A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Regime cetogene, rebond glucidique et perfs.

Questions précises et discussions sur la diététique sportive

Regime cetogene, rebond glucidique et perfs.

Messagepar sanctuary le 09/06 12h04

Bonjour.

J'ai des epreuves de courses qui se profilent d'ici une dizaine de jour, et etant en regime cetogene (j'essaye de bruler au max histoire d'etre plus leger) je me demandais si il etait pas plus avisé d'effectuer un rebond glucidique avant l'epreuve.
Je suis pas sur qu'etre en cetose soit optimal, mais en meme temps, juste apres le rebond on se tape du poids supplementaire non (au moins le temps du transit?) - meme si contrecarré par l'apport d'énergie des glucides?
C'est un peu casse tête pour moi cette question. Surtout, si c'est le cas, de savoir combien de temps avant ca serait bon a prendre. A savoir que ca sera pas du training et que je compte m'arracher violemment.

Merci
sanctuary
 
Messages: 5
Inscription: 06/05 23h11
Réputation: 0


Regime cetogene, rebond glucidique et perfs.

Messagepar Alban le 09/06 12h11

Salut,

Oui, bien sur, un rebond glucidique et être hors de cétose s'impose pour une course à pieds. Enfin, si tu cherches la performance ;)
Déplétion des stocks de glycogène, et surcompensation grâce au rebond.

Regarde du côté du régime scandinave, c'est fait pour ça.
Bon allez, un dernier calcul et on s'en va.
Avatar de l’utilisateur
Alban
 
Messages: 11328
Inscription: 17/05 12h43
Réputation: 332

Regime cetogene, rebond glucidique et perfs.

Messagepar matclems le 09/06 12h53

Le RDS (régime scandinave) a depuis longtemps été prouvé comme inutile, et une simple augmentation des portions de glucides les jours précédent par exemple un marathon suffisent à augmenter les stocks de glycogènes musculaires avec les mêmes effets.

Si tu suis un régime cétogène ça ne changera donc pas grand chose, il faut de toute façon que tu augmentes ta consommation de glucides les jours précédents. La dose dépendra de la durée de ta course. Pour un marathon c'est depuis J-4. Et ce n'est pas qu'au repas juste avant la course qu'il faut en consommer (celui-ci n'est pas très important), c'est au minimum le jour précédent, le temps que ceux-ci soient assimilés par l'organisme et stockés dans les muscles.

Bien entendu si tu augmentes tes glucides de façon importante, diminue lipides et protéines pour rester à ta maintenance. L'éventuel léger surplus de poids ne te pénalisera pas. Au contraire si tu as l'habitude de t'entraîner en cétose, tu vas voler :) En course on cherche à être performant, et la performance passe par l'énergie fournie par le glycogène.

Je suis marathonien et ne consomme pas énormément de glucides au quotidien, et sur mes marathons après la recharge depuis J-4 avec une proportion de plus de 75% de glucides sur mon total journalier, ça avance (presque) tout seul... Et je ne prends pas de poids sur ces 4 jours...
Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 2824
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 188

Regime cetogene, rebond glucidique et perfs.

Messagepar Alban le 09/06 13h21

matclems a écrit:Le RDS (régime scandinave) a depuis longtemps été prouvé comme inutile, et une simple augmentation des portions de glucides les jours précédent par exemple un marathon suffisent à augmenter les stocks de glycogènes musculaires avec les mêmes effets.

Le pire c'es que je l'avais lu...
note à moi même : ne pas poster quand on a dormi 2 heures la nuit précédente.
Bon allez, un dernier calcul et on s'en va.
Avatar de l’utilisateur
Alban
 
Messages: 11328
Inscription: 17/05 12h43
Réputation: 332

Regime cetogene, rebond glucidique et perfs.

Messagepar matclems le 09/06 13h51

Cela dit il est encore beaucoup pratiqué...que ça soit à très haut niveau ou chez les amateurs.

Effet placebo, mise en condition / casser la routine dès le début de semaine... Et si ça a bien fonctionné une fois, pourquoi changer les habitudes.

Je le pratique personnellement, dans une version "soft". Comme je sais que je vais beaucoup consommer de riz/patate douce/sarrasin en fin de semaine, je n'en consomme pas du lundi au mercredi. Cela permet de varier un peu les menus. Je me permet quelques fruits et ne fais pas trop attention à la teneur en glucides des légumes. Sur la journée je sais que je serai quand même toujours en dessous de 100g de glucides. Du jeudi au samedi c'est plutôt >500g.

Pour l'amateur qui ne s'inquiète pas trop de sa nutrition et des macros au quotidien, c'est une pratique risquée, car ça revient souvent à modifier complètement les habitudes alimentaires et fini en indigestion... que ça soit durant la phase "hypo" (combinaison d'aliments/repas inhabituelle), ou durant la phase "hyper" (gavage sans limite de pâtes et compagnie, sans jamais peser les quantités...)
Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 2824
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 188

Regime cetogene, rebond glucidique et perfs.

Messagepar sanctuary le 09/06 14h35

Ok alors, merci pour les réponses. Du coup je vais me mettre la veille et l'avant veille a me remettre a manger des pates et du pain. Pour les quantités je vais probablement pas me gaver non plus, mais bon. :)
sanctuary
 
Messages: 5
Inscription: 06/05 23h11
Réputation: 0

Regime cetogene, rebond glucidique et perfs.

Messagepar matclems le 09/06 20h12

Tu peux privilégier tout de même des meilleures sources de glucides: avoine, sarrasin, patate douce, riz basmati... le pain c'est pas top top.
Avatar de l’utilisateur
matclems
 
Messages: 2824
Inscription: 14/01 15h48
Réputation: 188


Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Diététique, santé et longévité



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Hummous et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2020 SuperPhysique™