A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Questions précises et discussions sur l'entraînement de musculation

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Robby1 le 29/02 14h05

Pourquoi le sdt LOURD n’est-il pas obligatoire dans un but de renforcement des muscles profonds lombaires voire néfaste à long terme pour certains, à court terme pour d’autres, jamais pour une poignées de « privilégiés » ?

Ce qui suit est volontairement simplifié à l’extrême, on prendra pour l’explication l’exemple d’une articulation intervertébrale lombo-lombaire.
1/Mettez-vous debout, contractez les grands fessiers en statique, relâchez tous les muscles du tronc, vous êtes maintenant « enroulés » vers l’avant, vos fesses n’ont pas bougé, mais quelque chose vous empêche de vous enrouler plus…
Ce quelque chose c’est le ligament inter-épineux, dont la fonction est de limiter la flexion antérieure du rachis (pour les anatomistes, je répète que c’est simplifié, il y a d’autres ligaments et on parle tjs d’une articulation lombo-lombaire).
Bravo, vous venez de tester votre flexion lombaire maximale (en moyenne 45° quand on répartit la flexion sur l’ensemble de l’étage lombaire).
Gardez cette position et imaginez ce qui se passe dans la petite articulation, que nous appellerons par exemple Fred :D : la partie antérieure du disque est écrasée, la substance discale ne demande qu’à venir copuler avec le ligament longitudinal postérieur (=hernie discale postérieure plus ou moins décelable sur une radio thoracique face et profil, que nous appellerons par exemple Jean), le ligament interépineux retient votre corps et est soumis à une importante traction).
Maintenant , redressez-vous et allez jusqu’à vous cambrer au maximum, toujours en contractant les grands fessiers: bravo, vous venez d’utiliser la fonction motrice des érecteurs du rachis sur son amplitude totale, leur fonction première est le maintien de cette érection rachidienne .(cf homo erectus)

Jusque là, tout va bien, votre rachis est fait pour ça, sauf pathologie.

Résumé: en flexion uniquement lombaire, le facteur limitant est ligamentaire, les muscles parallèles aux ligaments et ayant la même fonction « freinatrice » ne peuvent être étirés puisque les ligaments provoquent une « butée ».

2/ Tout le monde est d’accord : travailler un muscle en dynamique concentrique consiste à utiliser la contraction pour rapprocher les insertions de ce muscle.Donc pour « travailler » les érecteurs du rachis, il faut donc rapprocher les apophyses épineuses puis les éloigner, rapprocher, etc…Cela correspond au niveau de Fred, notre petite articulation, à une extension (on se cambre) maxi suivie d’une flexion maxi (on se voûte) , donc compression postérieure du disque suivie d’une compression antérieure.
Pas de souci jusqu’ici, à un poids de corps raisonnable vis-à-vis de la constitution génétique, le rachis prend en charge les contraintes, tant qu’elles ne sont pas maintenues trop longtemps et qu’elles permettent donc les échanges avec le corps vertébral, par exemple une position assise avec les cuisses horizontales , penché en avant (lombalgie de l’employé de bureau par exemple) maintenue longtemps est douloureuse après plusieurs années (voire moins pour les douleurs musculaires qui sont réversibles).

3/ Venons-en au Soulevé de Terre, dans une approche « renforcement des lombaires » (expression assez imprécise mais souvent utilisée…)
Comment renforcer les muscles lombaires (c’est aussi très imprécis, il y a une véritable toile d’araignée musculaire qui a une fonction d’érection et surtout de stabilisation rachidienne à ce niveau mais bon simplifions…)

3.1/En dynamique ?
On rapproche donc les insertions en partant de la flexion antérieure , la position de départ est donc un « arrondissement du dos » de manière à éloigner les insertions sur les apophyses épineuses, cela signifie que si on veut un travail en dynamique au sdt, on doit arrondir le dos pour prendre la barre.
Que se passe-t-il alors ? On est alors en flexion lombaire, avec la situation discale exposée en 1, on va maintenant ajouter 100 kg sur la barre, le disque est donc explosé sur sa partie antérieure, les ligaments interépineux étirés à la limite de la rupture ; on se redresse : les corps vertébraux se comportent comme des rouleaux compresseurs sur les disques.

Bien sûr, vous allez dire, mais on ne doit pas arrondir le dos au sdt , qu’est-ce qu’il raconte encore comme connerie le Robby ???!!!....
Alors, je vous le demande : comment être sûr et certain de ne pas « arrondir » le dos ? Avec un capteur de pression intradiscal ? Même une technique « irréprochable » (pour le pratiquant) met-elle à l’abri d’une erreur de placement et d’une blessure irréversible, considérant l’importance des contraintes, la vulnérabilité relative du disque et les faibles possibilités de réparation de ce dernier .

Bon, on va dire que la technique est parfaite, c'est-à-dire qu’on a un placement et un contrôle lombaire permanent.

3.2/Mais alors, si on n’ « arrondit » pas le dos, il n’y a donc pas de déplacement des insertions, le dos reste donc « droit » et fixe, cela s’appelle du……. STATIQUE, non ?

Voilà donc une démonstration simplifiée : le Sdt travaille les érecteurs du rachis en STATIQUE !
On pourrait m^me ajouter après ce que nous avons vu en 3.1 que le statique est la seule forme raisonnable de travail pour ces muscles.

4/Mais, pourquoi le sdt bien fait par un pratiquant assez souple pour le pratiquer n’est-il pas le meilleur exo pour renforcer les érecteurs du rachis ?
Parce qu’on ajoute une charge axiale compressive sur le rachis alors qu’il est possible de renforcer ces muscles sans cette compression inutile.
5/Le squat présente aussi des risques importants à cause de la compression axiale mais il permet d’équilibrer la force de la chaîne musculaire postérieure (pour l’exemple érecteurs du rachis) et la chaîne antérieure (en simplifiant : les abdos ici) en restant dans une position d’équilibre discal plus facilement contrôlable (=courbures rachidiennes physiologiques respectées), c’est bien pour cela qu’il faut s’arrêter au squat en position basse avant d’être obligé de basculer le bassin et se trouver en position d’ « écrasement antérieur discal ». Coupez les abdos, vous vous « déchirez « vers l’arrière (vous serez arrêtés par les apophyses épineuses qui se toucheront en butée et pourront péter si la charge est importante ) coupez les érecteurs du rachis, vous vous déchirez vers l’avant (vous serez arrêtés pas les ligaments interépineux surtout qui se déchireront), c’est donc que les abdos et les muscles profonds postérieurs stabilisent le rachis au squat, ça tombe très bien , c’est leur FONCTION !

6/On peut donc dire que travailler les ER (érecteurs rachis) en dynamique sera un travail sur une petite amplitude et sera hasardeux, à fortiori en charge discale axiale importante, compte tenu des contraintes discales et ligamentaires.
A la limite, un soulevé de terre très léger pourra être bénéfique pour améliorer la coordination des grands fessiers, ischio-jambiers et érecteurs du rachis lorsqu’on ramasse un objet, et permettra de bien comprendre le « verrouillage lombaire »,.En fait, mis à part ce sdt très léger (la charge reste à définir en fonction de chacun), le seul moyen de travailler en dynamique les ER de façon spécifique (reste à déterminer si c’est nécessaire …) serait de faire du « banc à lombaires » à poids de corps en faisant un enroulement vertébral contrôlé sans aller chercher la « butée » ligamentaire en bas et sans jamais cambrer à fond en haut (finalement, on ira de part et d’autre de la position déquilibre, l’amplitude du mvt étant définie par la souplesse permise par les structures osteo-ligamentaires )

7/Pour travailler en statique, on peut faire du banc à lombaire à poids de corps.
On peut faire aussi du [b]rowing horizontal poulie basse en veillant à maintenir les courbures vertébrales physiologiques pdt le mvt avec une ouverture de l’angle de Keagan (angle cuisse/tronc) autour de 110° [/b]( soit en étant assis très haut les pieds posés au sol, soit penché en arrière)
Un pratiquant capable de tenir 100 kg par exemple (ou plus selon le niveau de force) en bout de poulie [b]aura forcément une bonne force des ER, puisque ce sont eux qui empêchent le tronc de partir en avant….[/b]On fera bien sûr attention à trouver une technique ou une machine n’obligeant pas à se casser en deux pour aller chercher la poignée (ce serait alors pire que le sdt), on peut par exemple se mettre en bonne position (angle de Keagan ouvert) , plier les jambes de manière à translater le tronc vers l’avant , prendre la poignée et tendre les jambes jusqu ‘à obtenir une tension sur la poulie et commencer le mvt.

