A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Training Optimal - mode d'emploi

Questions précises et discussions sur l'entraînement de musculation

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Dx2jc le 03/11 01h15

Training Optimal - mode d'emploi

Introduction: pourquoi ce training?

Le training optimal s'adresse à un public qui estime que ce sport ingrat qu'est la musculation ne doit pas faire passer les autres activités après lui, c'est à lui de s'adapter aux autres activités et non l'inverse. En effet les gains de force sont volatiles donc inutile de passer un temps fou pour quelque-chose qui disparaitra à la première occasion, on ne peut pas savoir de quoi demain sera fait! Ensuite avoir de la force c'est bien mais pouvoir en profiter c'est mieux. Il est donc question ici de trouver le training le plus rentable, c'est-à-dire celui qui offre le meilleur rapport temps/résultat: ce qui compte c'est le résultat pondéré par le travail pour y parvenir, ainsi tout ce qui n'est pas nécessaire pour le but visé doit disparaitre, afin de ne garder que l'essentiel permettant de converger vers le résultat, en supprimant tout ce qui est superflu. Ainsi avec ce training à vous la joie retrouvée des moments en famille, des activités sportives, de la détente et des loisirs, de l'energie retrouvée et du temps disponible!
  • ne confondons pas le but et le moyen
  • s'entrainer c'est bien, profiter du résultat c'est mieux
  • on ne rattrape jamais le temps perdu
Déroulement d'une séance

Une séance doit être un concentré de travail dans un minimum de temps, ou si vous préférez une période pendant laquelle toute parcelle de temps est exploitée. Il faudra oublier tout ce qui n'est pas le training pendant la séance, vous aurez tout le temps pour boire, vous reposer, discuter avec les amis, matter les jolies filles... après avoir tout fait, après avoir travaillé le corps en entier et pas avant, chaque chose en son temps. Vous devez penser uniquement à vos exercices, vous êtes là pour vous entrainer! La concentration ne doit pas flancher pendant toute la durée de la séance, car la concentration est nécessaire pour donner de l'intensité à l'entrainement, et donc produire du travail payant. Dès l'arrivée à la salle vous devez déjà avoir en tête le training et juste vous permettre de saluer les gens sans entrer dans une conversation.
  • Le training rien que le training
  • Laisser au vestiaire toute autre pensée
Nombre d'exercices et de séries

Afin de permettre d'atteindre une intensité élevée, le choix des exercices est axé sur l'isolation: celle-ci permet d'obtenir une fatigue plus concentrée et donc un stimulus d'autant plus efficace. Ensuite pour le nombre de séries, il est réduit au strict nécessaire: une seule pour chaque muscle. En effet on cherche à stimuler le gain de muscle et non à fatiguer le corps, et comme la cause de l'hypertrophie est la fatigue momentanée et locale, il ne sert à rien de reproduire un schéma de fatigue déjà abordé dans la séance. Le nombre d'exercices optimal est déterminé par les principaux groupes musculaires du corps, à savoir les extenseurs, pectoraux, épaules, triceps, quadriceps, et les fléchisseurs, trapèze, grand-dorsal, biceps, ischios. On peut ajouter à cette liste principale les muscles auxilaires qui travaillent déjà par ailleurs mais qu'on peut vouloir entrainer plus spécifiquement: les avants-bras, les mollets, les abdominaux et les lombaires. Ainsi le nombre minimum d'exercice sera de huit et le maximum de douze pour travailler le corps en entier à chaque séance. Nous reviendrons plus loin sur un exemple de choix d'exercices pour construire le training.
  • 8 à 12 exercices par séance
  • 20 à 30 minutes par séance
  • une seule série par exercice et par muscle
Charges, style exécution et amplitude

