Page 1 sur 2

L'importance du sommeil ?

MessagePosté: 02/02 02h32
par Thedivxboy
Bon j'explique ma routine de sommeil :wtf: :
Lundi-Vendredi : +/- 8h de sommeil
WE : je dors jusqu'à ce que je me réveille :) donc en gros je dors 12h

Est-ce que ca va changer mes performances/progression si je dors 8h ou plus 10h ?

Pis c'est dur de dormir bcp avec tout ce qu'il y a à lire ici ...

MessagePosté: 02/02 03h08
par ML34
en fait pour ma part comme en se moment je dors tres tard et je me leve tard (vers 12h00) et bien pour etre en forme total je suis obligé d'attendre 16h :confused: pas cool
je dirais donc que oui le sommeil a une importance capital, dans tes progression.
si tu dors 8 ou 10 h ? ca dépends des gens certain on besoin de 12h d'autre de 9h ca depends de toi.
ben voila c'est tout ce que je peux te dire :)
je vais en profiter pour aller dormir moi

MessagePosté: 02/02 03h20
par Thedivxboy
Ben justement il me faut 12h pour être bien en forme.
Et puis ca change qqch si on fait 23h/7h ou 4h/12h ???

MessagePosté: 02/02 03h23
par ML34
si ton corps est habituer a 23h/7h et que tu fais 4h12h oui ca change quelque chose.
par contre pour ma part bizarrement j'ai besoin de moins de sommeil si je me couche par exemple a 10h du soir que a 4h du mat et je dors mieux c'est bizarre

MessagePosté: 02/02 03h49
par Invité
J'ai souvent souvent entendu dire que se coucher avant minuit donnait des heures de sommeil plus "réparatrices", mais je ne sais pas exactement pourquoi, surement que quelqu'un ici en sait plus que moi.

Re: L'importance du sommeil ?

MessagePosté: 02/02 09h59
par Allocine
oui, y a meme un proverbe qui dit "les heures dormies avant minuit compte double".

en fait ces heures avant minuit sont plus réparatirce, car c'est avant minuit que le corps secrète dans l'organisme certaines substances/enzymes qui sont nécessaires à la reconstitution de l'organisme, et pour en profiter au mieux, il faut etre au repos, sinon ca part dans le vent.

MessagePosté: 02/02 10h10
par Karim1876
c vrai que quand on se réveille d'une nuit courte et qu'on se regarde devant le miroir on est le contraire de congestionné :wtf:
Perso comme je travaille le matin , pas l'après midi et que je reprend le soir , je dors un peu la nuit je fais mon entrainement l'après midi et je fais uns sieste de 2 heures après c très reparateur :D

MessagePosté: 02/02 10h11
par Sébastien
Encore une fois, il ne faut pas s'éloigner du rythme de vie de nos ancêtres qui consistait à se coucher à la tombée de la nuit.
L'environnement sombre favorise la production de mélatonine et dans des circonstances normales, le sommeil vient peu de temps après.

Aujourd'hui, difficile de reproduire pareille chose car les lumières artificielles modifies les récepteurs et l'on trompe l'organisme de cette façon en le maintenant éveillé plus longtemps.

Currieusement, les nuits en hiver sont plus longue et les nuits en été plus courtes. Cela correspond entièrement au besoin de l'être humain : plus de sommeil en hiver, moins de sommeil en été pour être en forme.

C'est certain qu'aujourd'hui, c'est presque impossible de réaliser une telle chose : contrainte sociale, professionelle, sportive, ... mais il est certain que se coucher tôt et de se lever à l'aurore est le rythme de vie le plus naturel et le plus réparateur pour l'homme.

MessagePosté: 02/02 10h17
par Plasma
Entièrement d'accord avec toi Sebastien. Si seulement on pouvait échapper aux contraintes sociales ! Sans parler de cette salo**rie de changement d'heure. Si je tenais le vainqueur qui a pondu ça ! :mad:

Re: L'importance du sommeil ?

