A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Questions précises et discussions sur la diététique sportive

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Lanvin le 31/07 17h47

Dans un post Bruno disait que les arguments (physiologique) qui tendrait à démontrer le végétarisme de l'homme étaient bidons mais on n'avait pas spécialement approfondi la question.
Donc ma question est: pourquoi ?
Les arguments en question était du genre:
intestin très long comme les animaux végétarien et non cours comme les animaux carnivore ...etc
Pavel isn’t a big guy,nor does he want to be.Wiry, functional strength and power is his game,and he’s more interested in training for combat than training for the beach.
Lanvin
 
Messages: 1542
Inscription: 16/05 16h47
Réputation: 0


L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Fred le 31/07 20h34

Si on regarde nos plus proches cousins les singes, leur alimentation est essentiellement frugivore, ce qui ne les empêche pas de se nourrir d'insectes.

C'est d'ailleurs la consommation plus importante de viande ( donc de proteïnes ) qui ont permis en partie à l'homme d'évoluer, les proteines étant indispensables au bon développement du cerveau.

Donc a mon avis il ne faut pas chercher a classer l'homme soit chez les carnivores, soit chez les herbivores, notre espèce n'a aucune de ces deux physiologies. Je pense que l'homme est plutôt omnivore comme l'ours.
Avatar de l’utilisateur
Fred
 
Messages: 2919
Inscription: 22/05 16h04
Réputation: 14

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Jimmy le 31/07 21h58

C'est d'ailleurs la consommation plus importante de viande ( donc de proteïnes ) qui ont permis en partie à l'homme d'évoluer, les proteines étant indispensables au bon développement du cerveau.

Remarque valable pour les glucides et les lipides... Je ne vois pas en quoi c'est un argument...

Je pense que l'homme est plutôt omnivore comme l'ours.

L'ours est en effet un (le seul ?) animal physiologiquement omnivore, mais en observant une machoire d'ours et d'homme, je pense qu'on peut déja faire un distingo...
"Les régimes ça sert à rien, la preuve y'a que les gros qui en font."
Avatar de l’utilisateur
Jimmy
 
Messages: 1116
Inscription: 12/11 19h00
Réputation: 6

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Herve D. le 31/07 23h29

Ni l'un ni l'autre : l'Homme (moderne) est omnivore opportuniste. Il a eus des ancètres carnivores et végétariens et les arguments historiques sont donc caduques. Tout le reste n'est que fantasmes et interprétations si on essaye en force de le mettre d'un coté ou de l'autre de la spécialisation alimentaire.
"les 8, 10 et 11 septembre 2001 on assistera à une sorte de trêve due aux relais de Mercure (communication) et Vénus (charme et tolérance). Par un dialogue de bonne volonté, on éclaircira des situations tendues."Elisabeth Teissier in Télé 7 jours, semaine du 8 au 14/09/2001.
Avatar de l’utilisateur
Herve D.
 
Messages: 738
Inscription: 04/01 08h54
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Cloporte le 01/08 02h04

leur alimentation est essentiellement frugivore,


exact, et si on a le droit un une vue en couleur, c'est justement pour dicerner les fruits murs selon une théorie....
Avatar de l’utilisateur
Cloporte
 
Messages: 1825
Inscription: 07/03 19h40
Réputation: 5

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Franck le 01/08 03h04

Salut,

l'homme n'est ni un vegetarien ni un carnivore strict, c'est un omnivore. Ceux qui pretendent le contraire le font pour des raisons philosophiques ou economiques. Ceux qui vivent du business de la viande vont comme par hasard, pseudo-recherches et preuves a l'appui, vous affirmer que l'homme est un carnivore, quant a ceux qui s'investissent dans la mouvance vegan vous soutiendront le contraire. Les premiers vous disent ceci pour des raisons pecuniaires, les deuxiemes pour des raisons philosophico-religieuses(parfois economique aussi).

En ce qui me concerne je fais en sorte a ce que mon alimentation tende de plus en plus vers le vegetarisme, je le fais non pas parce que je suis persuade que la viande est un poison violent ni par conviction religieuse mais par pure compassion. Quand je vois dans quelles conditions sont eleves les bestiaux(ces fameuses usines a viande qui parsement nos belles campagnes fleuries...), quand je vois comment sont traites les bestiaux de la naissance jusqu'au moment de la mise a mort (les coup de savates dans les flancs pour les faire entrer ou sortir des betailleres et autres tortures...) ma petite conscience me dit "Franck, espece de lache, ca serait quand meme bien si tu ne consommais plus de produits d'origine animale afin de ne pas pas entretenir ce systeme productiviste pourri qui traite l'animal, etre sensible, comme un simple objet inerte".
A notre epoque il est tellement facile de bouffer de la viande:prix tres abordable, sous cellophane, pre-decoupe, degraisse, desosse, enfin bref presente sous une forme qui nous fait oublier qu'a la base il y avait un etre vivant a l'origine de ce morceau de viande, par contre s'il fallait jouer du couteau pour avoir son beesteack quotidien, la, cela serait une autre histoire: l'animal qui se debat, pleure, hurle, son sang qui gicle de son cou... ce genre de spectacle ne ferait certes pas devenir a coup sur vegetarien mais limiterait considerablement la consommation de viande. Par ailleurs j'ai infiniment plus de respect pour le chasseur ou le paysan qui abat lui-meme un animal qui lui servira de bouffe que pour le citadin de base qui s'offusque devant un reportage televise sur la maltraitance animal (genre les vilains chasseurs sanguinaires...) tout en ayant son assiette genereusement remplie d'une entrecote bien grasse :arrow: Connard d'ou elle vient ton entrecote, elle pousse toute sur l'etalages du supermarche?. Les seules personnes qui ont le droit de s'offusquer sont ceux qui ne bouffe pas du tout de viande, quand aux autres, dont je fais partie, nous avons juste le droit de fermer notre gueule! J'exagere un peu, rien n'empeche, sans etre vegan, de militer pour l'amelioration des conditions d'elevage...mais je reste cependant persuader que la seule et unique facon de faire changer les choses passe par le boycott, donc de ne plus bouffer de viande, en plus nous nous en en porterons que mieux puisque la viande industrielle (99% de la viande disponible actuellement sur le marche) c'est de la daube plus ou moins contamine d'antibio et autres charmantes friandises...et est carencee des nutriments qui seraient normalement presents dans la chair d'un animal eleve sainement.

