dirigé sur cette revue :

Un point encore très important qui est abordé dans l'interview et que je considère essentiel: la différence entre "danger" et "risque".

Sans comprendre que ce n'est pas pareil, la discussion est impossible.

J'ai essayé d'expliquer la distinction il y a quelques semaines sur un sujet, mais ça n'est pas rentré :lol: :idiot:
Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 2661
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 153

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Julien13 le 09/01 17h36

Merci Street pour ce travail je lis ça ce soir et je suis déjà tout à fait d'accord avec l'article !

@Exocet911 :
En plus de partager la vision de mes deux collègues, tu nous a déjà fait part de ta vision des choses sur les "sources" et avouer ne pas lire ce qu'on envoit notamment quand c'est en anglais.

Les articles étant tirés d'une ou plusieurs sources, c'est en effet la base pour comprendre son sujet. Le problème étant que la source doit être bien comprise et "vulgarisee" et c'est là où ça coince car beaucoup de lecteurs s'en tiennent seulement au titre de l'article ou à sa conclusion.

Ce qui donne autour de moi des gens pensant que le sucre est autant additif que la cocaïne ou bien que l'aspartame leur filera le cancer à coup sûr et qu'elles grossiront car "c'est comme du sucre pour le cerveau".

Il faut du coup bien sélectionner ses sources en effet et ne pas hésiter à les croiser à avoir un esprit critique. Certains aiment bien lancer des alertes et en font leurs fonds de commerce. J'ai par exemple été déçu par Venesson ou Natura coach sur certains points.

Certains signes doivent inciter à la méfiance :

- Exclure entièrement un macro ou type d'aliment

- Mettre tout sur le dos de Big Pharma ou Agro ou etc...

- Avoir bizarrement quelque chose à vendre qui protégerait dss critiques faites par la personne

- Ne jamais parler de contexte / dose etc...

J'en passe et des meilleurs !

Évidemment tout cela nécessite de l'effort et investissement
Avatar de l’utilisateur
Julien13
 
Messages: 4916
Inscription: 03/09 18h33
Réputation: 50

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Fabrice SP le 10/01 03h40

Gotrek a écrit:...


Pour faire suite à l'interview de Gotreck, trois remarques :

1) Quand 60 millions de consommateurs fait des tests de traces de résidus de pesticides ou de substances non autorisés en Europe dans des produits basiques vendus en supermarché français, ils trouvent hélas des résidus parfois supérieurs aux normes autorisées ou des substances interdites.

Du coup ça discrédite un peu toute la filière (fabricants, contrôleurs, distributeurs), on a l'impression qu'on ne peut plus avoir confiance.

2) Sur la toxicité, de manière individuelle, les substances sont testées, avec de seuils, etc. J'ai confiance.

Mais qu'en est-il des interactions et des effets de cumul ?

C'est là le point qui fait que là-aussi, les gens qui ont normalement confiance en la science (comme moi !) n'ont plus confiance en l'alimentation et dans les normes !

Il y a tellement d'additifs en tout genre, tellement de résidus en tout genre, comme être sûr qu'à vingt ou trente ans, tout cela ne va pas favoriser, par exemple, les maladies dégénératives dont on ne sait toujours pas bien la cause ?

3) Comment expliquer que selon les substances, certaines soient autorisées dans certains pays et d'autres non, alors que la science est censée être universelle ?

Là encore ça met un doute !

-

Je ne sais pas si tu sais répondre à ces problématiques, qui n'ont pas été traitée dans ton interview, fort intéressante au demeurant.
Avatar de l’utilisateur
Fabrice SP
Administrateur
 
Messages: 12678
Inscription: 15/05 18h42
Réputation: 183

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Gotrek le 10/01 09h06

Salut Fabrice,
Merci de tes commentaires et je vais essayer de répondre à tes questions qui sont trés bonne.

Fabrice SuperPhysique a écrit:1) Quand 60 millions de consommateurs fait des tests de traces de résidus de pesticides ou de substances non autorisés en Europe dans des produits basiques vendus en supermarché français, ils trouvent hélas des résidus parfois supérieurs aux normes autorisées ou des substances interdites.

