A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Questions précises et discussions sur la diététique sportive

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Bruno S. le 13/03 19h39

Maximus, des citations de gens qui "croient" à la chose, ça n'apporte pas beaucoup d'eau au moulin. Donne des références précises d'études démontrant tel ou tel point particulier.

En particulier je serais très intéressé par des études démontrant qu'une consommation élevée d'AGS augmente le risque cardio-vasculaire, toutes choses étant égales par ailleurs (bon, si je te le demande c'est évidemment parce que toutes les études que je connais ayant regardé la chose ont trouvé qu'il n'y avait justement aucune corrélation...)

Tiens, sinon jette un oeil à ça :
Image
Tu vois du cholestérol quelque part ?
Edit : et des AGS ???
Bruno S.
 
Messages: 668
Inscription: 19/05 12h03
Réputation: 0


Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Maximus le 13/03 19h50

Heu, ca m'apporte quoi ton tableau? Ils ont pas pris en compte la dyslipidémie et donc?

Je te cite des études, tu me dis que c'est des croyances! J'ai l'impression que tu lis en diagonale :confused:

Si il faut absolument sortir des trucs de pubmed pour être crédible:

The number of apoptotic myocytes, assessed by TUNEL staining, was higher in SAT compared to UNSAT (0.28+/-0.05 vs. 0.17+/-0.04 apoptotic cells/1000 nuclei; p<0.04), and was positively correlated to ceramide content (P<0.02).

[Differential Effects of Saturated and Unsaturated Fatty Acid Diets on Cardiomyocyte Apoptosis, Adipose Distribution, and Serum Leptin.]


(fait que sur des rats la)

The objective of the research was to assess nutritional habits of men with coronary heart disease aged > 60 years old (n=132), stratified by educational level. The examined men were divided into 3 groups: group I--men with primary education (n=33), group II--men with secondary education (n=42), group III--men with higher education (n=57). Nutritional habits of examined men were assessed on the basis of a 3-day food record. The research showed that nutritional habits of examined men were characterized by too much saturated fat and cholesterol and were in accordance to hipolipemic diet. Educational level did not significantly influence the parameters of the subjects' diet, but had an impact on the structure of the intake of selected products.

[The assessment of nutritional habits of men with coronary heart disease over 60 years old]

Maximus
 
Messages: 2055
Inscription: 19/08 12h41
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Bruno S. le 13/03 20h48

Maximus a écrit:Heu, ca m'apporte quoi ton tableau? Ils ont pas pris en compte la dyslipidémie et donc?


C'est un tableau qui a été présenté à une conférence de cardiologie à Munich, ce sont les résultats de l'étude Interheart. Ce que les auteurs ont rassemblé sur ce tableau, ce sont les facteurs de risque identifiés par l'étude. Le cholestérol n'y figure pas, ni les lipoprotéines, tout simplement parce qu'aucun risque n'a été trouvé !

Je te cite des études, tu me dis que c'est des croyances!


Pour moi (enfin, je devrais dire pour n'importe quel chercheur ou scientifique), une étude, c'est : une liste d'auteurs, un titre, un journal, un numéro de volume et une date.

The number of apoptotic myocytes, assessed by TUNEL staining, was higher in SAT compared to UNSAT (0.28+/-0.05 vs. 0.17+/-0.04 apoptotic cells/1000 nuclei; p<0.04), and was positively correlated to ceramide content (P<0.02).

[Differential Effects of Saturated and Unsaturated Fatty Acid Diets on Cardiomyocyte Apoptosis, Adipose Distribution, and Serum Leptin.]


Heu... quel rapport avec les risques cardiovasculaires chez les humains en relation avec leur cholestérol et leur diète ?
J'ai l'impression que tu confonds un peu tout... Ce qui nous intéresse ce sont des "endpoints" cliniques sur des humains, pas des mesures biologiques chez des rats...


The objective of the research was to assess nutritional habits of men with coronary heart disease aged > 60 years old (n=132), stratified by educational level. The examined men were divided into 3 groups: group I--men with primary education (n=33), group II--men with secondary education (n=42), group III--men with higher education (n=57). Nutritional habits of examined men were assessed on the basis of a 3-day food record. The research showed that nutritional habits of examined men were characterized by too much saturated fat and cholesterol and were in accordance to hipolipemic diet. Educational level did not significantly influence the parameters of the subjects' diet, but had an impact on the structure of the intake of selected products.

[The assessment of nutritional habits of men with coronary heart disease over 60 years old]


Alors là on est vraiment totalement dans le hors sujet... Rien que le début de la première ligne le montre immédiatement : "The objective of the research was to assess nutritional habits of men (...) "
En français : une étude qui s'intéresse aux habitudes alimentaires de différents groupes d'hommes...
Quel rapport avec la question de savoir si les AGS ou le cholestérol causent effectivement ou pas les maladies cardio-vasculaires ??
Bruno S.
 
Messages: 668
Inscription: 19/05 12h03
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Jimmy le 13/03 21h08

On m'aurait menti ?


:D
"Les régimes ça sert à rien, la preuve y'a que les gros qui en font."
Avatar de l’utilisateur
Jimmy
 
Messages: 1145
Inscription: 12/11 19h00
Réputation: 6

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Jimmy le 13/03 21h14

Plus sérieusement un taux élevé de cholestérol est donc un signal d'alarme, alors comment faut-il y réagir pour assainir sa situation ?

Les AGE je comprends l'intéret pour la santé, mais les AGS ce ne sont pas que du déchet pour le corps ?
"Les régimes ça sert à rien, la preuve y'a que les gros qui en font."
Avatar de l’utilisateur
Jimmy
 
Messages: 1145
Inscription: 12/11 19h00
Réputation: 6

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Bruno S. le 13/03 21h57

Jimmy a écrit: mais les AGS ce ne sont pas que du déchet pour le corps ?


:eek: :eek: :eek:

Qu'est-ce qui te permet d'affirmer un truc pareil ?? Si c'était le cas, pourquoi l'organisme synthétise des AGS ? (jusqu'à l'acide palmitique)
Bruno S.
 
