A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Questions précises et discussions sur l'entraînement de musculation

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar emk le 01/03 23h40

Bonsoir tous le monde.

Cette question concerne particulièrement les personnes expérimentés (disons + de 3 ans d'entrainements) car je voudrais une réponse basé uniquement sur leur expérience, çàd leur façon de faire :

Atteins un certain stade (progression trop lente, stagnation parfois ...), est ce que vous considérez que la nourriture (augmentation des quantités de glucides) est l'unique paramètre (ou presque) sur lequel il faut jouer pour débloquer la situation ?

(si tel est le cas, j'en conclus que de votre point de vue la progression passe quasi exclusivement par la bouffe, et donc quelques soit les méthodes/technique d'entrainements utilisé, cela n'a que très peu d'influence dans le but visé, à savoir la progression.
Etes vous d'accord avec cette affirmation ?)

N.B :
Je tiens à dire que j'ai lu, et relu le livre J.Venesson, de ce faite je connais dans les grandes lignes les effets sur les performances lorsque l'on ingurgite beaucoup de glucides, mais je précise que ma question a simplement pour but d'avoir votre réponse basé uniquement sur votre propre expérience, votre façon de faire.

Par exemple, dans ma salle, j'en connais un qui se base quasiment que sur cela pour progresser, à savoir le paramètre "nourriture".
Ca me fait penser aussi à la façon de faire de Yann Scoazec / Eric Evrard qui font tjrs des prises de masse chaques années c'est à se demander si finalement, l'autre paramètre "méthode d'entrainement" ne joue finalement que tres peu dans la progression (je veux dire par là, est ce qu'on se prend pas un peu trop la tête avec les X méthodes d'entrainements existantes, limite ne faudrait il par y aller un peu plus à l'instinct et être moins méthodique, du moins lorsque l'on bouffe bien correctement ?)

Tous ça pour dire que sa fait plusieurs mois que mes performance augmente que très peu (ou pas du tous), mon pdc aussi (71kg pour 1m76), et j'en suis arrivé à une hypothèse que peut etre je me prenais pas un peu trop la tete à tester diverses méthodes d'entrainement, et que finalement c'est surtout la bouffe qui joue les premier rôle dans tous ça ...

Bref, à vos clavier, je ramasse les copies dans 2h :o
emk
 
Messages: 784
Inscription: 08/02 16h52
Réputation: -41


Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar steven's le 02/03 01h51

en gros tu veu savoir si s'entrainer sans réfléchir ,(pas de cycle pas de planification charge rep) ect
en aillant par contre une diète carré de pdm, les charge vont monter toutes seul sans stratégie?
il ne faut pas penser à l'objectif à atteindre,il faut seulement penser à avancer. c'est ainsi, à force d'avancer, qu'on atteind ou qu'on double ses objectifs sans meme sans apercevoir
Avatar de l’utilisateur
steven's
 
Messages: 297
Inscription: 01/07 16h59
Réputation: 0

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar emk le 02/03 02h32

Non steven's ça je le sais que ça fait monter les perfs,
ce que je veux savoir c'est :

Est ce que vous considérez la bouffe comme le principale paramètre sur lequel agir pour progresser (je voudrais une réponse qui soit en lien avec votre expérience, vos constations perso) ?

(par exemple, moi j'ai l'impression qu'il n y a aucune methode d'entrainement qui marche vraiment chez moi, sauf si je monte les quantités de féculents, donc ma conclusion part de ce constat : quelques soit la methode d'entrainement ce qui compte c'est la bouffe en faite :idiot: )
emk
 
Messages: 784
Inscription: 08/02 16h52
Réputation: -41

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar Elsabre le 02/03 02h58

Ça dépend ce que tu entends par progresser, si tu parle de la force on sais que ce n'est pas qu'une question de muscle mais aussi d’éducation et d'entrainement du système nerveux.

Dans les sports à catégories de poids certains compétiteurs gagnent de la force chaque année sans nécessairement monter en catégorie, donc sans prendre du poids, donc ce n'est pas le facteur "nutrition" qui joue uniquement (même si cela à bien sur une grande importance), la méthode d'entrainement est par contre primordiale (cycle, planification, programmation...).