Pour permettre d'obtenir une fatigue momentanée intense du muscle il faut trouver un bon compromis charge/durée. Avec une charge trop lourde l'arrêt de la série arrive trop tôt et donc la fatigue est trop faible, mais avec une charge trop légère l'endurance entre en compte et la fatigue est aussi plus faible qu'elle le devrait! Il existe un indice permettant de savoir si la charge est correcte, ni trop lourde ni trop peu: la sensation de lourdeur, sensation qui arrive lorsque toutes les fibres musculaires du muscle visé sont déjà recrutées et que le corps commence à jouer sur la fréquence des décharges nerveuses pour augmenter la force. Sachant que cette stratégie axée sur la fréquence de recrutement varie rapidement et apparait préférenciellement lors de demandes soudaines de force maximale, nous allons éviter les accélérations dans l'exécution afin de forcer le corps à miser plutôt sur le recrutement, ce qui permet de fatiguer plus de fibres au final. L'exécution sera donc parfaitement fluide sans aucune accélération ni freinage ni pause, la tension sur le muscle devra être constante dans la limite des variations naturelles de levier dues à l'exercice lui-même. L'amplitude maximale sera utilisée pour éviter les changements de phase positive/négative, ceci pour justement éviter les accélérations et freinages. La vitesse d'exécution exacte est laissée au choix de chacun, du moment qu'aucune accélération ne se produit c'est que c'est suffisamment lent, ne pas chercher à compter le temps qui passe mais uniquement se concentrer sur la régularité de la vitesse d'exécution en regardant la charge bouger. Si la charge est trop lourde on la réduira à la séance suivante et si elle est trop légère on l'augmentera, il est interdit de refaire la même série donc si la charge était mauvaise, la correction sera pour la prochaine fois!
  • 3 ou 4 répétions lentes par série
  • au moins 10 secondes par répétition (aller-retour)
  • au moins 30 secondes avant d'atteindre l'échec positif
  • amplitude maximale et exécution fluide
Echecs et sécurité

Le principe de ce training est de produire une fatigue locale intense. Le problème avec les exercices conventionnels et que lorsque nous n'avons plus assez de force pour continuer l'exercice avec une charge donnée, en fait il nous en reste encore assez pour continuer à travailler avec une charge plus légère, or plus on va loin dans la durée et plus on fatigue de fibres. Ainsi la philosophie consiste à prolonger la durée sous tension mais pour des raisons pratiques nous allons conserver la charge lourde du début. Nous arrivons là au noyau dur du training: nous allons enchainer différents niveaux de fatigue pour la pousser le plus loin possible. Ceci implique que nous allons aller à l'échec complet sur chaque exercice et donc que nous serons de plus en plus incapable de contrôler la charge à mesure que la fatigue progressera. Ainsi la sécurité entre immédiatement en jeu: il faut soit quelqu'un pour s'assurer soit du matériel adapté, il est absolument suicidaire de tenter cet entrainement sans sécurité, l'accident arrivera très vite! L'échec complet implique un échec positif (la charge ne monte plus malgré l'effort maximum, elle reste à sa position), un échec statique (on n'est plus capable de tenir la charge à sa position, elle commence à descendre), un échec négatif (on a pas réussi à arrêter la chute de la charge, elle touche son support), et un échec isométrique (on n'est plus capable d'alléger le poids de la charge sur son support, la charge pèse de tout son poids sur celui-ci car nous ne pouvons plus apporter aucune force). Ainsi chaque série se déroulera de la sorte, les échecs seront enchainés jusqu'à arriver au dernier échec. Mais alors comment faire si l'exercice n'a pas de support précis? dans ce cas il faut se fier à l'amplitude, l'échec négatif sera considéré lorsque l'amplitude est maximale après la chute, et l'échec isométrique sera atteint lorsque malgré tout effort la charge sera comme pendue et prête à tomber. Il est très tentant de bacler l'enchainement des échecs car c'est pénible, mais il est strictement interdit de refaire une même série lors de la même séance, si vous n'avez assez performé il sera bien temps de le faire à la séance suivante. Avant chaque exercice il sera profitable de prendre un instant pour se remémorer l'enchainement des échecs pour mieux s'y tenir ensuite.
  • Sécurité avant tout, pas de sécurité pas d'entrainement!
  • Echec positif: la charge ne monte plus, il faut alors tenir la position...
  • Echec statique: la charge commence à chuter, il faut alors retenir le plus possible sa chute...
  • Echec négatif: la charge touche son support, il faut alléger son poids sur le support...
  • Echec isométrique: le support retient seul la charge, échec complet et exercice terminé.
Echauffement, pauses et souffle