Messages: 668
Inscription: 19/05 12h03
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Jimmy le 13/03 22h06

J'affirme rien, je demande, d'où mon :?:
détend-toi Bruno :D
"Les régimes ça sert à rien, la preuve y'a que les gros qui en font."
Avatar de l’utilisateur
Jimmy
 
Messages: 1145
Inscription: 12/11 19h00
Réputation: 6

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Maximus le 14/03 02h41

Pour moi (enfin, je devrais dire pour n'importe quel chercheur ou scientifique), une étude, c'est : une liste d'auteurs, un titre, un journal, un numéro de volume et une date.


Bof, si c'est que ca, on pinaille...

Heu... quel rapport avec les risques cardiovasculaires chez les humains en relation avec leur cholestérol et leur diète ?
J'ai l'impression que tu confonds un peu tout... Ce qui nous intéresse ce sont des "endpoints" cliniques sur des humains, pas des mesures biologiques chez des rats...


Ca montre une apoptose accrue des cardiomyocytes chez les rats... rien de catégorique ici en effet, mais ca reste intéressant.

Alors là on est vraiment totalement dans le hors sujet...


:arrow: The research showed that nutritional habits of examined men were characterized by too much saturated fat and cholesterol and were in accordance to hipolipemic diet.

Totalement HS effectivement.... :rolleyes:

Allé d'autres études pour le fun:

Hypercholesterolemia and coronary heart disease in the elderly: a meta-analysis.

Anum EA, Adera T.

Department of Preventive Medicine and Community Health, Virginia Commonwealth University, Richmond, VA 23298-0212, USA.

PURPOSE: To determine whether hypercholesterolemia is an independent risk factor for CHD morbidity and mortality in persons aged 65 years and above

CONCLUSION: Serum total cholesterol shows a positive association with CHD morbidity and mortality in men aged 65 years and above.




Triglycerides + high-density-lipoprotein-cholesterol dyslipidaemia, a coronary risk factor in elderly women: the CArdiovascular STudy in the ELderly.

Mazza A, Tikhonoff V, Schiavon L, Casiglia E.

Department of Clinical and Experimental Medicine, University of Padova, Italy.

CONCLUSIONS: TG and HDL-C were independent predictors of CHD mortality in elderly women. The combination high TG + low HDL-C quadrupled the risk of CHD mortality in this gender only.


Lifetime risk of coronary heart disease by cholesterol levels at selected ages.

Lloyd-Jones DM, Wilson PW, Larson MG, Leip E, Beiser A, D'Agostino RB, Cleeman JI, Levy D.

National Heart, Lung, and Blood Institute's Framingham Heart Study, Framingham, MA 01702, USA.

BACKGROUND: We sought to assess how cholesterol levels at different ages modify the remaining lifetime risk of coronary heart disease (CHD).

CONCLUSIONS: Lifetime risk of CHD increases sharply with higher total cholesterol levels for men and women at all ages. These data support an important role for cholesterol screening in younger patients, and they may help target high-risk patients for lifestyle modification or drug therapy.


Bon j'arrête ici Bruno, 5H du mat à trainer sur Pubmed..., si je trouve d'autres études je les posterai mais je pense que quoi qu'il en soit ton opinion est faite et que tu ne changeras pas d'avis. Non pas que tu ais forcément tord, mais ta facon extreme d'exposer cet opinion fait réagir, car à l'évidence c'est plus nuancé et le sujet est important.

De toutes facons, au dela des études, on sait que les plaques athéromateuses sont constituées par les cellules endothéliales qui deviennent spumeuses en absorbant le LDL et donnent les stries lipidiques des plaques... à partir de là, difficile de dégager les dyslipidémies de toute responsabilité.

Et puis avec ce point de vue, quelle diète serait déséquilibrée si on exclut les sucres rapides? Un saucisson matin et soir, c'est bien? :rolleyes:
Maximus
 
Messages: 2055
Inscription: 19/08 12h41
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Plasma le 14/03 09h38

Bon, je tente une cascade (car je n'y connais rien mais je me pose des questions).

Si, je dis bien si, les "amas" de cholestérol servent à réparer (mal) une tuyauterie déficiente, n'est-il pas logique que les individus qui ont une tuyauterie déficiente (maladie cardio-vasculaire) montre un taux élevé de cholestérol ?

Dès lors, plus le taux est élevé, plus il est signe de la déficience de la tuyauterie. Si on évacue le cholestérol, on ne répare pas pour autant la tuyauterie.

Evidemment le fait que les amas bouchent les tuyaux constitue un problème en soi. :confused:
Avatar de l’utilisateur
Plasma
 
Messages: 4094
Inscription: 05/10 14h14
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Lanvin le 14/03 10h03

Si, je dis bien si, les "amas" de cholestérol servent à réparer (mal) une tuyauterie déficiente, n'est-il pas logique que les individus qui ont une tuyauterie déficiente (maladie cardio-vasculaire) montre un taux élevé de cholestérol ?


C'est la théorie que defend Bruno.
D'ou la parabole (accuser le Cholesterol des MCV c'est accuser les pompiers de mettre le feu puisqu'ils sont toujours present quand il y a du feu).
Depuis mes lectures sur le sujet des graisses je suis assez d'accord avec lui.
Il y a beaucoup beaucoup de choses qui demontrent que l'hypothese lipidique qui voudrait que les graisses animal soient mauvaises et responsable des MCV ne tiens pas la route.
Pavel isn’t a big guy,nor does he want to be.Wiry, functional strength and power is his game,and he’s more interested in training for combat than training for the beach.
Lanvin
 
Messages: 1593
Inscription: 16/05 16h47
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Bruno S. le 14/03 11h20

Maximus a écrit:[
Alors là on est vraiment totalement dans le hors sujet...


:arrow: The research showed that nutritional habits of examined men were characterized by too much saturated fat and cholesterol and were in accordance to hipolipemic diet.

Totalement HS effectivement.... :rolleyes:


Ben oui, je maintiens que ça reste totalement hors sujet : cette étude a évalué la quantité moyenne de graisses saturées consommées par différents groupes d'hommes, et en conclut que le chiffre trouvé est plus élevé que ce que l'on pense qu'il faudrait... et alors ?

Jamais cette étude ne prouve d'une quelconque manière que cet apport d'AGS se traduit effectivement par un effet néfaste sur le risque cardio-vasculaire...


.
Anum EA, Adera T.