8/On peut faire remarquer que des spinaux très forts, lorsqu’ils se contractent pour stabiliser le rachis, lors d’un squat, par exemple, provoquent un écrasement du disque proportionnel à leur force et à la charge employée, donc il n’est pas si évident qu’avoir des spinaux très forts soit un facteur protecteur du disque ; la force requise dans un but de protection rachidienne sera donc suffisante lorsqu’elle permettra de faire les mvts décidés sans être forcé d’« arrondir le dos » par manque de force. Ce sera en fait surtout l’endurance des muscles profonds du dos qui sera le facteur limitant dans la vie de tous les jours (on peut toujours compenser une force faible par un surcroît d’intelligence, par exemple en demandant de l’aide à quelqu’un pour porter une charge trop lourde, et ne pas se sentir vexé de le faire , même si on a des « gros bras »… :D ).
Pourquoi l’endurance (d’ailleurs, les muscles profonds du dos sont en théorie des muscles très peu fatigables, à force limitée par leur très petit bras de levier) est ce facteur limitant au quotidien ?
Restez assis sur un tabouret pdt une heure, bien « droit » sans bouger ; à un moment donné, vous ne pourrez plus tenir la position, vous allez appuyer vos mains sur vos genoux dans le meilleur des cas, dans le pire des cas vous vous enroulez vers l’avant comme une merde en laissant votre colonne uniquement soutenue par vos ligaments, ce ne sont pas les abdominaux qui flanchent en premier: les spinaux ont lâché, vous avez dépassé leur capacité de stabilisation rachidienne !
9/Dans l’idéal, les forces des muscles de la chaîne postérieure (spinaux) et celles de la chaîne antérieure doivent s’équilibrer pour ne pas avoir de souffrance articulaire. On a beau être très fort des abdos et très fort des spinaux, s’il y a un déséquilibre, c’est mauvais…

Donc le squat paraît être un bon exercice pour travailler la synergie des deux chaînes, ou la poulie basse selon la méthode exposée plus haut (il faudra bien sûr une contraction abdominale de manière à assurer un bon soutien antérieur du rachis par compression des viscères…) ,mais m^me dans ces exos , au-delà d’un certain niveau de force, la contraction sera tellement puissante de part et d’autre qu’elle entraînera une compression iatrogène sur le disque et une usure accélérée…

10/Bien sûr , certains sont très solides au niveau discal et pourront faire des conneries toute leur vie sans avoir de problèmeMais justement le problème, c’est qu’on ne sait pas si on fait partie de ceux-là (ceux qui se blessent tôt ou plutôt ressentent la blessure de façon précoce comme Jean le savent vite , puis il y a différent niveau de gradation pour arriver au sommet au mec avec un dos nickel à 50 ans (enfin ça c’est très rare,même chez les non-BBers…) ayant squatté et soulevé de terre des 150 à 250 kg , voire plus. A l’instar des grands fumeurs qui meurent à 105 ans et des « moines » qui meurent à 40 ans d’un cancer…

11/Un disque ne se renforce jamais, il ne fait que s’user tout au long de la vie , quoi qu’on fasse.Il n’y aucune évidence à ce que le disque soit protégé par des muscles « forts », cela pourrait même être le contraire, puisque ce qui est important c’est l’équilibre des forces, pas leur valeur absolue.( il y a la théorie du « caisson abdominal » mais pas besoin d’être très fort pour s’en servir).


Schématiquement:
_ Forces faibles équilibrées (ce qui ne veut pas dire muscle atrophié), spinaux endurants, pas de problème en théorie.
_ Forces importantes et déséquilibrées : problème dont l’importance est proportionnelle à la valeur absolue et relative des forces opposées.(en gros, plus on sera fort ,plus le déséquilibre sera problématique)
_ Forces importantes et équilibrées : on se sent très fort (encore faut-il être sûr que les forces soient équilibrées, comment ?) mais le disque est toujours le m^me que lorsqu’on était une crevette de 60 kg, et oui le disque est le m^me mais les contraintes augmentent …

12/ Conclusion :
Un disque s’use lorsqu’on pratique la musculation (quel que soit l’exo de toute façon c’est néfaste), un muscle se « construit » ; une fois que le disque est foutu, on arrête de façon forcée la construction musculaire, on revient alors à son niveau de force et de masse initial (si tout va bien, on peut aussi garder le gras qui passait avec du muscle en dessous mais qui devient franchement gênant après la fonte musculaire…), comme si la pratique n’avait produit aucun gain au final, seulement une destruction articulaire.

Alors je conclurai juste en écrivant ceci : la muscu est un loisir qui doit apporter du plaisir au pratiquant, utiliser des raccourcis tels que « le sdt « renforce » le « bas du dos », c’est le seul moyen de le « renforcer », les « extensions lombaires à poids de corps ne servent à rien », n’est pas raisonnable, cela semble un peu plus complexe ; de même écrire « le sdt est une merde » sans argumenter n’est pas raisonnable, c’est pourquoi je viens de passer un certain temps pour vous expliquer ma vision.

Chacun peut faire du sdt à 150,200 ou 350 kg si cela lui procure du plaisir, mais il n’y a pas de justification « fonctionnelle » absolue, vous n’aurez pas mal au dos parce que vous ne faites pas de sdt, de m^me que vous pourrez avoir des problèmes en en faisant ou en en faisant pas…
Mais faire du sdt est-il obligatoire pour un BBer comme on le voit souvent écrit sur ce forum : je ne le pense pas ; est-on une « tapette » parce qu’on n’en fait pas : je ne le pense pas ; est-on un « pumper » : peut-être ; un ado de 17 ans qui tombe sur ce site peut-il se faire une hernie discale et avoir mal au dos toute sa vie en s’entraînant chez lui sans contrôle, alors qu’il fait 58 kg et qu’il pourrait prendre dix kilo sans ce mouvement (c’est peut-être m^me son but , modeste mais accessible) : je le pense, la musculation spécifique des spinaux est-elle nécessaire : je ne sais pas, cela dépendra des objectifs ; peut-on se blesser et se péter le dos en voulant muscler spécifiquement les spinaux (banc à lombaire, rowing expliqué plus haut, sdt) alors que l’objectif était justement d’augmenter la protection : je le pense.
Avatar de l’utilisateur
Robby1
 
Messages: 2176
Inscription: 27/06 10h54
Réputation: 41


Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Maxime L. le 29/02 14h12

"Voilà donc une démonstration simplifiée : le Sdt travaille les érecteurs du rachis en STATIQUE !"

Bah vi, pour moi ca n'a jamais été autrement. Mais J'ai attrapé une jolie rigole grâce a ca, malgré tout !

Ceci dit avec ma grande taille (1m93) et les problemes de dos de ts les gens de cette hauteur, je devrais faire encore plus gaffe que gaffe après cette lecture :eek:
| Taekwondo | Jogging
Avatar de l’utilisateur
Maxime L.
 
Messages: 826
Inscription: 09/01 00h03
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Seb33 le 29/02 14h36

on est d'accord sur le role stabilisateur (et uniquement stabilisateur) des spinaux.

par contre, pour la hernie (ou plu sprécisement le pincement discale), tu n'as pas mis qu'il pouvait être induit, suite à l'enroulement avant, par une remontée trop rapide (le disque, fuyant vers l'arrière n'aura alors pas le temps materiel pour revenir en place et se retrouvera pincé par les épines). et c'est un phenomène plutot fréquent (enfin je trouve), n'ayant pas de relation avec la charge (en ramassant sa gomme sans plier les jambes par ex).

pour le probleme des squat et sdt lourd, oui pour la pression. elle est nefaste et un squat ou sdt lourd (on parle bien lourd pour une personne à un moment donné de sa vie, pas de chiffre precis).

mais il a quand meme etait demontré (clinique du sport, insep, université de dijon...) qu'un travail musculaire renforce les articulations (plus precisement les surfaces articulaires, pas les bourrelets, disques et autres accessoires limitant).
la pression etant surtout prejudiciable pour les surfaces articulaires (usures prononcées, perte de concordance...), si elles se renforcent, ce risque est-il moins grand qu'il n'y parait (je parle pas de record de squat, mais de travail lourd type 80%).
de meme, pour le disque, le probleme venant de la fuite en arrière du noyau (avec gros risques si fissuration du disque), puisque en squat et sdt il n'y a pas d'enroulement (etirement des spinaux) en cas de bonne exécution, où est le probleme (autre que les risques de mauvaises exécution, ecrasement des bourrelets, pression générale...).
je ne voit pas, le noyau etant pressé uniformement (plus ou moins).

par contre, ton gros texte devrait insiter les pratiquants du SDT jt à réflechir un peu plus à leurs avenir (depuis le temps que je le dis, tu as peut-etre trouvé les mots).

