A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Questions précises et discussions sur la diététique sportive

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Sébastien le 07/05 17h16

Je rajouterais qu'aucun animal sauvage ne consomme de lait à l'âge adulte. Pourquoi l'homme devrait-il être l'exception ?

De plus aucun animal sauvage boit le lait d'un autre animal d'une autre espèce. Pourquoi l'homme devrait-il être l'exception ?

Le lait est un aliment de croissance vu qu'il permet entre autre de transmettre l'information par les protéines à l'élaboration de l'osséine (tu sais le filet de cartilage qui permet de retenir les minéraux ...) Chaque lait possède cette information à transmettre.

Maintenant autre chose, le cerveau de l'enfant humain à besoin d'acide gras polyinsaturés en grosse proportion. Ca tombe bien le lait humain en contient essentiellement. Le lait de vache, quant à lui, contient essentiellement du gras saturés ...

Le Dr Luca en 1992 à d'ailleurs réaliser une étude chez des enfants d'âge moyenne de 8 ans. D'un coté, un groupe d'enfant "nourri au lait de vache", d'un autre coté un group d'enfant "nourri au lait maternel". Le QI des enfants nourri au lait de vache était inférieur à ceux qui étaient nourri au lait maternel.

Je sais, il y en a qui on que çà à foutre, mais les faits sont là ...

Maintenant, si on explore la littérature, on constate que le lait de vache et ses dérivés ont été incriminés dans diverses maladies :

1) Dans la polyarthrite rhumatoïde, l'arrêt des produits laitiers provoque une rémission des arthrites, leur réintroduction est suivie d'une reprise des arthrites, chez un pourcentage non négligeable de patients (DARLINGTON 1986).

2) Dans le diabète sucré juvénile d'installation récente, KARJALAINEN et Coll. (1992) observent constamment un titre élevé d'anticorps anti-albumine ovine et attribuent à ces anticorps un rôle dans la genèse des lésions du pancréas endocrine.

3) Dans la sclérose en plaque, Kousmine (1980) et Swank (1991) ont obtenus de remarquables blocages de l'évolution en demandant à leurs malades de supprimer de leur alimentation les graisses saturées d'origine animale, parmi lesquelles lait et dérivés, et de les remplacer par des graisses insaturées d'origine végétale.

4) Au cours de la néphropathie à IgA, SATO et Coll. (1988) ont mis en évidence des molécules antigéniques issues du lait dans les complexes immuns déposés au niveau des glomérules rénaux.

5) Certaines migraines sont clairement provoquées par la prise de produits laitiers et cessent lorsque ceux-ci sont exclus (MONRO et Coll. 1984).

6) La maladie de Crohn est nettement plus répandue chez les Anglosaxons et les Scandinaves que chez les Latins. Ceci a été rapproché de la consommation de lait bien plus grande chez les premiers que chez les seconds.

7) En France, les accidents cardio-vasculaires sont plus fréquents, la durée de vie plus courte chez les Nordistes que chez les sudistes. Ceci est attribué en partie à l'emploi du beurre chez les premiers, et à l'emploi d'huile d'olive chez les seconds...

Egalement, le Docteur Dufhilo rend le lait de vache responsable d'encrassement et affirme qu'un retour à la bonne santé doit passer par un décrassage intelligent. Il a traité des malades présentant des tumeurs aux seins avec la suppression totale de tous les produits laitiers. Il propose aux malades d'en faire eux-mêmes l'essai et de se passer de lait durant un ou deux mois et de voir. Il propose également aux bien-portants de la faire en tant qu'expérience pour constater s'ils en retirent un regain de vigueur, entrain et endurance.

De plus, le docteur Arturo Capdeville, constate des paralysies infantiles (polio) dues à la consommation de produits laitiers. Il affirme que les troubles de santé par l'apport quotidien de lait de vache sont nombreux : maladies cardio-vasculaires, inflammations, allergies, syndromes de mort subite chez le jeune enfant, troubles nerveux mineurs et schizophrénie.