Department of Preventive Medicine and Community Health, Virginia Commonwealth University, Richmond, VA 23298-0212, USA.

PURPOSE: To determine whether hypercholesterolemia is an independent risk factor for CHD morbidity and mortality in persons aged 65 years and above

CONCLUSION: Serum total cholesterol shows a positive association with CHD morbidity and mortality in men aged 65 years and above.


(au fait, en passant, je pense que c'est mieux de mettre des liens vers pubmed, sinon on se fait chier pour retrouver l'étude complète)

Bon, pour cette étude, 2 choses :
- tout d'abord tableau 6, paragraphe 3.4 : relative risk pour la mortalité toutes causes : 0.98 (0.75-1.20) pour les hommes, 0.92(0.78-1.06) pour les femmes. Autrement dit, une augmentation de cholestérol n'augmente pas la mortalité, et est même associé à une baisse pour les femmes >80 ans.
- après avoir fouillé l'étude, il apparait que les auteurs ne se sont nulle part préoccupés d'ajuster leurs données en fonction des autres facteurs de risque connus (tabagisme, hypertension, etc). Autrement dit, on ne sait pas si les populations comparées (cholesterol élevé contre cholestérol bas) étaient par ailleurs homogènes en terme de ces autres facteurs... Déjà que le RR trouvé est assez marginal (~1.20), ça affaiblit terriblement le résultat final...

SI tu regardes les études que j'ai citées précédemment, elles sont beaucoup plus sérieuses, et ajustées pour les facteurs de risques autres. Je les recite :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/quer ... med_docsum
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/quer ... med_docsum


Triglycerides + high-density-lipoprotein-cholesterol dyslipidaemia, a coronary risk factor in elderly women: the CArdiovascular STudy in the ELderly.

Mazza A, Tikhonoff V, Schiavon L, Casiglia E.

Department of Clinical and Experimental Medicine, University of Padova, Italy.

CONCLUSIONS: TG and HDL-C were independent predictors of CHD mortality in elderly women. The combination high TG + low HDL-C quadrupled the risk of CHD mortality in this gender only.


Oui, sauf que moi je te parle de "total cholesterol" et de LDL, pas de triglycérides ou de HDL.

Lifetime risk of coronary heart disease by cholesterol levels at selected ages.

Lloyd-Jones DM, Wilson PW, Larson MG, Leip E, Beiser A, D'Agostino RB, Cleeman JI, Levy D.

National Heart, Lung, and Blood Institute's Framingham Heart Study, Framingham, MA 01702, USA.

BACKGROUND: We sought to assess how cholesterol levels at different ages modify the remaining lifetime risk of coronary heart disease (CHD).

CONCLUSIONS: Lifetime risk of CHD increases sharply with higher total cholesterol levels for men and women at all ages. These data support an important role for cholesterol screening in younger patients, and they may help target high-risk patients for lifestyle modification or drug therapy.


Même chose, il n'y a pas d'ajustement pour les autres facteurs de risque...

De toute façon, je ne conteste pas qu'il existe une corrélation statistique entre cholestérol et maladies cardio-vasculaires chez certaines sous-populations (même si on voit qu'au niveau de 19 pays différents le lien est inexistant, cf le graphe que j'ai donné), ce que je conteste c'est que :
- cholestérol, LDL, etc jouent un rôle causal
- cholestérol et LDL soient associés à un risque accru chez les personnes >65 ans
- les AGS augmentent le risque cardio-vasculaire

Je remarque d'ailleurs que concernant ce dernier point, tu ne m'as toujours rien donné... (sachant qu'il faut une étude qui isole un minimum le facteur AGS, si d'un côté tu as des gens qui bouffent plein de fruits et légumes, ne fument pas, font du sport, et de l'autre des gens qui bouffent plein d'AGS mais qui aussi fument, mangent de la junk food, se gavent de trans-fatty acids, ça n'a aucune valeur...)

car à l'évidence c'est plus nuancé et le sujet est important.


Pour l'instant, je ne vois rien qui puisse "nuancer" mon point de vue dans ce que tu m'as donné. Relis bien les 3 points précédents, et trouve moi des études qui me contredisent sur ces 3 points de manière rigoureuse (études randomisées, ajustées pour d'autres facteurs de risque, isolation réelle du paramètre "AGS" (attention certaines études mélangent ensemble AGS et trans-fatty acids, ce qui enlève toute validité), etc)

De toutes facons, au dela des études, on sait que les plaques athéromateuses sont constituées par les cellules endothéliales qui deviennent spumeuses en absorbant le LDL et donnent les stries lipidiques des plaques... à partir de là, difficile de dégager les dyslipidémies de toute responsabilité.


Oui et alors ? les calculs rénaux sont en grande majorité constitués de calcium, est-ce pour autant que le calcium est mauvais et qu'il faut en consommer le moins possible, ou qu'il faut prendre des antagonistes du calcium pour faire baisser le risque de calcul rénal ?

Et puis avec ce point de vue, quelle diète serait déséquilibrée si on exclut les sucres rapides? Un saucisson matin et soir, c'est bien? :rolleyes:


Un saucisson sans sel, sans nitrites, sans colorants, etc, issu de porc fermier, tu peux en bouffer matin et soir sans problème...

D'ailleurs, cette opprobe jetée sur les graisses animales n'est même pas cohérente par rapport à la question des AGS, puisque la plupart des graisses animales - en particulier le porc, d'ailleurs - contiennent facilement >50% d'acides gras monoinsaturés, du type acide oléique, le même que dans... l'huile d'olive ! Or l'acide oléique est généralement considéré comme "protecteur"...
Bruno S.
 
Messages: 668
Inscription: 19/05 12h03
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Maximus le 14/03 16h25

Ben oui, je maintiens que ça reste totalement hors sujet : cette étude a évalué la quantité moyenne de graisses saturées consommées par différents groupes d'hommes, et en conclut que le chiffre trouvé est plus élevé que ce que l'on pense qu'il faudrait... et alors ?


Et alors il s'agit uniquement d'hommes ayant des problèmes de coronaires et on trouve qu'ils bouffent trop d'AGS/cholesterol...

Par quoi expliques-tu l'énorme incidence des maladies cardio-vasculaires das les pays développés? Comme je l'ai dit plus haut, ton graphique "paradoxal" ne prend en compte que le cholesterol et pas les AGS, plus importants...