MessagePosté: 02/02 12h19
par Alain
Pour moi 10heures de sommeil tout le temps
Mais quand jme revei(meme si j' ai eu une nuit pourrie)l en 20min j' ai la patate
Par contre je dors bien plus longtemps été qu' en hiver( cette été jme tapé plus de 12h de sommeil :surement à cause de la chaleur)

MessagePosté: 02/02 12h59
par Dx2jc
Personnellement pour une raison jusqu'ici inconnue, si je ne met pas de réveil, je me décale tous les jours d'environ 1h30 pour finalement arriver à 12h de décalage en une semaine.
Et chose amusante, arrivé à ce stade de me coucher à l'aube et me lever au crépuscule :D, et bien le décalage n'agit plus, je reste indéfiniment sur ce créneau.

D'ailleurs j'ai toujours remarqué que je moment ou je suis le plus productif au niveau programmation (mon métier), et bien c'est entre minuit et 3 heures du matin, à ce moment là je carbure à une de ces vitesse c'est hallucinant :eek:.
Et j'ai vraiment l'impression que mon sommeil est de meilleure qualité quand je dors le jour :rolleyes:.

Pour la durée, si je me lève quand je me réveille, en général je dors 7 heures, mais je peux ajouter ce que j'appelle le sur-sommeil: il suffit de se réveiller juste assez pour pisser un coup en évitant de trop ouvrir les yeux, puis de se recoucher tout de suite après. Cette technique permet d'ajouter 3 heures de sommeil en plus, soit 10 heures au total, et ça régérère le bonhomme :D.

MessagePosté: 02/02 14h36
par Guen
Personnellement pour une raison jusqu'ici inconnue, si je ne met pas de réveil, je me décale tous les jours d'environ 1h30 pour finalement arriver à 12h de décalage en une semaine.
Et chose amusante, arrivé à ce stade de me coucher à l'aube et me lever au crépuscule , et bien le décalage n'agit plus, je reste indéfiniment sur ce créneau.

Exactement pareil pr moi! Si je dors le jour 6h me suffisent, la nuit j'ai besoin de 8à9h.

Et tjs la peche le soir et jammais rien envie de faire le matin.
Mes ancetres devaient venir d' une tribu spécialisée ds ls chasses nocturnes :D

MessagePosté: 02/02 14h45
par Dx2jc
Comme dit Jean-Jacques Goldman, ce grand philosophe contemporain ;):

:arrow: Un matin, ça ne sert à rien

J'ai dû avoir plusieurs vies antérieures sous forme de prédateur nocturne :D.

MessagePosté: 02/02 15h15
par Jm O
Sébastien a écrit:Encore une fois, il ne faut pas s'éloigner du rythme de vie de nos ancêtres qui consistait à se coucher à la tombée de la nuit.
L'environnement sombre favorise la production de mélatonine et dans des circonstances normales, le sommeil vient peu de temps après.

Aujourd'hui, difficile de reproduire pareille chose car les lumières artificielles modifies les récepteurs et l'on trompe l'organisme de cette façon en le maintenant éveillé plus longtemps.

Currieusement, les nuits en hiver sont plus longue et les nuits en été plus courtes. Cela correspond entièrement au besoin de l'être humain : plus de sommeil en hiver, moins de sommeil en été pour être en forme.

C'est certain qu'aujourd'hui, c'est presque impossible de réaliser une telle chose : contrainte sociale, professionelle, sportive, ... mais il est certain que se coucher tôt et de se lever à l'aurore est le rythme de vie le plus naturel et le plus réparateur pour l'homme.


Je suis 500% d'accord avec toi !
Seb tu parles, on en peut mieux !

MessagePosté: 02/02 15h25
par Sébastien
Content de te revoir parmis nous JMO ;)


Hors sujet : alors fini cette maison ?

MessagePosté: 02/02 15h35
par Invité
J'ai souvent souvent entendu dire que se coucher avant minuit donnait des heures de sommeil plus "réparatrices", mais je ne sais pas exactement pourquoi, surement que quelqu'un ici en sait plus que moi.

