A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Testo biodisponible (RIA) trop faible ?

Questions précises et discussions sur la diététique sportive

Testo biodisponible (RIA) trop faible ?

Messagepar musclusbicepsus le 25/10 07h34

Bonjour à tous,

Homme de 33 ans, j'ai fait il y a quelques mois des analyses sanguines qui ont donné les résultats suivants pour ce qui concerne la mesure de la testo:

- Testostérone : 16,12 nmol/L (Valeur de référence de 20 à 49 ans : 8,64 à 29,00 nmol/L)

- Testostérone biodisponible (RIA) : 1,60 ng/mL (Valeur de référence de 20 à 49 ans : 1,00 à 3,70 ng/mL)

Pour la RIA, je serai donc dans une fourchette assez basse :rolleyes: .......

Donc je voulais savoir si la testo biodisponible (RIA) jouait un grand rôle dans la prise de masse musculaire ?

En d'autres termes, vu la faiblesse de mon RIA, suis je condamné à galérer à prendre du muscle ? Dois je tirer un trait sur mes espoirs de progression ou alors je peux encore y croire ?

Par ailleurs, outre le ZMA, que me conseilleriez vous booster ma testo biodisponible d'une façon légale et naturelle ?

Je vous remercie par avance pour vos lumières et pour votre franchise.
En quête d'énormité et de sécheresse !
Avatar de l’utilisateur
musclusbicepsus
 
Messages: 437
Inscription: 21/04 21h48
Réputation: 0


Testo biodisponible (RIA) trop faible ?

Messagepar Alban le 25/10 12h47

Bin ouais, après une cure, c'est pas la joie :!:

Je me demenderais toujours ce qu'espèrent les gens qui posent ici des questions qui relèvent d'une consultation approfondie et d'un sérieux suivit médical. Trop radin pour aller consulter un endocrinologue ?
Bon allez, un dernier calcul et on s'en va.
Avatar de l’utilisateur
Alban
 
Messages: 11332
Inscription: 17/05 12h43
Réputation: 332

Testo biodisponible (RIA) trop faible ?

Messagepar musclusbicepsus le 25/10 12h53

Je te précise que je suis 100% naturel (et heureusement vu mon niveau merdique) et que je toucherai jamais à des anabos.

Ma question est sérieuse (et ce taux "faible" m'angoisse un peu) et, même si je sais pertinemment qu'il vaut mieux que je la pose à un médecin, j'aimerai néanmoins avoir vos opinions sur la question (et au moins savoir si la RIA joue beaucoup dans la prise de muscle).

Donc est ce que mon niveau actuel de RIA est un réel handicap à la prise de muscle ?

Je vous remercie donc par avance pour vos avis éclairés.
En quête d'énormité et de sécheresse !
Avatar de l’utilisateur
musclusbicepsus
 
Messages: 437
Inscription: 21/04 21h48
Réputation: 0

Testo biodisponible (RIA) trop faible ?

Messagepar Alban le 25/10 13h34

Naturel ou pas, à vrai dire, je m'en fiche, ma vision est que chacun est libre de faire ce qu'il veut, tant qu'il en assume les conséquences.

Cela dit, a priori, un taux faible de testo libre ne favorise pas la prise de msucle. Mais ce qui compte, c'est tout autant la sensibilité des muscles à la testostérone, et ça, ça dépend uniquement de ton entraînement. Mais avoir plus de tesotstérone, ça aide, dire le contraire serait idiot au vu des résultats du dopage....

La question la plus importante est plutôt de savoir si ta santé est bonne, si tu ne souffres pas de fatigue plus ou moins chronique, et... et s'il y a un problème, est-ce que cela est lié à ton taux de testostérone ? Parce qu'un taux de testostérone trop faible n'est pas bon pour la santé non plus ! Pour cela, il n'y a qu'un endocrinologue qui puisse t'aider.
Bon allez, un dernier calcul et on s'en va.
Avatar de l’utilisateur
Alban
 
Messages: 11332
Inscription: 17/05 12h43
Réputation: 332

Testo biodisponible (RIA) trop faible ?

Messagepar Harvester le 25/10 14h30

Encore faut-il que la testostérone soit hyper importante pour prendre du muscle:



The purpose of this study was to investigate
associations between acute exercise-induced hormone
responses and adaptations to high intensity resistance
training in a large cohort (n = 56) of young men. Acute
post-exercise serum growth hormone (GH), free testosterone (fT), insulin-like growth factor (IGF-1) and cortisol
responses were determined following an acute intense leg
resistance exercise routine at the midpoint of a 12-week
resistance exercise training study. Acute hormonal
responses were correlated with gains in lean body mass
(LBM), muscle fibre cross-sectional area (CSA) and leg
press strength. There were no significant correlations
between the exercise-induced elevations (area under the
curve—AUC) of GH, fT and IGF-1 and gains in LBM or
leg press strength.
Significant correlations were found for
cortisol, usually assumed to be a hormone indicative of
catabolic drive, AUC with change in LBM (r = 0.29,
P\0.05) and type II fibre CSA (r = 0.35, P\0.01) as
well as GH AUC and gain in fibre area (type I: r = 0.36,
P = 0.006; type II: r = 0.28, P = 0.04, but not lean mass).
No correlations with strength were observed. We report
that the acute exercise-induced systemic hormonal
responses of cortisol and GH are weakly correlated with
resistance training-induced changes in fibre CSA and LBM
(cortisol only), but not with changes in strength


Après pour un aspect santé, on a toute sorte de données sur le lien testo-masse osseuse ou test-santé cardiovasculaire, et effectivement ce serait (conditionnel) préférable d'avoir des taux dans la moyenne haute.