Qu'en est-il de l'échauffement pour ce training? eh bien compte tenu que les charges sont relativement légères vu le style d'exécution et que la force utilisée est principalement due au recrutement et non à un concours nerveux, on peut dans l'idéal se passer d'échauffement. Les puristes pourront toutefois procéder à un échauffement mais seulement général (en début de séance), une fois le premier exercice de travail passé on doit enchainer tous les exercices sans autre pause que le temps de préparation des charges. De même pour boire il faudra le faire avant ou après la séance complète mais jamais au milieu même si on a très soif! Concernant le souffle il pourra être limitant après certains exercices tels que les quadriceps, mais cela ne doit pas entraver l'enchainement des exercices. Alors comment faire? Il faut faire en sorte de placer des exercices peu éprouvants après les plus essoufflants, ou placer ces derniers en fin de séance. De même afin de pouvoir enchainer les exercices sans trop subir de pertes de force malgré l'isolation visée il est fortement suggéré de les exécuter en alternant les exercices de poussée et de tirage, ainsi chaque type de muscle recupèrera bien malgré l'absence de pause entre les exercices. Dans le cas où le souffle serait trop épuisé on autorise une courte pause de moins d'une minute, cela ne doit pas devenir une habitude mais seulement rester un acte isolé qui devra rester rarissime!
  • Pas d'échauffement (ou échauffement général)
  • Pas de pauses ni d'interruption entre les exercices
  • Alternance de type d'exercice poussée et tirage
Fréquence et repos

Quand est-il de la bonne fréquence d'entrainement avec ce programme? il semble être très éprouvant malgré son faible volume, donc on peut penser qu'on ne pourra pas le suivre très souvent. Si on s'entraine trop souvent on risque de court-circuiter les gains par manque de récupération, mais si on ne s'entraine pas assez souvent on perd du temps, donc il faut trouver un juste milieu, qui dépend des capacités de récupération de chacun. Dans la moyenne faire ce training deux fois par semaine donnera le meilleur résultat, mais chez certaines personnes on pourra le monter à trois fois par semaine. Toutefois chez d'autres il se pourrait que la seule fréquence envisageable soit une seule fois par semaine! Des signes que la fréquence est trop élevée sont en général toute perte de vitalité ou à défaut toute absence de progression des charges à l'entrainement.
  • 3 fois/semaine possible pour certains
  • 2 fois/semaine recommandé
  • 1 fois/semaine en dernier recours
Exercices, programme type

Voici un exemple de programme avec l'ordre des exercices choisi pour respecter l'alternance poussée/tirage. Afin de favoriser l'isolation les exercices pour les grands groupes seront fait de sorte que les bras fatiguent peu, donc en utilisant une prise large qui les empêche de participer activement au mouvement, ainsi arrivé aux exercices spécifiques des bras ils seront bien frais pour être attaqués efficacement. Dans le cas où l'ordre ne pourrait être tenu pour cause de matériel indisponible au moment opportun il faudra non pas attendre mais changer l'ordre en essayant de conserver une alternance de type poussée/tirage ou à défaut en alternant les exercices de bras et de jambes. Si le choix des exercices est judicieux on pourra passer certains exercices de même type à la suite les uns des autres, mais pour arriver à ce résultat l'isolation doit être très précise pour chaque exercice! Ceux qui aiment la variété peuvent changer les différents exercices mais seulement à chaque training, en effet chaque muscle ne doit être travaillé qu'une seule fois par séance, avec un seul exercice et une seule série.

Le noyau: 8 exercices essentiels
  1. Pectoraux - développé couché (prise large)
  2. Trapèze - rowing penché (prise large)
  3. Epaules - développé nuque (prise large)
  4. Grand-dorsal - tirage poitrine (prise large)
  5. Triceps - développé couché (prise serré et coudes relevés)
  6. Biceps - curl barre EZ (jambes pliées et buste penché)
  7. Quadriceps - hack-squat
  8. Ischios - leg curl
En option: Les 4 exercices auxilaires
  1. Abdominaux - crunchs
  2. Lombaires - hyper-extensions
  3. Avants-bras - curl poignets
  4. Mollets - presse à cuisses
La phase d'adaptation, panique à bord!