Du coup ça discrédite un peu toute la filière (fabricants, contrôleurs, distributeurs), on a l'impression qu'on ne peut plus avoir confiance.


Cette question ou plutot remarque représente justement ce qu'est l'amalgame qui considère une filière et les entreprises individuelles qui la compose comme une seule entité monolithique. D'ailleurs, en tant que producteur et vendeur de supplément, Superphysique fait parti de cette filière, tu t'inclus donc dans cette remarque et met en doute le serieux de Superphysique.
Alors qu'en fait chaque entreprise et même les individus au sein d'une même entreprise sont différents. Donc, je ne vais pas te dire que tous les vendeurs de suppléments sont des tricheurs (dont SuperPhysique) et je ne vais pas non plus te dire qu'il n'y a pas de tricheurs du tout. Et bien sur tu peux étendre ça au niveau de la filière, quelqu'elle soit.
Au bilan, le monde de l'entreprise est représentatif de la population ce qui est normal puisque à la fin, une entreprise c'est avant tout les personnes qui la compose. Il y a donc une grande variabilité dans les niveaux de compétences, de sérieux et d’honnêteté et tu trouveras la même variabilité auprès de tes voisins par exemples.
SI on parles plus spécifiquement de filières particulièrement longue, tu as plus de chance d'avoir une étape avec quelqu'un de moins sérieux à une ou plusieurs étapes. Est-ce que l'on doit tout remettre en cause pour autant ? Je n'ai pas de réponse définitive, mais les lois, les normes et les contrôles sont là justement pour tenter de lisser ça.

Fabrice SuperPhysique a écrit:2) Sur la toxicité, de manière individuelle, les substances sont testées, avec de seuils, etc. J'ai confiance.

Mais qu'en est-il des interactions et des effets de cumul ?

C'est là le point qui fait que là-aussi, les gens qui ont normalement confiance en la science (comme moi !) n'ont plus confiance en l'alimentation et dans les normes !

Il y a tellement d'additifs en tout genre, tellement de résidus en tout genre, comme être sûr qu'à vingt ou trente ans, tout cela ne va pas favoriser, par exemple, les maladies dégénératives dont on ne sait toujours pas bien la cause ?


Ca c'est une très bonne question et c'est clairement une des faiblesses. Pour évaluer la toxicité d'une substance, dans les études on doit réduire au maximum le nombre de variables afin de justement connaitre les effets vraiment dus à celle-ci. C'est d'ailleurs toute la difficulté des études épidémiologiques (rétrospectives sur les populations humaines) ou le nombre de variable est toujours considérable.
Il existe aussi des études spécifique sur les interactions mais elles sont généralement motivées par une suspicion initiale. On ne teste pas toutes les interactions possibles et imaginables par ce que c'est tout simplement impossible.
Pour certains marchés en plus des normes/limites pour certains composants on doit également faire une évaluation systématique des produits finit (cosmétique par exemple) mais celle-ci est habituellement basée sur les toxicités individuelles des composants.

Bref, on est pas complètement ignorant non plus sur le sujet mais on est loin de tout maitriser non plus, tu as complètement raison.
Ceci dit c'est aussi vrai pour bien d'autre chose. Si on parle alimentation, les questions sur les gluten, lactose, équilibres diverse, vegan, keto, il y a tellement de variable en jeu qu'on ne connait pas réellement les effets à long terme.
A titre personnel, je pense que notre mode de vie avec peu d'activité physique ainsi que tout régime alimentaire qui n'est pas un simple régime alimentaire omnivore équilibré a au moins autant d'influence sur l'apparition du type de maladie que tu cites que les additifs/pesticides/etc...
Une petite remarque aussi, on considère les huiles essentielles ou extraits de plantes comme des produits "propres/santé" mais pour un toxicologue comme moi c'est l'horreur en terme d’interactions, de non maîtrise absolue de des compositions et de l'absence complète de normes et contrôles.

Fabrice SuperPhysique a écrit:3) Comment expliquer que selon les substances, certaines soient autorisées dans certains pays et d'autres non, alors que la science est censée être universelle ?