Sinon, juste une chose pour la force des spianux (et donc aussi des abdos): un muscle spinal fort permettra le maintien d'une posture lombaire plus securitaire.
je prend un ex caricatural (c'est voulu).
tu cours après ton bus et boum, une plaque de verglas. si tu as une chaine spinale et abdominale puissante, ta sangle maintiendra la posture et donc evitera un beau lumbago (ou autre). attention, je ne dis pas que ca t'empechera de te casser la jambe ou autre. mais simplement avec le sport (tous les sports), les ligaments interverbtebraux s'assouplissent et limitent nettement moins les deplacement disquaires, et si tu n'as pas la sangle musculaire adequate, tu enchaine les problemes de dos (enchainement de petits lumbago qui en fait ne sont que des petites entorses).

mais bon, je chipotte, je sais que tu aimes ça ;) ton texte, à mon avis merite un best of de première.
Seb33
 

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Maxime L. le 29/02 14h42

Le sdt-jt lourd c'a ma tjs paru over-suicidaire, j'ai eu une bonne intuition alors :p
| Taekwondo | Jogging
Avatar de l’utilisateur
Maxime L.
 
Messages: 826
Inscription: 09/01 00h03
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Plasma le 29/02 14h46

Splendide contribution Robby qui, avec tout le respect que je te dois, apporte bien plus que tes "chicaneries" habituelles.
Avatar de l’utilisateur
Plasma
 
Messages: 4107
Inscription: 05/10 14h14
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Vincent le 29/02 14h52

du SDT light (30 reps) sans aller à l'échec (pour pas que la forme se dégrade) qu'est-ce que t'en penses ?

J'ai vu que meme avec 20 reps c'est encore un peu lourd, possibilité de blessure mais avec 30 reps la ca doit vraiment etre suffisement léger pour être quasiement inoffensif (mais tout de meme assez efficace pour se muscler et gagner en force)

Sinon oui beau post, un peu compliqué :!: meme si simplifié :!:

* ce qui est étonnant tout de meme, c'est que Arthur Jones qui est tout de meme un spécialiste de la réhabilitation des lombaires et qui a permi l'ouverture de centaines de centres dans le monde, DECONSEILLE le SDT, mais conseille le SDT-jt, jambes complètement tendues et en étant surélévé. Ou alors (mieux) l'utilisation d'une machine Med-X spécialement prévue pour isoler les lombaires, ce qui est impossible selon AJ, avec des exos free weights.
Dernière édition par Vincent le 29/02 14h58, édité 1 fois.
Gagner du muscle : Progressive Resistance
Perdre du gras : Input < Output
Strict Curl 1x58kg
Bakawa shinanakya naoranai
Les idiots ne guerrissent qu'en mourant.
Avatar de l’utilisateur
Vincent
 
Messages: 7389
Inscription: 16/05 21h00
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Plasma le 29/02 14h55

Autre question : quel entraînement préconises-tu pour les cuisses ?
J'ai essayé de trouver ton log, sans succès :confused:.
Avatar de l’utilisateur
Plasma
 
Messages: 4107
Inscription: 05/10 14h14
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Robby1 le 29/02 15h07

Plasma a écrit:Autre question : quel entraînement préconises-tu pour les cuisses ?
J'ai essayé de trouver ton log, sans succès :confused:.


J'ai pas de log et j'ai que 57 de cuisses... :confused:
Squat en séries longues et très lentement , bonne presse (rare), leg curl et leg extension (bien réglé) léger.
De toutes les façons avoir de grosses cuisses qd on est un poulet au départ passe par une grosse prise de gras et/ou l'utilisation de charges non compatibles avec une santé rachidienne à long terme, c'est mon avis...
Avatar de l’utilisateur
Robby1
 
Messages: 2176
Inscription: 27/06 10h54
Réputation: 41

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Plasma le 29/02 15h28

Merci Robby.

Je suis en train de tester le SDT en prise neutre avec des haltères. Je trouve que c'est beaucoup moins douloureux pour les lombaires que le SDT classique (à vrai dire, c'est même sans douleur - à l'échelle d'une série bien sûr). D'une certaine manière, je pense que ça s'apparente plus à du Hack-Squat qu'à du SDT. Qu'en penses-tu ?
Avatar de l’utilisateur
Plasma
 
Messages: 4107
Inscription: 05/10 14h14
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Sébastien le 29/02 16h50

Robby, je me pose une question après ton post qui est vraiment très constructif et qui m'a fait apprendre bien des choses ! Rien que pour cela, je t'en remercie.

Ma question est la suivante :

J'ai une scoliose de naissance et je porte déjà des semelles orthopédiques. Je souffre "naturellement" du bas du dos quand je ne fais pas de sport. Quand je fais du SDT, je ne sents plus du tout de douleurs et c'est vraiment le seul exo qui me fait du bien et qui me soulage de mes douleurs.

En tant normal, sans sport, je ne peux pas rester plus de 30 min debout, c'est carrément insupportable tellement ça me tire. Je précise que cette douleur je l'avais déjà à mon adolescence quand je ne faisais pas encore de muscu. La muscu m'avait en quelque sorte guérri de ces maux.

Maintenant, un dilemme s'offre à moi : dois-je refaire du SDT pour me soulager et pouvoir rester debout plus de 30 min sans avoir de douleur mais tout en sachant que ce mouvement semble dangereux pour mon dos ... as-tu une alternative à me proposer ?

Merci de ton aide,
Sébastien
 
Messages: 9849
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Maxime L. le 29/02 17h01

Une question un peu hors sujet : comment reconnaitre une bonne courbature dans les lombaires d'une mauvaise, annonciatrice de blessures ?
| Taekwondo | Jogging
Avatar de l’utilisateur
Maxime L.
 
Messages: 826
Inscription: 09/01 00h03
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar TheHITman le 29/02 17h02

Ben tiens, moi aussi j'arrete pas d'avoir mal au bas du dos depuis quelques temps, en plus je travaille debout toutes la journée et j'ai toujours mal au dos, je me demande si je vais pas passez au Leg Curl, squat smith machine et rowing à 1 bras pour soulager les lombaires car dans quelques temps ça pourrait devenir plus grave, j'aime pas l'isolation mais tant pis, la santé avant tout
Avatar de l’utilisateur
TheHITman
 
Messages: 120
Inscription: 17/07 18h04
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Robby1 le 29/02 17h18

Sébastien a écrit:Maintenant, un dilemme s'offre à moi : dois-je refaire du SDT pour me soulager et pouvoir rester debout plus de 30 min sans avoir de douleur mais tout en sachant que ce mouvement semble dangereux pour mon dos ... as-tu une alternative à me proposer ?

Merci de ton aide,


Si tu as vraiment tout essayé (m^me les exercices que j'ai proposés), et que c'est vraiment la seule chose qui te soulage, alors continue.
Mais si tu le fais dans un but de soulagement d'algies, es-tu obligé de charger la barre comme un mulet? ;)
Avatar de l’utilisateur
Robby1
 
Messages: 2176
Inscription: 27/06 10h54
Réputation: 41

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Sébastien le 29/02 17h23

Je ne pense pas .. abdos et SDT "light" devraient me convenir pour me soulager de mes maux.
Donc tu n'es pas contre un SDT avec poids modéré si je comprends bien ?
Sébastien
 
Messages: 9849
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Robby1 le 29/02 17h28

Sébastien a écrit:Je ne pense pas .. abdos et SDT "light" devrait me convenir pour me soulager de mes maux.
Donc tu n'es pas contre un SDT avec poids modéré si je comprends bien ?


Non, mais je ne sais pas définir une charge "modérée", on pourrait peut-être prendre comme référence la charge qu'on est capable de lever facilement lors de la première fois qu'on en fait et ne jamais s'en éloigner, mais cela n'est qu'une supposition...Pour ma part, je préfère le proscrire totalement.( et pour moi, un pb rachidien, dans mon boulot, c'est la mort :wtf: ).
Avatar de l’utilisateur
Robby1
 
Messages: 2176
Inscription: 27/06 10h54
Réputation: 41

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Sébastien le 29/02 17h34

En fait, faudrait que je prenne une charge qui me permet simplement d'atténuer mes douleurs. Plus ne sera donc pas nécessaire dans ce simple but.