Tu en es où niveau vitamine D ?
Harvester
 
Messages: 90
Inscription: 09/07 10h50
Réputation: 5

Testo biodisponible (RIA) trop faible ?

Messagepar musclusbicepsus le 26/10 11h06

Alban a écrit:Naturel ou pas, à vrai dire, je m'en fiche, ma vision est que chacun est libre de faire ce qu'il veut, tant qu'il en assume les conséquences.

Cela dit, a priori, un taux faible de testo libre ne favorise pas la prise de msucle. Mais ce qui compte, c'est tout autant la sensibilité des muscles à la testostérone, et ça, ça dépend uniquement de ton entraînement. Mais avoir plus de tesotstérone, ça aide, dire le contraire serait idiot au vu des résultats du dopage....

La question la plus importante est plutôt de savoir si ta santé est bonne, si tu ne souffres pas de fatigue plus ou moins chronique, et... et s'il y a un problème, est-ce que cela est lié à ton taux de testostérone ? Parce qu'un taux de testostérone trop faible n'est pas bon pour la santé non plus ! Pour cela, il n'y a qu'un endocrinologue qui puisse t'aider.


A priori je n'ai aucun soucis particulier. Je remarque cela dit que j'ai une tendance à ne pas avoir super confiance en moi et à être un peu stressé.

Après, est ce que mes résultats relativement faibles pour la "RIA" pourraient être liés à mes heures de sommeil qui ne sont pas toujours suffisantes et régulières ?

Je veux dire que depuis 7 mois, je fais un boulot où j'enchaine les journées de 12h (7h-19h ou 19H00-7H) et du coup les soirs j'ai tendance à trainer ce qui me fait fréquemment des nuits d'à peine 5 ou 6h de sommeil.

Merci encore par avance pour vos lumières

P.S: je précise qu'après mes 3-4 journées consécutives de 12h, j'ai 4-5 jours de repos.
En quête d'énormité et de sécheresse !
Avatar de l’utilisateur
musclusbicepsus
 
Messages: 437
Inscription: 21/04 21h48
Réputation: 0

Testo biodisponible (RIA) trop faible ?

Messagepar Julien V. le 26/10 11h17

A lire:

Travail de nuit ou en horaires décalés : comment préserver sa santé ?

Avatar de l’utilisateur
Julien V.
 
Messages: 7171
Inscription: 18/09 13h17
Réputation: 179

Testo biodisponible (RIA) trop faible ?

Messagepar musclusbicepsus le 26/10 17h59

Et dans mon cas, est ce que je peux quant même caler une séance en rentrant d'une journée où j'ai fait 7h-19H ou alors ça serait plus productif d'effectuer mes séances uniquement sur mes jours de repos (ou sinon la veille juste avant de réattaquer mon cycle de boulot) ?

En d'autres termes, effectuer une séance alors qu'on se sent un peu explosé par sa journée de taf, est ce vraiment productif ou alors c'est plus utile de se coucher tôt ?

Merci encore par avance pour vos avis éclairés.

P.S: Faire juste une séance "légère" ou sinon que des abdos les soirs où je rentre du taf, est ce que ça ne serait pas le plus intelligent (je réserve mes "vraies" séances pour mes jours de repos) ?

P.S2: Une nuit de sommeil réparatrice (et accessoirement bénéfique pour le taux de testo), c'est au moins 7h si je ne m'abuse ?
En quête d'énormité et de sécheresse !
Avatar de l’utilisateur
musclusbicepsus
 
Messages: 437
Inscription: 21/04 21h48
Réputation: 0

Testo biodisponible (RIA) trop faible ?

Messagepar hulk70 le 26/10 20h53

Après une longue journée de travail c'est vrai que c'est pas simple. Vu tu as l'air d'être trop fatigué pour faire ta muscu les jours ou tu travail, tu as meilleur temps de t'entrainer pendant tes jours de repos. Si tu arrive à caler comme sa c'est mieux je pense.
Avatar de l’utilisateur
hulk70
 
Messages: 1751
Inscription: 17/09 17h11
Réputation: 49

Testo biodisponible (RIA) trop faible ?

Messagepar Dacrakplouf le 27/10 02h33

Salut les sportifs!!!

Je suis également dans ton cas,c'est à dire que je bosse de 7h à 19h pendant 3 à 4 jours par semaine, puis quelques jours de repos.

M'entrainant 4 fois par semaine, il m'arrive forcément de m'entrainer après ma journée de taf. La motiv' est difficile à trouver au début, mais une fois sous les barres la passion reprend ses droits.Les perf sont pas mauvaises,même si il y a plus de fatigues,mais les séances restent les mêmes.(Pas de demi-séances d'abdo etc...).
Je Tiens à préciser que je ne passe pas 12h derriere un bureau, je fais un boulot plutot actif.