Il faut faire la différence entre deux cas : ce que j'appelerai les "petite" différences, jusqu'à des facteurs 5 voire 10 environs et les vrais différences, comme des interdictions versus autorisation.

Pour le premier, quand le dit facteur 10 ça peut paraître énorme mais il faut comprendre que le process pour déterminer une "norme" a deux étapes principales : définir une dose de départ ou de référence puis appliquer des facteurs de sécurités.
Pour, la dose de départ, on se base sur les études après selon les personnes/règlementations/pays on va faire des moyennes ou prendre les "worst case" sans aucune autre considération, pondérer en donnant plus de valeurs aux études les plus sérieuses ou etc.... il y a plein de méthodes différentes qui sont toutes aussi valable les unes que les autres. Comme je l'ai dit dans une réponse à Exocet, c'est de la biologie et il n'y a jamais une seule vérité universelle. Un scientifique proférant qu'il y a une vérité universelle te ment ou n'a rien compris. Il y a des résultats,t des hypothèse et des interprétations.
Pour la partie facteurs de sécurités, on va appliquer de nombreux pour tenir compte entre autre, de le certitude qu'on a sur la valeur de départ, la/les durées de l'étude versus une vie, le type de toxicité, l'extrapolation de l'homme à l'animal, tenir compte de variabilité interindividuelle, tenir compte des populations plus sensibles, etc.....Ces facteurs sont relativement subjectifs et se multiplient entre eux. On arrive très facilement à des facteurs de plusieurs milliers. Si on a un facteur 1000 on va donc divisé la dose sans effet sur l'animal par 1000 pour déterminer la dose sans danger pour l'homme. Par contre, vu que ces facteurs sont subjectifs des écarts sont inévitables mais normaux. Tu donnes les mêmes données à 10 toxicologues, tu auras dix conclusions différentes mais elle resterons dans un même ordre d'idées.
Bref, des variations sont normales car personne ne détient de "vérité" absolu et que dire que le science est universelle est faux. Il faudrait être omniscient pour ça.

Après les grosses différence, ce n'a plus rien à voir avec la science, c'est de la politique. Quand Macron veut interdire le glyphosate, c'est de la politique, pas de la science, c'est du "green washing". Il y a plein de cas comme ça mais la science n'a rien à voir la-dedans malheureusement. Par contre, si on veut baser toutes les décisions sur de la science et de la logique, ça s'appelle une technocratie et pas une démocratie. QU'est-ce qui est mieux ? Je n'ai pas la réponse mais je suis sur qu'aucun système n'est parfait.

CONCLUSION

Bon, j'ai décidément du mal à ne pas écrire des gros pavés, désolés à ceux qui sont habitués aux 240 caractères.

J'espère avoir répondu à tes questions, même si j'ai rarement une réponse en blanc ou noir, ce n'est pas comme ça que fonctionne la science justement.

Je rajouterai quelques considérations aussi:
Globalement, je trouve que la situation globale concernant la toxicité des substances chimiques au sens large n'est pas parfaite mais celà va beaucoup mieux qu'il y a ne serait-ce qu'une vingtaine d'années et le programme REACH a fait beaucoup de bien comme la demande de la population d'ailleurs. Il y a eu beaucoup d'abus dans le temps dont une grande partie par méconnaissance, ça va beaucoup mieux aujourd'hui et ça continue a évoluer dans le bon sens.

Ensuite, je pense qu'il y a une part inhérente de risque dans tout qu'il faut mitiger le plus possible mais accepter et que c'est à chacun de trouver sa propre limite. Par exemple, le risque associé à la conduite d'une voiture est très important et pourtant on le prend tous les jours.
Globalement notre confort moderne induit certains risques nouveaux mais apporte aussi beaucoup de sécurités, pour avoir l'un il faut accepter l'autre même si il faut toujours limiter au maximum. Après, à la fin il est indéniable que l'on vit plus vieux et en meilleure santé qu'avant.
Il n'y a pas de réponse simple a des problèmes compliqués !
Mon strava :
Avatar de l’utilisateur
Gotrek
 
Messages: 95
Inscription: 07/01 10h43
Réputation: 10

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar matclems le 10/01 09h18

Gotrek a écrit:Bon, j'ai décidément du mal à ne pas écrire des gros pavés, désolés à ceux qui sont habitués aux 240 caractères.