L'intolérance à la béta-lacta-blobuline, une protéine du lait de vache, est très fréquente chez les nourrissons et ceux-ci ont le réflexe intelligent de la refuser. Ils pleurent, crachent, vomissent, ont des diarrhées, mais l'insistance bornée des adultes conduit leur organisme à un état de tolérance des antigènes du lait de vache.

Bruno Comby, quant à lui, constate des améliorations des états de sida avec la suppression des laitages. Il déplore que l'homme soit le seul mammifère qui continue à boire du lait à l'âge adulte (à son désavantage) bien que notre sécrétion d'enzymes digestifs du lait (lactase) se tarisse à partir de l'âge de trois ans.

Même un pédiatre, du nom de Paul Gyorgy affirme également que le lait de vache est la meilleure nourriture pour le veau et le lait maternel est la meilleure pour le bébé.

Les Docteurs Dominique Gros, Richard Lennart et Paul Vesin, quant à eux, encouragent l'allaitement maternel et déconseillent vigoureusement le lait de vache.

Encore un autre toubib, le Docteur Comet rend le lait de vache responsable de troubles hormonaux par la présence quasi permanente de protéines lactées dans la région hypophysaire provoquant des freins hormonaux responsables de troubles des règles, de stérilité, de prise de poids, de mastoses et de kystes bénins de la glande mammaire. Par son acide butyrique corrosif pour l'être humain, mais physiologique pour le veau, il constate la présence de toxines agissant sur le foie qui sont responsables de nombreuses crises de foie, de colites, d'infections, de maux de tête, de rhumatismes.

Il conseille à la femme ménopausée de ne pas consommer de laitages à cause du risque d'ostéoporose car on obtient les effets contraires d'une reminéralisation avec les produits laitiers. Le lait de vache est trois fois trop riche en calcium et pas assez en vitamine D qui fixe le calcium.

Il observe également que l'acide butyrique contenu dans le lait, le beurre et le fromage attaque la paroi intestinale, permettant un passage dans le sang des résidus contenus dans les excréments qui pourront être digérés. Cela équivaut à une surdigestion des excréments, phénomène normal chez le veau sous la mère qui grossit ainsi de 1 kg par jour pendant 6 mois, mais qui au-delà de cet âge, ne se nourrira que de végétaux.

Chez le Docteur A Narodetzki observe que le lait de vache contient des germes infectieux parce que les vaches sont souvent atteintes d'une maladie infectieuse et de phtisie (sommelière). Son usage peut transmettre la tuberculose dans les poumons, le cerveau (méningite), les os et autres organes, la scarlatine et provoquer la diarrhée verte chez les nourrissons. Le lait est défendu dans l'enterocolite muco-membraneuse, dans les entérites parce qu'il favorise les bacilles protéolytiques qui existent dans les entérites et provoque des gaz, des ballonnements, et des douleurs.

Le Professeur Reinert (centre hospitalier intercommunal de Créteil) donne une information intéressante : "les anticorps IGA dans le lait maternel ont certes un rôle important mais les cellules vivantes comme les lymphocytes.11 et les macrophages sécréteurs d'interféron transmettent sans doute une information immunitaire durable se prolongeant pendant plusieurs mois" C'est pourquoi il est si important d'allaiter le bébé au sein durant au moins les six premiers mois, et au mieux durant trois ans.

Le Dr Jane Cottinghan, dans son livre "Le biberon bébé", remarque que l'ingestion de lait de vache chez le bébé provoquerait des infections intestinales incluant des diarrhées de type escherichia-coli et autres organismes, entérovirus, tandis que le lait maternel est un anti-infectieux, grâce à la présence d'une sécrétion d'immunoglobuline à lysozyme et de facteur bifidus.

Je m'arrête là....

Maintenant Michaël, j'attends tes contre-arguments pro-lait avec intérêt et j'espère que tu me sortiras autre chose que "best Of" ...
Sébastien
 
Messages: 9840
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0


Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Herve D. le 07/05 18h37

Hello,
Sébastien a écrit:Je rajouterais qu'aucun animal sauvage ne consomme de lait à l'âge adulte. Pourquoi l'homme devrait-il être l'exception ?
De plus aucun animal sauvage boit le lait d'un autre animal d'une autre espèce. Pourquoi l'homme devrait-il être l'exception ?