Lors de la phase d'adaptation, c'est-à-dire la transition vers ce training en partant ou d'un autre entrainement moins concentré ou d'une précédente inactivité, vont se produire quelques pénibles évènements, d'autant plus sévères que l'intensité sera nouvelle pour vous. Cette période est appelée à durer environ trois semaines, et sera très difficile à passer pour certains qui perdront tout repère, tout autant physiquement que psychologiquement. Le système nerveux sera littéralement épuisé lors des premières séances et il ne faudra pas s'étonner de voir arriver une dépression mentale et une fatigue physique persistante. Lors des séances de très forts tremblements musculaires pourront apparaitre, le souffle pourra devenir un réel problème, et des crampes pourront même survenir. Des courbatures carabinées sont aussi à prévoir ainsi que des envies subites de dormir à n'importe qu'elle heure, et la libido s'écroulera probablement! Côté extérieur une baisse des mensurations apparaitra peut-être, mais cette apparente perte ne le sera pas car elle sera compensée rapidement sitôt la période d'adaptation terminée. Cette période est vraiment très pénible et il sera diaboliquement tentant d'abandonner et de retourner à son ancien style d'entrainement, notamment pour les adeptes d'un gros nombre de séries qui verront leurs certitudes remises en question et leurs convictions contredites par les faits. Il ne faut pas flancher et tenir le temps que ça passe, tous ces problèmes disparaitront une fois que le corps se sera adapté. Les gains qui ne tarderont pas à décoller franchement ensuite en seront la récompense. A ce propos il ne faudra pas s'étonner que la progression soit très rapide sur les exercices de poussée alors qu'elle sera plus discrète sur les exercices de tirage, cette polarité s'inversera ensuite et on observera une alternance de cette progression favorisée sur chaque type d'exercice environ toutes les deux ou trois semaines.
  • Tenir coûte que coûte pendant cette période difficile
  • Se donner à fond à l'entrainement, ça paiera plus tard
  • Ne jamais rajouter une série, sous aucun prétexte!


Voilà je pense avoir fait le tour de la question, alors bon courage à ceux que le training optimal pourrait tenter, n'oubliez pas que l'essayer c'est l'adopter! Je précise que ce training peut se faire dans le cadre d'une sèche, la progression continue comme si de rien n'était ou presque, on peut gagner du muscle et perdre du gras en même temps.

Dx2jc
Go to One-Set... / /
Avatar de l’utilisateur
Dx2jc
 
Messages: 5081
Inscription: 20/12 01h14
Réputation: 0


Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Chet If le 03/11 02h05

Il est un peu tard pour tout lire mais je sens que je vais me régaler demain :cool:
Et merci d'avance :)
Chet If
 
Messages: 703
Inscription: 10/02 23h43
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Sébastien le 03/11 09h11

Pour info, j'ai perdu aucune once de masse même pendant la phase d'adaptation, si ça peut en rassurer certains :)
Sébastien
 
Messages: 9879
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Plasma le 03/11 09h43

Beau boulot ! :cool:

Juste une question (un tout petit truc), je comprends pas pourquoi tu considères les pecs comme extenseurs ? (et dorsal comme fléchisseur)
Avatar de l’utilisateur
Plasma
 
Messages: 4132
Inscription: 05/10 14h14
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Eponge le 03/11 09h59

C'est assez clair Dx merci!

Néanmoins plusieurs questions me viennent à l'esprit:

- Tu estimes qu'il faut partir avec quelle RM sur les exos, le 10RM?

- Pourquoi enchainer tous les exercices?

- Pour celui qui s'entraine avec des poids libres et seul (grande majorité des smarteux), ce programme n'est pas applicable. Quelles adaptations pourrais tu y apporter? Peut on à ton avis mélanger ton training avec un autre plus classique?
Everything works... For a while.
Avatar de l’utilisateur
Eponge
 
Messages: 4814
Inscription: 26/02 11h41
Réputation: 4

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Sébastien le 03/11 10h39

Je peux répondre :)

Pour le nb de RM : inférieur à 5, ça permet de ne pas faire affluer les lactates et d'engorger inutilement le muscle qui serait pénalisant pour l'exo suivant

L'enchainement des exos permet de conserver une tension continue maximale pendant toute la durée de l'entrainement.
Sébastien
 
Messages: 9879
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Alban le 03/11 11h40

Merci Dx ;)

Ce genre de training, ça n'est pas encore pour moi, mais c'est plutôt intéressant. Il y a 2 ou 3 choses dont je vias m'inspirer pour essayer d'optimiser mon training actuel.
Bon allez, un dernier calcul et on s'en va.
Avatar de l’utilisateur
Alban
 
Messages: 11374
Inscription: 17/05 12h43
Réputation: 332

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Pos le 03/11 11h41

tout cela est faux, et je ne le lirais donc pas
[url=www.superphysique.org/forums/viewtopic.php?t=72]Log d'entrainement[/url] | [url=www.superphysique.org/forums/viewtopic.php?t=5016]Bookmarks[/url]

"Touche moi pas, tu m'salis"
Avatar de l’utilisateur
Pos
 
Messages: 5660
Inscription: 15/05 22h11
Réputation: 5

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Jeff le 03/11 11h53

Interessant ton training meme si ca me dit rien de l'essayer...
Faire seulement une serie ( haute intensité ) par exo sans echauffement ca me fait vraiment pas envie... j'avais deja essaye le hit et ca mavait plutot degoute de la muscu, j'eprouve aucun plaisir a faire ce genre d'entrainement, moi il me faut plusieurs séries pour monter doucement en puissance et avoir de bonnes sensations...