En ce qui concerne la prise de muscle par contre la nutrition est à mon avis le facteur essentiel et la manière de s’entraîner un facteur secondaire.

Si tu es en léger excédent calorique, avec des aliments de qualité, consommés au bon moment, et que tu t’entraîne dur, il n'y a pas de raison que tu ne construise pas de viande, quelque soit la méthode d'entrainement choisie.
Chaîne YouTube

"Move because you can. If you won't, probably you won't be able to. Use it or lose it." Ido Portal
Avatar de l’utilisateur
Elsabre
 
Messages: 4548
Inscription: 24/09 17h07
Réputation: 529

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar enzohulk le 02/03 08h08

elsabre a toi tout dit +1000 tu ne peu avoir de grosse progression sans 1 ou l'autre
Avatar de l’utilisateur
enzohulk
 
Messages: 2103
Inscription: 22/10 10h31
Réputation: 116

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar emk le 02/03 11h09

En effet, je pense que Elsabre a bien résumé :cool:
emk
 
Messages: 784
Inscription: 08/02 16h52
Réputation: -41

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar steven's le 02/03 12h58

+ 1

je pense qu'un débutant avec un léger excédent calorique, avec des aliments de qualité, consommés au bon moment (comme dit elsabre) , lui il peu pousser sans ce poser de question ,sans méthode avec juste un plan de basse .

par contre arrive un moment ou là progression deviens dure dure, donc la planification obligatoire.
sinon on reste coincé dans un cercle vicieux ,stagnation -régression-retour à zero -progression -stagnation ect

question intéressante pour un podcast
:)
il ne faut pas penser à l'objectif à atteindre,il faut seulement penser à avancer. c'est ainsi, à force d'avancer, qu'on atteind ou qu'on double ses objectifs sans meme sans apercevoir
Avatar de l’utilisateur
steven's
 
Messages: 297
Inscription: 01/07 16h59
Réputation: 0

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar emk le 02/03 16h22

par contre arrive un moment ou là progression deviens dure dure, donc la planification obligatoire.
sinon on reste coincé dans un cercle vicieux ,stagnation -régression-retour à zero -progression -stagnation ect

question intéressante pour un podcast


justement non, quant il arrive ce moment, à moins de faire du powerlifting (et donc de s'entrainer uniquement pour la force mais ce n'est pas mon cas, moi la force pur je m'en branle, mes perfs sont juste des marqueurs de progression), le paramètre essentiel reste la bouffe, t'a beau etre méthodologique, il faut bouffer plus, pour faire monter les perf tout en prenant du muscle, c'est la ou je voulais en venir.
emk
 
Messages: 784
Inscription: 08/02 16h52
Réputation: -41

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar steven's le 03/03 12h52

je suis d'accord ,manger joue un role primordial.

pour l'entrainement ,faut aimer s'entrainer ,donc pour moi planifier des objectifs à court moyen et long termes ca me motive , au feeling j'ai pas de motivation parceque je me dit "pourquoi je viens aujourd huit ?" " dans quel sens je vais, est ce que je suis sur le bon chemin?"

aprés chacun trouve midi à ca porte, et ce fera ca propre expèrience ;)
il ne faut pas penser à l'objectif à atteindre,il faut seulement penser à avancer. c'est ainsi, à force d'avancer, qu'on atteind ou qu'on double ses objectifs sans meme sans apercevoir
Avatar de l’utilisateur
steven's
 
Messages: 297
Inscription: 01/07 16h59
Réputation: 0

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar steven's le 03/03 13h13

emk a écrit:
par contre arrive un moment ou là progression deviens dure dure, donc la planification obligatoire.
sinon on reste coincé dans un cercle vicieux ,stagnation -régression-retour à zero -progression -stagnation ect

question intéressante pour un podcast


justement non, quant il arrive ce moment, à moins de faire du powerlifting (et donc de s'entrainer uniquement pour la force mais ce n'est pas mon cas, moi la force pur je m'en branle, mes perfs sont juste des marqueurs de progression), le paramètre essentiel reste la bouffe, t'a beau etre méthodologique, il faut bouffer plus, pour faire monter les perf tout en prenant du muscle, c'est la ou je voulais en venir.