J'vais tester ça la semaine prochaine :D
Sébastien
 
Messages: 9849
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Fabien M. le 29/02 17h53

post super interressant ! bravo robby !
etant un pratiquant de sdt jt plutot lourd je me pose la question de savoir si j evais pas devoir trouver une autre altenative..Seulement quelques problemes demeurent:
deja j aime ce mouvement et quand j aime un mouvement j ai tendance a chargé....
ensuite c est le seul exos qui m epaissis les ischios suffisament le leg curl seul ne suffit pas...et pour palier a un bonne equilibre quads ischios au niveau force je ne trouve pas mieux et qui dit equilibre a ce point de vue dis securité du genoux (j ai les quads plutot puissant...)
ensuite pour etoffer convenablement le bas des dorseaux et pour avoir les dorseaux qui descendent bien bas (au dessus de la fesses...) il n y a rien de mieux.....
tout ces phenomenes sont valable pour moi...pas de polemique....
que faire ? sdt conventionnel pas possible....ma morphologie n est pas adaptée....
le zappé au risque de deséquilibrer encore plus mes jambes....
moins charger ? oui et puis me mettre au tricot par la meme occasion...et puis arreter le dc qui abime les epaules...les dips les coudes...le curls les poignets...le squat les genoux....etc etc ...
alors on fait quoi ?
Son of Oden , thundergod , master of war , Asator !
Fabien M.
 
Messages: 3599
Inscription: 19/09 11h08
Réputation: 31

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Robby1 le 29/02 17h54

JerikO a écrit:alors on fait quoi ?


Ce qu'on veut... :D
Avatar de l’utilisateur
Robby1
 
Messages: 2176
Inscription: 27/06 10h54
Réputation: 41

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Fabien M. le 29/02 18h02

oui mais quels exos peut on pratiquer pour se muscler sans risques...et dun point de vue santé??? :p
Son of Oden , thundergod , master of war , Asator !
Fabien M.
 
Messages: 3599
Inscription: 19/09 11h08
Réputation: 31

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Robby1 le 29/02 18h03

...Aucun! :D
Avatar de l’utilisateur
Robby1
 
Messages: 2176
Inscription: 27/06 10h54
Réputation: 41

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Seb33 le 29/02 18h09

pour les ischios, tu as le leg curl excentrqiue qui bosse bien ca, avec le cul, et pratiquement pas le dos.

je parle pas du leg curl à la machine.
plutot sur les genoux, dos à l'espalier, pieds bloqués sous l'espalier (ou par un partenaire), tu place ton bassin en avant (comme pour le cycle avant en sprint), mainsur la poitrine (ou mieux, dans le dos) , tu gaine le cul et tu descends comme ca, avec la remontée derrière.

avant de devoir charger, il se passera, je pense, une bonne année, pour arriver à faire 1 serie de 6 en amplitude complète. et là, je te garantie les courbatures niveau mondial

par contre, à l'opposé du sdt jt qui bossent avec le point d'appui des sichios aux genoux et le basisn mobile, ici c'est inverse: le point d'appui des ischios est le bassin et le point mobile le genou. comme la partie tendineuse est plu simportante au niveau genou, cela explique la faible charge possible. mais bon, ca marche vraiment bien ce truc (attention, pas de squat ou de presse après, sinon risque avec la fatigue).
Seb33
 

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Robby1 le 29/02 18h12

Put... dément cet exo dos à l'espalier!!! :eek: Ca fait pas trop mal aux genoux? Tu mets un tapis?
Avatar de l’utilisateur
Robby1
 
Messages: 2176
Inscription: 27/06 10h54
Réputation: 41

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Fabien M. le 29/02 18h20

oui ça a l air sympa mais ça doit faire mal au genoux....je vais tester !
on verra si je doit attendre 1 an vavant de charger :o
Son of Oden , thundergod , master of war , Asator !
Fabien M.
 
Messages: 3599
Inscription: 19/09 11h08
Réputation: 31

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Seb33 le 29/02 19h07

grosse serviette et aucun probleme.
si vraiment probleme aux genoux, tu tailles un rondeau de mousse, 10 cm de haut et tu creuses le centre pour y mettre les genoux. perso, ca me gene un peu la mousse (pour deplier le genou), mais bon faut ce qu'il faut si sur la serviette ca passe pas.

pour les challenges, un pote d'athlé faisait 3 reps (menton au sol) avec 5 k (et les cuisseaux n'avait rien à envier des sprinters cyclistes...)
perso, 8 reps menton au sol (incapable actuellement, s'etait il y a très longtemps, dixit le papy)

bon courage :D
Seb33
 

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Fred le 29/02 19h30

Robby1 a écrit:Pourquoi le sdt LOURD n’est-il pas obligatoire dans un but de renforcement des muscles profonds lombaires voire néfaste à long terme pour certains, à court terme pour d’autres, jamais pour une poignées de « privilégiés » ?


>>>>>>>>>>Déjà il faudrait que tu définisses ta notion de lourd. Pour certains 50 kilos au SDt c'est lourd, pour d'autres c'est léger. Alors qu'est ce qu'un SDT "Lourd" pour toi? Tout est relatif. D'autre part ce n'est pas de soulever lourd qui est forcément dangereux, mais d'avoir une technique pourrie.


Robby1 a écrit:Ce qui suit est volontairement simplifié à l’extrême, on prendra pour l’explication l’exemple d’une articulation intervertébrale lombo-lombaire.
1/Mettez-vous debout, contractez les grands fessiers en statique, relâchez tous les muscles du tronc, vous êtes maintenant « enroulés » vers l’avant, vos fesses n’ont pas bougé, mais quelque chose vous empêche de vous enrouler plus…
Ce quelque chose c’est le ligament inter-épineux, dont la fonction est de limiter la flexion antérieure du rachis (pour les anatomistes, je répète que c’est simplifié, il y a d’autres ligaments et on parle tjs d’une articulation lombo-lombaire).
Bravo, vous venez de tester votre flexion lombaire maximale (en moyenne 45° quand on répartit la flexion sur l’ensemble de l’étage lombaire).
Gardez cette position et imaginez ce qui se passe dans la petite articulation, que nous appellerons par exemple Fred : la partie antérieure du disque est écrasée, la substance discale ne demande qu’à venir copuler avec le ligament longitudinal postérieur (=hernie discale postérieure plus ou moins décelable sur une radio thoracique face et profil, que nous appellerons par exemple Jean), le ligament interépineux retient votre corps et est soumis à une importante traction).
Maintenant , redressez-vous et allez jusqu’à vous cambrer au maximum, toujours en contractant les grands fessiers: bravo, vous venez d’utiliser la fonction motrice des érecteurs du rachis sur son amplitude totale, leur fonction première est le maintien de cette érection rachidienne .(cf homo erectus)

Jusque là, tout va bien, votre rachis est fait pour ça, sauf pathologie.

Résumé: en flexion uniquement lombaire, le facteur limitant est ligamentaire, les muscles parallèles aux ligaments et ayant la même fonction « freinatrice » ne peuvent être étirés puisque les ligaments provoquent une « butée ».



>>>>>>>>Oui mais les muscles ne sont pas fait pour bosser de façon individuelle, donc ton résumé n'est pas un argument valable contre le SDT!


Robby1 a écrit:2/ Tout le monde est d’accord : travailler un muscle en dynamique concentrique consiste à utiliser la contraction pour rapprocher les insertions de ce muscle.Donc pour « travailler » les érecteurs du rachis, il faut donc rapprocher les apophyses épineuses puis les éloigner, rapprocher, etc…Cela correspond au niveau de Fred, notre petite articulation, à une extension (on se cambre) maxi suivie d’une flexion maxi (on se voûte) , donc compression postérieure du disque suivie d’une compression antérieure.


>>>>>>>>Pourquoi tu veus te "voûter"? Au SDT il faut justement éviter de se vouter pour éviter un phénomène de compression!


Robby1 a écrit:Pas de souci jusqu’ici, à un poids de corps raisonnable vis-à-vis de la constitution génétique, le rachis prend en charge les contraintes, tant qu’elles ne sont pas maintenues trop longtemps et qu’elles permettent donc les échanges avec le corps vertébral, par exemple une position assise avec les cuisses horizontales , penché en avant (lombalgie de l’employé de bureau par exemple) maintenue longtemps est douloureuse après plusieurs années (voire moins pour les douleurs musculaires qui sont réversibles).



>>>>>>>>>Tu vois pas besoin de faire du SDT lourd pour s'abimer le dos, rester assis a longueur de journée suffit largement. Donc encore une fois ce n'est pas une question de charge (qui est relative selon les personnes), mais plus une question de mauvaises postures!


