A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Huiles essentielles

Questions précises et discussions sur la diététique sportive

Huiles essentielles

Messagepar audiomaniac le 01/02 11h30

L'huile essentielle de romarin améliore les performances intellectuelles
L'huile essentielle de romarin améliorerait les performances intellectuelles.
Jacques Robert - Vendredi 02 Mars 2012
3 Réagissez

Envoyez

Imprimez

More Sharing ServicesPartagez |
Share on myspaceShare on googleShare on twitter

AugmenterRéduireTaille du texte
Mots-clés performances intellectuelles, romarin
Les dernières news
Le manque de sommeil diminue les perform...
Un chocolat chaud pour améliorer les per...
L'aromathérapie est une médecine non-conventionnelle bien que son classement puisse être sujet à débat. En effet, une étude montre ici que les vapeurs de l'huile essentielle de romarin (rosmarinus officinalis) peuvent améliorer les performances intellectuelles.

Un chercheur Anglais, Mark Moss, et son équipe ont voulu examiner l'impact de l'huile essentielle de romarin sur 20 personnes en bonne santé. Les sujets ont été enfermés dans une pièce qui diffusait des arômes de romarin pendant 4, 6, 8 ou 10 minutes puis ont effectué des calculs d'arithmétique. Aucun d'entre eux ne connaissait les véritables raisons de l'expérience.

Les chercheurs ont ensuite mesuré les taux sanguins de 1,8-cineole, un composé actif du romarin de la famille des terpènes et ont comparé les valeurs obtenues aux résultats du test d'arithmétique. Ils constatent alors que plus le taux de 1,8-cineole dans le sang est élevé, plus les performances intellectuelles sont bonnes en arithmétique, en ce qui concerne la vitesse de réaction et le nombre de bonnes réponses (précision).

Le 1,8-cineole peut passer dans le sang via les muqueuses nasales et les poumons puis pénétrer dans le cerveau en franchissant la barrière hémato-encéphalique qui protège le cerveau des substances extérieures car c'est une molécule de très petite taille. Des recherches préliminaires semblent montrer que le 1,8-cineole bloque une enzyme dans le cerveau impliquée dans la maladie d'Alzheimer et augmente le taux d'acétylcholine, un neurotransmetteur nécessaire aux processus cognitifs.


Référence : Mark Moss, Lorraine Oliver. Plasma 1,8-cineole correlates with cognitive performance following exposure to rosemary essential oil aroma Therapeutic Advances in Psychopharmacology 2045125312436573, first published on February 24, 2012.



L’huile essentielle de coriandre, un antibactérien intéressant


L’utilisation d’huile de coriandre dans les aliments pourrait prévenir la croissance bactérienne.
Emmanuelle Lami - Vendredi 26 Août 2011
0 Réagissez

Envoyez

Imprimez

More Sharing ServicesPartagez |
Share on myspaceShare on googleShare on twitter

AugmenterRéduireTaille du texte
Mots-clés bactéries
Les dernières news
Des bactéries intestinales pourraient no...
Une bactérie du poulet provoquerait les ...
Des bactéries qui font grossir
Soldes : des bonnes affaires et des bact...
Les chercheurs de l’Université de Beira Interior, au Portugal, viennent de mettre en évidence le potentiel antibactérien de l’huile essentielle de coriandre. Une découverte qui suggère l’utilisation de cette huile comme conservateur alimentaire.

Les auteurs ont cherché à évaluer l’effet antibactérien de l’huile essentielle de coriandre. Les résultats montrent que la présence d'une solution contenant seulement 1,6 % d’huile de coriandre bloque ou réduit la croissance de nombreuses souches bactériennes telles qu'Escherichia coli, Salmonella enterica, Bacillus cereus ou meticillin-resistant Staphylococcus aureus (MRSA).

Comment agit l’huile de coriandre ? Selon les scientifiques, elle endommagerait la membrane des cellules bactériennes, entrainant ainsi leur mort.

Référence:

F. Silva, S. Ferreira, J.A. Queiroz, F.C. Domingues; Coriander (Coriandrum sativum L.) essential oil: its antibacterial activity and mode of action evaluated by flow cytometry. Journal of Medical Microbiology, Published online ahead of print, doi: 10.1099/jmm.0.034157-0.