Et il est un peu presomptueux de parler de training "optimal" , ton training est sans doute celui qui prend le moins de temps , ok, mais ca m'etonnerait que ce soit la solution optimal pour gagner du muscle, surtout que chaque personne est différente et que le training "optimal" varie d'une personne à l'autre...

Mais si on a pas le temps de s'entrainer, ta solution mérite d'etre tenter...
Jeff
 
Messages: 80
Inscription: 23/06 18h45
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Raphael le 03/11 12h09

Le training optimal s'adresse à un public qui estime que ce sport ingrat qu'est la musculation ne doit pas faire passer les autres activités après lui

moi le seul truc que je comprends pas c'est ça: tu écris des romans dessus mais tu estimes que la muscu ne doit pas faire "passer les autres activités après lui". De même, si la muscu est ta passion, elle doit passer avant tout, je comprend pas ce que tu veux? moi pousser des barres c'est ma vie, je comprend pas pourquoi tu veut pas faire passer ça après le reste :confused: dernière question:tu penses que tu serais beaucoup moins musclé si tu faisais que du cardio?

sinon merci pour tes éclairages sur ton training, à défaut d'être efficace à mon avis, je trouve que c'est au moins distrayant. :)
Bis vincit qui se vincit in victoria
Avatar de l’utilisateur
Raphael
 
Messages: 6374
Inscription: 07/05 10h35
Réputation: 180

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Chet If le 03/11 13h01

Comment gérer le souffle avec le ralentissement des reps , normalement on synchronise souffle et mouvement mais au bout de 2 reps ralenties je m'asphixie :D , on peut desynchroniser sans probs ou s'il faut calquer le souffle sur le mouvement coute que coute ?
Chet If
 
Messages: 703
Inscription: 10/02 23h43
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Sébastien le 03/11 13h58

Gérer son souffle, ça s'apprend, ça se régule .. tout est une question d'adaptation.
Sébastien
 
Messages: 9879
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Kn P le 03/11 14h52

la libido s'écroulera
voilà la raison pour laquelle je ne ferais JAMAIS partie de la one-secte :p

Remarques sur les exos proposés :

l'isolation doit être très précise pour chaque exercice



trapèzes=rowing penché => c'est du yates ? si c'est du yates, c'est les dorsaux que ca bosse. L'iso pour les trapèzes c'est plus avec des shrugs non ?

triceps=DC serré => mouais on a vu mieux pour bosser les tri (kick-backs, ext. poulie, etc)

quadriceps=hack sqt => pas d'iso spécifique, le leg ext. serait plus judicieux.

lombaires=hyperext => ca bosse pas ca, faut du GM à la place

avant-bras=curl poignet => si tu obtiens des gains aux avant-bras en volume avec du Cpoignet en 3-4 reps, je me coupe une couille

mollets=presse à cuisse => à mollet tu veux dire ? mais l'iso n'est pas au RdV. Mieux vaudrait du donkey, voir du mollet assis.


conclusion : c'est bien ficelé comme prog, j'attends de voir les résultats sur le moyen terme auprès des ceusses qui ont été convertis :o. En attendant, je me permets d'exprimer mon plus vif scepticisme :p
Avatar de l’utilisateur
Kn P
 
Messages: 3321
Inscription: 10/01 23h21
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Rudy le 03/11 15h07

Va falloir faire de l'anatomie Mitch. Tout ce que tu dis sur les exos est pratiquement faux sauf qq trucs. :D
Avatar de l’utilisateur
Rudy
 
Messages: 25151
Inscription: 16/05 06h20
Réputation: 274

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Antoine F. le 03/11 15h50

J'ai fait ta methode pendant presque deux ans chez Kieser-Training. J'avais pris 4 kg en plus de l'entrainement.
L'avantage: le temps, et l'absence de blessure meme sur les exos a risque: lombaires, cou, epaules...Mais pour que ca marche il faut etre dedie au truc. Je ne crois pas que ca peut marcher si l'intensite te permet deux heures apres la seance d'etre autre chose qu'un legume ecrase. Il faut le faire le soir pour recuperer le minimum durant la nuit pour pouvoir fonctionner le lendemain. Si tu n'y vas pas dans l'idee de faire un exploit sur chaque attelier et avec une angoisse latente face a ce que tu dois accomplir, ca doit tourner court.

Il faut aussi bien choisir ses exos. Je trouvais que la leg press etait essentielle, le pull over a la machine, les dips...