Niveau repas, comme d'hab, je mange environ toute les 3-4h à partir de 6h20 le matin dont une belle collation vers 17h,puis à 19h une whey avant d'attaquer la séance pour 19h30.
C'est sur que je préfere m'entrainer les jours ou je boss pas mais je m'y accomode.Voilà mon expereince perso.

Après pour ta question de testo...Si on te dit qu'à cause de ton RIA tranche basse tu peux pas prendre X kilos de muscles est-ce que tu vas arreter pour autant ce sport?
Dacrakplouf
 
Messages: 76
Inscription: 26/09 02h33
Réputation: 5

Testo biodisponible (RIA) trop faible ?

Messagepar musclusbicepsus le 01/11 15h41

S'il s'avère que mon taux faible de RIA est confirmé par de nouvelles analyses sanguines, faudra-t'il que je me dirige vers un endocrinologue ?

Si tant est qu'il me prescrive de la testo exogène pour juste remonter à des seuils "normaux", deviendrais je pour autant un dopay ?

Je me pose la question même si je suis encore à mille lieues de faire cette démarche (il faudrait d'abord que je fasse une nouveau bilan sanguin, que cela soit confirmé et ensuite que je prenne un rdv avec un spécialiste qui ne sera pas pour autant convaincu de m'administrer de la testo exogène).
En quête d'énormité et de sécheresse !
Avatar de l’utilisateur
musclusbicepsus
 
Messages: 437
Inscription: 21/04 21h48
Réputation: 0

Testo biodisponible (RIA) trop faible ?

Messagepar Julien V. le 01/11 20h23

Aucun endocrinologue ni généraliste sérieux qui s'occupe correctement de ses patients ne vous prescrira de la testostérone en l'absence de symptômes. Chacun a un taux naturel différent ce qui explique d'ailleurs que la norme soit si large.
Avatar de l’utilisateur
Julien V.
 
Messages: 7171
Inscription: 18/09 13h17
Réputation: 179

Testo biodisponible (RIA) trop faible ?

Messagepar Alban le 02/11 14h27

musclusbicepsus a écrit:Si tant est qu'il me prescrive de la testo exogène pour juste remonter à des seuils "normaux", deviendrais je pour autant un dopay ?


Non, mais en plus de ce que dit Julien, il ne faut pas que tu te persuades toi même que la source de tous tes maux se trouve dans ton taux de testostérone.

Concernant tes entraînements, si tu peux t'entraîner tous tes jours de repos, fait-le. Sinon, essaye un peu tout au niveau de la disposition de tes séances en fonction de tes heures de travail. Il ne faut pas être rigide et ne pas hésiter à aller s'entraîner si tu as la pêche, et inversement, il ne faut pas culpabiliser de faire sauter un ou deux séances si vraiment tu es sur les rotules. 1 ou 2 séances, sur une année, c'est ridicule !
Bon allez, un dernier calcul et on s'en va.
Avatar de l’utilisateur
Alban
 
Messages: 11332
Inscription: 17/05 12h43
Réputation: 332

Testo biodisponible (RIA) trop faible ?

Messagepar Harvester le 02/11 15h32

Non, mais en plus de ce que dit Julien, il ne faut pas que tu te persuades toi même que la source de tous tes maux se trouve dans ton taux de testostérone.


Exactement, on peut très bien prendre du muscle même en réduisant grandement la testostéronémie comme ça peut être le cas avec une "Androgen Deprivation Therapy" dans le cadre d'un traitement du cancer de la prostate, comme le montre cette étude:



Malgré un traitement qui a pour effet de réduire la testostéronémie (plus d'infos ici: ), les participants ont quand même pris de la masse et de la force. Comme il n'y a pas de groupe témoin, on ne peut pas comparer si la prise de masse serait plus rapide ou non avec plus de testostérone, mais le fait est qu'on peut tout à fait prendre du muscle sans testostérone :)
Harvester
 
Messages: 90
Inscription: 09/07 10h50
Réputation: 5

Testo biodisponible (RIA) trop faible ?

Messagepar Alban le 02/11 20h32

Harvester, je suis bien d'accord (et d'ailleurs, j'en ai parlé plus haut "sensibilité des muscles à la testostérone").

Mais il ne faui pas perdre de vue que les choses ne fonctionnent que dans l'ordre suivant : d'abord la santé, ensuite les muscles. Si on n'a pas la santé, ça va être difficile de faire du sport.

Et ensuite, pour préciser ma pensée : se dire "mon taux de tesotstérone est trop faible", sans que le diagnostique ne soit clairement posé, c'est comme dire "j'ai pas la génétique", c'est se donner des excuses. Et ça devient la porte ouverte à toutes les dérives.
Bon allez, un dernier calcul et on s'en va.
Avatar de l’utilisateur
Alban
 
Messages: 11332
Inscription: 17/05 12h43
Réputation: 332


Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Diététique, santé et longévité



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2020 SuperPhysique™