Maintenant Michaël, j'attends tes contre-arguments pro-lait avec intérêt et j'espère que tu me sortiras autre chose que "best Of" ...

Ces 2 la, par contre en sont des belles dans la catégorie "best Of", les exceptions chez l'homme il y en a quand même quelques unes .... et même au dela de la bouffe : "BACK TO THE TREE" on vous dit !
Il parait qu'on a pas pas d'alpha-galactosidase nécessaire pour casser certains sucres dans les fayots : est-ce que manger des fayots est anti-naturel ?
Faut arrêter la parano, que le lait soit pas adapté ou néfaste à certains personnes pourquoi pas, mais arréter de diaboliser et généraliser...
Hervé
Avatar de l’utilisateur
Herve D.
 
Messages: 750
Inscription: 04/01 08h54
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar WilliaM le 07/05 20h10

mais pourquoi l'acharnement tout particulier contre le lait de vache? qu'est ce qui differencie, concretement, le lait de vache du lait de chevre ou de brebis, en terme de nocivité? je pose la question tout connement, mais on m'a nourri au brocciu/miel etant gosse, et je m'en suis pas porté mal... de plus, je ne consomme plus de lait de vache depuis 1 an et demi, mais franchement, je ne m'en porte pas plus mal ou mieux. c'est sans consequence. j'ai remangé du fromage blanc hier, et je n'ai eu aucun problème. c'est quand même merveilleux la faculté du corps humain à s'adapter à tout, meme aux aliments qui seraient, selon une rationnalité à 2 balles, impropre à la consommation humaine...
WilliaM
 
Messages: 161
Inscription: 24/05 18h19
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Sébastien le 07/05 22h48

Hervé, moi je cite des références et je ne me base pas sur des "on dit que" ou encore "best Of" ou autres "formules" qui n'ont ici que peu d'intérêt.

Si tu as des contre-arguments de qualité avec des explications scientifiques mettant en avant les "bienfaits" du lait de vache sur l'organisme humain, je les attends et je me ferais un plaisir de les lire.

Vous campez farrouchement sur vos positions et dès que des arguments scientifiques viennent contre-dire la sacro-sainte institution du lait ancrée dans nos moeurs non pas par nécessité de survie mais par tradition sociale, vous n'arrêtez pas de faire des comparaisons et des formules.

Je n'invite aucun de ces arguments. De nombreux médecins et de pédiatres rapportent des FAITS !

J'aimerais aussi que de votre coté, vous fassiez cette même démarche intelligente qui consiste à montrer ce que le lait apporte de + à l'homme par rapport à son existance.

Personnelement, j'ai lu et entendu autour de moi assez d'exemples frappant pour me convaincre personnelement que le lait n'est pas l'aliment le mieux adapté à l'homme par rapport à son développement et à sa longévité.

Si vous n'avez qu'à ajouter, ceci est un "best Of", alors je ne vois même pas pourquoi vous postez encore sur ce forum car si c'est pour faire évoluer le débat de cette manière, je n'en vois pas l'intérêt à part peut être pour vous rendre ridicule et de vouloir amuser la gallerie ou encore dédramatiser le phénomène en souriant et en prenant tous les docteurs et autres pédiatres qui ont vu clairement les relations entre lait et dégénerescence du corps humain pour des débiles ...

C'est pathétique d'en arriver à ce genre d'argument de la part de personnes qui se disent scientifiques et cherchent à être crédible ...
Sébastien
 
Messages: 9840
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Nrj le 07/05 23h00

+1 pour séb là...

D'un, le lait n'est pas un aliment de croissance


:D best-of
Nrj
 
Messages: 505
Inscription: 21/06 16h16
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Jimmy le 07/05 23h02

Ces 2 la, par contre en sont des belles dans la catégorie "best Of", les exceptions chez l'homme il y en a quand même quelques unes .... et même au dela de la bouffe : "BACK TO THE TREE" on vous dit !
Il parait qu'on a pas pas d'alpha-galactosidase nécessaire pour casser certains sucres dans les fayots : est-ce que manger des fayots est anti-naturel ?
Faut arrêter la parano, que le lait soit pas adapté ou néfaste à certains personnes pourquoi pas, mais arréter de diaboliser et généraliser...