Va sur le site de Kieser, c'est des pros du truc.
:D L'austerite dogmatique suisse-allemande! :D
Avatar de l’utilisateur
Antoine F.
 
Messages: 982
Inscription: 17/02 19h16
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Jashugan le 03/11 15h59

Pas d'ac, ne faire que ces exos ne donnera aucun gain fonctionnel. Donc, ça m'intéresse pas.

Vu que tu dis manquer de temps pour faire un training valable, viens un peu moins sur internet et plus à ta salle (ça me fait rire que dise que "la muscu: ça passe après", tout étant surement le membre le plus actif du forum).

Voir achète toi un peu de matos et fais le chez toi (c'est ce que j'ai fait), gain de temps sur les déplacements et de thunes pour l'abonnement et l'essence.
Jashugan
 
Messages: 430
Inscription: 05/08 16h18
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Kza le 03/11 17h00

En meme temps il peut apprécier faconner sa méthode et discuter sur le net sans forcément vouloir passer trop de temps sous les barres, et il risque pas de le faire chez lui la muscu pour l'instant vu que c'est incompatible avec sa méthode.
Kza
 
Messages: 551
Inscription: 26/09 20h54
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Dx2jc le 03/11 20h28

Plasmoule en fait j'ai tendance à penser fléchisseurs pour les tirages et extenseurs pour les poussées, voilà l'explication de cette petite déformation anodine ;).

Spongius les charges sont trouvées par tatonnements à la toute première séance, c'est la seule séance où tu peux faire plusieurs séries pour trouver la bonne charge, nomalement avec au pire trois tests tu sais combien il faudra utiliser :). Enchainer les exos permet de travailler ton coeur et ton souffle ceci participe au conditionnement général, mais aussi cela permet de ne laisser pas les fibres trop se reposer; et comme les pauses ne sont plus utiles dans ce training autant les supprimer, on gagne ainsi beaucoup de temps sans sacrifier l'intensité :cool:. Sinon effectivement sans sécurité ce n'est pas jouable il faut trouver un moyen de t'assurer avec ton matériel en choisissant bien tes exos.

Jeff si tu trouves présomptueux de parler de training optimal alors relis la définition d'optimal dans un dictionnaire :o. La rentabilité est le but visé ici, car dans mon cas la valeur d'un entrainement est son rapport résultat/durée qui doit être le plus grand possible, dans cette optique cet entrainement sans nul doute optimal :!:.

Raph le truc que tu n'as pas compris c'est que je veux maintenant un training stable en prévision des futurs moments où je ne pourrais pas faire autrement :idea:. Ceux qui ont commencé mon training ici l'ont fait par nécessité, ils n'avaient plus d'autre choix, c'est justement pour ne pas me retrouver dans une impasse de ce genre que je l'ai conçu, pour pouvoir continuer à m'entrainer avec très peu de temps. Pour l'instant j'en ai plein de temps alors j'en profite mais je suis près pour le jour où je n'en aurait plus :cool:. J'ajoute que ta remarque avec le cardio est déplacée pour pas dire tout simplement stupide.

Chef pour le souffle fait comme tu peux, perso il est continu au début mais après l'échec statique je bloque souvent pour tenir plus longtemps.

En effet Antoine c'est bien de le faire le soir et de manger juste après, ainsi on est sûr qu'on aura bien récupéré de la fatigue nerveuse le lendemain :). Et tu as raison sur le fait qu'il faut se botter le cul pour que ça marche, comme on mise tout sur l'intensité il faut la produire pour obtenir un résultat :!:.

Mitch c'est bien tenté mais tu es disqualifié :p: mon rowing penché m'a donné de très bonnes courbatures aujourd'hui au trapèze justement, dans sa partie haute et sa partie basse, étrange hein? :D

Jash tu dis vraiment n'importe quoi :!:... Les gains fonctionnels viennent en pratiquant le sport qui t'intéresse, et avec ce training tu as justement tout le temps de te perfectionner. D'ailleurs pour ta gouverne mes gains de force aux cuisses sont immédiatement utilisables en roller ça alors quel miracle :rolleyes:... et si ça t'intéresse pas qu'est-ce que tu fous sur ce topic? Le temps libre j'en ai plein et vu qu'en ce moment mon plaisir est de venir ici t'as pas de bol, mais ce qui est sûr que si d'un coup j'ai beaucoup moins de temps la qualité de mon training n'en sera pas affectée :cool:. Et pour le gain d'essence et de temps pour les déplacements tu repasseras parce que ma salle est à 500 mètres de chez moi :D.