Le top 10 des huiles essentielles de l'hiver

Certaines huiles essentielles sont précieuses à l'approche de l'hiver pour prévenir et traiter rhume, grippe, bronchites et autres affections respiratoire.
LaNutrition.fr vous présente le top 10 des huiles essentielles de l'hiver.
Aline PÉRIAULT - Mardi 22 Juin 2010
0 Réagissez

Envoyez

Imprimez

More Sharing ServicesPartagez |
Share on myspaceShare on googleShare on twitter

AugmenterRéduireTaille du texte
Mots-clés aromathérapie, huiles essentielles
Les dernières news
Respirer brièvement des huiles essentiel...


Le thym (Thymus vulgaris)


Origine
Le thym est un sous-arbrisseau vivace et très aromatique des garrigues et maquis méditerranéens.

Principes actifs
Thymol, carvacrol, linalo, thuyanol, paracymène

Propriétés
L’huile essentielle de thym est anti-infectieuse, anti-virale et antiseptique, notamment au niveau pulmonaire d’où son utilité dans de nombreuses affections respiratoires. C’est également un très bon stimulant physique et immunitaire.



La cannelle de Chine (Cinnamomum cassia ou Cinnamomum aromaticum)


Origine
La cannelle est fournie par le cannelier

Principes actifs
Trans-cinnamaldéhyde, eugénol, linalol, acétate de cinnamyle, bêté-caryophyllène

Propriétés
Utilisée dans les états grippaux, angines, bronchites, otites. Elle combat la fatigue et stimule les défenses immunitaires. On lui attribue des propriétés aphrodisiaques et euphorisantes.



Le girofle (Syzygium aromaticum)


Origine
Le girofle est fourni par le giroflier, un arbre aux fleurs blanc rosé issu des îles Moluques

Principes actifs
Eugénol, acétyleugénol, acétate d’eugényl, bêta caryophyllène,

Propriétés
Le girofle est connue pour son action anti-infectieuse, calmante et même anesthésiante en cas de douleur dentaire mais son domaine d’activité est beaucoup plus étendu que cela : il agit dans tous les cas d’infections de la cavité buccale, du nez, des oreilles et des bronches. C’est également un tonique puissant en cas de fatigue générale.



L'eucalyptus (Eucalyptus globulus et Eucalyptus radiata)


Origine
Les eucalyptus sont des arbres ornementaux originaires d'Australie méridionale et de Tasmanie.

Principes actifs
Eucalyptol, alpha-pinène, aromadendrène, globulol, alpha-terpinéol

Propriétés
L’huile essentielle a une odeur fraîche et agréable. Elle est antiseptique des voies respiratoires au niveau broncho-pulmonaire, expectorante, décongestionnante et mucolytique.



La lavande (Lavandula augustifolia, Lavandula vera, Lavandula officinalis)


Origine
La lavande est un sous-arbrisseau vivace largement cultivé dans les régions méditérannéennes.

Principes actifs
Linalo, acétate de linalyle

Propriétés
L’huile essentielle de lavande possède un parfum intense et agréable. Elle est antiseptique, antispasmodique et sédative.



La menthe poivrée (Mentha piperita)


Origine
Plante aromatique aux feuilles sombres à odeur très caractéristique de menthol

Principes actifs
Menthol, menthone, acétate de menthyle, isomenthone, pulégone, pipéritone

Propriétés
Huile essentielle polyvalente, c’est un stimulant général. Par voie externe, elle est antalgique et anesthésiante.



Le pin Sylvestre (Pinus sylvestris)


Origine
Arbre originaire d'Asie qui pousse en montagne dans l'hémisphère nord.

Principe actif
Alpha et bêta-pinène, limonène, myrcène

Propriétés
C’est un antiseptique, un anti-inflammatoire et un anti-infectieux puissant des voies respiratoires mais aussi urinaires.



Le citron (Citrus limon)


Origine
Issu du citronnier, un arbuste aux branches épineuse cultivé autour de la Méditerranée;

Principes actifs
Limonène, bêta-pinène, gamma-terpinène, sabinène, géranial, néral, citronnellal, psoralène, bergaptène

Propriétés
C’est un bon antiseptique atmosphérique. Stimulant général, anti-infectieuse et anti-virale, il est très utile en cas d’infections répétées, notamment chez les enfants.