Pas à l'être, merci pour ces explications.

(J'ai lu le PDF concernant Cash Investigation, c'est affligeant)
Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 2661
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 153

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Gotrek le 10/01 09h48

matclems a écrit:Pas à l'être, merci pour ces explications.

(J'ai lu le PDF concernant Cash Investigation, c'est affligeant)


AVec plaisir, de toute façon, la solution passe par "l'éducation" et la communication. On ne lutte contre les clichés que par de la connaissance.

Concernant Cash investigation, de toute façon il n'y a qu'a voir comme c'est présenté. La scène où tu ils te donnent l'impression qu'ils ont pénétré en secret de nuit façon james bond dans une bibliothèque pour trouver le document interdit (que tu peux acheter sur amazon) est à mourrir de rire.

Il y a plein d'autres éléments mais le pire est quand même l'interview truquée. Mettre ne pas mettres les réponses aux questions posées en face de la question c'est purement malhonnête. Ils prennent et perdent des procès à chaque fois mais ils s'en foutent. Ca rapporte plus que ce que ça coûte et en plus ils gagnent des prix de journalisme...ça fait peur.

Je suis contre les généralités et je n'en ferait pas sur les journaliste, mais cette équipe en particulier c'est vraiment de la merde.
Il n'y a pas de réponse simple a des problèmes compliqués !
Mon strava :
Avatar de l’utilisateur
Gotrek
 
Messages: 95
Inscription: 07/01 10h43
Réputation: 10

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Street le 10/01 09h51

J'ajoute ces excellentes questions/réponses à l'interview !
Avatar de l’utilisateur
Street
 
Messages: 5123
Inscription: 20/08 14h12
Réputation: 109

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Gotrek le 10/01 09h53

matclems a écrit:Un point encore très important qui est abordé dans l'interview et que je considère essentiel: la différence entre "danger" et "risque".

Sans comprendre que ce n'est pas pareil, la discussion est impossible.

J'ai essayé d'expliquer la distinction il y a quelques semaines sur un sujet, mais ça n'est pas rentré :lol: :idiot:


Merci de soulever ce point, c'est effectivement une part essentielle qui est très dure à faire comprendre.
Je dirige souvent les gens vers une vidéo explicative d'une NGO que je trouve plutot objective en plus sur les autres sujets :

La vidéo est là: https://www.youtube.com/watch?v=wRmfvFYDNr8&feature=emb_logo
Il n'y a pas de réponse simple a des problèmes compliqués !
Mon strava :
Avatar de l’utilisateur
Gotrek
 
Messages: 95
Inscription: 07/01 10h43
Réputation: 10

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Street le 10/01 10h42

@Gotrek

Je pense qu'il serait intéressant que tu postes dans les commentaires sous l'interview (une fois connecté) ta conclusion :

Globalement, je trouve que la situation globale concernant la toxicité des substances chimiques au sens large n'est pas parfaite mais cela va beaucoup mieux qu'il y a ne serait-ce qu'une vingtaine d'années et le programme REACH a fait beaucoup de bien comme la demande de la population d'ailleurs. Il y a eu beaucoup d'abus dans le temps dont une grande partie par méconnaissance, ça va beaucoup mieux aujourd'hui et ça continue a évoluer dans le bon sens.

Ensuite, je pense qu'il y a une part inhérente de risque dans tout qu'il faut mitiger le plus possible mais accepter et que c'est à chacun de trouver sa propre limite. Par exemple, le risque associé à la conduite d'une voiture est très important et pourtant on la prend tous les jours.

Globalement notre confort moderne induit certains risques nouveaux, mais apporte aussi beaucoup de sécurité. Pour avoir l'un il faut accepter l'autre, même s'il faut toujours limiter au maximum. Après, à la fin il est indéniable que l'on vit plus vieux et en meilleure santé qu'avant.
Avatar de l’utilisateur
Street
 
Messages: 5123
Inscription: 20/08 14h12
Réputation: 109

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Fabrice SP le 10/01 16h24

Merci Gotrek pour avoir pris le temps de réponse de manière approfondie.