Robby1 a écrit:3/ Venons-en au Soulevé de Terre, dans une approche « renforcement des lombaires » (expression assez imprécise mais souvent utilisée…)
Comment renforcer les muscles lombaires (c’est aussi très imprécis, il y a une véritable toile d’araignée musculaire qui a une fonction d’érection et surtout de stabilisation rachidienne à ce niveau mais bon simplifions…°)



>>>>>>>>>Le SDT ne renforce pas uniquement les lombaires, mais aussi tout les muscles intra spinaux, accessoirement les fessier et les cuisses selon la variante employée. Par là il améliore la coordination entre ces différents groupes musculaires, ce mécanisme de coordination va te permettre de soulever une charge sans mettre en danger ton dos. Tu n'obtient pas ce mécanisme avec des extensions lombaires!

Robby1 a écrit:3.1/En dynamique ?
On rapproche donc les insertions en partant de la flexion antérieure , la position de départ est donc un « arrondissement du dos » de manière à éloigner les insertions sur les apophyses épineuses, cela signifie que si on veut un travail en dynamique au sdt, on doit arrondir le dos pour prendre la barre.
Que se passe-t-il alors ? On est alors en flexion lombaire, avec la situation discale exposée en 1, on va maintenant ajouter 100 kg sur la barre, le disque est donc explosé sur sa partie antérieure, les ligaments interépineux étirés à la limite de la rupture ; on se redresse : les corps vertébraux se comportent comme des rouleaux compresseurs sur les disques.

Bien sûr, vous allez dire, mais on ne doit pas arrondir le dos au sdt , qu’est-ce qu’il raconte encore comme connerie le Robby ???!!!....
Alors, je vous le demande : comment être sûr et certain de ne pas « arrondir » le dos ? Avec un capteur de pression intradiscal ? Même une technique « irréprochable » (pour le pratiquant) met-elle à l’abri d’une erreur de placement et d’une blessure irréversible, considérant l’importance des contraintes, la vulnérabilité relative du disque et les faibles possibilités de réparation de ce dernier .

Bon, on va dire que la technique est parfaite, c'est-à-dire qu’on a un placement et un contrôle lombaire permanent.

3.2/Mais alors, si on n’ « arrondit » pas le dos, il n’y a donc pas de déplacement des insertions, le dos reste donc « droit » et fixe, cela s’appelle du……. STATIQUE, non ?

Voilà donc une démonstration simplifiée : le Sdt travaille les érecteurs du rachis en STATIQUE !
On pourrait m^me ajouter après ce que nous avons vu en 3.1 que le statique est la seule forme raisonnable de travail pour ces muscles.


>>>>>>>>>>>>Le but du SDT est de gainer le dos, pour être plus efficace techniquement au squats, rowings, tous les exos qui sollicitent les muscles spinaux. Par ailleurs certains muscles travaillent et réagissent bien en statique : av-bras, trapèzes. Quand tu squattes tes abdos fonctionnent en statique pour stabiliser la colonne, il en est de même pour les muscles spinaux!

Robby1 a écrit:4/Mais, pourquoi le sdt bien fait par un pratiquant assez souple pour le pratiquer n’est-il pas le meilleur exo pour renforcer les érecteurs du rachis ?
Parce qu’on ajoute une charge axiale compressive sur le rachis alors qu’il est possible de renforcer ces muscles sans cette compression inutile.


>>>>>>>>>> Comment? Et jusqu'à quel degré de renforcement? Ca m'intéresse mas je doute fort que ta solution soit efficace!
Avec une technique correcte, et une bonne utilisation de la respiration (manoeuvre de Vasalva), on diminue justement nettement ce phénomène de compression.


Robby1 a écrit:5/Le squat présente aussi des risques importants à cause de la compression axiale mais il permet d’équilibrer la force de la chaîne musculaire postérieure (pour l’exemple érecteurs du rachis) et la chaîne antérieure (en simplifiant : les abdos ici) en restant dans une position d’équilibre discal plus facilement contrôlable (=courbures rachidiennes physiologiques respectées), c’est bien pour cela qu’il faut s’arrêter au squat en position basse avant d’être obligé de basculer le bassin et se trouver en position d’ « écrasement antérieur discal ». Coupez les abdos, vous vous « déchirez « vers l’arrière (vous serez arrêtés par les apophyses épineuses qui se toucheront en butée et pourront péter si la charge est importante ) coupez les érecteurs du rachis, vous vous déchirez vers l’avant (vous serez arrêtés pas les ligaments interépineux surtout qui se déchireront), c’est donc que les abdos et les muscles profonds postérieurs stabilisent le rachis au squat, ça tombe très bien , c’est leur FONCTION !


>>>>>>>>>>Ah c'est bien tu commences a comprendre, a quoi servent tes muscles!Pour le squat, encore une fois, le SDT gaine la chaine musculaire postérieure, ce qui te permet d'avoir un dos plus "fiable" quand tu squattes, écartant ainsi les risques de défaillances et en conséquence de blessures. Pour moi si on fait du squat, on doit faire du SDT, sinon on prends des risques au niveau du dos, car le squat ne développera pas autant les muscles du dos, q'un SDT jambres semi tendues!

Robby1 a écrit:6/On peut donc dire que travailler les ER (érecteurs rachis) en dynamique sera un travail sur une petite amplitude et sera hasardeux, à fortiori en charge discale axiale importante, compte tenu des contraintes discales et ligamentaires.
A la limite, un soulevé de terre très léger pourra être bénéfique pour améliorer la coordination des grands fessiers, ischio-jambiers et érecteurs du rachis lorsqu’on ramasse un objet, et permettra de bien comprendre le « verrouillage lombaire »,.En fait, mis à part ce sdt très léger (la charge reste à définir en fonction de chacun), le seul moyen de travailler en dynamique les ER de façon spécifique (reste à déterminer si c’est nécessaire …) serait de faire du « banc à lombaires » à poids de corps en faisant un enroulement vertébral contrôlé sans aller chercher la « butée » ligamentaire en bas et sans jamais cambrer à fond en haut (finalement, on ira de part et d’autre de la position déquilibre, l’amplitude du mvt étant définie par la souplesse permise par les structures osteo-ligamentaires )


>>>>>>>>>>Et si on squattes à 100 kilos comme toi, faire des extensions lombaires a vide c'est efficace? C'est de la prévention selon toi?

Robby1 a écrit:7/Pour travailler en statique, on peut faire du banc à lombaire à poids de corps.
On peut faire aussi du rowing horizontal poulie basse en veillant à maintenir les courbures vertébrales physiologiques pdt le mvt avec une ouverture de l’angle de Keagan (angle cuisse/tronc) autour de 110° ( soit en étant assis très haut les pieds posés au sol, soit penché en arrière)
Un pratiquant capable de tenir 100 kg par exemple (ou plus selon le niveau de force) en bout de poulie aura forcément une bonne force des ER, puisque ce sont eux qui empêchent le tronc de partir en avant….On fera bien sûr attention à trouver une technique ou une machine n’obligeant pas à se casser en deux pour aller chercher la poignée (ce serait alors pire que le sdt), on peut par exemple se mettre en bonne position (angle de Keagan ouvert) , plier les jambes de manière à translater le tronc vers l’avant , prendre la poignée et tendre les jambes jusqu ‘à obtenir une tension sur la poulie et commencer le mvt.



>>>>>>>>>>Le tirage poulie basse est une merde, je m'explique (moi): je n'ai jamais vu personne en faire correctement. L'exo en lui même n'est pas du tout naturel, et a ranger dans la catégorie des DC, DN, tirage nuque etc.. D'autre part la plupart des poulies basses sont mal conçues, ce qui fait qu'on finit toujours par adopter un positionement et en conséquence une techniue pourrie.


Robby1 a écrit:8/On peut faire remarquer que des spinaux très forts, lorsqu’ils se contractent pour stabiliser le rachis, lors d’un squat, par exemple, provoquent un écrasement du disque proportionnel à leur force et à la charge employée, donc il n’est pas si évident qu’avoir des spinaux très forts soit un facteur protecteur du disque ; la force requise dans un but de protection rachidienne sera donc suffisante lorsqu’elle permettra de faire les mvts décidés sans être forcé d’« arrondir le dos » par manque de force.


>>>>>>>>>>>Pour ça il faut bosser ses abdos, tu sais les muscles "antagonistes", comme ça pas de compression d'un coté ou de l'autre.