je peu te garantir que quand tu stagne bouffer comme un porc ne va pas forcement débloquer la situation sinon on serait tous des monstres et rudy au chommage :cool: .
si tu grille ton circuit nerveux sur un mouvement,ta beau réaugmenter ta diète ca bougera pas.
enfin si ,tu fais du gras c'est tout. c'est pour ca que rudy conseil de cycler ces exos ,pour etre certain du pourquoi du comment.

quand tu bose au feeling et que quelque chose à bien marcher ,comment on fait pour savoir ce qui à marcher ? pour savoir ce qui à marche sur soi,il faut pouvoir regarder sur le passer ;donc planifier.

(du coup j'ai donner mon avis :idiot: )
il ne faut pas penser à l'objectif à atteindre,il faut seulement penser à avancer. c'est ainsi, à force d'avancer, qu'on atteind ou qu'on double ses objectifs sans meme sans apercevoir
Avatar de l’utilisateur
steven's
 
Messages: 297
Inscription: 01/07 16h59
Réputation: 0

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar emk le 03/03 21h33

(du coup c'est ce que je voulais aussi entendre comme type de reponse : un avis basé sur sa propre expérience.
merci c'est la ou je voulais amener la conversation ;) )
emk
 
Messages: 784
Inscription: 08/02 16h52
Réputation: -41

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar SuperBrother le 03/03 21h36

J'ai toujours progressé en force et en muscle en mangeant beaucoup.
Je pense que c'est difficile de faire autrement.


Après, Julien V. explique bien dans son livre comment prendre de la force sans grossir.
Avatar de l’utilisateur
SuperBrother
 
Messages: 1090
Inscription: 29/03 18h55
Réputation: 52

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar steven's le 06/03 01h39

pour le muscle, bouffe obligatoire.

pour la force pure,j'en sait strictement rien donc je dit rien :idiot: .


le pire c'est que j'en vois à la salle avec des physiques de gladiator et qui s'entraine nimporte comment,aucune logique.

malheureusement ils ne viennent pas partagé leurs expèrience ,et sont généralement pas trés sociable envers les crevettes musclé :confused: :lol:
il ne faut pas penser à l'objectif à atteindre,il faut seulement penser à avancer. c'est ainsi, à force d'avancer, qu'on atteind ou qu'on double ses objectifs sans meme sans apercevoir
Avatar de l’utilisateur
steven's
 
Messages: 297
Inscription: 01/07 16h59
Réputation: 0

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar Kratos le 06/03 07h24

A mon avis ils n'ont rien à partager. Parceque les "gladiator" comme tu les appelles ont commencé à se charger depuis de nombreuses années. Et un entrainement "chargé" n'a absolument rien de commun avec celui d'un naturel.

Il n'y a rien de miraculeux en musculation / force. Beaucoup de choses précieuses ont été écrites supra : l'alimentation, le système nerveux, la planification.
Ca fait +30 ans que je m'entraine. A 15 ans, je pensais que les gars comme Arnold, Gaudry, Benfatto étaient naturellement musclés et secs toute l'année. Alors je copiais bêtement pensant que la bonne viande sèche allait s'accrocher sur mes os comme par miracle.
Grave erreur.
1 - parceque le système hormonal a besoin de gras pour bien fonctionner (rôle du cholestérol par exemple)
2 - parceque la graisse protège les articulations
3 - parceque le mental a besoin d'être boosté par une alimentation de qualité et assez abondante (lié au point 1)
4 - parceque qu'il faut des réserves pour conduire ses cycles d'entrainement (c'est bien de faire une séance, c'est encore mieux d'avoir bien récupéré pour la suivante)

Donc les médias, en power comme en body, je regarde ça comme un spectacle. Rien de plus.

Après nous sommes tous différents. Certains ont de telles capacités nerveuses que même avec un physique de chat affamé, ils parviennent à progresser sous les barres.
Mais à mon avis, trop sec, et les articulations dérouillent très vite.

Donc s'acharner sur la bouffe comme un goret, non. Car à plus ou moins long terme ça provoque des maux et il est important de maintenir un minimum de condition sur le plan cardio. Mais vouloir faire monter ses performances avec 1500 cal / jour, aucune chance !