Ce que je veux dire c'est que si la plupart des gens sont capable d'acheter 10 kilos de bidoche/semaine au supermarche la plupart d'entre eux seraient incapable de faire le necessaire pour obtenir la meme quantite de viande en abattant eux memes l'animal, psychologiquement ils ne tiendraient pas. Acheter sa barbaque au supermarche c'est en fait un truc de lache, on a bonne conscience, mais en fait on est coupable de ce qui se passe en coulisse puisque sans nous, gros porcs de consommateurs insatiables, cette honteuse industrie n'existerait pas. En ce qui me concerne je me suis rendu compte de ma lachete le jour ou j'ai pris conscience que je serais incapable d'egorger un animal, il est clair que je serais capable de tuer pour ma survie (genre je suis en pleine foret coupe du monde...) mais incapable de tuer un bestiau juste pour le plaisir de manger de la viande. En effet il n'y a aucune necessite vitale a cela, dans une societe moderne l'abondance de proteines de bonne qualite d'origine vegetale ainsi que les produits laitiers rend la consommation de viande accessoire.
Mais je dois l'avouer que c'est difficile de se passer totalement de produits d'origine animale, je suis d'une famille de gastronome et dans mon education culinaire la viande tient une part importante(c'est dans ma culture :( ), sans elle je ne sais plus trop quoi cuisiner et puis j'ai l'impression que sa manque de saveurs...mais au fil du temps j'ai reussi a m'habituer a une consommation de viande minime faute de totale(toujours cette inquietude de risque de carence) en esperant un jour avoir suffisamment de volonte pour ne plus donner un cent a cette industrie d'encu***

Pour en revenir a nos moutons, il semble avoir suffisamment d'evidence scientifiquement valides prouvant que l'homme est un omnivore opportuniste(longueur de l'intestin pas aussi long qu'un herbivore mais plus long qu'un carnivore, structure de l'estomac, mecanismes de digestions: existence/absence de certaines enzymes...) qui est capable de s'accomoder d'une variete extraordinaire de regimes alimentaires (les Inuits et certains peuples chasseurs prosperent et vivent apparemment bien avec une bouffe composee a +80% de produit d'origine animale, certaine communautes bouddhistes en Asie ne mangent ni viande ni produits laitiers et sont en pleines formes...) de plus il n'y a aucun peuple sur terre qui est dans son ensemble strictement vegetalien, meme dans les pays ou la religion bouddhiste est dominante les vegetaliens ne forme qu'une minorite de la population.
A mon avis, en temps qu'etre humain dote d'une conscience, le probleme de manger ou pas de la viande doit se poser dans des termes plus d'ordre moral que physiologique:
Manger chaque jour de la viande non pas par necessite nutritionelle mais juste pour le plaisir justifie-t-il les souffrances innomables infligees aux bestiaux?
Est-il moralement acceptable de se deresponsabiliser en laissant lachement autrui abattre a ma place l'animal qui me servira de nourriture et m'empiffrer egoistement?

A+
Franck
 
Messages: 349
Inscription: 16/07 12h19
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Sébastien le 01/08 05h50

Très beau texte Franck !
J'approuve à 100% ce que tu viens de dire.
Personnelement, cela fait bien longtemps que j'ai fait le choix de manger le minimum de viande possible car au fil des années, j'en apprécie de moins en moins la "saveur", comme si mon alimentation actuelle m'avait totalement sevrée.
De tout de façon, beaucoup de nos choix sont avant tout éthique. Il en est de même si tu achètes des oeufs. Tu as le choix entre des oeufs fermiers bio où les poules sont heureuses et vivent en liberté ou les oeufs industriels où la poule étant poussin est déjà cloisonné dans un périmètre réduit et sera atrophié et gavé pendant toute sa vie :(
Evidemment, le prix n'est pas le même .. on passe souvent du simple ou double, voir au triple mais pour un même budget, je préférerais toujours me dire : " ok, j'en mange 2 voir 3x moins mais je fais le choix de manger des fermiers car je ne cautionne pas les méthodes d'élevages actuelles ".
Si tout le monde raisonnait de cette manière et que les gens arrêtaient d'acheter n'importe comment et toujours au plus bas prix n'importe quoi (monsieur tout le monde, avec des efforts, peut se passer de coca et autres saloperies indus qui coutent chers et ainsi augmenter son budget "utile" ..), l'alimentation productiviste reculerait et les méthodes + respectueuses de la nature émergeraient tout doucement du creu de la vague.
Pour qu'une telle tendance se dégage, il va falloir arrêter d'être dans ce conformisme de sur-alimentation et de sur-consommation auquelles ces sociétés se sont totalement inscrites au fil des années ...
De tout de façon, si l'homme "moderne" venait à disparaitre, ça ne serait pas si mal, c'est l'animal qui aura jamais fait autant de dégat sur la nature au fil de ces derniers siècles ... il mérite bien de sombrer.
Sébastien
 
Messages: 9627
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Invité le 01/08 10h49

Franck a écrit:Salut,

l'homme n'est ni un vegetarien ni un carnivore strict, c'est un omnivore. Ceux qui pretendent le contraire le font pour des raisons philosophiques ou economiques. Ceux qui vivent du business de la viande vont comme par hasard, pseudo-recherches et preuves a l'appui, vous affirmer que l'homme est un carnivore, quant a ceux qui s'investissent dans la mouvance vegan vous soutiendront le contraire. Les premiers vous disent ceci pour des raisons pecuniaires, les deuxiemes pour des raisons philosophico-religieuses(parfois economique aussi).



Salut Franck, je suis aussi assez d'accord avec toi. J'ajouterai que la population asiatique ( Chine, Japon , ...etc) a toujours mangé selon le principe de la diversité, beaucoup de fruits et legumes et assez peu en viande. Et ils se portent très bien ( jusqu'à l'introduction des chaines fast food nord americain ...).

sinon la diversité de nourriture ne doit pas poser problème à Taipei non ? ;)
Invité
 
Messages: 11294
Inscription: 11/10 10h27
Réputation: 4

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Fred le 01/08 20h53

Sébastien a écrit:Personnelement, cela fait bien longtemps que j'ai fait le choix de manger le minimum de viande possible car au fil des années, j'en apprécie de moins en moins la "saveur", comme si mon alimentation actuelle m'avait totalement sevrée.

C'est surtout que la viande telle qu'elle est produite actuellement, n'est pas digne de porter ce nom, entre un poulet fermier et un poulet de batterie y'a pas photo, tant au niveau du goût qu'au niveau nutritionnel

De tout de façon, si l'homme "moderne" venait à disparaitre, ça ne serait pas si mal, c'est l'animal qui aura jamais fait autant de dégat sur la nature au fil de ces derniers siècles ... il mérite bien de sombrer.

Toute chose périt d'elle même de toute façon... :\


Avatar de l’utilisateur
Fred
 
Messages: 2919
Inscription: 22/05 16h04
Réputation: 14

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Fred le 01/08 21h01

C'est d'ailleurs la consommation plus importante de viande ( donc de proteïnes ) qui ont permis en partie à l'homme d'évoluer, les proteines étant indispensables au bon développement du cerveau.

Remarque valable pour les glucides et les lipides... Je ne vois pas en quoi c'est un argument...

la prépondérance des glucides dans notre alimentation est tout de même apparu assez tardivement dans l'histoire de l'humanité! Pendant des millénaires les hommes se sont très bien passés de glucides, en attestent les squelettes antérieurs au néolitique qui ne montrent aucun signe de caries, artrite et autres affections modernes apparues avec l'apparition de l'agriculture(céréales et cie)

L'ours est en effet un (le seul ?) animal physiologiquement omnivore, mais en observant une machoire d'ours et d'homme, je pense qu'on peut déja faire un distingo...