C'est tout a fait vrai, petite anecdote:
Quand je fais une nuit "blanche" je me force a ne pas dormir avant 20-21h, je ne met pas le reveil, et miracle je me reveille en forme a 4-5 hdu matin, soit je recupere 1 nuit de sommeil en ne dormant que 9-10 heures avec la moitié avnt minuit. Et je ne suis jamais au temps en forme que comme cela !

MessagePosté: 02/02 18h48
par Thedivxboy
Bah merci bien pour vos chtites réponses ;)

MessagePosté: 02/02 20h21
par Stephane
je suis d'accord avec vous pour le someil à heure reguliere, pas trop tard, ect....

Mais comment faire quand on trvaille en equipe (mon cas de temps eb temps en remplacement) : matin , après midi ou nuit le corps est chamboulé tous les temps :mad:

Re: L'importance du sommeil ?

MessagePosté: 02/02 20h29
par Jose Casasampera
Faire du yoga, et l'utiliser comme un outil pour relaxer son corps et ainsi se régénérer malgré les horaires de travail.

MessagePosté: 02/02 20h36
par Laurent B.
Ou de l'auto hypnose et "fabriquer" des heures réparatrices, comme certains hommes politiques qui arrivent à très bien se regénérer avec des siestes de 15mn. Personnellement, je ne sais pas le faire mais je crois que je vais m'y mettre :p

MessagePosté: 02/02 20h43
par Sébastien
C'est certain que le travail d'équipe, en horraires décalés, le travail de nuit, etc .. c'est du flingage de santé à long terme.

MessagePosté: 02/02 21h39
par Stephane
oui je suis d'accord avec toi sur le long terme !!

Moi j'ai fais 2ans d'equipe 4*8 donc 2 matin, 2 après midi, 2 nuit puis 2 jours de repos et tout les dimanche de libres et je me sentais moi fatigué qu'actuellment ou je suis repassé en journée (5 jours par semaine) !!

Mais je suis d'accord que niveau alimentation, ect .. c'est très nefaste pour la santé et pour l'horloge interne :rolleyes:

Re: L'importance du sommeil ?

MessagePosté: 02/02 21h57
par BlackMantis
bah quand on commence a travailler et que l'on doit se lever a tous les matins a 6h00 du matin, on dirait que le corps s'y habitue. Maintenant, jai beau me coucher a 3h00 du matin vers 6h00-6h30 je me réveille et je ne m'Endors plus. ÉTrange. Je m'endors l'apres-midi, je pourrais faire une sieste, mais le soir je ne m'endors plus si je fais une sieste. Donc la solution me coucher tot, car de toute facon a 6h00 je serai réveillé.

MessagePosté: 02/02 21h59
par Thedivxboy
Laurent faudra que tu m'apprenne l'auto hypnose pour dormir quand t'aura trouvé stp

MessagePosté: 23/03 19h38
par John
Le fantasin "normal" de l'armée canadienne dor de 23h a 5h .. mon frere ma dit avoir lu que 6h étai le temps de someil optimum pour l'etre humain et que celui qui ne dort que 6h par nuit sera plus en forme a long terme que ceux qui en dorme 8-9-10... ou meme 12 comme je fais souvant :\ ...

Re: L'importance du sommeil ?

MessagePosté: 23/03 21h49
par Kn P
Jose Casasampera a écrit:Faire du yoga, et l'utiliser comme un outil pour relaxer son corps et ainsi se régénérer malgré les horaires de travail.
+1
Je sais bien que c'est mieux de dormir avant minuit, de dormir au moins 8 heures, etc ... Mais ce n'est pas compatible avec une vie estudiantine normale.

Donc je dors 6h par nuit en semaine, et 4h le week-end. En fait, c'est presque trop, car il y a quelques années, j'avais des insomnies et je dormais environ 32-38 heures par semaine. Bref, je n'ai jamais dormi longtemps.

Et depuis que mon gourou ( prof de culture-communication, qui sait un tas de choses dans un tas de domaines, peut-être qu'il se trompe mais j'ai la naïveté de le croire ) m'a dit que la quantité de sommeil optimale était différente pour chaque individu, je n'ai plus de scrupules à me coucher tard et me lever tôt.