J'en suis arrivé aux bases suivantes :
- une planification (cycles / progression / semaine de récup)
- des entrainements courts
- une base de 4 exos : deadlift, squat, military press, bench/floor press
- des temps de récup de 3' à 5' entre les sets de travail
- ne surtout pas négliger les graisses (beurre, huiles colza, pépins de courge, noix, olive)
- pas de suralimentation protéique
- beaucoup d'eau
- du cardio en extérieur le week end
- bien dormir

A partir de 40/45 ans, il faut faire attention car le corps récupère beaucoup moins vite corrélativement à une diminution du métabolisme.
"Specialization is for insects"
Avatar de l’utilisateur
Kratos
 
Messages: 51
Inscription: 17/04 06h43
Réputation: 15

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar skydark le 06/03 10h47

Je ne connais pas Kratos (enchanté :idiot: ) mais je suis quasiment 100% d'accord avec lui, un post de qualitay (moi je ne fais pas de cardio le week end dû au beau temps parisien et à la joie de courir entre les voitures :idiot: ).

Je m'entraîne depuis 5 ans et du à une de mes activités professionnelles, je ne peux faire de prise de masse avec prise de gras trop important. Cependant, je ne suis pas à 1500kcal/j je mange des lipides 1,5g/kg, 2,5g/kg de prot et je suis un peu limité en glucides. J'arrive à progresser quasiment à chaque séance. Je ne prévoit pas de semaine de récup', c'est généralement elle qui s'impose à moi lol.

Il est certain que mes perfs seraient meilleures si je mangeais plus de glucides. C'est un tout.
Avatar de l’utilisateur
skydark
 
Messages: 3067
Inscription: 22/09 10h02
Réputation: 146

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar Adirien le 06/03 10h54

Kratos a écrit:A mon avis ils n'ont rien à partager. Parceque les "gladiator" comme tu les appelles ont commencé à se charger depuis de nombreuses années. Et un entrainement "chargé" n'a absolument rien de commun avec celui d'un naturel.

Il n'y a rien de miraculeux en musculation / force. Beaucoup de choses précieuses ont été écrites supra : l'alimentation, le système nerveux, la planification.
Ca fait +30 ans que je m'entraine. A 15 ans, je pensais que les gars comme Arnold, Gaudry, Benfatto étaient naturellement musclés et secs toute l'année. Alors je copiais bêtement pensant que la bonne viande sèche allait s'accrocher sur mes os comme par miracle.
Grave erreur.
1 - parceque le système hormonal a besoin de gras pour bien fonctionner (rôle du cholestérol par exemple)
2 - parceque la graisse protège les articulations
3 - parceque le mental a besoin d'être boosté par une alimentation de qualité et assez abondante (lié au point 1)
4 - parceque qu'il faut des réserves pour conduire ses cycles d'entrainement (c'est bien de faire une séance, c'est encore mieux d'avoir bien récupéré pour la suivante)

Donc les médias, en power comme en body, je regarde ça comme un spectacle. Rien de plus.

Après nous sommes tous différents. Certains ont de telles capacités nerveuses que même avec un physique de chat affamé, ils parviennent à progresser sous les barres.
Mais à mon avis, trop sec, et les articulations dérouillent très vite.

Donc s'acharner sur la bouffe comme un goret, non. Car à plus ou moins long terme ça provoque des maux et il est important de maintenir un minimum de condition sur le plan cardio. Mais vouloir faire monter ses performances avec 1500 cal / jour, aucune chance !

J'en suis arrivé aux bases suivantes :
- une planification (cycles / progression / semaine de récup)
- des entrainements courts
- une base de 4 exos : deadlift, squat, military press, bench/floor press
- des temps de récup de 3' à 5' entre les sets de travail
- ne surtout pas négliger les graisses (beurre, huiles colza, pépins de courge, noix, olive)
- pas de suralimentation protéique
- beaucoup d'eau
- du cardio en extérieur le week end
- bien dormir

A partir de 40/45 ans, il faut faire attention car le corps récupère beaucoup moins vite corrélativement à une diminution du métabolisme.


