A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

L'échec peut-il amener un nouvel échec à l'exercice suivant ?

Questions précises et discussions sur l'entraînement de musculation

L'échec peut-il amener un nouvel échec à l'exercice suivant ?

Messagepar Hellraiser le 26/11 15h15

Salut ! :)

Petite interrogation que j'ai eu dernièrement concernant l'entraînement et les cycles de progression, je me demandais si un échec pouvait amener un nouvel échec. Je m'explique.

Cela m'arrive parfois, et j'ai l'impression de ne pas être le seul en parcourant les divers cahiers d'entraînement, mais alors que la progression se faisait bonne pendant de nombreuses semaines, voir de nombreux mois, les échecs et la difficulté semblent arriver et se multiplier sur plusieurs exercices à la fois sans que ceux-ci ne soient forcément liés.

Par exemple, admettons que l'on progresse pendant 6 mois sans encombre, on peut sur la même semaine ou deux connaître plusieurs échecs ou une explosion des RPE sur des exercices comme le couché, le squat avant et un rowing. Normalement, il n'y aurait pas de liens entre ceux-ci (on peut chipoter que le couché et le squat avant font intervenir le dos mais mettons ça de côté) mais l'échec de l'un peut impacter l'autre.

Bien évidemment, ça reste rare, mais j'ai l'impression que cela peut arriver. C'est comme si la brique d'un mur se brisait et que celui-ci finissait de s'effondrer.

Avez-vous déjà eu des expériences similaires ? Pensez-vous qu'un échec puisse en entraîner un autre ? Une mauvaise semaine peut-elle ruiner plusieurs cycles à la fois ? Ou bien simple effet psychologique qui nous limite suite à un échec ?

Comme d'habitude, un retour de Fabrice et son maigre associé lors des SP podcast sera apprécié. ;)
Avatar de l’utilisateur
Hellraiser
 
Messages: 3874
Inscription: 03/09 18h17
Réputation: 132


L'échec peut-il amener un nouvel échec à l'exercice suivant ?

Messagepar pierrebouttier le 26/11 15h53

Oui c'est garanti que tout est lié. Difficile de dire dans quel mesure, mais si tout est limite (nerveux, mental, stress, articulation, ...) il suffit d'un problème pour que ça se répercute sur le reste et tout mettre par terre.

Après c'est toujours dur de s'estimer, un RPE 7 peut être un 8, et il suffit d'être déjà à 8.5+ sur l'exo précédent pour que ça coince.
Avatar de l’utilisateur
pierrebouttier
 
Messages: 1946
Inscription: 10/06 09h22
Réputation: 48

L'échec peut-il amener un nouvel échec à l'exercice suivant ?

Messagepar NicoDel le 26/11 16h47

Salut Hellraiser,

Je ne connais pas les cycles que tu as mis en place mais est-ce que tu es sur des cycles type ''confirmé'' (cf - guide de la musculation sans dopage ou la formation sp), des cycles avec décharges ?
Avatar de l’utilisateur
NicoDel
 
Messages: 130
Inscription: 28/07 18h49
Réputation: 0

L'échec peut-il amener un nouvel échec à l'exercice suivant ?

Messagepar Street le 26/11 16h50

Hello,

C'est tout à fait normal puisque ce n'est pas comme si chaque muscle bossait avec un moteur individuel.

Le coeur de ta machine est ton système nerveux.

Que tu fasses du développé couché ou du squat, même si tu ne recrutes pas les mêmes muscles tu épuises progressivement ton système nerveux.

Quand tu épuises toutes tes ressources sur un exercice de base aussi énergivore que le développé couché, généralement ça déteint dans une certaine proportion sur tout ton entraînement.
Avatar de l’utilisateur
Street
 
Messages: 6572
Inscription: 20/08 14h12
Réputation: 129

L'échec peut-il amener un nouvel échec à l'exercice suivant ?

Messagepar threepwood le 26/11 19h10

Alors que faire dans ces cas-là, pour sortir de la spirale de l'échec ? Momentanément légèrement décharger pour soulager le système nerveux et se redonner de l'élan dans son cycle ?
threepwood
 
Messages: 434
Inscription: 14/05 15h13
Réputation: 0

L'échec peut-il amener un nouvel échec à l'exercice suivant ?