Robby1 a écrit:Ce sera en fait surtout l’endurance des muscles profonds du dos qui sera le facteur limitant dans la vie de tous les jours (on peut toujours compenser une force faible par un surcroît d’intelligence, par exemple en demandant de l’aide à quelqu’un pour porter une charge trop lourde, et ne pas se sentir vexé de le faire , même si on a des « gros bras »… ).
Pourquoi l’endurance (d’ailleurs, les muscles profonds du dos sont en théorie des muscles très peu fatigables, à force limitée par leur très petit bras de levier) est ce facteur limitant au quotidien ?
Restez assis sur un tabouret pdt une heure, bien « droit » sans bouger ; à un moment donné, vous ne pourrez plus tenir la position, vous allez appuyer vos mains sur vos genoux dans le meilleur des cas, dans le pire des cas vous vous enroulez vers l’avant comme une merde en laissant votre colonne uniquement soutenue par vos ligaments, ce ne sont pas les abdominaux qui flanchent en premier: les spinaux ont lâché, vous avez dépassé leur capacité de stabilisation rachidienne


>>>>>>>>>Raison pour laquelle, il faut renforcer ces muscles a coup de SDT, surtout quand on squatte, car sur ce dernier, ce sont très souvent les muscles du qui flanchent, et c'est là que le SDT te permet de conserver un dos droit le temps que tu reposes ta barre. Exemple je prends 182 kilos au hack squat barre libre, et 175 kilos au squat, celà sans ceinture, j'ai déjà mis 170 kilos au SDT jambes semi tendues, ce qui fait que mes muscles spinaux ont une capacité de stabilisation suffisante par rapport a la force de mes cuisses. Ainsi si je squatte, mon dos restera stable plus longtemps que celui d'une personne qui ne fait que des extensions lombaires a vide!


""9/Dans l’idéal, les forces des muscles de la chaîne postérieure (spinaux) et celles de la chaîne antérieure doivent s’équilibrer pour ne pas avoir de souffrance articulaire. On a beau être très fort des abdos et très fort des spinaux, s’il y a un déséquilibre, c’est mauvais…

Donc le squat paraît être un bon exercice pour travailler la synergie des deux chaînes, ou la poulie basse selon la méthode exposée plus haut (il faudra bien sûr une contraction abdominale de manière à assurer un bon soutien antérieur du rachis par compression des viscères…) ,mais m^me dans ces exos , au-delà d’un certain niveau de force, la contraction sera tellement puissante de part et d’autre qu’elle entraînera une compression iatrogène sur le disque et une usure accélérée… ""

>>>>>>>>>Ce n'est pas une question de force, mais plutôt une question d'équilibre entre muscles antagonistes. Pour le squat, il ne vaut mieux pas s'avancer a dire qu'il est suffisant en terme de synergie abdos/dos, selon la morphologie et en conséquence la technique employée, le degré de sollicitation de ces deux groupes ne sera pas le même. Donc SDT + abdos!


10/Bien sûr , certains sont très solides au niveau discal et pourront faire des conneries toute leur vie sans avoir de problème…Mais justement le problème, c’est qu’on ne sait pas si on fait partie de ceux-là (ceux qui se blessent tôt ou plutôt ressentent la blessure de façon précoce comme Jean le savent vite , puis il y a différent niveau de gradation pour arriver au sommet au mec avec un dos nickel à 50 ans (enfin ça c’est très rare,même chez les non-BBers…) ayant squatté et soulevé de terre des 150 à 250 kg , voire plus. A l’instar des grands fumeurs qui meurent à 105 ans et des « moines » qui meurent à 40 ans d’un cancer…


>>>>>>>>>>>Avant de faire du SDT, j'avais mal au dos, c'est héréditaire dans ma famille (scoliose et cie). Je peus te dire que depuis que je fais du SDT, je ne sais plus ce que c'est que d'avoir mal aux lombaires!

11/Un disque ne se renforce jamais, il ne fait que s’user tout au long de la vie , quoi qu’on fasse.Il n’y aucune évidence à ce que le disque soit protégé par des muscles « forts », cela pourrait même être le contraire, puisque ce qui est important c’est l’équilibre des forces, pas leur valeur absolue.( il y a la théorie du « caisson abdominal » mais pas besoin d’être très fort pour s’en servir).


>>>>>>>>>>>>Oui c'est l'équilibre des forces qui est important, mais vois tu en squattant à 100 kilos, et en faisant des séries a vide d'extension lombaires, t'as un gros déséquilibre, donc tes disque sont insuffisemment protégés, car tes lombaires et tes muscles spinaux sont faibles par rapport a tes cuisses.

Schématiquement:
_ Forces faibles équilibrées (ce qui ne veut pas dire muscle atrophié), spinaux endurants, pas de problème en théorie.
_ Forces importantes et déséquilibrées : problème dont l’importance est proportionnelle à la valeur absolue et relative des forces opposées.(en gros, plus on sera fort ,plus le déséquilibre sera problématique)
_ Forces importantes et équilibrées : on se sent très fort (encore faut-il être sûr que les forces soient équilibrées, comment ?) mais le disque est toujours le m^me que lorsqu’on était une crevette de 60 kg, et oui le disque est le m^me mais les contraintes augmentent …

12/ Conclusion :
Un disque s’use lorsqu’on pratique la musculation (quel que soit l’exo de toute façon c’est néfaste), un muscle se « construit » ; une fois que le disque est foutu, on arrête de façon forcée la construction musculaire, on revient alors à son niveau de force et de masse initial (si tout va bien, on peut aussi garder le gras qui passait avec du muscle en dessous mais qui devient franchement gênant après la fonte musculaire…), comme si la pratique n’avait produit aucun gain au final, seulement une destruction articulaire.

>>>>>>>>>> Non, un disque peut s'user aussi avec de mauvaises postures dues a des déséquilibres musculaires (exemple: cyphose, lordose) la musculation permet de corriger ces postures et donc de limiter l'usure des disques. De même que squatter à 100 kilos en faisant des extensions lombaires a vide présente un risque pour ces disques.

Alors je conclurai juste en écrivant ceci : la muscu est un loisir qui doit apporter du plaisir au pratiquant, utiliser des raccourcis tels que « le sdt « renforce » le « bas du dos », c’est le seul moyen de le « renforcer », les « extensions lombaires à poids de corps ne servent à rien », n’est pas raisonnable, cela semble un peu plus complexe ; de même écrire « le sdt est une merde » sans argumenter n’est pas raisonnable, c’est pourquoi je viens de passer un certain temps pour vous expliquer ma vision.


>>>>>>>>>Les extensions lombaires a vide ne servent plus a grand chose quand on squatte à 100 kilos. Après oui la muscu est un loisir qui doit procurer du plaisir. Mais justement ce n'est pas un loisir comme un autre, il ne doit pas être pris à la légère, car l'intégrité des articulations peut être mise en danger, on peu très vite finir bléssé. Vous aimez le squat? Vous adorez ce mouvement? Vous n'aimez pas les exercices qui travaillent le dos? Pourtant si on squatte, on doit travailler sérieusement son dos, et un SDT techniquement irréprochable, adapté a votre morphologie, avec des charges maitrisées du début à la fin de la série permet d'y arriver!




Chacun peut faire du sdt à 150,200 ou 350 kg si cela lui procure du plaisir, mais il n’y a pas de justification « fonctionnelle » absolue, vous n’aurez pas mal au dos parce que vous ne faites pas de sdt, de m^me que vous pourrez avoir des problèmes en en faisant ou en en faisant pas…
Mais faire du sdt est-il obligatoire pour un BBer comme on le voit souvent écrit sur ce forum : je ne le pense pas ; est-on une « tapette » parce qu’on n’en fait pas : je ne le pense pas ; est-on un « pumper » : peut-être ;


>>>>>>>>>>>>Non on est bien sur pas une tappette, ni un pumper, ni un faux-bodybuilder etc..Si on ne fait pas de SDT. Mais si on fait du SQT ou du Rowing, on met son dos en danger.

un ado de 17 ans qui tombe sur ce site peut-il se faire une hernie discale et avoir mal au dos toute sa vie en s’entraînant chez lui sans contrôle,

>>>>>>>>>>>Il doit déjà savoir s'il est apte ou pas a faire ce mouvement. Ensuite il doit apprendre le mouvement avant de charger. S'il se blesse parce qu'il a une technique pourrie, c'est lui qui est coupable, pas le SDT.


alors qu’il fait 58 kg et qu’il pourrait prendre dix kilo sans ce mouvement (c’est peut-être m^me son but , modeste mais accessible) : je le pense, la musculation spécifique des spinaux est-elle nécessaire : je ne sais pas,

>>>>>>>Si on fait des squats, rowing: indispensable


cela dépendra des objectifs ; peut-on se blesser et se péter le dos en voulant muscler spécifiquement les spinaux (banc à lombaire, rowing expliqué plus haut, sdt) alors que l’objectif était justement d’augmenter la protection : je le pense.