:arrow: Mon training il est à prendre ou à laisser! C'est un don et c'est gratuit alors celui que ça dérange tant pis pour lui! De toute façon quelque soit la qualité de ce training il y aura toujours les rabat-joie :rolleyes:...
Go to One-Set... / /
Avatar de l’utilisateur
Dx2jc
 
Messages: 5081
Inscription: 20/12 01h14
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Invité le 03/11 21h54

".. c'est un don et c'est gratuit..."t'es plus genereux que moi dx ,moi je donne rarement sans contrepartie! :D
mais bon on me surnomme pas pour rien big fumier
Invité
 
Messages: 11638
Inscription: 11/10 10h27
Réputation: 4

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Dx2jc le 03/11 22h02

Toi tu n'as pas vu les innovations personnelles de Mitch en la matière, il a inventé le don rémunéré donc je prends mes précautions je précise :p...
Go to One-Set... / /
Avatar de l’utilisateur
Dx2jc
 
Messages: 5081
Inscription: 20/12 01h14
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Jm O le 03/11 22h40

Ok merci pour ce beau résumé !
Le hic, c'est que c'est risqué de se mettre à faire ça ... faut au moins voir 3 semaines pour tirer un avis et on s'est planté, c'est 3 semaines de foutues.

Ce que je vais faire pour ma part, c'est déjà, reprendre un vrai training standard sans trop de volume.
Et quand je buterais, et que mes charges se seront donc stabilisées, je testerais le DXOT (DX optimal training).
Si je le fais maintenant, comme je repars d'en bas, c'est à peu près sur de marcher !
Si je le fais plus tard, la je pourrais bien voir ce que ça vaut !
Je te tiendrais au courant.

Dans tous les cas, d'accord avec toi pour les rabat-joies !
C'est bien ce genre de post.
C'est clair, motivant, et ...à appliquer !
Jm O
 
Messages: 4802
Inscription: 19/05 09h07
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Dx2jc le 03/11 23h03

:arrow: Pourquoi ne pas commencer directement par mon training puisque tu es frais et prompt à t'investir dans une nouvelle aventure Momo :?: Très franchement je serais vraiment très étonné que ça marche pas sur toi, vu que ça cartonne et explose déjà les scores sur un maigrichon mourant et deux gros porcs :p. Je te garantis que ton temps ne sera pas gaspillé, pendant les trois semaines d'adaptation tu ne vas pas t'ennuyer et tu vas redécouvrir ton corps :). Et peu importe que tu démarres de très bas ou de très haut car dans tous les cas tu vas bien en chier c'est une certitude, d'où que tu viennes le chemin sera pénible et après la délivrance la gloire n'en sera que plus éclatante :!:.

Bien trouvé le DXOT ah ah :D.
Go to One-Set... / /
Avatar de l’utilisateur
Dx2jc
 
Messages: 5081
Inscription: 20/12 01h14
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Kn P le 04/11 18h05

Va falloir faire de l'anatomie Mitch. Tout ce que tu dis sur les exos est pratiquement faux sauf qq trucs. :D
ah bah merde alors :blush: ! Tu peux me dire stp quelles sont les erreurs que j'ai commises ? parce que j'ai beau me relire, je vois pas :confused: .
Avatar de l’utilisateur
Kn P
 
Messages: 3321
Inscription: 10/01 23h21
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Rudy le 04/11 19h40

Les 4 premiers exos. :D
La presse à cuisse, on peut s'en servir pour les mollets en mettant les pieds en bas du plateau, ca fait un Donkey ! :D
Avatar de l’utilisateur
Rudy
 
Messages: 25151
Inscription: 16/05 06h20
Réputation: 274

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Maximus le 07/11 19h33

DX j'avais pas lu ton training, le principe me semble bon (c'est ainsi que je m'entraine, en fullbody et avec des reps lentes et controlées... bien que je monte plutôt à 8-12 reps qu'à 4). Je crois que si tu rajoutais des rest-pauses à la Doggcrapp ca rajouterait de l'efficacité (du genre 8+4+3 reps) pour chaque groupe, avec roulement sur 3 exos par groupe. Mon training prend plutot 50 min que 20 par contre.
Maximus
 
Messages: 2068
Inscription: 19/08 12h41
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Bob L. le 08/11 08h35

Cela ressemble pas mal à un training associal. Pour informations, cela peut aussi motiver d'échanger quelques mots ou même conversation pendant un entraînement sans nuir à la concentration. Du moment que tu as un but et que tu sais ce que tu es venu faire à la salle, pour moi, il n'y a pas de problème.
C'est ce qui me motive aussi à y aller, sinon je pourrais également m'entraîner comme un autiste chez moi :rolleyes:
«There's a bit of a lion in all of us.»
Avatar de l’utilisateur
Bob L.
 