Est-ce optimal pour la musculation ? Il est trop tôt pour le dire. Pour l'instant, je pousse, je progresse, tout va bien :cool:

Mainenant, pourquoi ce +1 à José ? Je ne suis pas adepte du Yoga, mais je m'octroie des pauses dans la journée pour récupérer. C'est pas du pur sommeil mais ça me régénère. Dans le RER ( 2*30min ), en amphi ( 1h30 le jeudi, le cours de logistique internationale est pire qu'une compil' des épisodes les plus soporiphiques de Derrick ), un peu partout dès que l'occasion se présente.

De plus, j'ai remarqué que lorsque je dors trop ( +10 heures ) je suis encore plus fatigué après, et je n'arrive pas à me réveiller réellement. Toute le journée j'ai la tête dans le cul, même la barre à vide me paraît lourde.

Pour compenser les soirées, je préfère alors récupérer sur 2 nuits, en ajoutant 2 heures à chaque nuit ( (6+2)*2 ), plutot que de dormir 1 nuit de 10 heures( (6+4)*1 ).

Enfin, du fait que mes séances commencent pour la plupart vers 19h00, qu'ensuite je mange, je cumule vers 21h00 et le boost lié à la muscu, c'est-à-dire le tonus musculaire ( la fatigue vient après ) et le boost lié à la bouffe. Bref, ready to faire la fête.

Certes, l'âge, les antécédents, le mode de vie et d'autres facteurs influent sur le rythme de sommeil mais ma conclusion est :

Privilégiez la qualité à la quantité :o

MessagePosté: 23/03 22h02
par Sébastien
Privilégiez la qualité à la quantité

Comme dans tout !
Comme pour l'entrainement, comme pour la nutrition, comme pour le travail professionnel !
Une grosse quantité de merde ne vaudra jamais une petite quantité de grande qualité :cool:

Re: L'importance du sommeil ?

MessagePosté: 24/03 11h04
par Fabien M.
Mickeal peut tu nous donner quelques techniques ? ça m interresse....
moi je me tape des nuits de 10-11 heures depuis quelques temps avec une heures de bonus a rien foutre au pieu (a boire de l eau...pour mettre mon bide en route) et je note une nette amélioration de ma recup...ce qui est logique !

MessagePosté: 24/03 11h50
par Bovidus
Plasma a écrit:Entièrement d'accord avec toi Sebastien. Si seulement on pouvait échapper aux contraintes sociales ! Sans parler de cette salo**rie de changement d'heure. Si je tenais le vainqueur qui a pondu ça ! :mad:


Des politiques suite à la crise prétrolière de 72, économie d'énergie, lumière le matin pour les agriculteurs et travailleurs du matin versus lumière de loisir le soir.
A pres toute l'europe a suivi, saufs les rosbiffs il fut un temps.

Etrangement, avec + 2H sur l'heure solaire en été je me sens mieux qu'en heure d'hiver pourtant c'est pas trop naturel.

Pour revenir au sommeil, avant minuit, c'est là ou l'hormone de croissance est au taqué, l'ideal pr réparer de la fibre matraquée.

MessagePosté: 24/03 13h34
par Pierre Entrega
Purée dormir 12 heures ... profitez en les gars, c'est plus donné à tout le monde de pouvoir faire ca :-)

Moi je suis un adepte des 3x8 (8 heures de sommeil, 8 heures de boulot, 8 heures de loisirs et autres) ... Mais j'arrive jamais à me tenir à cela ... C'est plutot 10 de boulot, 7 de loisirs et 7 de sommeil.

Re: L'importance du sommeil ?

MessagePosté: 24/03 19h25
par Kn P
JerikO a écrit:Mickeal peut tu nous donner quelques techniques ? ça m interresse....

1°)Michaël c'est avec un h, j'y tiens beaucoup ;)
2°)Je ne prétends pas avoir inventé le fil à couper le beurre, donc les trucs qui suivent fonctionnent pour moi mais je ne sais pas si ça fonctionnera pour quelqu'un d'autre.