Il ne faut pas se baser uniquement sur l'aspect des machoires, mais aussi sur les caractéristiques des organes digestifs.
Avatar de l’utilisateur
Fred
 
Messages: 2919
Inscription: 22/05 16h04
Réputation: 14

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Amaury le 01/08 21h23

Si on regarde nos plus proches cousins les singes, leur alimentation est essentiellement frugivore


Ouais mais les singes ils passent leur journées à baiser dans les arbres, pas étonnant qu'ils n'aient le temps que de se faire des encas à base de fruit, "sur le pouce". En plus comme ils foutent rien ils n'ont pas de thunes pour acheter du Charal au supermarché alors autant dire que l'analogie est bidon d'un point de vue purement scientifique :D

A part ca les civilisations humaines ont évoluées dans des milieux différents, certains se pretant plus à une alimentation à base de viande (les esquimaux par exemple) que d'autres. Je ne serais pas étonné que cette évolution se soit accompagné d'une disparité génétique "selective" (pas d'évolution du genome, juste une selection des individus s'accomodant le mieux du regime alimentaire local), en particulier dans les peuplades n'ayant accès qu'a une nourriture déséquilibrée.
"Tu vois quand on nous fait pas chier, on se contente de joies simples"
Amaury
 
Messages: 2513
Inscription: 18/05 10h27
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Franck le 02/08 07h43

sinon la diversité de nourriture ne doit pas poser problème à Taipei non ? ;)
[/quote]

Salut John,
pour repondre a ta question je dis sans hesitation OUI :!: La variete des fruits et legumes est hallucinante, du moins compare a ce qui est disponible dans un supermarche en France. La plus grande difference entre ici et la France c'est qu'a Taiwan les varietes traditionnelles de fruits et legumes n'ont pas disparues au profit de celle issues de l'agriculture productiviste.
Pourquoi n'ont-elles pas disparues et sont-elles si nombreuses :?: Je pense qu'il y a 4 raisons principales a cela:

1/Le climat est propice a l'epanouissement d'un grand nombre de varietes differentes

2/Le bouddhisme est une des religions majoritaires (avec le taoisme) ici, l'un des preceptes du bouddhismes dans sa version la plus "extremiste" est l'interdiction de tuer et d'exploiter quelque animal quel qu'il soit et donc d'etre vegetalien, meme si la masse est omnivore (mangeant cependant bien moins de viande que nous, mais ca change malheureusement :( ) il s'est developpe ici une culture alimentaire ancestrale vegetarienne sans commune mesure avec ce qui existe en occident, l'une des caracteristiques de cette culture alimentaire veg est la diversite.

3/Les exploitations agricoles sont restees dans l'ensemble de petites tailles, comme se fut le cas en France il y a un siecle de ca. Si bien que les varietes de merde modernes ne sont pas ce qu'il y a de mieux a cultiver sur une petite surface, en effet les varietes modernes ont non seulement les caracteristiques d'etre a la fois insipides (en general), certes de belle allure, et de necessiter des doses importantes de pesticides et engrais. Tandis que les varietes anciennes issues de centaines d'annees voire milliers d'annees de selection et de culture sont parfaitement adaptes a l'environnement dans lequel est sont cultives (n'oublions qu'il n'y a ne serait-ce que 150 ans de ca les pesticides et autres engrais de synthese n'existait pas), elles sont par consequent naturellement plus resistantes aux conditions climatiques locales et a la "vermine" et donc il en decoule un usage moindre des pesticides et engrais( :arrow: economie pour le paysan). Par contre les nouvelles varietes sorties tout droit d'un labo apres quelques annees de recherche sont en general tres fragiles et necessite des investissement important pour pouvoir les cultiver( :arrow: ce qui n'interesse pas le petit fermier au revenu modeste).

4/En raison de la densite de la population (23 millions d'habitants sur 37000 km carre, soit un peine +grand que la Belgique) sur un territoire d'autant plus restreint que la foret et la montagne recouvre 60% de la surface de l'ile, ce qui signifie que 23 millions d'etres humains concentrent presque toutes leurs activivites economiques sur les 40% restant! A cela s'ajoute un developement economique ultra rapide (ils sont passe en moins d'un demi siecle d'un niveau economique pre-industriel a une economie moderne et dynamique): inutile de preciser l'impacte sur l'environnement que cela a eu :( :!:
Donc un usage modere des pesticides, rendu possible en continuant a cultiver les anciennes varietes resistantes de fruits et legumes, est indispensable pour eviter la pollution massive qu'entrainerait une agriculture productiviste concentre sur un si petit territoire.

Pour la petite histoire:

:arrow: les 3/4 des cours d'eau de baisse altitude etaient ici extremement pollues, des residus chimiques dans la nourriture tels des metaux lourds, pesticides a gogo... (plus haut j'ai ecrit qu'ils cultivent encore beaucoup de varietes traditionnelles resistantes MAIS cela n'a pas empeche les industriels de convaincre les paysans de genereusement arroser leurs cultures de fongicides, insecticides...), maladies degeneratives dues a cette pollution, deforestation incontrolee...Enfin bref le tableau du capitalisme debride a 100% n'etait pas jolie a voir.
Et puis au debut des annees 80 il y a eu une veritable prise de conscience de la gravite de la situation: la populace commencait a se poser des questions du genre "A quoi bon d'etre maintenant riche si c'est pour vivre dans des conditions sanitaires pires qu'un pays pauvre?" En effet les Taiwanais etaient des gens riches vivant dans un environnement a peine mieux (guerre civile en -) qu'un pays du genre le Liberia :!:

A partir de la le gouvernement a commence a investir des sommes massives pour reparer les degats:
:arrow: reforestation, decontaminations des cours d'eau et des terrains pollues: des fleuves et rivieres qui furent tranformes en egouts betonnes a ciel ouvert ont ete "debetonnes" pour recreer un biotope naturel
:arrow: creation de parc naturel et renforcement des loi de protection de l'environnement (classification des espece a proteger, interdiction du braconnage, interdiction de deboiser sans autorisation prealable...)
:arrow: creation de normes sanitaires pour les aliments avec controle
:arrow: grande campagne nationale pour reapprendre aux agriculteurs a cultiver sans faire usage de doses massives de pesticicides...(par exemple ici a partir d'un certains stades de maturite ils enveloppent les fruits, encore sur l'arbre, de papier journal de maniere a empecher les insectes de les parasiter et d'eviter ainsi d'epandre des insecticides; reutilisations des dechets de legumes pour en faire de l'engrais bio...)
:arrow: Absence de ces reglements debiles qui impose un calibrage specifique des fruits et legumes, pas de normes a la con qui interdit de vendre un fruits sous pretexte qu'ils serait trop biscornu ou presenterait une tache marron d'1 millimetre carre (genre les reglements de la CE), l'absence de ce genre de reglement permet aux agriculteurs de continuer a cultiver les varietes anciennes et de maniere plutot traditionnelle. Le resultat c'est que l'on a encore ici des fruits et legumes peut-etre pas tres calibres, pas toujours homogene au niveau de l'apparence... mais o combien plus sains et gouteux (d'ailleurs ici les gens a ce niveau la sont moins cons qu'en France, il ne vont pas faire un caca nerveux parce qu'il y a deux ou trois petites taches sur une pomme ou une limace dans la salade).
:arrow: les volailles et les porcs sont nourris en partie de dechets de fruits et legumes (ne vous meprenez pas sur l'expression "dechets", ils s'agit en fait des premieres feuilles superficielles des choux par exemple, retirees avant la mise en vente, le resultat est merveilleux: la viande est ici bien meilleur que la daube francaise, avant de venir ici je croyais que la viande frenchie etait la meilleure au monde puisque depuis je suis tout petit c'est ce qu'on me disait (d'ailleurs quand j'etais petit on me disait toujours que la france etait la meilleure en tout, putain que de desillusion en grandissant :( :confused: ), et bien je suis tombe sur le cul! C'est ici que j'ai appris que la vraie viande de porc quand elle est crue est aussi rouge que du boeuf , que les os de vrais poulets ca ne se mange pas parce trop dures, que la chaire de vrais canards c'est dure a s'en casser les dents mais alors quel gout!Le gout de la chaire du canard pas des dent :D :!: )