Le Ravintsara (Cinnamomum camphora)


Origine
Arbre poussant en altitude dans la région de Madagascar

Principes actifs
Limonènes, sabinènes, linalo, méthyl-eugénol

Propriétés
C’est une HE très polyvalente qui présente une tolérance exceptionnelle. Immunostimulante, antivirale, elle est particulièrement utile dans les affections ORL.



Le niaouli (Melaleuca quinquenervai et Melaluca viridiflora)


Origine
Les niaoulis sont des arbres à feuille persistantes originaires d'Australie et de Nouvelle-Calédonie.

Principes actifs
Cinéole, alpha-terpinéol, terminène-4-ol, viridiflorol, nérolidol

Propriétés
L’HE a une odeur forte. Elle a une action fluidifiante et décongestionnante aux niveaux nasal et bronchique.


Respirer brièvement des huiles essentielles est bon pour le cœur
Mais une exposition prolongée pourrait avoir des effets inverses
Sylviane Passard - Lundi 03 Décembre 2012
0 Réagissez

Envoyez

Imprimez

More Sharing ServicesPartagez |
Share on myspaceShare on googleShare on twitter

AugmenterRéduireTaille du texte
Mots-clés aromathérapie, huiles essentielles, pression sanguine, stress, stress oxydant
Les dernières news
Stress quotidiens : êtes-vous Téflon ou ...
Notre manière de gérer le stress est plu...
Le stress modifie directement nos gènes
La gestion du stress pourrait ralentir l...
Comment les stress psychologiques nous r...
Selon une étude de Taiwan parue dans l’European Journal of Preventive Cardiology, l’aromathérapie, dont on connaît les bénéfices sur la gestion du stress auraient un effet bénéfique sur le rythme cardiaque et la pression artérielle si l’on en respire pendant une heure. Au-delà, ces bénéfices disparaissent et les huiles essentielles pourraient même avoir des inconvénients.

Une centaine de jeunes hommes et femmes en bonne santé ont été exposés à trois occasions (une fois par semaine) pendant deux heures à des vapeurs d'huiles essentielles libérées par un appareil à ultrasons dans une petite pièce. A chaque visite les chercheurs ont mesuré la fréquence cardiaque au repos, la pression artérielle systolique (PAS) et la pression artérielle diastolique (PAD). Avant l’entrée de chaque participant une huile essentielle pure de bergamote a été vaporisée pendant 1 heure.

Les huiles essentielles sont constituées de centaines de produits chimiques aromatiques qui une fois diffusés donnent des composés organiques volatils (COV). Les niveaux de COV dans la pièce ont également été mesurés tout au long de la période d'étude.

Résultats : le niveau de COV de la pièce était significativement associé à une diminution de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque entre 15 et 60 minutes après le début de l'exposition.

Cependant, après une exposition de plus d’une heure - 75 à 120 minutes - les niveaux de COV étaient associés à un risque accru d’augmentation de la pression artérielle moyenne et de la fréquence cardiaque. Ainsi, écrivent les auteurs, «une exposition prolongée de plus d’une heure aux huiles essentielles peut être nocive pour la santé cardiovasculaire chez des sujets jeunes et en bonne santé. »

Les auteurs notent que l'aromathérapie est utilisée depuis longtemps pour soulager le stress et qu’elle est associée à des propriétés curatives. Même l'exposition à des vapeurs de bougies parfumées aux huile essentielles réduit l'anxiété dans des études.

Les auteurs expliquent cependant que les études épidémiologiques ont trouvé une association entre les COV et des effets cardio-respiratoires : l’asthme chez les coiffeurs, par exemple. Des études menées par cette même équipe à Taiwan ont déjà montré que l'exposition aux COV pendant plus d'une heure dans les salons de coiffure peut entraîner une augmentation des concentrations sériques de protéine C-réactive (un marqueur de l'inflammation) et des concentrations urinaires de 8-OHdG (un marqueur du stress oxydant). En savoir plus sur le stress oxydant.

La surexposition aux huiles essentielles, selon les chercheurs, pourrait donc nuire à la santé cardiovasculaire de sujets jeunes et en bonne santé.