Bon, pour cette étude, 2 choses :


Heu, c'est quoi le tableau 6... j'ai pas vu ca? Tes chiffres ne correspondent pas à ce que j'ai vu. Je te donne mon lien direct:

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=pubmed&dopt=Abstract&list_uids=15380802&itool=iconabstr&query_hl=25&itool=pubmed_DocSum

:arrow: RESULTS: In men aged 65 years and above who were followed from middle age, the RR for CHD incidence associated with 1.0 mmol/L increase in total cholesterol was 1.28 (CI: 1.17-1.39). The RR for CHD mortality associated with a similar increase in total cholesterol was 1.22 (CI: 1.18-1.27). In elderly men followed from age 65 and above, the RR was 1.24 (CI: 1.1-1.37) for CHD incidence, and 1.22(CI: 1.15-1.28) for CHD mortality.

Par contre en effet, pour les femmes et pour les vieux vieux, pas de lien établi.

Il s'agit d'une méta-analyse qui prend en compte toutes les études publiées sur Medline, je trouve que ca permet d'avoir une bonne vue d'ensemble, non?

Autrement dit, on ne sait pas si les populations comparées (cholesterol élevé contre cholestérol bas) étaient par ailleurs homogènes en terme de ces autres facteurs...


Bah j'espère que ca coule de source que les populations sont homogènes, bonjour le sérieux sinon. Les études qui prennent en compte 2 ou 3 facteurs, c'est précisé.


Oui, sauf que moi je te parle de "total cholesterol" et de LDL, pas de triglycérides ou de HDL.


Ouaip... pas de cause directe de l'alimentation en graisse, mais une preuve qu'une dyslipidémie entraine des risques CV.

ce que je conteste c'est que :
- cholestérol, LDL, etc jouent un rôle causal


On connait pourtant le mécanisme de formation des plaques...

Oui et alors ? les calculs rénaux sont en grande majorité constitués de calcium, est-ce pour autant que le calcium est mauvais et qu'il faut en consommer le moins possible, ou qu'il faut prendre des antagonistes du calcium pour faire baisser le risque de calcul rénal ?


Et alors la calcémie est strictement régulée (sauf disfonctionnement hormonal) alors que les LDL peuvent varier selon ce qu'on bouffe... plus ils restent longtemps dans le sang, plus les recepteurs scavenger des cellules endothéliales vont les capter et se transformer en celulles spumeuses.

Je remarque d'ailleurs que concernant ce dernier point, tu ne m'as toujours rien donné... (sachant qu'il faut une étude qui isole un minimum le facteur AGS, si d'un côté tu as des gens qui bouffent plein de fruits et légumes, ne fument pas, font du sport, et de l'autre des gens qui bouffent plein d'AGS mais qui aussi fument, mangent de la junk food, se gavent de trans-fatty acids, ça n'a aucune valeur...)


Je chercherai encore plus tard pour me détendre :p Pour moi l'homogénéité d'un groupe est implicite quand on étudie un facteur.
Maximus
 
Messages: 2055
Inscription: 19/08 12h41
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Sébastien le 14/03 17h47

Cool, un vrai débat sans animosité, c'est rare et c'est plaisant à lire :)
On voit que chacun veux défendre son bout de gras (... :p)
Continuez :cool:
Sébastien
 
Messages: 9840
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Bruno S. le 14/03 22h38

Maximus a écrit:Et alors il s'agit uniquement d'hommes ayant des problèmes de coronaires et on trouve qu'ils bouffent trop d'AGS/cholesterol...


Non mais attends là, soit c'est de la mauvaise foi, soit tu ne sais vraiment pas raisonner...
Aucun scientifique n'irait une seule seconde utiliser cette étude pour "montrer" que les AGS causent des problèmes coronaires...! Cette étude ne prouve absolument rien par rapport à cette question et d'ailleurs ce n'est absolument pas son but !

Par quoi expliques-tu l'énorme incidence des maladies cardio-vasculaires das les pays développés?


Cette "énorme incidence" varie quand même d'un facteur 6 entre les pays les moins touchés et les plus touchés... (si on prend les 19 pays de l'étude Monica) Donc il faudrait déjà voir ce que l'on appelle "énorme"...
Et si tu veux expliquer cela par les AGS, il te faudra montrer (même si ce n'est pas suffisant) que les pays les plus touchés consomment bcp plus d'AGS que les moins touchés.

Or, ce n'est absolument pas le cas, la France, l'Italie, la Belgique, l'Espagne, la Suisse, par exemple, ont une consommation d'AGS parmi les plus élevées, et pourtant ont l'incidence la plus faible de maladies cardiaques...

Comme je l'ai dit plus haut, ton graphique "paradoxal" ne prend en compte que le cholesterol et pas les AGS, plus importants...


Ta position est quelque peu contradictoire : ça n'a aucun sens de dire que les AGS sont plus importants que le cholestérol, alors que la raison essentielle qui fait qu'on se prend la tête avec les AGS c'est justement... qu'ils font monter le cholestérol (enfin, là aussi c'est loin d'être aussi évident, mais bon, ce sera pour une autre fois)


Heu, c'est quoi le tableau 6... j'ai pas vu ca? Tes chiffres ne correspondent pas à ce que j'ai vu. Je te donne mon lien direct:


Oui, on a bien le même lien, mais là quand même c'est franchement navrant...
Une étude, je te signale, ce n'est pas juste un abstract sur pubmed, c'est un texte... Et il me semble que la moindre des choses si on veut discuter ou contredire un point de vue, c'est de lire le texte complet des études citées...

Il s'agit d'une méta-analyse qui prend en compte toutes les études publiées sur Medline, je trouve que ca permet d'avoir une bonne vue d'ensemble, non?


Non, d'abord c'est bien loin de prendre en compte "toutes les études publiées sur Medline", ensuite une méta-analyse, c'est probablement l'outil le plus dangereux qui soit dans la recherche... on sur-simplifie et on mixe ensemble tout un ensemble de données disparates et en général le résultat final est à peu près celui qu'on veut, compte tenu du nombre très important de choix arbitraires qui doivent être faits...

Bah j'espère que ca coule de source que les populations sont homogènes, bonjour le sérieux sinon.