Donc apres un vingtaine d'annees d'effort beaucoup de progres ont ete accomplis. D'abord sur le plan de la conscience des gens: ici par exemple on passe pas pour un con a vouloir manger bio, a faire attention a ce que l'on mange, a ne pas vouloir manger de viande..., les gens font en general le tri des dechets menagers beaucoup plus conscieusement qu'en France.
Ensuite au niveau de l'environnement tout cela s'en ressent aussi:60% du territoire recouvert de forets pour 37000KM/carre et 23 millions d'habitant :!: :!: De plus meme s' il ne reste plus beaucoup de forets primaires, la foret secondaire a ici une autre allure(vraiment sauvage) que nos forets francaises faunistiquement et floristiquement miserables en raison d'une exploitation productiviste irraisonnee (soit dit en passant, il est quand meme malheureux qu'en France avec une 60taine de millions d'habitants sur +de 500 mille km/carre qu'on ne soit pas capable d'avoir +d'une dizaine de loups et de lynxs, ne parlons pas de l'ours, qui lui avec les 8 ou 9 restants dans les pyrennees, aura disparue d'ici 20 ans, population trop restreinte pour etre genetiquement viable.)

Cependant a Taiwan ils reste encore beaucoup de travail et tout n'est pas rose loin de la, mais en tout cas pas plus qu'en France maintenant, ou l'Etat s'est ingenie et s'ingenie toujours a nous cacher la realite sanitaire :mad: : CATASTROPHIQUE :!: :(

Pour en revenir a un sujet peut-etre un peu plus conforme a la raison d'etre de ce forum sur la muscu et la dietetique je tiens a signaler que depuis que je suis ici je suis en bien meilleure forme physique que je ne l'etais en France durant mes annees universitaires. La difference principale reside dans l'alimentation, en effet quand j'etais etudiant en France je me nourrissais tres mal, pas de junk food certes mais un manque de fruits et legumes chronique, ici faut vraiment le faire expres pour ne pas bouffer de fruits et legumes, ils ne sont pas forcement moins chers qu'en France mais beaucoup plus disponibles(maraicher tres nombreux, dans le moindre resto, self il y a une sacre
variete...), donc ma conclusion est qu'il faut manger beaucoup de fruits et legumes frais pour peter la forme ;) :!:

Putain j'ai encore ecrit un roman :!:

A+
Franck
 
Messages: 349
Inscription: 16/07 12h19
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Jimmy le 02/08 10h00

Fred a écrit:
C'est d'ailleurs la consommation plus importante de viande ( donc de proteïnes ) qui ont permis en partie à l'homme d'évoluer, les proteines étant indispensables au bon développement du cerveau.

Remarque valable pour les glucides et les lipides... Je ne vois pas en quoi c'est un argument...

la prépondérance des glucides dans notre alimentation est tout de même apparu assez tardivement dans l'histoire de l'humanité! Pendant des millénaires les hommes se sont très bien passés de glucides, en attestent les squelettes antérieurs au néolitique qui ne montrent aucun signe de caries, artrite et autres affections modernes apparues avec l'apparition de l'agriculture(céréales et cie)

Je ne dis pas le contraire, seulement ta remarque fait état d'un poncif qui me gonfle, "viande = seule source essentielle de proteines" et par voie de conséquence "pas de viande, pas assez de proteines pour évoluer", ce qui est une abérration.

fred a écrit:Citation:

L'ours est en effet un (le seul ?) animal physiologiquement omnivore, mais en observant une machoire d'ours et d'homme, je pense qu'on peut déja faire un distingo...


Il ne faut pas se baser uniquement sur l'aspect des machoires, mais aussi sur les caractéristiques des organes digestifs.

Oui bien sur, mais la machoire est très parlante à ce niveau.

franck a écrit:Putain j'ai encore ecrit un roman :!:

Oui mais te lire est très agréable et instructif ;)
"Les régimes ça sert à rien, la preuve y'a que les gros qui en font."
Avatar de l’utilisateur
Jimmy
 
Messages: 1116
Inscription: 12/11 19h00
Réputation: 6

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Sébastien le 02/08 10h15

Franck, merci pour tes interventions !
Comme le dit Jimmy, c'est fort agréable et instructif de te lire !
Sébastien
 
Messages: 9627
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Franck le 02/08 12h00

Oui mais te lire est très agréable et instructif

Franck, merci pour tes interventions !
Comme le dit Jimmy, c'est fort agréable et instructif de te lire !

merci pour vos compliments :) , vous, ainsi que beaucoup d'autres sur ce forum, m'etes egalement tres agreables et instructifs a lire. Cela fait plaisir de recevoir des compliments de la part de personnes avec lesquelles je pense partager un certains nombres de valeurs communes, de meme qu'il est appreciable de constater que les gens qui tentent de remettre en question leur mode de vie afin d'ameliorer non seulement leur bien-etre personnel mais aussi de limiter au maximum l'impact deletere de nos activites sur l'environnement sont de plus en plus nombreux, la sagesse finira t-elle par avoir raison de la connerie :?: Si oui le net aura certainemnt contribue a cela, alors vive le net :!:
Franck
 
Messages: 349
Inscription: 16/07 12h19
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Invité le 02/08 13h43

Franck a écrit:
Salut John,
pour repondre a ta question [...]


Et ben quelle réponse ! je dois avouer que j'ai beaucoup plus appris de ton poste que quand j'étais allé à Taipei pouir faire le touriste :p . concernant la nourriture j'ai adoré comme toi les différents sortes de fruits, mais ce qui m'a marqué le plus c'était le fruit du goyave


Putain j'ai encore ecrit un roman :!:


héhé très bon cours d'histoire :), merci pour ton message.
Invité
 
Messages: 11294
Inscription: 11/10 10h27
Réputation: 4

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Fred le 02/08 17h17

Jimmy a écrit:Je ne dis pas le contraire, seulement ta remarque fait état d'un poncif qui me gonfle, "viande = seule source essentielle de proteines" et par voie de conséquence "pas de viande, pas assez de proteines pour évoluer", ce qui est une abérration.



désolé d'avoir choqué ta vision végétarienne de l'histoire...
Avatar de l’utilisateur
Fred
 
Messages: 2919
Inscription: 22/05 16h04
Réputation: 14

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Jimmy le 02/08 22h07

Je n'ai pas de vision végétarienne du mensonge que l'on nomme Histoire.
Mais j'ai une vision de ma vie végétarienne, qui est confrontée aux carnivores qui m'entourent et qui essaient de justifier cette manie répugnante de constament se nourrir de cadavres dont seul la cuisson peut dissimuler la nauséabonde puanteur derrière un hypocrite fumet, et qui justifient ça par des abérrations telles celles dont tu fais référence, ainsi que l'excuse cyniquement appelée "Culture".
"Les régimes ça sert à rien, la preuve y'a que les gros qui en font."
Avatar de l’utilisateur
Jimmy
 
Messages: 1116
Inscription: 12/11 19h00
Réputation: 6

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Herve D. le 03/08 05h46

Jimmy a écrit: manie répugnante de constament se nourrir de cadavres dont seul la cuisson peut dissimuler la nauséabonde puanteur derrière un hypocrite fumet
C'est meilleur cru, voir encore un peu palpitant...
Avatar de l’utilisateur
Herve D.
 