Gotrek a écrit:D'ailleurs, en tant que producteur et vendeur de supplément, Superphysique fait parti de cette filière, tu t'inclus donc dans cette remarque et met en doute le serieux de Superphysique.


Pour te répondre franchement, ce qui me surprend c'est surtout le manque de contrôles. On fait les choses biens, parce qu'on a envie de faire les choses biens, a fortiori quand on consomme nous-même les produits et que notre réputation personnelle est engagée. Mais on pourrait tout à fait faire les choses autrement et passer entre les gouttes pendant un bon moment.

Ce qui est contrôlé (ou du moins a été contrôlé une fois) ce sont des broutilles, par exemple ce que nous écrivons sur nos fiches produits.

Du reste, c'est tout à fait en phase avec les scandales sanitaires récents sur la viande de boeuf qui était de la viande de cheval, les steaks hachés frauduleux vendus à des associations, les faux-kiwis français, ou encore les miels coupés au sucre qui semblent pulluler en supermarché.

Après, je me doute que s'il fallait contrôler tout, cela coûterait tellement cher que cela renchérirait le prix des produits et pénaliserait au final les consommateurs.
Avatar de l’utilisateur
Fabrice SP
Administrateur
 
Messages: 12678
Inscription: 15/05 18h42
Réputation: 183

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Gotrek le 10/01 22h46

La-dessus, je ne peux pas te dire car je ne connais que les controles à notre niveau qui sont donc fait dans les usines.
On en a régulièrement, notamment en France. Par contre, je ne saurai pas te dire à quel point. Néanmoins, ça reste effectivement l'exception plutot que la règle.

Après, comme tu le dis, les controles c'est bien mais il faut faire des choix. Des controles, ça a un cout et ça veut dire plus d'impots....

On pourrait dire la même chose pour les controles routiers. Combien de fois, on voit des personnes qui roulent trop vite ou faire n'importe quoi et on se dit qu'il devrait y en avoir plus.

L'objectif est de trouver le juste équilibre pour que le risque de se faire prendre soit suffisamment important pour dissuader les tricheurs. Ceci dit, des tricheurs il y en aura toujours, comme dit précédemment, le monde industriel est tout simplement le reflet de notre société.

D'ailleurs, j'espère que tu as compris que je n’accuse absolument pas SuperPhysique d'être malhonnête ou même incompétent. C'était juste pour illustrer que si on fait des généralité, ce que justement je ne fait pas, il faudrait inclure superphysique dedans. Mais comme dit juste au-dessus, il y a de tout.....comme partout.
Il n'y a pas de réponse simple a des problèmes compliqués !
Mon strava :
Avatar de l’utilisateur
Gotrek
 
Messages: 95
Inscription: 07/01 10h43
Réputation: 10

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Gotrek le 10/01 22h56

Street a écrit:@Gotrek

Je pense qu'il serait intéressant que tu postes dans les commentaires sous l'interview (une fois connecté) ta conclusion :


Fait !
Il n'y a pas de réponse simple a des problèmes compliqués !
Mon strava :
Avatar de l’utilisateur
Gotrek
 
Messages: 95
Inscription: 07/01 10h43
Réputation: 10

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar Fabrice SP le 10/01 23h13

Gotrek a écrit:D'ailleurs, j'espère que tu as compris que je n’accuse absolument pas SuperPhysique d'être malhonnête ou même incompétent. C'était juste pour illustrer que si on fait des généralité, ce que justement je ne fait pas, il faudrait inclure superphysique dedans. Mais comme dit juste au-dessus, il y a de tout.....comme partout.

J'avais parfaitement compris Gotrek, merci pour tes différentes réponses !
Avatar de l’utilisateur
Fabrice SP
Administrateur
 
Messages: 12678
Inscription: 15/05 18h42
Réputation: 183

J'interviewe un ex-employé de l'ANSES il nous dit tout !

Messagepar guatar le 12/01 14h47

Belle discussion, merci les gars :)
Avatar de l’utilisateur
guatar
 
Messages: 66
Inscription: 03/08 10h10
Réputation: 15


Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Newsletters SuperPhysique



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2020 SuperPhysique™