Messages: 98
Inscription: 16/06 11h03
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Maximus le 08/11 11h43

Perso dès que je me mets à parler, je perds mon rythme, les sensations, etc..
Maximus
 
Messages: 2068
Inscription: 19/08 12h41
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Sébastien le 08/11 17h03

Bob : c'est fait pour faire un training express avec un maximum de résultats. Le blabla, tu peux le garder pour après la séance.
Sébastien
 
Messages: 9879
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Kn P le 08/11 17h30

@Dx : oups là, j'avais lu rowing penché, je savais pas qu'il s'agissait d'un yates. Entre un angle de 45° et et un angle de 70°, les muscles ne sont pas solicités de la même façon. nananereuh ...

@Dieu : tu peux être plus précis stp ? et ton utilisation frauduleuse-pernicieuse-vicieuse de la presse à patrick n'est pas un argument acceptable :o :D

@Seb : aucun rapport mais ton nouvel avatar est :cool: (épaules +1)
Avatar de l’utilisateur
Kn P
 
Messages: 3321
Inscription: 10/01 23h21
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Sébastien le 08/11 18h05

Merci Mitch ;)
T'as la version agrandi :
Sébastien
 
Messages: 9879
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Dx2jc le 08/11 18h29

Si un training associal est l'opposé d'un training social alors oui c'est parfaitement le cas et c'est justement le but, comme a déjà dit Seb cela n'empêche nullement de causer après la séance avec les mêmes personnes :o.
Go to One-Set... / /
Avatar de l’utilisateur
Dx2jc
 
Messages: 5081
Inscription: 20/12 01h14
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Chet If le 08/11 19h17

Après la séance , tu es mort , grillé ... :p
Chet If
 
Messages: 703
Inscription: 10/02 23h43
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Invité le 08/11 22h28

une idèe de pochette dvd "optimal training"dx enfin faut le voir avec de la couleur et tout ca

Image
Invité
 
Messages: 11638
Inscription: 11/10 10h27
Réputation: 4

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Nicolas Delporte le 08/11 22h32

Excellente initiative
Une autre idée Pochette pour une édition collector limitée par exemple

Image
Avatar de l’utilisateur
Nicolas Delporte
 
Messages: 2739
Inscription: 22/05 13h27
Réputation: 5

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Invité le 08/11 22h34

c'est vrai que ca grimpe a une vitesse les perfs en plus !!!
Image
Invité
 
Messages: 11638
Inscription: 11/10 10h27
Réputation: 4

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Dx2jc le 08/11 22h42

:wtf:

Ahahahh hahahha hahhah ha ah :p :p :p!!! comme dirais Dune quand je passais mes nuits à jouer dessus: "Votre base est sous attaque" :D :D. Ah ah l'Amicale des Pourris Volumistes a décidé de détruite le mythe en marche :p.

Vous avez du bol qu'en ce moment je suis pas chaud du stylo :o. Mais ne vous inquiétez pas, ma mémoire reviendra au moment opportun :cool:.
Go to One-Set... / /
Avatar de l’utilisateur
Dx2jc
 
Messages: 5081
Inscription: 20/12 01h14
Réputation: 0

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Invité le 08/11 22h46

hahaha dx
depeche toi de repondre quand meme hahaha
Invité
 
Messages: 11638
Inscription: 11/10 10h27
Réputation: 4

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Nicolas Delporte le 08/11 22h58

ahahah les pourris volumistes du coté obscur !!!!!

Je suis ta Tante Luke

Image
Avatar de l’utilisateur
Nicolas Delporte
 
Messages: 2739
Inscription: 22/05 13h27
Réputation: 5

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Invité le 08/11 22h58

fais comme moi en ce moment dx tape toui une petite vodka
Invité
 
Messages: 11638
Inscription: 11/10 10h27
Réputation: 4

Training Optimal - mode d'emploi

Messagepar Invité le 08/11 23h07

hahaha je suis ta tante jean luc sky walker texas ranger hahaha
Invité
 
Messages: 11638
Inscription: 11/10 10h27
Réputation: 4

Suivante

Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Entraînement Musculation



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2019 SuperPhysique™ - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Création