Messages: 738
Inscription: 04/01 08h54
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Fab5533 le 03/08 08h52

Il est pas fontovore l'homme ?!?

:D
:arrow:
Avatar de l’utilisateur
Fab5533
 
Messages: 1683
Inscription: 28/01 15h13
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar WilliaM le 03/08 10h38

Herve D. a écrit:
Jimmy a écrit: manie répugnante de constament se nourrir de cadavres dont seul la cuisson peut dissimuler la nauséabonde puanteur derrière un hypocrite fumet
C'est meilleur cru, voir encore un peu palpitant...


L'argument tiens mal à mon gout... certes il y a quelque centaines d'années, lorsque la viande n'etait pas de première fraicheur, on employait les sauces afin de cacher le gout faisandé de celle-ci. aujou'dhui, on en est plus vraiment là. perso je mange à peu près tout les jours du poisson cru, avec ou sans sauce. le gout de la chair crue ne me pose aucun problème, c'est sans doute juste une question de conditionnement ou d'habitude, mais je n'ai par ailleurs jamais eu aucun problème d'intoxication ou de nausée ou quoique ce soit d'autre.
WilliaM
 
Messages: 161
Inscription: 24/05 18h19
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Jimmy le 03/08 10h56

William a écrit:le gout de la chair crue ne me pose aucun problème, c'est sans doute juste une question de conditionnement ou d'habitude, mais je n'ai par ailleurs jamais eu aucun problème d'intoxication ou de nausée ou quoique ce soit d'autre.

Parce que tu ne connais que tes petits morceaux prédécoupés pour consommateur moyen, va faire un tour dans un abattoir et tu comprendras.
"Les régimes ça sert à rien, la preuve y'a que les gros qui en font."
Avatar de l’utilisateur
Jimmy
 
Messages: 1116
Inscription: 12/11 19h00
Réputation: 6

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar WilliaM le 03/08 12h41

mwarf, jimmy, j'ai bossé tout un été à la criée, chez moi, à la rochelle. La pour le coup, les ptit bout pour consommateurs moyens, c'était moi qui les expédiais. Les ptits polyfactum de mon espece decoupait le poisson, les espadons de 400 kilos, les albacore du golf de gascogne, les veaux de mer d'atlantique nord, sans parler de tout les filets de saumons que jai du tirer, des soles à depecer d'un coup, les levée à 3H du mat'... soit donc pas si aggressif à mon égard, car je parle en connaissance de cause. Et ca m'a pas dégouté pour autant, j'en veux pour preuve ma consommation de viande, quasi nul (si l'on compte le poulet de paque dernier que ma grand mere avait eu la gentillesse de préparer) en comparaison avec ma consommation quotidienne de poisson.

L'amalgame que tu fais entre les produits carné, le poisson, le consommateur "moyen" et le consommateur "pas moyen", ton gout et celui des autre, releve d'un apparent dogmatisme alimentaire qui est, à mon humble avis, aussi nuisible que l'abus de produits carnés.

PS : merci de ne pas renchérir d'aggressivité, mais le ton hautain avec lequel tu m'as répondu m'a laissé penser que tu venais de me prendre pour un con, cependant j'espere me tromper, bien entendu...
WilliaM
 
Messages: 161
Inscription: 24/05 18h19
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Bruno S. le 03/08 13h35

Moi je préfère très largement une bavette bien saignante, juste légèrement cuite en surface à température modérée (donc pratiquement sans création de molécules de Maillard, qui sont responsables de ce fameux "fumet"), plutôt qu'un truc cramé, grillé, etc... (qui en plus est mauvais pour la santé)

Maintenant c'est clair que la viande industrielle a un goût vraiment très fade, et que je suis complètement contre ce type d'élevage qui en plus d'être totalement inhumain, est aussi une aberration sur le plan agronomique, économique, sanitaire, et environnemental, et qui ne survit que grâce aux subventions massives de la CEE, au nom d'un idéal productiviste complètement dépassé, héritage de la politique agricole d'après-guerre...

Par contre, une bonne bavette bio de chez mon boucher au marché des Carmes à Toulouse, qui fait partie d'un petit regroupement de producteurs de la région qui élèvent leurs bestiaux de manière traditionnelle, dans de vastes prés, avec des fourrages en hiver (et malheureusement aussi des céréales, mais bon), je peux te dire que c'est fabuleux, je la boufferais pratiquement crue, c'est juste que froid c'est quand même dommage...

De toute façon l'argument des végétariens comme quoi la viande a besoin d'être cuite ou "masquée" pour pouvoir être consommée est vraiment ridicule : outre les steacks saignants ou tartares, qui sont légion, je ferais remarquer par exemple que les céréales, tant vantées par les végétariens, sont totalement indigestes crues... ce qui n'est pas du tout le cas de la viande, bien au contraire sa digestibilité est nettement supérieure à celle des végétaux... (absence de cellulose, d'anti-nutriments, etc)

D'autre part, autant que je sache, même les végétariens font de la cuisine, avec des condiments, des épices, etc, usent et abusent de la cuisson pour relever le goût des aliments (d'après toi le bon goût du pain bien frais il vient d'où ? comme "hypocrite fumet", on fait pas mieux : cuisson à plus de 350°C = molécules de Maillard à gogo)... Je ne vois donc pas en quoi le fait de faire pareil avec la viande serait un "manie répugnante" ou "hypocrite"... (surtout pour ceux qui ne le font pas... :))
Bruno S.
 
Messages: 660
Inscription: 19/05 12h03
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Guen le 03/08 14h46

Quel type de végétarien es tu jimmy? Quels sont les aliments que tu t'autorises(oeufs?)?

Arrives tu à dvper 1 physique musclé, à l'image de josé, malgré ta diète?
Avatar de l’utilisateur
Guen
 
Messages: 3955
Inscription: 22/12 21h36
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Jimmy le 03/08 16h39

William a écrit:PS : merci de ne pas renchérir d'aggressivité, mais le ton hautain avec lequel tu m'as répondu m'a laissé penser que tu venais de me prendre pour un con, cependant j'espere me tromper, bien entendu...

:D
Renchérir d'agréssivité ? Si tu veux vraiment savoir ce qu'est l'agressivité sur Smart, je vais te filer quelques liens sur certains topics des deux semaines passées, tu verras la différence...

L'amalgame que tu fais entre les produits carné, le poisson, le consommateur "moyen" et le consommateur "pas moyen", ton gout et celui des autre, releve d'un apparent dogmatisme alimentaire qui est, à mon humble avis, aussi nuisible que l'abus de produits carnés.

Je ne fais pas d'amalgame, le poisson c'est de la viande, point barre. A moins qu'à la Rochelle on les fasse pousser dans les champs. Ca pose moins de problème de conscience, parce qu'ils ne gémissent pas leur douleur. Pour ce qui est de mon dogmatisme alimentaire, je le répète le végétarisme est pour moi une démarche du coeur, d'empathie. Mais c'est une notion difficile à intégrer quand on préfère découper les bètes et patauger dans leur entrailles plutot que de les voir s'ébattre dans leur élément.