Référence
Chuang K-J, Chen H-W, Liu I-J, et al. The effect of essential oil on heart rate and blood pressure among solus por aqua workers. Eur J Prevent Cardiol 2012; DOI: 10.1177/2047487312469474


Les huiles essentielles pour le mental
Des huiles essentielles qui relaxent, font dormir ou au contraire réveillent.
À vous de choisir, avec le concours précieux des scientifiques qui, depuis 20 ans, les étudient.
Aline PÉRIAULT - Dimanche 27 Juin 2010
0 Réagissez

Envoyez

Imprimez

More Sharing ServicesPartagez |
Share on myspaceShare on googleShare on twitter

AugmenterRéduireTaille du texte
Mots-clés huiles essentielles
Les dernières news
Respirer brièvement des huiles essentiel...


On commence à peine à entrevoir le pouvoir des huiles essentielles. Prenez le mental par exemple. Elles peuvent nous aider à combattre l’anxiété, trouver le sommeil, préserver la mémoire. C’est ce que nous disent un petit nombre d’études scientifiques prometteuses.



Les huiles essentielles
Ce sont des substances aromatiques et volatiles composées d’hydrocarbures - surtout des terpènes, et de molécules oxygénées. Elles sont obtenues par distillation à la vapeur d’eau d’une plante aromatique. Les huiles essentielles sont solubles dans l’huile et l’alcool mais pas dans l’eau.




Humeur et vigilance : lavande et romarin
40 adultes ont été exposés pendant trois minutes à des arômes de lavande ou de romarin. Les participants ont été invités à faire des calculs mathématiques simples, avant et après avoir senti les huiles essentielles. Dans le groupe « lavande », l’humeur s’est améliorée ; les participants se sont dits plus détendus. Ils ont effectué les calculs plus vite et avec moins d’erreurs qu’avant l’aromathérapie. Dans le groupe « romarin », la vigilance a augmenté, l’anxiété a diminué. Les calculs ont été effectués plus vite qu’avant l’aromathérapie mais les erreurs n’ont pas diminué. (1)



Stress et anxiété : vanille et lavande
Pour réduire le stress des patients qui doivent subir un examen médical anxiogène (IRM), des médecins de New York ont testé cinq arômes différents délivrés par un humidificateur d’air. C’est avec l’héliotropine, une substance qui restitue l’arôme de la vanille que les résultats ont été les plus convaincants : le niveau d’anxiété a baissé de 63 % par rapport à un groupe de patients qui n’avait respiré aucune senteur. (2)

La lavande a aussi été utilisée avec succès dans un hôpital britannique : 122 personnes qui devaient être admises dans un service de soins intensifs ont bénéficié soit d’un massage, soit d’une période de repos, soit enfin d’une séance d’aromathérapie avec de l’huile essentielle de lavande. C’est la lavande qui a permis de réduire le plus l’anxiété et d’améliorer l’humeur. (3)



Mémoire et Alzheimer : sauge et citron
Les huiles essentielles de sauge et de citron pourraient aider les malades d’Alzheimer à préserver la mémoire et soulager les troubles du comportement, selon des chercheurs britanniques. Les deux types d’huiles essentielles se sont révélés efficaces pour améliorer la mémorisation ; l’huile essentielle de citron semble améliorer l’humeur et réduire l’agitation.







Sommeil : lavande
Les études pharmacologiques et expérimentales indiquent que les principaux composés de l’huile essentielle de lavande ont des effets sédatifs. Une équipe de chercheurs britanniques a testé pendant deux semaines les effets d’un diffuseur d’huile essentielle de lavande sur le sommeil de quatre personnes âgées. Auparavant, les patients avaient été sevrés de leur traitement médicamenteux. Résultat : pendant la période de sevrage, le nombre d’heures de sommeil a diminué. Mais après l’introduction du diffuseur de lavande, la durée du sommeil a retrouvé le niveau procuré par les médicaments.