Les 10 commandements du dormeur efficace :

-1- tu es réveillé, alors tu te lèves ; ça sert à rien de rester au lit.
-2- tu as envie de dormir ? regardes d'abord l'heure : pas de siestes inconsidérées qui te mettent la tête dans le ***, pas de pauses après la digestion, etc ... Pourquoi ? parce que cette fatigue n'est que passagère et que par contre tu risques de péter la forme entre 1h et 3h du matin.
-3- tu as vraiment envie de dormir ? Dors. Mais 2h suffisent à se régénerer en grande partie. Si besoin, dors plus mais n'oublie jamais de mettre un réveil.
-4- c'est comme tout, dormir peu ça s'apprend. Au début tu es mort de fatigue, après tu vis avec.
-5- dormir, ça veut dire être au calme et ne penser à rien : dans le RER, même debout, le simple fait de fermer les yeux et d'écouter de la musique ( bourine ou non ) te permets de récupérer. Vaut mieux du hard, comme ça, tu te laisses noyer par le son.
-6- la décontraction commence là où le tonus disparaît : décontracte tout muscle qui ne te sert pas immédiatement ( visage, mains, jambes si tu es mal assis )
-7- rêve ! tout en étant éveillé bien sûr. Les transports ça use ; si tu rêves, tu ne vois pas le temps passer, donc moins de stress.
-8- Je ne sais pas ce que tu fais dans la vie, mais il est fort possible que tu te retrouves seul à certains moments de la journée : hop! roupillon de 20 minutes, sans oublier le réveil, tu as gagné 2h de plus de veille.
-9- burn and stop : fais le maximum dans la journée pour t'endormir le plus rapidement possible ( mon père est le plus fort à ce jeu là : moins de 5 minutes :eek: )
-10- tu sens un coup de barre arriver ? fais du sport, n'importe quoi qui augmente ton rythme cardiaque ( une demande d'augmentation à ton boss, un 100m, 1/2l de café fort ), tu seras plus motivé pour rester éveillé et le coup de fatigue s'en ira de lui-même.

Rien de magique là-dedans, juste des petites habitudes à prendre.
Sans oublier ce proverbe ultime ( d'un pote à moi ) :
"La nuit, c'est quand tu dors" :o
A méditer ...

MessagePosté: 24/03 20h08
par FlashGordon
Pas mal ces conseils, je dirais qu'il suffit de suivre son instinct. Il y a deux sortes de fatigue: la fatigue réelle( physique et psychique) et la fatigue "artificielle" qui apparait quand tu ne fous rien de la journée ou que tu regardes la télé. Dans ce dernier cas, ne suis pas l'instinct. lol

MessagePosté: 24/03 21h21
par Eihwaz
MERCI MERCI MERCI MERCI micHael !!


Chez moi le sommeil , ets mon plus gros probleme, je mets enormement de temps a m'endormir (couche a 10H30 endormir a 1h du mat).
J'ai une question a te poser comment tu fias puor t'endormir ?

Je fais souvent des siestes, des que je peut (generalement mon emploi du temps me permet d'en faire le mercredi et le jeudi , et de temps en temps le vendredi ou le mardi) et apres , c'est vrai que j'ai vriament pas la forme , meme en faisant du sport , c'ets meme pire quand je fais du sport des fois !! ! !
je voudrais savoir si il ets plutot preferable de continuer mes siestes et trouver un moyen efficace de me 'reveiller' ou de les supprimer , sachant que je suis qd meme fatigue

Merci d'avance

Re: L'importance du sommeil ?

MessagePosté: 25/03 09h29
par Fabien M.
merci micHael ....pardon pour le H....
en faite pour l instant vu que je suis sans emploi...j ai le temps de pioncer beaucoup mais ce genre de petit truc ça peut aider quand je reprendrais le taf...
je vais me mettre au yoga je crois !

MessagePosté: 25/03 10h03
par Gael Tessier
Eihwaz a écrit:MERCI MERCI MERCI MERCI micHael !!


Chez moi le sommeil , ets mon plus gros probleme, je mets enormement de temps a m'endormir (couche a 10H30 endormir a 1h du mat).
J'ai une question a te poser comment tu fias puor t'endormir ?