>>>>>>>Effectivement si on a une mauvaise technique, si la variante du mouvement n'est pas adaptée a la morphologie, si on augmente trop vite les charges.
Avatar de l’utilisateur
Fred
 
Messages: 2991
Inscription: 22/05 16h04
Réputation: 14

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Gael Tessier le 29/02 21h02

Est-ce que tu pourrais expliquer Fred en quoi consiste la manoeuvre de Vasalva pour la respiration ? Et tu parles de variantes du mouvement adaptée à la morphologie. As-tu des exemples précis pour le soulevé de terre ? En particulier quand on est grand (1m89) ?

Merci,
Gael
--
Avatar de l’utilisateur
Gael Tessier
 
Messages: 2287
Inscription: 24/02 20h22
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Maxime L. le 29/02 21h03

Gael Tessier a écrit:Est-ce que tu pourrais expliquer Fred en quoi consiste la manoeuvre de Vasalva pour la respiration ? Et tu parles de variantes du mouvement adaptée à la morphologie. As-tu des exemples précis pour le soulevé de terre ? En particulier quand on est grand (1m89) ?

Merci,
Gael


Ca, ca m'interesserait monstrueusement ! (1m93 :s)
| Taekwondo | Jogging
Avatar de l’utilisateur
Maxime L.
 
Messages: 826
Inscription: 09/01 00h03
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Antoni le 01/03 00h37

Squat en séries longues et très lentement , bonne presse (rare), leg curl et leg extension (bien réglé) léger.



Robby, Qu'est-ce qu'une bonne presse ?
Avatar de l’utilisateur
Antoni
 
Messages: 203
Inscription: 06/08 20h04
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Robby1 le 01/03 08h28

Antoni a écrit:
Squat en séries longues et très lentement , bonne presse (rare), leg curl et leg extension (bien réglé) léger.



Robby, Qu'est-ce qu'une bonne presse ?


Une presse qui n'oblige pas à décoller le sacrum en position basse.
Avatar de l’utilisateur
Robby1
 
Messages: 2176
Inscription: 27/06 10h54
Réputation: 41

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Robby1 le 01/03 09h13

Fred:

Lis les textes jusqu'au bout avant de répondre, tu t'apercevras que la moitié des choses du début que tu sembles contester sont expliquées et précisées après (exemple: arrondissement du dos, équilibre des antagonistes...etc...).
Je pense que tu n'as rien compris, alors relis...J'ai passé un certain temps pour expliquer ma pensée précisément, essaie d'en faire autant parce pour l'instant tu te bornes à écrire une seule chose: il faut faire du sdt pour "renforcer les lombaires", tu ne prends aucunement en compte l'aspect ostéo-ligamentaire, pour toi seul les muscles comptent, mais malheureusement, c'est juste un tout petit peu compliqué que ça... :rolleyes:

Quant à ton histoire sur le squat qui ne muscle pas les spinaux... il les muscle dans leur fonction stabilisatrice qui est utilisée au squat, c'est ça le fonctionnel... si le quat ne les muscle pas, il perd d'ailleurs tout intérêt vis à vis d'une bonne presse à cuisse.

Le banc à lombaire est utile pour travailler l'endurance[/] des spinaux, relis mon texte, j'y explique que c'est justement l'endurance qui limite [b] fonctionellement dans la vie de tous les jours (exemple du tabouret), rien à voir avec le squat, qui n'est d'ailleurs pas obligatoire non plus si on possède une bonne presse.

Je me pose plusieurs questions, j'aimerais que tu répondes avec précision: (Relis bien mon texte initial, tu risquerais encore de croire que tu me contredis alors que tu n'as pas tout lu...)

1/As-tu quand m^me compris que l'on n'était pas obligé de se casser en deux en avant et de s'exploser les disques pour faire marcher les muscles profonds du dos, que leur amplitude de travail était très petite et que le mvt du sdt repose surtout les grands fessiers et les ischio-jambiers.

2/Je vois que tu as bien compris l'intérêt d'équilibrer les chaînes postérieures et antérieures (j'ai adoré ta phrase qui se voudrait condescendante :rolleyes: " tu commences à comprendre" je te cite, ça fait quand m^me longtemps que j'ai compris...),
a/ voudrais-tu m'expliquer comment tu es [/b]certain d'équilibrer les abdos avec les spinaux? (comment fais-tu une mesure précise)

b/comment le fais-tu, quel exercice de fléchissement rachidien demande [b]exactement
la m^me force que la force développée dans tes spinaux lors de tes soulevés de terre? ( toi qui es si soucieux d'"équilibrer tes antagonistes...)

c/Voudrais-tu m'expliquer l'intérêt du squat dans une prise de muscle par rapport à une bonne presse à cuisse, s'il ne renforce pas les spinaux et les abdos suffisamment comme tu l'affirmes?

3/Une petite dernière (on va encore me dire que je suis méprisant, mais bon comme tu te fous de ma gueule...), qu'est-ce qu'un "muscle intra-spinal" (je te cite)??????????????????
Tu es tellement balaise avec ton sdt à 12 tonnes que tu as développé des muscles dans la moelle épinière!!!! :rolleyes:
:D Bravo , t'es un champion!!!!!! :D :D :D

Ouvre un bouquin d'anat avant de raconter des grosses conneries (j'emploie le m^me ton que toi, c'est plus sympa....) :rolleyes:



[/b]
Avatar de l’utilisateur
Robby1
 
Messages: 2176
Inscription: 27/06 10h54
Réputation: 41

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Claude L. le 01/03 09h26

Robby,

Je ne suis pas du tout d'accord avec toi !.... Non, je déconne :D ! Merci pour ce post, qui a terminé de me convaincre des dangers du SDT.

Du coup, j'ai une question : le hack-squat est-il plus "safe", dans la mesure où la barre se trouve derrière les jambes, sous les fesses au départ et qu'a priori on ne se penche pas en avant ?

Ca pourrait intéresser tous les gens qui, comme moi, n'ont pas de repose-barre et ne peuvent donc pas faire de SQT de façon sécurisée (perso j'en fais pas du coup), "remplaçant" cet exo par du SDT.
Dernière édition par Claude L. le 01/03 10h07, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Claude L.
 
Messages: 297
Inscription: 17/07 08h49
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Sébastien le 01/03 09h39

Fred et Robby, une grande histoire d'amour :D
Sébastien
 
Messages: 9849
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Invité le 01/03 09h57

Moi un sdt et un squat LOURD ca me fait rever :cool: (à condition d'augmenter les charges progressivement pour éviter les blessures)

Perso je pense que le sdt et le squat sont les meilleurs exos pour etre certain d'avoir une vraie force physique.

Mais pour simplement développer ses muscles,je pense que c'est possible de faire dautres exos à la place.
Invité
 
Messages: 11571
Inscription: 11/10 10h27
Réputation: 4

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Fred le 01/03 18h29

Claude pour la hack ça dépend de ta morphologie.

Robby1 a écrit:Fred:

Lis les textes jusqu'au bout avant de répondre, tu t'apercevras que la moitié des choses du début que tu sembles contester sont expliquées et précisées après (exemple: arrondissement du dos, équilibre des antagonistes...etc...).

>>>>>Tes explication sont peut être précises, mais le fait c'est que tu ne me convaincra jamais que l'on peut faire du squat sans faire un minimum de SDT!


Je pense que tu n'as rien compris, alors relis...

>>>>>>>>>>>Je pense que malgré ton Bac+7,et ton orthographe irréprochable, en musculation il te manque l'aspect pratique, le concret, moi je squatte et j'ai très bien compris l'intérêt de faire du SDT en complément!Toi tu penses que faire du squat sans SDT et sans danger, alors que dans la réalité c'est l'inverse!


J'ai passé un certain temps pour expliquer ma pensée précisément, essaie d'en faire autant parce pour l'instant tu te bornes à écrire une seule chose: il faut faire du sdt pour "renforcer les lombaires", tu ne prends aucunement en compte l'aspect ostéo-ligamentaire, pour toi seul les muscles comptent, mais malheureusement, c'est juste un tout petit peu compliqué que ça... :rolleyes:


>>>>>>>>>>Si tu squattes, il faut faire du SDT!