Non, ça ne coule pas de source... Dans une étude, les chercheurs sont censés présenter la totalité des méthodes et procédés utilisés dans le détail, afin que cette recherche puisse le cas échéant être reproduite et vérifiée par d'autres. Si rien n'est précisé sur un point donné, c'est que rien n'a été fait. Ne t'inquiète pas que lorsque les risques sont ajustés, c'est bien précisé dans les études...

Ouaip... pas de cause directe de l'alimentation en graisse, mais une preuve qu'une dyslipidémie entraine des risques CV.


Non, simplement une preuve que TG haut et HDL bas sont statistiquement corrélés avec un risque CV élevé sur la population étudiée. Cela ne montre aucunement l'existence d'un lien causal.

ce que je conteste c'est que :
- cholestérol, LDL, etc jouent un rôle causal

On connait pourtant le mécanisme de formation des plaques...


Oui, et on sait justement qu'une lésion de l'endothélium est une condition pré-requise à la formation et à la croissance des plaques. Ceci exclut d'emblée tout rôle causal du LDL (ou autre...) puisque ces lésions se produisent toujours aux mêmes endroits (artères coronaires...). Si le LDL (ou tout autre produit dans le sang...) en était la cause, on devrait avoir des plaques distribuées de manière aléatoire dans tout le système circulatoire. Et surtout, les vaisseaux les plus petits devraient se boucher en premier, or c'est tout le contraire qui se passe puisque les artères coronaires sont parmi les plus grosses de l'organisme...

Et alors la calcémie est strictement régulée (sauf disfonctionnement hormonal) alors que les LDL peuvent varier selon ce qu'on bouffe...


Oui mais dans l'exemple des calculs rénaux, ce qui nous intéresse c'est le calcium présent dans l'urine, et celui-ci peut varier beaucoup suivant les quantités de calcium que l'on absorbe...

plus ils restent longtemps dans le sang, plus les recepteurs scavenger des cellules endothéliales vont les capter et se transformer en celulles spumeuses.


Ce phénomène n'est pas causé par la présence du LDL en soi, mais par un processus pathologique inflammatoire au niveau de l'endothélium. Là encore, si le LDL était la cause du phénomène, alors pourquoi n'a t-on pas des cellules spumeuses qui se forment partout dans le système circulatoire ?
Bruno S.
 
Messages: 668
Inscription: 19/05 12h03
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Maximus le 15/03 00h54

Oui, on a bien le même lien, mais là quand même c'est franchement navrant...


Bon, j'arrête là, on va dire que t'as gagné, je vais pas prendre 1H à refaire un nouveau post point par point pour contrer une idée dont je ne remets encore une fois pas en cause le fondement, mais l'extrémisme. Un peu de respect te ferait pas de mal, ca m'intéresse pas de discuter sur ce ton.

Juste un point: revois ton anatomie, les coronaires doivent faire 3mm de diamètre à tout casser, et les lésions athéroscléreuses se forment en priorité aux endroits à forte contrainte et turbulence. C'est d'ailleur pour ca qu'elles touchent les bifurcations artérielles ou les débuts de collatérales.
Maximus
 
Messages: 2055
Inscription: 19/08 12h41
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Yoki le 15/03 01h05

Sébastien a écrit:Cool, un vrai débat sans animosité, c'est rare


Ahah :p
"Sur cette Terre je fais confiance qu'en mon manche et a ma parole, elle elle est ferme et l'autre est d'acier" Tony Montana
Avatar de l’utilisateur
Yoki
 
Messages: 1667
Inscription: 25/07 00h50
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Bruno S. le 15/03 11h43

Maximus a écrit:Juste un point: revois ton anatomie, les coronaires doivent faire 3mm de diamètre à tout casser


Oui, enfin, ça va jusqu'à 5 mm pour la coronaire gauche... mais tu as raison, ce ne sont pas les artères les plus grosses de l'organisme, ce que je voulais dire c'est que leur diamètre reste quand même beaucoup plus important qu'une bonne partie des autres artères et vaisseaux de l'organisme... ça ne change donc rien à l'argument sur le fait que si le LDL est la cause de la formation des plaques, celles-ci devraient se former un peu partout et boucher en priorité les artérioles ou les capillaires...

, et les lésions athéroscléreuses se forment en priorité aux endroits à forte contrainte et turbulence.


Nous y voilà, c'est exactement cela ! Autrement dit, il y a un phénomène qui se produit qui n'a rien à voir avec le LDL, et qui fait qu'à ces endroits "à forte contrainte" les plaques se forment.
Dans les autres endroits, où il n'y a pas de "forte contrainte", tu peux mettre tout le LDL que tu veux, il ne se formera jamais de plaques, ce qui montre bien que le LDL ne peut aucunement jouer un rôle causal dans l'initiation des lésions...
De toute façon, cela est bien établi par les essais sur les statines, qui ont montré certes une réduction (dans certains cas) du risque de CHD, mais cette réduction est totalement décorrélée de la diminution du LDL, en fait elle existe même lorsque la réduction du LDL a échoué. Et réciproquement, une forte réduction du LDL ne donne pas plus de bénéfice par rapport à une réduction faible ou nulle. Vouloir maintenir que le LDL joue un rôle central dans ces conditions, cela ressemble plus à de l'intéressement commercial (statines = $$) qu'à de la science...

Sinon, je suis désolé que tu prennes mal mes propos, mais tu avoueras quand même que vouloir discuter d'un papier sans l'avoir lu (surtout que c'est toi qui le cites), c'est quand même un peu gros... Désolé pour l'emportement, je sais bien que tu es de bonne foi, mais comme tu l'as dit ce sont des questions sérieuses et on ne peut pas se contenter d'une lecture superficielle des publis, comme cela est malheureusement trop souvent fait par la médecine "officielle"...

Sans rancune,

bruno
Bruno S.
 
Messages: 668
Inscription: 19/05 12h03
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Abilio le 15/03 14h35

Un truc qu'on oublie un peu trop souvent avec les AGS c'est qu'il existe des AGS à chaîne courte et moyenne très bien utilisée par l'organisme comme source d'énergie.
A ma connaissance, les insaturés sont essentiellements des chaînes longues (C18).