Bruno a écrit:D'autre part, autant que je sache, même les végétariens font de la cuisine, avec des condiments, des épices, etc, usent et abusent de la cuisson pour relever le goût des aliments (d'après toi le bon goût du pain bien frais il vient d'où ? comme "hypocrite fumet", on fait pas mieux : cuisson à plus de 350°C = molécules de Maillard à gogo)... Je ne vois donc pas en quoi le fait de faire pareil avec la viande serait un "manie répugnante" ou "hypocrite"... (surtout pour ceux qui ne le font pas... )

Tu te focalise sur une figure de style Bruno, ça doit être le côté scientifique qui remonte ;)
La répugnate manie est celle de se nourrir de cadavres, d'un point de vue humain, l'hypocrite fumet c'est de l'emballage littéraire...
Mais c'est pour ça que c'est difficile d'avoir un échange constructif à ce sujet, soit on gerbe à l'idée d'égorger un porc pour le "plaisir" des papilles, et ce qu'il soit élevé avec toute l'attention du monde ou dans un hangard insalubre, soit ça ne pose pas de problème de conscience et on le bouffe devant 30 millions d'amis. Ce n'est pas une question de chaines de Maillard, de cellulose ou toutes ces conneries. C'est une question de démarche spirituelle.

Guenael a écrit:Quel type de végétarien es tu jimmy? Quels sont les aliments que tu t'autorises(oeufs?)?

Je suis ovo-végétarien. Je ne consomme pas de laitages non-plus.

Arrives tu à dvper 1 physique musclé, à l'image de josé, malgré ta diète?

J'y travaille :D
Oui j'y arrive bien que je doive me battre constament contre ma génétique ( je suis une machine à fabriquer du gras), j'ai donc dans un premier temps pratiquement divisé par deux mon BF, et maintenant je sculpte avec patience...
"Les régimes ça sert à rien, la preuve y'a que les gros qui en font."
Avatar de l’utilisateur
Jimmy
 
Messages: 1116
Inscription: 12/11 19h00
Réputation: 6

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Fred le 03/08 17h07

Jimmy a écrit:Je n'ai pas de vision végétarienne du mensonge que l'on nomme Histoire.

:arrow: :o

Mais j'ai une vision de ma vie végétarienne, qui est confrontée aux carnivores qui m'entourent et qui essaient de justifier cette manie répugnante de constament se nourrir de cadavres dont seul la cuisson peut dissimuler la nauséabonde puanteur derrière un hypocrite fumet, et qui justifient ça par des abérrations telles celles dont tu fais référence, ainsi que l'excuse cyniquement appelée "Culture".


:arrow: Moi j'aime bien les cadavres d'animaux bien frais, et ensuite bien rotis...Mais toi aussi tu te nourris de cadavres non? Ceux des végétaux....

:arrow: donc pour revenir au débat initial pour toi l'homme est quoi? Végétarien?
Avatar de l’utilisateur
Fred
 
Messages: 2919
Inscription: 22/05 16h04
Réputation: 14

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Herve D. le 03/08 18h50

Ma remarque concernant le meilleur gout de la viande crue (même si cela à ma préférence) était plutôt une boutade pour mettre en évidence l'étroitesse d'esprit de jimmy, ses arguments ridicules et ses projections névrotiques sur les méchants omnivores honteux ...
Quel intéret à chier sur les préférence alimentaires des autres ? Si on devait utiliser les mêmes arguments et gamme de terme envers les végétariens ce serait une levée de bouclier immédiate sur l'intolérance. Par ailleurs tes arguments moraux sur l'échelle de la soufrance me semblent un peu léger et ton mépris des plantes devrait te valloir une assignation auprès de la SPV...
Avatar de l’utilisateur
Herve D.
 
Messages: 738
Inscription: 04/01 08h54
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Jimmy le 03/08 22h20

Fred a écrit:Moi j'aime bien les cadavres d'animaux bien frais, et ensuite bien rotis...Mais toi aussi tu te nourris de cadavres non? Ceux des végétaux....

Ca vole haut... Quand tu vas ceuillir un cochon sur son arbre avant qu'il ne pourrisse, il repousse la saison suivante ? (Ne te sens pas obliger de répondre)

Fred a écrit:donc pour revenir au débat initial pour toi l'homme est quoi? Végétarien?

Le débat initial n'est pas mon avis sur l'homme, mais puisque la discussion a bifurquée, je donne mon avis de végétarien sur le végétarisme. Mea maxima culpa pour mes interventions HS.


Herve D le gastronome psychanaliste a écrit:Ma remarque concernant le meilleur gout de la viande crue (même si cela à ma préférence) était plutôt une boutade pour mettre en évidence l'étroitesse d'esprit de jimmy, ses arguments ridicules et ses projections névrotiques sur les méchants omnivores honteux ...

:D
Pour ce qui est de l'étroitesse d'esprit tu sais de quoi tu parles...


Herve D le gardien de la tolérance a écrit:Quel intéret à chier sur les préférence alimentaires des autres ? Si on devait utiliser les mêmes arguments et gamme de terme envers les végétariens ce serait une levée de bouclier immédiate sur l'intolérance.

Ce n'est pas ce que tu es en train de faire ? (cf ta précédente citation psycho-branletto-analytique)

Herve D le rhétoricien a écrit:
Par ailleurs tes arguments moraux sur l'échelle de la soufrance me semblent un peu léger et ton mépris des plantes devrait te valloir une assignation auprès de la SPV...

En effet ça c'est de l'argumentation... Ce que tu appelles arguments moraux (sous-entendu didactiques) je le nomme compassion, commissération, empathie et amour. Je n'en rajouterais pas plus à ton sujet car cela me vaudrait à coup sur une assignation de la Société Protectrice des Cons.
"Les régimes ça sert à rien, la preuve y'a que les gros qui en font."
Avatar de l’utilisateur
Jimmy
 
Messages: 1116
Inscription: 12/11 19h00
Réputation: 6

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Sébastien le 03/08 22h23

Ca saigne ici :D
Sébastien
 
Messages: 9627
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Herve D. le 03/08 23h11

Jimmy a écrit: Je n'en rajouterais pas plus à ton sujet car cela me vaudrait à coup sur une assignation de la Société Protectrice des Cons.

Gagné ...
C'est toujours charmant quand quelqu'un n'a plus que l'insulte comme argument ... Au prochain message c'est les menaces physiques ?
Avatar de l’utilisateur
Herve D.
 
Messages: 738
Inscription: 04/01 08h54
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Lanvin le 03/08 23h52

:D je ne pensais pas lancer un débat aussi passionné.

Je comprend les arguments philosophique des végétariens mais sauf ton respect jimmy, ces arguments ne valent rien, se sont des scrupules de salon que tu n'aurais sûrement pas si tu devais te nourrir à tout prix. Cela dit dans notre vie actuelle je les respectes, d'ailleurs la façon dont sont élevés les bestiaux est sûrement le meilleur argument pour le végétarisme.