Quant à ton histoire sur le squat qui ne muscle pas les spinaux... il les muscle dans leur fonction stabilisatrice qui est utilisée au squat, c'est ça le fonctionnel... si le quat ne les muscle pas, il perd d'ailleurs tout intérêt vis à vis d'une bonne presse à cuisse.


>>>>>>>>Il les muscles mais pas autant que le SDT, résultat s'il t'arrive de fatiguer ton dos au squat et de le pencher légérement en avant, et bien il va se retrouver dans une position inhabituelle, donc risque de blessure, c'est là que le SDT joue a ce niveau un rôle préventif!

Le banc à lombaire est utile pour travailler l'endurance[/] des spinaux, relis mon texte, j'y explique que c'est justement l'endurance qui limite [b] fonctionellement dans la vie de tous les jours (exemple du tabouret), rien à voir avec le squat, qui n'est d'ailleurs pas obligatoire non plus si on possède une bonne presse.

>>>>>>>L'endurance de tes spinaux, elle t'es très utile je suppose quand tu squattes à 100 kilos. Si tu squattes avec cette charge tes cuisses sont fortes, il faut en conséquence que tes spinaux le soient aussi donc SDT. Tu comprends qu'il faut un certain équilibre?



1/As-tu quand m^me compris que l'on n'était pas obligé de se casser en deux en avant et de s'exploser les disques pour faire marcher les muscles profonds du dos, que leur amplitude de travail était très petite et que le mvt du sdt repose surtout les grands fessiers et les ischio-jambiers.


>>>>>>>>>>Ca dépend de la technique utilisée, il y a plusieurs formes de SDT. Ensuite comme je l'ai dit si tu squattes tu dois faire du SDT! Si t'a pas envie d'utiliser des charges libres parce que ça ne t'intéresse pas (c'est ton droit), et bien tu peus faire de la presse, du banc à lombaire. Mais en aucun cas mélanger comme tu le fais charges libres et appareils, c'est illogique et dangereux!

2/Je vois que tu as bien compris l'intérêt d'équilibrer les chaînes postérieures et antérieures (j'ai adoré ta phrase qui se voudrait condescendante :rolleyes: " tu commences à comprendre" je te cite, ça fait quand m^me longtemps que j'ai compris...),

>>>>>>>>>>Non t'as rien compris, continues de faire du squat à 100 kilos et du banc à lombaires à vide, continues tu vas te péter le dos...


a/ voudrais-tu m'expliquer comment tu es [/b]certain d'équilibrer les abdos avec les spinaux? (comment fais-tu une mesure précise)


>>>>>>>>>>Il n'y a pas de mesure précise a ma connaissance. Du moment que tu les bosse aussi dur que les spinaux, c'est déjà bien!

b/comment le fais-tu, quel exercice de fléchissement rachidien demande [b]exactement
la m^me force que la force développée dans tes spinaux lors de tes soulevés de terre? ( toi qui es si soucieux d'"équilibrer tes antagonistes...)


>>>>>>>>>Pour équilibrer tes antagonistes pas besoin d'avoir la "même" force, tu as quand même une certaine marge de tolérance. Déjà réfléchis un peu, comment veus tu comparer la force de tes abdos a celle de tes lombaires? Bien qu'ils soient antagonistes, ils ont chacun une fonction précise. Donc fait des crunchs lestés, relevés de jambes léstés!

c/Voudrais-tu m'expliquer l'intérêt du squat dans une prise de muscle par rapport à une bonne presse à cuisse, s'il ne renforce pas les spinaux et les abdos suffisamment comme tu l'affirmes?


>>>>>>>>>>>>Et bien tu développe de belles cuisses a la presse, mais tes lombaires sont restés au stade débutant, résultat, t'es super fort des cuisses, mais une merde au niveau des lombaires, donc disproportion, idéal pour se blesser. Le squat bosse les spinaux, mais pas aussi bien que le SDT, relis ma réponse plus haut a ce sujet, et évites de poser 50 fois la même question, c'est fatiguant.

3/Une petite dernière (on va encore me dire que je suis méprisant, mais bon comme tu te fous de ma gueule...), qu'est-ce qu'un "muscle intra-spinal" (je te cite)??????????????????
Tu es tellement balaise avec ton sdt à 12 tonnes que tu as développé des muscles dans la moelle épinière!!!! :rolleyes:
:D Bravo , t'es un champion!!!!!! :D :D :D

Ouvre un bouquin d'anat avant de raconter des grosses conneries (j'emploie le m^me ton que toi, c'est plus sympa....) :rolleyes:

>>>>>>>Pourrait tu au moins citer la partie du texte où j'ai mis ce terme. Oui je me suis trompé, mais je pense que tu devais être a court d'arguments, pour faire ce genre de remarque inutiles. Si je faisais comme toi, ce serait une encyclopédies de conneries.



[/b]
Avatar de l’utilisateur
Fred
 
Messages: 2991
Inscription: 22/05 16h04
Réputation: 14

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Laurent B. le 01/03 19h06

Fred, tu veux pas apprendre à utiliser les quotes ? sérieusement c'est illisible.

C'est pas dur ! essaye !
|
Laurent B.
 
Messages: 596
Inscription: 05/01 10h25
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Antoine F. le 01/03 19h08

Robby, j'ai une question concernant un des postulats de ta démonstration. Je suis étonné d'apprendre qu'un disque lombaire s'use sans se reformer. Ce principe ne me surprendrait pas si l'on parlait d'une personne agée, mais chez un homme d'age moyen est-ce le cas? Je n'ai que peu de notion d'anatomie, je ne remets donc pas en question tes dires. Mais peux tu me confirmer que à l'inverse des os, muscles et autres tissus, nos disques lombaires ne sont pas en reconstruction permanente? Si c'est le cas celà confirmerait en effet qu'ils ne peuvent pas s'adapter aux forces de plus en plus importantes d'un entrainement de squat ou de soulevé de terre. On naitrait avec un capital tolérance de base qui ne pourrait évoluer, mais cette notion s'oppose a ce que j'ai pu expérimenter avec d'autres os qui se sont renforcés avec les entrainements. C'est flagrant pour nos extrémités avec les arts martiaux, les tibias en boxe thai, les pieds en course de fond. Nos os sont en mesure d'encaisser des chocs de plus en plus important...Robby ou les autres, d'avance merci pour vos réponses.
Avatar de l’utilisateur
Antoine F.
 
Messages: 982
Inscription: 17/02 19h16
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Rudy le 01/03 19h43

je ne sais pas si il y a qq un qui est d accord avec toi Fred :p
Avatar de l’utilisateur
Rudy
 
Messages: 25501
Inscription: 16/05 06h20
Réputation: 274

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Laurent B. le 01/03 20h47

J'ai une question pour Fred.

Robby1 apporte des arguments techniques et scientifiques non négligeables et son post est détaillé. Quand je te lis, et sans que cela soit un reproche, j'ai l'impression que tu dis "le SDT c'est super avec la bonne technique !" mais qu'est ce qui te fait dire ça ? pourquoi en es tu si SUR ? A part une conviction personnelle, quoi d'autre ?

Merci :)
|
Laurent B.
 
Messages: 596
Inscription: 05/01 10h25
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Vincent le 01/03 20h53

Pour faire hyper simple :

Le SDT est potentiellement très dangereux et peutêtre que seulement peu de gens peuvent en faire sans danger, comme le DC ou encore le Full SQT mais dans une moindre mesure.

A mon avis si t'arrives à vraiment avoir le dos légérement courbé en arrière tout au long de la série y a pas de risque ou très très peu. Mais qui le fait vraiment ? Moi je suis incapable de ramasser une barre sans légérement fléchir le dos, à partir de la le SDT peut vraiment te détruire...
Peutêtre que la ceinture est une bonne solution ? aucune idée...
Gagner du muscle : Progressive Resistance
Perdre du gras : Input < Output
Strict Curl 1x58kg
Bakawa shinanakya naoranai
Les idiots ne guerrissent qu'en mourant.
Avatar de l’utilisateur
Vincent
 
Messages: 7389
Inscription: 16/05 21h00
Réputation: 0

Le soulevé de terre pour renforcer les lombaires ?

Messagepar Sébastien le 01/03 21h06

Moi je suis incapable de ramasser une barre sans légérement fléchir le dos

Tiens c'est marrant ce genre d'habitude chez les gens .. je ne vois personne qui "descend dans les jambes" pour ramasser un objet ..
Sébastien
 
Messages: 9849
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Suivante

Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Entraînement Musculation



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 2 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2020 SuperPhysique™