Messagepar Street le 26/11 19h45

C'est ça : DELOAD :)
Avatar de l’utilisateur
Street
 
Messages: 6572
Inscription: 20/08 14h12
Réputation: 129

L'échec peut-il amener un nouvel échec à l'exercice suivant ?

Messagepar threepwood le 26/11 21h48

Je mentionnais davantage un "mini-deload" avant le gros :-) A savoir avant de deloader franchement, deloader "un peu" pour tenter d'aller percer les dernières charges dans notre objectif ?
threepwood
 
Messages: 434
Inscription: 14/05 15h13
Réputation: 0

L'échec peut-il amener un nouvel échec à l'exercice suivant ?

Messagepar Hellraiser le 28/11 18h10

Pour précision, par rapport au nouveau titre, je ne parle pas d'un impact sur l'exercice suivant mais d'un impact sur un autre exercice de la semaine.

Par exemple, j'envoie à fond sur un développé couché le lundi et j'ai un gros coup de mou sur le squat mercredi et les tractions vendredi.

pierrebouttier a écrit:Après c'est toujours dur de s'estimer, un RPE 7 peut être un 8, et il suffit d'être déjà à 8.5+ sur l'exo précédent pour que ça coince.

Attention je ne parle pas par rapport à l'exo suivant, mais sur des exos qui arrivent les jours d'après. ;)

Pour les exercices d'une même séance, c'est sûr que ça coince quand les RPE montent. D'où l'intérêt d'essayer de régler ses cycles pour que les phases faciles et difficiles se complètent d'un exercice à l'autre.

NicoDel a écrit:Je ne connais pas les cycles que tu as mis en place mais est-ce que tu es sur des cycles type ''confirmé'' (cf - guide de la musculation sans dopage ou la formation sp), des cycles avec décharges ?

J'utilise très rarement le deload, à moins de sentir à l'avance que la séance sera compliquée. Je deload plutôt que d'aller sur un échec certain, mais je ne les planifie pas.

Street a écrit:Hello,

C'est tout à fait normal puisque ce n'est pas comme si chaque muscle bossait avec un moteur individuel.

Le coeur de ta machine est ton système nerveux.

Que tu fasses du développé couché ou du squat, même si tu ne recrutes pas les mêmes muscles tu épuises progressivement ton système nerveux.

Quand tu épuises toutes tes ressources sur un exercice de base aussi énergivore que le développé couché, généralement ça déteint dans une certaine proportion sur tout ton entraînement.

Merci pour les précisions. Mais cet impact est-il aussi valable pour les séances à venir, comme l'exemple que j'ai cité plus haut.
Avatar de l’utilisateur
Hellraiser
 
Messages: 3874
Inscription: 03/09 18h17
Réputation: 132

L'échec peut-il amener un nouvel échec à l'exercice suivant ?

Messagepar Rudy le 28/11 18h22

Je t'ai fait une vidéo sur Youtube ! :)

Vidéo YouTube

Avatar de l’utilisateur
Rudy
 
Messages: 28980
Inscription: 16/05 06h20
Réputation: 279

L'échec peut-il amener un nouvel échec à l'exercice suivant ?

Messagepar Hellraiser le 28/11 21h33


Ah super ! Excellente vidéo, merci à toi ! :super_lol: Je viens juste d'apprendre que je suis un gorille alors que j'étais persuadé d'avoir des jambes à tendance longues. :lol:

Pour préciser, la situation évoquée ne m'est pas arrivé récemment mais je me posais tout de même la question. Comme indiqué dans ton développement, je suis plutôt partisan "d'abandonner" sa série si l'on sent que l'échec arrive en gardant une rep ou deux sous le coude. Sinon c'est beaucoup trop chiant de s'en remettre et repartir pour la séance suivante. Ce que je n'avais pas, c'est que cela pouvait aller jusqu'à parasiter des exercices totalement différents !

Top également l'idée d'ajouter de nouveaux exercices au tableau de l'appli, c'était ce que j'attendais le plus. :D
Avatar de l’utilisateur
Hellraiser
 
Messages: 3874
Inscription: 03/09 18h17
Réputation: 132


Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Entraînement Musculation



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 1 invité

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2022 SuperPhysique™