Et puis vous aimez bien parler de "lipolyse", mais il ne faut pas oublier que ce terme désigne l'hydrolyse par des enzymes lipolytiques des esters.
Et que les enzymes ont plus tendances à afficher des préférences sur le type des liaisons esters et les longueurs de chaînes que sur la présence d'insaturation.

On a souvent défini les estérases comme des carboxyestérase spécifique des chaînes courtes (plus accessible en phase aqueuse, voire soluble) par opposition au lipase qui hydrolysent les corps gras carrément liposoluble. Ces estérases existent et ont une fonction claire maintenue par l'évolution : hydrolyser les esters portant des AGS courts
Si elles existent et qu'elles ont une structure / fonction qui les démarquent des autres carboxyestérases, c'est qu'il y a une raison.

S'il n'y a pas de lipases spécifiques des insaturées (comme il existe des régiosélective et des typosélectives), c'est qu'il y a une raison vis à vis de l'environnement alimentaire "primitif" et du métabolisme global.

Je pourrais citer l'exploitation de la regio sélectivité 1,3 des lipases pancréatiques sur le lait des femmes qui possèdent des triglycérides bien particulier avec de l'acide palmitique en position centrale....blalalalalal...mais ce serait trop long :p

Cette interprétation vaut ce qu'elle vaut, mais il est évidant que par rapport aux capacités lipolytiques de nos organismes, ils sont battis pour exploiter l'énergie apporter par les acides gras saturés courts. Et d'une manière générale, la grande variété d'acides gras contenue dans les graisses animales.

Voilà voilà

(J'édite pour corriger des fautes et rendre ma prose plus claire car j'écris sans me relire :p .)
Avatar de l’utilisateur
Abilio
 
Messages: 787
Inscription: 26/12 09h06
Réputation: 54

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Bruno S. le 15/03 17h01

Abilio a écrit: il est évidant que par rapport aux capacités lipolytiques de nos organismes, ils sont battis pour exploiter l'énergie apporter par les acides gras saturés courts. Et d'une manière générale, la grande variété d'acides gras contenue dans les graisses animales.


Voilà un éclairage très intéressant au débat !

Par contre, d'où vient cette préférence pour les AGS courts ?

Je trouve cela surprenant, sachant par exemple que l'acide palmitique 16:0 est le principal produit de la synthèse des lipides chez la plupart des organismes (dont l'homme). Pourquoi l'organisme synthétiserait-il préférentiellement un acide gras qui serait plus "difficile" à utiliser ensuite ?
Bruno S.
 
Messages: 668
Inscription: 19/05 12h03
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Abilio le 15/03 17h35

Il n'y a pas de préférence pour les AGS courts. Ils ont un rôle de source d'énergie rapide à fournir. C'est tout.

Les esters avec des acides gras courts sont plutôt hydrosoluble, donc si l'organisme veut les hydrolyser il utilise des enzymes dont le fonctionnement catalytique est spécialiser dans l'hydrolyse en milieu aqueux.

Chimiquement un ester court est plus facilement hydrolysable qu'un ester à chaîne longue. C'est très rentable pour un animal de produire un type d'enzyme spécialisée dans cet hydrolyse. Il peut avoir de l'énergie hyper rapidement.

Les lipases sont là pour les esters à chaînes longues et sont majoritaires, parce que les chaînes grasses longues liposolubles sont majoritaire.
Les chaînes longues, saturée ET insaturée ont un rôle énergétique de stockage ET un rôle fonctionnel métabolique. Il vaut mieux stocker des chaînes longues que des chaînes courtes.

C'est un peu comme des sucres lents et des sucres rapides (un peu débile comme comparaison, mais c'est l'idée). Sauf que les chaînes longues ont des rôles autres qu'énergétique.

Cela m'étonne pas que le palmitique soit produit par l'homme, il a un rôle équivalent aux insaturées dans le dévelopement de certaines fonctions nerveuses et autres.

(J'édite au fur et à mesure parce que j'ai pas tendance à bien m'exprimer)
Avatar de l’utilisateur
Abilio
 
Messages: 787
Inscription: 26/12 09h06
Réputation: 54

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Bruno S. le 15/03 18h37

OK, je comprends mieux la différence chaine courte/longue.

Sinon, en gros, ce qu'il y a à retenir, c'est qu'au niveau de l'équipement enzymatique et des lipases, il n'y a pas de distinction entre saturé et insaturé, ce qui au demeurant ne m'étonne pas... L'insaturation a plutôt un rôle structurel dans l'organisme, mais en terme de dégradation énergétique il n'y a pas de différence...

Sinon oui, le palmitique est produit abondamment chez les mammifères et chez l'homme, ce qui fait que c'est aussi l'AGS majoritaire dans la viande/graisse animale.

On se demande vraiment comment un acide gras qui est synthétisé abondamment par notre organisme serait néfaste lorsqu'on le mange ? C'est comme pour le cholestérol, l'organisme en produit les 2/3 ou les 3/4, on voit mal en quoi le fait d'en manger devrait poser un quelconque problème, si ce n'est de "soulager" la synthèse endogène...
Bruno S.
 
Messages: 668
Inscription: 19/05 12h03
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Abilio le 16/03 09h05

Je dirais même que les saturés ont un rôle supérieur aux insaturés en termes énergétique, du fait de leur grande richesse en longueur de chaines et du fait qu'ils ne sont pas soumis à l'oxydation.

Sans parler du fait qu'on commence à découvrir qu'ils ont un rôle fonctionnel.

Un truc aussi : acide gras Indispensable et Essentiel

Indispensable : le corps ne peut pas le synthétiser
Essentiel : le corps en a besoin pour son fonctionnement

A partir de l'acide linoléique et de l'acide linolénique, le corps humain peut synthétiser tout les autres oméga 6 et 3. En revanche, ces deux acides gras "chef de famille" ne peuvent pas être synthétiser directement.

Donc ces deux acides gras sont indispensable et essentiel et les autres "juste" essentiels.