Cependant j'attendais une approche plus scientifique, des arguments physiologique du végétarisme ou du carnivorisme de l'homme.
Si on s'en tiens à sa parenté avec le singe alors nous devrions arrêter le bœuf et nous mettre au fourmi et autre insecte.
Pavel isn’t a big guy,nor does he want to be.Wiry, functional strength and power is his game,and he’s more interested in training for combat than training for the beach.
Lanvin
 
Messages: 1542
Inscription: 16/05 16h47
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Herve D. le 04/08 04h45

Salut Lanvin,
je comprend pas pourquoi à chaque fois tu repart sur les mêmes prémices en demandant si l'homme est carnivore ou végétarien alors que tout le monde s'accorde pour dire qu'il est omnivore ?
Les arguments phylogénétiques (dont les arguments historiques et les comparaisons avec non plus proches cousin) ne sont pas applicables : il y a eus évolution (de tous) et je ne vois pas pourquoi l'alimentation devrait rester un invariant quand beaucoup d'autres comportements et traits anatomiques et physiologiques ont changés.
L'alimentation n'est pas élément majeure à utiliser quand on regarde l'évolution et la parentée et c'est quelque chose qui peut évoluer assez vite y compris les adaptations morphologiques correspondantes.
Par exemple au niveau des Cichlidés des grand lacs de l'Est africains qui est une riche famille de poisson passionant les amateurs et les scientifiques. A partir d'un modèle de base assez généraliste on aboutis à des centaines d'espèces ayant une morphologie et une spécialisation alimentaire très variée : du prédateur piscivore à l'aspect de brochet, au végétarien racleur épilithyque, en passant par le microprédateur conchylicole (vivant dans des coquillages) et des alimentations ultraspécialisé exotiques : mangeurs d'écailles, pédophages qui vont manger les oeufs ou les alevins contenus dans la cavité bucale des femelles incubantes ( ce sont des poissons qui apportent des soins à leur descendance). Et cette évolution peut se faire à une échelle de temps très très rapide : par exemple dans le lac Victoria qui se serait asécher complètement il y a une vingtaine de milliers d'année (ce qui est ridicule en terme de temps géologique et biologique) et qui n'aurait été recolonisé que par quelques espèces on estime qu'il y avait au début du siècle précédent plusieurs centaines d'espèces avec des spécialisation alimentaires et des évolutions anatomiques très variées.
Darwin en étudiant les pinsons des Galapagos et leurs spécialisation alimentaires s'en était servis comme un exemple de l'évolution en marche.

Sinon pour les insectes, ils sont déja consommé et probablement qu'ils le seront encore plus dans l'avenir.
Avatar de l’utilisateur
Herve D.
 
Messages: 738
Inscription: 04/01 08h54
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar WilliaM le 04/08 08h29

je ne suis pas certain que l'homme soit fait pour un réel type de nourriture. certe il ne peut pas se nourrir de souffre, comme certaines créature qui ont été retrouvé à -600 m de fond, mais on peut considérer que son panel alimentaire est suffisamment diversifié pour pouvoir s'adapter aux biotopes de cette planète. Il est tout a fait possible de vivre en étant végétaliens (carences ou pas, on vise l'absolutisme et le 0 carence en tout lieu mais concretement, personne ne l'atteint) ou en ne mangeant que des produits carnés(cf les inuits), ce qui montre encore une fois la fantastique capacité d'adaptation de l'être humain. Je doute que cela soit le cas aussi pour tous nos autres congénères animaux. Le debat qui s'instaure dès lors est purement idéologique : ne nourrir de produits carnés, viser la santé optimale, la longévité, privilégier une certaines idées du corps, ou satisfaire une vision de la gastronomie-mère, tout cela releve plus d'elucubrations intellectuelles, purement humaine, que d'une vérité.
WilliaM
 
Messages: 161
Inscription: 24/05 18h19
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Sébastien le 04/08 08h44

Je pense que chacun de nous a envie de se maintenir en forme le + longtemps possible et bien veillir et non pas se transformer en loque humaine.

Dans ce contexte, il suffit de se rapprocher d'une alimentation hypotoxique et toujours dans ce contexte moins on mange, moins on apporte de toxicité au corps et le peu que l'on mange, on doit l'apporter de manière saine et digeste.

Je ne suis ni pro-végétarien, ni pro-carnivore .. je pense que tout se complète. La chaire animale crue ou très peu cuite avec des légumes composent un menu tout ce qui a de plus digeste et disponible pour le corps.

Notre ancêtre était un chasseur cueilleur, je pense qu'il ne faut pas l'oublier. Notre système digestif est particulièrement bien adapté aux aliments de bases (je ne parle pas des aliments transformées par l'agro-alimentaire productiviste).

Effectivement, ce débat est davantage philosophique .. d'ailleurs ma philosophie personnelle sur ce sujet : mange peu, de tout (uniquement des aliments de base) mais mange bien (pas trop cuit, de préférence cru, du bio, etc ...) et sans excès (toujours une répartition homogène entre végétal et animal .. jamais d'excès dans un sens ou dans l'autre)
Sébastien
 
Messages: 9627
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Eponge le 04/08 09h05

Pour ma part comme je crois l'avoir déjà dit ici je ne mange que ce que je pourrais tuer de mes mains, des poissons et crustacés en l'occurence. Ceci dit je respecte tout régime alimentaire quel qu'il soit, c'est à chacun de faire ses choix. Comme le dit justement William l'homme a une faculté d'adaptation phénoménale - d'ailleurs pas seulement sur le plan alimentaire.

Jimmy je te trouve bien sectaire, n'oublie pas la signification de ton avatar!
Everything works... For a while.
Avatar de l’utilisateur
Eponge
 
Messages: 4755
Inscription: 26/02 11h41
Réputation: 4

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Lanvin le 04/08 09h08

Hervé,
Il est trop facile de dire que l'homme est omnivore et donc qu'il mange de tout, c'est rapide mais ce n'est pas forcement la vérité.
Tu rejettes la parenté avec certain animaux sous prétexte que ca ne vaut rien parce que soit disant nous aurions évolués or la séparation avec ces cousins est trés trés proche et les habitudes alimentaire (et pas les évolutions) que nous avons prise ne sont pas forcement les bonnes.
Tu dis que tout le monde s'accorde pour dire que l'homme est omnivore mais ce n'est pas ce que pense certain grand personnage.
Les plus grands naturalistes du monde pensaient que l'homme était végétarien.

John Ray, le père de l'histoire naturaliste anglaise a écrit: Il n'y a pas de doute que l'homme n'est pas fait pour être un animal carnivore [...] En aucune façon, l'homme n'a la constitution d'un carnivore. Chasse et voracité ne lui sont pas naturelles. L'homme n'a ni les dents acérées ni les griffes pour tuer sa proie. Au contraire, ses mains sont faites pour cueillir des fruits, des baies et des légumes, et ses dents sont appropriées pour les mâcher.


Carl Linnée, qui créa la méthode de classification naturelle des plantes et des animaux a écrit: Les fruits et les plantes comestibles constituent la nourriture la plus appropriée pour l'homme[...] D'après son anatomie, l'homme n'a pas été physiologiquement préparé pour manger de la viande [...] Les fruits sont la nourriture la plus adéquate pour l'homme, d'après ce qui a été démontré par l'analogie des quadrupèdes dans la structure de ses dents et de son appareil digestif


Dr. Louis d'Aubenton a écrit:Il est à présumer que l'homme, quand il vit à l'état naturel et dans un climat tempéré où la terre produit spontanément tous types de fruits, s'en nourrit lui-même et ne mange pas d'animaux.