Déjà première erreur : se coucher quand on n'est pas prêt. Le soir, il y a des signes qui ne trompent pas : une vague sensation d'étourdissement ou de lourdeur, les yeux qui picottent, les paupières lourdes... c'est alors le moment pour aller dormir. C'est ce que j'appelle le wagon du sommeil qui passe pendant une vingtaine de minutes. Si tu râtes ce wagon du sommeil, tu es bon pour attendre le prochain qui arrivera d'autant plus vite que tu es fatigué mais ça peut mettre une à deux heures.

Je fais souvent des siestes, des que je peut (generalement mon emploi du temps me permet d'en faire le mercredi et le jeudi , et de temps en temps le vendredi ou le mardi) et apres , c'est vrai que j'ai vriament pas la forme , meme en faisant du sport , c'ets meme pire quand je fais du sport des fois !! ! !
je voudrais savoir si il ets plutot preferable de continuer mes siestes et trouver un moyen efficace de me 'reveiller' ou de les supprimer , sachant que je suis qd meme fatigue


Les siestes de la journée, pour être réparatrices sans te dérégler, doivent être courtes : tu ne dois pas entrer dans une phase de sommeil lent et profond, sinon, ou bien tu es parti pour dormir longtemps, au moins un cycle de 1h30 à 2h et tu ne seras plus fatigué le soir, ou bien tu mets un réveil mais tu vas te réveiller en plein milieu de ton sommeil lent et tu vas te réveiller complètement vaseux pour un bon moment. On préconise 15 à 20 minutes, une demie heure au maximum. Il faut donc impérativement régler une petite alarme pour qu'elle nous réveille avant la demie heure. Tu peux faire une à deux siestes dans la journée en milieu d'après-midi, éventuellement dans la matinée si tu te lèves tôt et que ta matinée est longue.

L'alimentation aussi peut favoriser le sommeil : des glucides le soir, typiquement une assiette de féculent, aide à l'endormissement.

Voilà et fais de beaux rêves.

MessagePosté: 25/03 10h59
par Chet If
Tout à fait ok avec l'analyse de Gaël sur le bon moment d'aller se coucher et sur la durée des siestes.
_______
Inutile de poiroter ds son lit 2 ou 3 heures en espérant que ... Eihwaz , profite du soir pour faire autre chose qui te soit utile (remplir ta feuille d'impot :D) et qui te libère du tps le jour si tu sens que tu es encore alerte jusqu'à tard. Tu peux même tenter d'essayer la muscu .... ce n'est pas l'idéal d'emballer la machine avant d'aller dormir mais chez certains ça passe, perso je bosse souvent jusqu'à 2:00 am (activité physique) et je vais me coucher cô si de rien était. Ds ton cas les siestes ne servent à rien pour l'instant, j'ai ds l'idée que ton prob est ailleurs, diét ? ou carence vitamine ou minéral (magnésium ....), si ce n'est pas ça, alors c'est que tu es un petit dormeur et que tu dors (paradoxalement ) trop !
*Etape n°1: mettre à plat ta diét est voir s'il ya un truc qui cloche (sans ça ton sommeil sera tjs pourri)
*Etape n°2: Evaluer ton activité "muscu", te dégages tu une semaine de repos de tps en tps dans ton training >>> le surentrainement provoque aussi un mauvais sommeil et une fatigue générale.
*Etape n°3: évaluer ton sommeil (une fois que tu as réglé le n°1 et 2), gros besoin en sommeil ou faible besoin REEL. Là tu pourras poser ou non de vraies siestes réparatrices.
Et puis va sans dire, éliminer les sources de stress >> via le yoga par exemple.
Enfin, pour les siestes, nul besoin de s'endormir, je dirais même presque qu'il ne faut pas s'endormir pour ne pas se réveiller la tête ds le c**
Se détendre physiquement et faire le vide mentalement est le meilleur à mon sens. Ne penser à rien est en soi un exo assez redoutable :D mais c'est à ce prix qu'on se recharge réellement, autrement on ne fait que remplir d'essence un réservoir percé. :)