Je pense que c'est pour cela qu'on insiste tellement sur les insaturés, vu qu'on dépand pas mal des apports alimentaires à leur sujet, le consensus actuel a tendance à surévaluer leur rôle métabolique PAR RAPPORT au saturés (je ne crois pas qu'il existe de saturés fonctionnel indispensable, à voir. Essentiel c'est sûr, le palmitique par exemple chez le nouveau né) du fait des carences possibles.
Avatar de l’utilisateur
Abilio
 
Messages: 787
Inscription: 26/12 09h06
Réputation: 54

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Jimmy le 16/03 14h03

A partir de l'acide linoléique et de l'acide linolénique, le corps humain peut synthétiser tout les autres oméga 6 et 3

Petite question: le corps peut-il synthétiser une quantité optimale d'EPA /DHA à partir des omegas 3 ?
"Les régimes ça sert à rien, la preuve y'a que les gros qui en font."
Avatar de l’utilisateur
Jimmy
 
Messages: 1145
Inscription: 12/11 19h00
Réputation: 6

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Abilio le 16/03 15h01

Les graisses animales, poissons et fruits de mer sont riches en EPA / DHA et DPA.

Je pense qu'ajouter à la synthèse humaine, il soit peut probable de se carencer en ces acides gras polyinsaturé oméga 3 à chaines longues si on une alimentation équilibrée.

Il faut voir chez les végétariens s'ils sont carencés en EPA et consort malgré leur consommation d'huile.
Avatar de l’utilisateur
Abilio
 
Messages: 787
Inscription: 26/12 09h06
Réputation: 54

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Claude L. le 18/03 12h43

Bruno, ne trouves-tu pas qu'il est difficile de faire coller la théorie de Pauling sur maladie cardiovasculaire et manque de vitamine C avec les nombres des courbes précédentes ?
Avatar de l’utilisateur
Claude L.
 
Messages: 296
Inscription: 17/07 08h49
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Plasma le 25/08 14h59

Dans le Colpo :

(Rose GA, et al. Corn oil in treatment of ischaemic heart disease. British Medical Journal, 1965;1 :1531-1533)

Une étude randomisée a sélectionné trois groupes d'hommes atteints d'affection coronarienne pour leur faire consommer pendant 2 ans :
1) un régime où l'apport de matière grasse était assuré par de l'huile de maïs (source poly-insaturée)
2) un régime où l'apport de matière grasse était assuré par de l'huile d'olive (source mono-insaturée)
3) un régime où l'apport de matière grasse était assuré par des graisses animales (source saturée)

Lors du compte-rendu de cette étude dans le British Medical Journal en 1965, il est apparu à la fin de l'étude que seulement 52% des participants du groupe "huile de maïs" et 57% du groupe " huile d'olive" étaient encore en vie et exempts d'attaques cardiaques. En revanche, 75% des participants du groupe " graisses animales" étaient toujours en vie et n'avaient pas connu d'attaques cardiaques.


Putain ! Il y a 40 ans, on mettait déjà en évidence l'intérêt des graisses saturées !
Avatar de l’utilisateur
Plasma
 
Messages: 4094
Inscription: 05/10 14h14
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Alban le 28/08 09h29

Il s'agit d'une seule variable parmi une infinité d'autres... j'adore ce genre d'étude auxquelles on peut faire dire ce qu'on veut.

Par ailleurs, l'huile de maïs c'est de la merde... Il aurait été plus intéressant d'atudier les effets d'un apport en EPA et DHA... ce qui n'a pas été fait évidemment.
Bon allez, un dernier calcul et on s'en va.
Avatar de l’utilisateur
Alban
 
Messages: 11326
Inscription: 17/05 12h43
Réputation: 332

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Plasma le 28/08 09h40

Alban a écrit:Il aurait été plus intéressant d'atudier les effets d'un apport en EPA et DHA... ce qui n'a pas été fait évidemment.

Ça a été fait par caisses entières dans d'autres études avec des résultats favorables... :D

Et tu le sais très bien, chenapan ! :p
Avatar de l’utilisateur
Plasma
 
Messages: 4094
Inscription: 05/10 14h14
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Bruno S. le 28/08 10h49

Alban a écrit:Il s'agit d'une seule variable parmi une infinité d'autres... j'adore ce genre d'étude auxquelles on peut faire dire ce qu'on veut.


Ben justement, ce qui est intéressant dans ce genre d'étude, c'est d'isoler un facteur précis, en l'occurrence le type d'acide gras consommé...

Etant donné que l'orthodoxie médicale nous abreuve depuis 50 ans de l'idée que les acides gras saturés sont néfastes, la moindre des choses serait de le prouver en isolant ce facteur !

Or, lorsqu'on isole correctement ce facteur dans une étude randomisée, on se rend compte justement qu'il ne joue aucun rôle, et qu'il est même plutôt bénéfique ! (et cette étude est loin d'être la seule, si c'est ça que tu voulais dire... en fait, aucune étude randomisée n'a pu mettre en évidence un effet néfaste des AGS, et c'est pas faute d'avoir essayé !)

Il n'y a que dans l'épidémiologie bidouillée que les acides gras saturés apparaissent (rarement) comme étant éventuellement "néfastes"... et encore, la plupart du temps, c'est au travers d'hypothèses a priori basées sur le fait que les AGS font monter le LDL (même si c'est là aussi peu vérifié sur le long terme), et que le LDL serait "mauvais" et jouerait un rôle causal dans les maladies cardio-vasculaires...

Franchement, pour évaluer in the real world l'impact des AGS sur la santé cardio-vasculaire, à quel type d'étude préfères-tu faire confiance ?

Par ailleurs, l'huile de maïs c'est de la merde... Il aurait été plus intéressant d'atudier les effets d'un apport en EPA et DHA... ce qui n'a pas été fait évidemment.


A l'époque, on parlait pas encore d'oméga-3, les acides gras poly-insaturés étaient considérés comme la panacée, sans distinction... et depuis EPA et DHA ont largement montré leurs bénéfices, mais ça n'a rien à voir avec la question des AGS...
Bruno S.
 
Messages: 668
Inscription: 19/05 12h03
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Abilio le 28/08 10h52

Plasma a écrit:
1) un régime où l'apport de matière grasse était assuré par de l'huile de maïs (source poly-insaturée)
2) un régime où l'apport de matière grasse était assuré par de l'huile d'olive (source mono-insaturée)
3) un régime où l'apport de matière grasse était assuré par des graisses animales (source saturée)

Putain ! Il y a 40 ans, on mettait déjà en évidence l'intérêt des graisses saturées !