Georges Cuvier, naturaliste français, anatomiste et géologue a écrit:L'anatomie comparée nous enseigne qu'en toute chose, l'homme, ressemble aux animaux frugivores, et en rien aux carnivores [...] D'après la constitution des organes principaux de l'homme, il a été démontré que son alimentation ne devrait pas consister en autre chose que des végétaux [...] La nourriture naturelle de l'homme, au regard de sa structure, devrait consister de fruits, racines et légumes [...] Le corps humain entier, même jusqu'au plus petit détail, est destiné, par nature, à un régime exclusivement végétal [...] L'homme apparaît organisé pour se nourrir de fruits, racines, et des parties succulentes des légumes. Ses mâchoires courtes, de force moyenne, ses canines de même longueur que ses autres dents, et ses molaires tubéreuses ne lui permettent pas de mâcher de l'herbe ou dévorer de la viande sans préparer ces nourritures en les cuisant. Ses organes sont formés en accord avec la disposition de ses dents. Son estomac est simple et son conduit intestinal est de longueur moyenne et très bien ancré à son gros intestin.


Richard Owen a écrit:Les anthropoïdes et tous les quadrumanes dérivent leur alimentation des fruits, graines et autres succulentes substances végétales et la stricte analogie entre la stucture des animaux et celle de l'homme démontre clairement leur frugivorisme naturel[...] Les singes dont la dentition est à peu près égale à celle de l'homme vivent principalement de fruits, noix et autres variétés similaires de textures savoureuses et de valeur nutritive qui sont élaborés par le règne végétal La profonde similitude entre la dentition des quadrumanes et celle des humains démontre que l'homme était à son origine adapté à manger les fruits des arbres dans le Paradis


Et puisque tu parlais de Darwin
Charles Darwin a écrit:Le classement des formes, des fonctions organiques et des régimes a montré d'une façon évidente que la nourriture normale de l'homme est végétale comme les anthropoïdes et les singes, que nos canines sont moins développées que les leurs et que nous ne sommes pas destinés à concourir avec les bêtes sauvages ou les animaux carnivores [...] Bien que nous ne sachions rien avec certitude quand à l'époque ou l'endroit où l'homme réduisit l'épaisse couche de poils qui le recouvrait, avec peu de probabilité d'erreur nous pouvons dire qu'il a vécu dans une contrée chaude où les conditions étaient favorables au frugivorisme qui, au jugé des analogies, doit avoir été la façon dont l'homme vivait


Thomas Henry Huxley a écrit: L'homme vint avant la hâche et le feu, il ne pouvait donc pas être omnivore [...] La longueur de l'appareil digestif de l'homme est de 5-8 mètres et la distance entre la bouche et le coccyx est de 50 à 80 centimètres, ce qui nous donne un rapport de 10 comme pour les autres animaux frugivores, et non pas 3 comme les carnivores ou 20 comme les animaux herbivores [...] Le seul animal qui existe ayant une morphologie omnivore est l'ours, qui a quelques dents pointues et les autres plates


Sir Arthur Keith a écrit:Les chimpanzés et les gorilles ont les mêmes mécanismes disgestifs que l'homme. C'est la preuve de l'Anatomie Comparée en faveur d'un régime de crudités qui permet à la fermentation de produire plusieurs selles quotidiennes, molles et sans putréfaction
Dernière édition par Lanvin le 04/08 09h13, édité 1 fois.
Pavel isn’t a big guy,nor does he want to be.Wiry, functional strength and power is his game,and he’s more interested in training for combat than training for the beach.
Lanvin
 
Messages: 1542
Inscription: 16/05 16h47
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar WilliaM le 04/08 09h09

Sébastien a écrit:Je pense que chacun de nous a envie de se maintenir en forme le + longtemps possible et bien veillir et non pas se transformer en loque humaine.


faux, toi tu veux vivre le plus longtemps possible (et t'es clairement pas tout seul), moi j'en ai rien a foutre, et je pense pas etre le seul non plus. Ma seul envie est que les choses suivent leur cours dans ce monde, et basta. Ca ne veut pas dire chercher sa destruction : l'alcoolisme, l'assuétude aux psychotropes, et d'une manière générale, le masochisme et sa variante le "je-me-prend-pour-un-martyr-ou-le-plus-celebre-d'entre-eux" conduisent à rompre avec la réalité des choses, jusqu'à décider d'en crever. La mort, c'est très réel, et c'est pour ca que c'est très attirant. d'ailleurs, tous ces abimes sont dénués de jouissance. ce que je veux dire, c'est que le plaisir et son corrollaire la jouissance ne conduisent pas à une fin prématurée, c'est leur négation.
Il est plaisant de se bouger, de faire l'amour, de ressentir les sensations qu'offre la réalité : pour le coup, être une "loque humaine", c'est refuser ce plaisir, et sa cause efficiente en est souvent la peur. Mais je vais m'abstenir de partir dans une explications pseudo-psychanalytique, qui serait erronée dans tout les cas, car on parle bien de tripes, de viscères, de trucs degueulasses, de vivant, le genre de choses qu'ont ressent, et sur lequel on se contente de poser des paradigmes alimentaires qui se revelent souvent n'etre que de la pignole des meninges.

Pourquoi sans cesse intellectualiser l'instinct? Je suis convaincu qu'on ne pense pas assez avec sa bite...
WilliaM
 
Messages: 161
Inscription: 24/05 18h19
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Sébastien le 04/08 09h29

faux, toi tu veux vivre le plus longtemps possible

S'il te plait William, essaye de mieux relire mon post avant d'en sortir ce qui t'arrange.
J'ai dit : " se maintenir en forme le + longtemps possible et bien veillir " ce qui ne veut pas dire " vivre le + longtemps possible" ..
Il y a une nuance !
Sébastien
 
Messages: 9627
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

L'homme végétarien ou carnivore : le végétarisme est-il absurde ?

Messagepar Jimmy le 04/08 09h36

Merci Eponge, je n'oublie pas. Pour le reste, dire que si on aime les animaux, on ne les mange pas, ce n'est pas du sectarisme, c'est de la cohérence. Et qu'on ne vienne pas me faire des analogies bancales sur la terrible souffrance du petit pois qu'on égorge...
Mais j'ai l'habitude, dès que l'on exprime des idées minoritaires on est sectaire, c'est l'argument de la masse pour se rassurer sur sa normalité.
Toi qui te dis avoir une certaine expérience ésotérique alors tu dois savoir l'importance du respect du vivant, des faibles, et du devoir de bienveillance qu'à l'homme envers cela. Si tu ne vois pas de quoi je veux parler, alors passe toi de commentaires sur mon avatar.

Ensuite, pour recentrer le debat, et en passant sur la machoire, le ph de la salive, le système digestif, j'en passe et des meilleures, qui sont tout sauf comparables a ceux des carnivores, il y a une donnée dans la nature qui est intéressante, le taux de protéines présent dans le lait d'une espèce correspond à celui de son régime alimentaire naturel. Celui du lait humain correspond à un régime végétarien.
"Les régimes ça sert à rien, la preuve y'a que les gros qui en font."
Avatar de l’utilisateur
Jimmy
 
Messages: 1116
Inscription: 12/11 19h00
Réputation: 6

Suivante

Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Diététique, santé et longévité



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2022 SuperPhysique™