Libido : encore la lavande !
Des odeurs qui stimulent la libido : c’est la découverte du Dr Alan Hirsch (Smell and Taste Treatment and Research Foundation, Chicago, Illinois) au terme de plusieurs études sur des volontaires hommes et femmes. Hirsch a notamment mesuré le flux sanguin dans les organes génitaux de 31 hommes et 30 femmes âgés de 18 et 64 ans après leur avoir fait sentir des dizaines d’odeurs. Associée à d’autres senteurs, la lavande augmenterait le flux sanguin du pénis de 40 % en moyenne. La même association avec la lavande élève de 11 % en moyenne le flux sanguin au niveau du vagin. (4)


L’aromathérapie en pratique
Pour s’initier à l’aromathérapie, c’est simple : versez une goutte d’huile essentielle sur un morceau de coton et respirez. Ou diluez quelques gouttes dans de l’alcool ou du bain moussant avant de les disperser dans l’eau du bain. Ou utilisez un diffuseur. Ou encore appliquez sur votre peau une lotion à base d’huiles essentielles. Attention : les huiles essentielles ne doivent pas entrer en contact avec les muqueuses. Et il est préférable de les diluer (dans de l’huile d’amande douce par exemple) avant de les appliquer sur la peau. Vous devez prendre un avis médical si vous souffrez de maladie respiratoire, si vous êtes enceinte et si vous allaitez.



(1) Diego MA : Aromatherapy positively affects mood, EEG patterns of alertness and math computations. Int J Neurosci. 1998, 96(3-4):217-224.

(2) Redd WH : Fragrance administration to reduce anxiety during MR imaging. J Magn Reson Imaging. 1994; 4(4):623-626.

(3) Dunn C : Sensing an improvement: an experimental study to evaluate the use of aromatherapy, massage and periods of rest in an intensive care unit. J Adv Nurs. 1995, 21(1):34-40.

(4) Hirsch AR, and Kim JJ : The effects of odors on penile blood flow - a possible impotence treatment. Psychosomatic Medicine 57:57-96 (1995).



Qu'est-ce que l'aromathérapie ?
Les plantes recèlent de nombreux bienfaits pour notre santé. Des bienfaits qui passent aussi par les huiles essentielles.
Qu'est-ce que l'aromathérapie et que peut faire pour vous cette médecine millénaire ?
La réponse avec LaNutrition.fr.
Aline PÉRIAULT - Mardi 22 Juin 2010
0 Réagissez

Envoyez

Imprimez

More Sharing ServicesPartagez |
Share on myspaceShare on googleShare on twitter

AugmenterRéduireTaille du texte
Mots-clés aromathérapie, huiles essentielles
Les dernières news
Respirer brièvement des huiles essentiel...
L'aromathérapie remonte à l’Egypte et à la Perse antiques. Le terme aromathérapie signifie traitement des maladies par les arômes végétaux, c’est-à-dire les huiles essentielles.

Les huiles essentielles, comme leur nom ne l’indique pas, ne sont pas des corps gras mais des substances odorantes volatiles contenues dans les végétaux. On les trouve aussi bien dans les fleurs, les feuilles, les fruits que dans les écorces, les graines ou les racines. Elles sont généralement extraites par distillation à la vapeur excepté les essences d’agrumes, obtenues par expression (les zestes sont brisés mécaniquement, libérant les essences).

La quantité d’huile essentielle obtenue varie selon la plante, ce qui justifie parfois un prix très élevé. Ainsi, pour obtenir 1 kg d’huile essentielle, il faut 100 kg de lavande ou de genièvre, 500 kg de thym ou de camomille, ou encore 3 tonnes de violette !

Les huiles essentielles sont des produits complexes, contenant pour la plupart, plusieurs centaines de constituants (phénols, alcools, aldéhydes, esters, terpènes, cétones), la palme semblant revenir à l’huile essentielle de sauge, avec 300 molécules aromatiques actives répertoriées. De leur composition chimique découlent leurs propriétés thérapeutiques.



Les huiles essentielles à la place des antibiotiques
Les huiles essentielles sont d’une redoutable efficacité contre les bactéries mais aussi contre les virus et de ce fait, trouvent leur place dans le traitement de bon nombre d’affections courantes. Elles peuvent permettre de se passer des antibiotiques, mieux elles en ont souvent les avantages, sans les inconvénients.

La surconsommation et la prescription abusive ont engendré des phénomènes d’accoutumance et de résistance aux antibiotiques, toujours de plus en plus puissants et donc de plus en plus « perturbants » pour nos défenses naturelles. En effet, notre flore intestinale est largement impliquée dans notre immunité. Un antibiotique détruit sur son passage les bons germes, comme les mauvais. Conséquence : notre immunité est affaiblie et la situation s’aggrave avec les prises répétées.