Je rejoins Alban sur l'étude et puis à les entendre, les graisses animales c'est 100% de AGS, l'huile d'olive 100% d'AGMI, etc...
Avatar de l’utilisateur
Abilio
 
Messages: 787
Inscription: 26/12 09h06
Réputation: 54

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Alban le 28/08 12h53

Bruno, je voulais dire qu'ils ne parlent du contrôle que d'une suele variable sans mentionner comment varient les autres. Autrement dit s'il ne contrôlent cette variable mais que les autres n'ont rien à voir entre elles d'un groupe à l'autre, ceci est de l'épidémiologie (i.e. de la merde).
Bon allez, un dernier calcul et on s'en va.
Avatar de l’utilisateur
Alban
 
Messages: 11326
Inscription: 17/05 12h43
Réputation: 332

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Plasma le 28/08 13h30

C'est comme d'hab' Alban, pour être complet sur le sujet il faudrait que je te cite les 345 pages du bouquin in extenso. :o

Buy the fucking book ! :D
Avatar de l’utilisateur
Plasma
 
Messages: 4094
Inscription: 05/10 14h14
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Bruno S. le 28/08 14h05

Alban a écrit:Bruno, je voulais dire qu'ils ne parlent du contrôle que d'une suele variable sans mentionner comment varient les autres. Autrement dit s'il ne contrôlent cette variable mais que les autres n'ont rien à voir entre elles d'un groupe à l'autre, ceci est de l'épidémiologie (i.e. de la merde).


Ben justement, c'est pas de l'épidémiologie, c'est une étude randomisée... c'est à dire que les groupes sont formés aléatoirement avant l'intervention, en assurant une homogénéité statistique entre les groupes sur un maximum de paramètres... donc, en principe, il n'y a QUE la variable étudiée qui varie entre les groupes, c'est le principe même d'une étude randomisée !

Après, je suis d'accord que l'intervention en elle-même ne consiste pas uniquement à varier la proportion d'AGS, puisque le fait de mettre des graisses animales ou végétales va aussi varier l'apport d'autres substances... mais enfin, cela montre clairement que les graisses animales, qu'il faut soi-disant éviter, sont au contraire nettement plus bénéfiques que les huiles végétales, y compris que l'huile d'olive !
Bruno S.
 
Messages: 668
Inscription: 19/05 12h03
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Plasma le 05/10 12h26

Direct de la newsletter d'Anthony Colpo :

Lack of Evidence for Recommended LDL Treatment Targets

I love it when the normally staid journals of the medical establishment
publish something that confirms what unrepentant renegades like myself
have been saying all along!

In the latest issue of the Annals of Internal Medicine, researchers
review all controlled trials, cohort studies, and case–control
studies that examined the independent relationship between LDL
cholesterol and major cardiovascular outcomes in patients with LDL
cholesterol levels less than 130 mg/dL (<3.36 mmol/L). The National
Cholesterol Education Program (NCEP) considers LDL under 130 mg/dl as
desirable and in 2004, an NCEP "expert" panel recommended that
physicians titrate lipid therapy to reach an LDL cholesterol level less
than 70 mg/dL in very high risk patients

The panel stated that consistent and compelling evidence showed a strong
relationship between LDL cholesterol level and cardiovascular risk.

When the researchers went searching for this compelling evidence cited
by the so-called NCEP "experts" (almost all of whom were the
beneficiaries of drug company money), guess what they found?

The researchers "found no clinical trial subgroup analyses or valid
cohort or case–control analyses suggesting that the degree to which
LDL cholesterol responds to a statin independently predicts the degree
of cardiovascular risk reduction."

You can read the full text of the study for free right here:




Avatar de l’utilisateur
Plasma
 
Messages: 4094
Inscription: 05/10 14h14
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar NicoS22 le 23/06 12h26

Bonjour à tous.
J'ais récemment remarqué que les acides gras saturé agissent comme un "booster" de libido chez moi, j'avais pour habitudes de privilégier les poly et mono insaturé.
Lorsque que je mange du fromage ou viande rouge je sent la différence, depuis j'ais intégrer l'huile de coco dans ma diète et je dois dire que c'est assez surprenant ! D'autres que moi sont-ils dans le même cas ?
Diète : topic37524.html
Training : topic36736.html
NicoS22
 
Messages: 184
Inscription: 31/10 17h03
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Julien13 le 23/06 14h50

Pas remarqué ça :lol:
Présentation/ Training :
https://www.superphysique.org/forums/post1452242.html#p1452242

Alimentation :
https://www.superphysique.org/forums/topic40137.html

Instagram training :
Jufofosp

Instagram perso :
Padyloveee
Avatar de l’utilisateur
Julien13
 
Messages: 6808
Inscription: 03/09 18h33
Réputation: 72

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar Rudy le 23/06 14h55

Est ce que tu mangeais suffisamment de lipides auparavant ?

Peut être que ce ne sont pas les lipides saturés en soi qui booste ta libido mais les aliments qui en contiennent et donc d'autres ingrédients tels des facteurs de croissance ? :)
Avatar de l’utilisateur
Rudy
 
Messages: 26758
Inscription: 16/05 06h20
Réputation: 279

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar matclems le 23/06 16h14

En effet probablement un facteur confondant, car ce lien direct ne me dit rien, ou alors

- Tu n'avais pas assez de lipides précédemment
- Tu évitais complètement les acides gras saturés / le cholestérol

Ce qui limite la production de testostérone.
Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 2864
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 188

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar NicoS22 le 23/06 17h11

J'ais toujours la même quantité de lipides et ma source principale c'est les jaunes d'oeufs. Ça m'as étonné moi aussi mais je pense que je réagi bizarrement au lipides, je digère mal les Oméga 3 par exemple.
Diète : topic37524.html
Training : topic36736.html
NicoS22
 
Messages: 184
Inscription: 31/10 17h03
Réputation: 0

Acides gras saturés pendant une diète cétogène ?

Messagepar matclems le 23/06 17h43

A certains ALIMENTS riches en O3 peut être.
Je ne crois pas qu'on peut "mal digérer" les O3.
Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 2864
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 188

PrécédenteSuivante

Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Diététique, santé et longévité



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 2 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2020 SuperPhysique™