+1, super comm'
Avatar de l’utilisateur
Adirien
 
Messages: 1901
Inscription: 13/02 18h53
Réputation: 85

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar tigrou le 06/03 20h34

En ce qui me concerne ( 3 ans de musculation ), les glucides en excès ont eu l'effet suivant : prise de masse et de corpulence :) associée à la formation de graisse au niveau abdominal :cry: . On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.
Depuis quelques mois j'ai changé de méthode d'ingestion des glucides en les prennant autour de l'entrainement là où mon corps en a besoin. Résultats : performances toujours en progression, excédent de graisse en cours de disparition, aucune perte de masse musculaire, et surtout l'agréable surprise de paraître plus massif ( c'est ce qu'on me dit ) malgrè la perte de pdc. Bref enfin du nouveau !!!
Niveau entrainement je n'ai pas fait de changement notable.
Donc OUI la diète me semble primordiale par rapport à la routine d'entrainement.
Sans maitrise la puissance n'est rien.
Avatar de l’utilisateur
tigrou
 
Messages: 334
Inscription: 06/11 10h15
Réputation: 5

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar Rémi69 le 07/03 13h12

Salut à tous!
Enfin quelqu'un d'un "certain âge" (mais quel âge d'ailleurs?!) qui s'exprime (et très bien ;) ) sur ce site!
Kratos, voudrais-tu intervenir sur mon post "faut-il laisser une place aux quadras et quinquas", ça intérresserait du monde de connaître ton cursus culturiste, et avec quelques photos aussi :)
Suivez-moi sur mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rémi69
 
Messages: 204
Inscription: 24/02 05h21
Réputation: 0

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar Kratos le 09/03 12h15

Salut,

Ouai la roue tourne vite : 47 ans.
Pour les photos, c'est non. J'ai encore une activité professionnelle qui implique certaines obligations de réserve. Et je ne retrouverai ma "liberté" que dans une 20 taine d'années au train ou vont les choses.
Pour les comm, pas de souci. C'est toujours bien d'échanger sur le sujet car on n'en sait jamais assez. Et lorsque je constate l'état déplorable de l'enseignement sportif dans ce pays et le peu d'appui des médecins pour aider à s'adapter au vieillissement, je me dis que rien ne vaut l'expérience des "cheveux blancs".
Rémi69, ok je passerai voir ton post à l'occasion.

Soyez fort ! Soyez heureux !

(complètement hors sujet mais il dit des trucs qui ont du sens)

"Specialization is for insects"
Avatar de l’utilisateur
Kratos
 
Messages: 51
Inscription: 17/04 06h43
Réputation: 15

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar hadesjack le 15/03 12h23

Bonjour,

je penses que ma question rejoins un peu ce post donc je la tante ici.

Sur le long terme peut t'on toujours progresser en force et prise de muscle en mangeant de manière tout a fait commune a monsieur tout le monde?

en gros sans diète particulière en tablant sur un % matière grasse de 15%.

je sais que surveiller rigoureusement ce qu'on mange va aider a aller plus vite mais peut on continuer a monter encore et encore avec des repas classique de tout les jours en tablant sur 15% de matière grasse?

Merci.
hadesjack
 
Messages: 590
Inscription: 24/02 13h40
Réputation: 5

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar Jeremy B. le 15/03 13h20

Selon les dires de Rudy, non. Ça semble cohérent avec la diminution de la progression au fil des années de pratique, moins on progresse à l'entraînement, plus il faut se remettre en question sur les éléments annexes : la récupération, qui est de concert avec la nutrition. Si tu manges comme monsieur tout le monde, tout maigre et faible, tu resteras comme monsieur tout le monde a fortiori.
Avatar de l’utilisateur
Jeremy B.
 
Messages: 3156
Inscription: 03/08 09h22
Réputation: 217

Faire monter les performances sans s'acharner sur la bouffe

Messagepar hadesjack le 15/03 14h08

Merci pour ce retour.

Je suis plus dans le cas un peu en obésité. par pour autant que ce sois pizza et mc do a volonté mais un peu riche/quantité.
hadesjack
 
Messages: 590
Inscription: 24/02 13h40
Réputation: 5


Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Entraînement Musculation



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2020 SuperPhysique™