MessagePosté: 25/03 14h07
par Kn P
Gael Tessier a écrit:Déjà première erreur : se coucher quand on n'est pas prêt. C'est ce que j'appelle le wagon du sommeil qui passe pendant une vingtaine de minutes. Si tu râtes ce wagon du sommeil, tu es bon pour attendre le prochain qui arrivera d'autant plus vite que tu es fatigué mais ça peut mettre une à deux heures.
:arrow: D'accord à 100%. Pas de secret pour s'endormir rapidement : si tu en as tellement fait dans la journée que tu ne tiens plus debout, alors c'est le moment de dormir. Quand tu es vraiment crevé, tu t'endors très rapidement. Sinon, la solution express : une série de squat, une douche bien chaude, un gros dodo.

Gael Tessier a écrit:Les siestes de la journée, pour être réparatrices sans te dérégler, doivent être courtes : tu ne dois pas entrer dans une phase de sommeil lent et profond, sinon, ou bien tu es parti pour dormir longtemps, au moins un cycle de 1h30 à 2h et tu ne seras plus fatigué le soir, ou bien tu mets un réveil mais tu vas te réveiller en plein milieu de ton sommeil lent et tu vas te réveiller complètement vaseux pour un bon moment. On préconise 15 à 20 minutes, une demie heure au maximum.
:arrow: cf. commandement n°8.

Le principe reste le même : quand tu veux dormir, dis toi que ta journée est finie. Si tu es fatigué et qu'il est moins de 22h00, demande-toi sérieusement si tu ne peux pas resté éveillé encore un peu, avant de t'écrouler. Nombre de mes fatigues sont passagères ( 1-2h maxi ), une fois dépassées, je suis de nouveau en forme. Dormir à ces moment là ne peut être que source d'insomnie. D'ailleurs sur ce point, si tu ne t'endors pas dans la 1/2 heure qui suit ton coucher, alors relève toi et fais quelquechose, pas forcément physique. Le sommeil viendra plus vite que si tu l'attends.

MessagePosté: 25/03 15h35
par Eihwaz
Chet if , je me vois mal remplir des feuilles d'impots a 17 ans ;)

Je connais 'le wagon du sommeil' mais meme en le prenant je poirotte dans mon lit !

Quand a ma diete elle est pas si mal que ca , sauf que je m'autoprise une bonne part de junk food (bouffe de merde pr ceux qui savent pas). Une carence en magnesium est possible (cf les etourdissement apres sieste etc...)

oui je m'accorde des periodes de repos total presque a ttes les vacances scolaires (tu sais ce que c'ets encore body :p ) cad a peu pres tt les 2 mois , et il m 'arrive de ralentir un peu soit ds le basket soit ds la muscu

Je me suis deja demande si j'etait pas un peitt odrmeur , mais non , quand je m'endors a 3h du matin et que je me reveille a 7 8h je suisclaque de chez claque pr tte la journee , parcontre pdt els vacances ou je dors presque 10h par jour , je vais bien

donc si c'ets un jour de repos comme aujourd hui je peux m'accorder une sieste

Ms pkoi je suis tt faible apres mes siestes ?

Merci de m'aider Messierus les marchands de sables

MessagePosté: 25/03 15h37
par Sébastien
je me vois mal remplir des feuilles d'impots a 17 ans

Oh bordel, ça me fait rappeler que je n'ai pas encore fait ma déclaration :o

MessagePosté: 25/03 18h50
par Panache
Si le someil avant minuit est plus réparatrice, c'est tout simplement dû à notre horloge biologique, si maman nous envoyait au lit à 20h00 précis tout les soirs jusqu'à notre adolescence. Et bien c'est certainement de 20h00 à X heures du matin que les heures sont les plus réparatrice car on a tout simplement été habitué durant notre enfance à ces heures de sommeil là. Mais si maman nous envoyait n'importe quand au lit, on le paye aujourd'hui, car on ne sait plus quand aller au lit pour que ça nous fasse le plus grand bien, notre horloge n'a pas été très bien réglé. Et si on va à l'étrangé, on s'y habitue au décalage horaire, mais si on se sent mieux de retour au pays, c'est peut être parce qu'on y dort tout simplement mieux.
Mais ce n'est que mon opinion.