Ces problèmes soulevés par l’abus des antibiotiques amènent de plus en plus de médecins à recommander l’usage des huiles essentielles.

Les huiles essentielles ne sont pas antibiotiques mais « eubiotiques » (qui favorisent la vie). En respectant la flore intestinale, elles n’engendrent aucune perturbation immunitaire.

Elles ne connaissent pas ou très peu de germes résistants. En effet, la complexité chimique d’une huile essentielle, complexité d’ailleurs accrue par l’usage simultané de plusieurs huiles, complique énormément la tâche aux bactéries qui peuvent difficilement développer une résistance.

Elles traitent également « le terrain ». Bronchites à répétition, otites ou angines etc… traduisent un déséquilibre de l’organisme. En personnalisant le choix des huiles essentielles, on ajuste le traitement à l’individu et non seulement on guérit mais on favorise l’auto-guérison, en rétablissant une situation physiologique saine.
audiomaniac
 
Messages: 1187
Inscription: 10/10 12h02
Réputation: 22


Huiles essentielles

Messagepar audiomaniac le 01/02 11h31

Que penses tu des huiles essentielles Julien ?
audiomaniac
 
Messages: 1187
Inscription: 10/10 12h02
Réputation: 22

Huiles essentielles

Messagepar Julien V. le 01/02 17h58

A quel sujet ?
Avatar de l’utilisateur
Julien V.
 
Messages: 7171
Inscription: 18/09 13h17
Réputation: 179

Huiles essentielles

Messagepar audiomaniac le 01/02 18h19

Santé et preventions des maladies.
audiomaniac
 
Messages: 1187
Inscription: 10/10 12h02
Réputation: 22

Huiles essentielles

Messagepar Julien V. le 01/02 18h34

Prévention non mais les substances actives végétales sont comme des médicaments naturels, peu importe l'origine (huile, feuilles, etc.).
Avatar de l’utilisateur
Julien V.
 
Messages: 7171
Inscription: 18/09 13h17
Réputation: 179

Huiles essentielles

Messagepar audiomaniac le 01/02 19h33

Je suis un néophyte, et je suis pas sur de comprendre ta réponse.

Par exemple si je prends de l echinacée pour me soigner c est le même principe ?

Les etudes qui montrent que ca tue les bacteries c est faux ?
audiomaniac
 
Messages: 1187
Inscription: 10/10 12h02
Réputation: 22

Huiles essentielles

Messagepar Julien V. le 02/02 02h28

Je n'ai pas compris la question. Ce que je veux dire c'est que médicament ou plante il s'agit de molécules et toute molécule, d'où qu'elle vienne, peut avoir un effet dans l'organisme. Beaucoup de médicaments sont d'ailleurs tirés des plantes (exemple célèbre de la quinine). Donc oui il y a des plantes qui peuvent être utilisées pour soigner des maladies même si ce n'est pas très à la mode mais il y a aussi des plantes inefficaces ou avec des effets secondaires graves. Exactement comme les médicaments.
Avatar de l’utilisateur
Julien V.
 
Messages: 7171
Inscription: 18/09 13h17
Réputation: 179

Huiles essentielles

Messagepar audiomaniac le 04/02 17h00

OK merci.

Car les vendeurs (pharmacie ou autre) vendent ce produit de maniere tres banale, encourage leurs utilisations pour les maladies, les asthmatiques, les allergiques ...

par exemple le produit puressentiel avec 41 huiles essentielles j'en vois partout.

Pourquoi les médecins en mettent dans leurs salle d'attente ?

Et puis le mot "essentielles" est plutôt trompeur finalement car ce n'est pas essentiel en fait ?
audiomaniac
 
Messages: 1187
Inscription: 10/10 12h02
Réputation: 22

Huiles essentielles

Messagepar Julien V. le 04/02 19h17

Le mot "essentielle" ici vient d' "essence", c'est-à-dire les substances volatiles et odorantes des végétaux.
Avatar de l’utilisateur
Julien V.
 
Messages: 7171
Inscription: 18/09 13h17
Réputation: 179


Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Diététique, santé et longévité



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2020 SuperPhysique™