Hervé je suis désolé mais ton analogie sur ce qu'est une démarche naturelle ne tient pas. On ne parle pas de cuisine, et lorsqu'on fait le parallèle avec "l'exeption humaine" c'est dans l'esprit suivant:
- tu viens au monde, et quelque soit l'espèce, ta seule alimentation et voie de développement est l'allaitement. C'est naturel.
- c'est ta mère qui te le prodigue, car heureux hasard, quelque soit l'espèce, la femelle ne produit de lait qu'en cas de grossesse. Tu n'es pas contraint de la traire pour en profiter, ta petite bouche est naturellement adapté à ses "pis". Ca tombe bien, en plus ton système digestif est quasiment conçut pour ne traiter que son lait.
- quelques temps plus tard, tu grandis, la production de lait de ta mère se tarit, et tant mieux pour elle parce que tes dents ont poussés et que tu commence à lui faire mal. C'est peut-être le signal naturel que tu peux à présent mâcher, et donc passer à une alimentation solide et abandonner l'allaitement. Ca tombe bien, ton système digestif a changé d'enzymes... Et tout ça naturellement, que tu vives en ville ou dans les bois.

mais pourquoi l'acharnement tout particulier contre le lait de vache?

Parce que c'est le lait le plus couramment consommé, quelqu'en soit la forme. Mais c'est valable pour les autres aussi. Le lait animal qui se rapproche le plus de l'humain c'est le lait de jument; il n'empèche que le lait est le produit alimentaire qui toute races confondues, est le plus spécifique.

Je m'arrête là....

Maintenant Michaël, j'attends tes contre-arguments pro-lait avec intérêt et j'espère que tu me sortiras autre chose que "best Of" ...

Que de temps perdu Sébastien, n'insiste pas... :blush:
"Les régimes ça sert à rien, la preuve y'a que les gros qui en font."
Avatar de l’utilisateur
Jimmy
 
Messages: 1145
Inscription: 12/11 19h00
Réputation: 6

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Herve D. le 08/05 06h55

Hello,
Sébastien a écrit:Hervé, moi je cite des références et je ne me base pas sur des "on dit que" ou encore "best Of" ou autres "formules" qui n'ont ici que peu d'intérêt.
Si tu as des contre-arguments de qualité avec des explications scientifiques mettant en avant les "bienfaits" du lait de vache sur l'organisme humain, je les attends et je me ferais un plaisir de les lire.

1) je ne suis pas la pour défendre le lait, et je n'ais donc pas d'argument à apporter pour défendre le lait (d'ailleurs je m'en fous un peu et n'en consomme pas des masses) mais quand je vois des généralisations et des arguments outrés et ridules, je réagis.
2) pour ce qui est des références entre celles fournies par Samourai (je me suis bien marré de cet inventaire à la Prévert) et certaines des tiennes, c'est du baratin et de la désinformation en tout cas pas des références scientifiques, et cela m'étonne que tu reprenne de telles aneries.
3) comme dans l'exemple des masais, le lait peut être une base de l'alimentation sans que cela soit préjudiciable à la santé.
4) Pour un bb (un vrai pas un pousseur de fonte) il est évident que le lait maternel (ou au moins humain) est le meilleur, mais il me semblait qu'on parlait de consommation de lait chez l'adulte ? Et c'est pas "même un pédiatre" qui dis cela mais tous ...
5) Que le lait soit source d'intolérance chez certaines personnes et à déconseiller dans certaines maladie, c'est probable (mais pas encore franchement une certitude) mais c'est aussi la même chose avec pas mal d'autres aliments => il n'y a donc aucune raison de l'interdire chez les gens qui le supporte
6) les "Best Of" c'était une joke, pour reprendre l'expression de Michael (je sens que je vais me faire engueler), mais franchement ressortir des arguments du type "l'homme fait ca et les animaux ne le font pas, alors l'homme se fourvoit", je trouve cela d'un ridicucle consommé.

Par ailleurs si le Dr X constate des polios avec la consommation de produit laitier je peux simplement lui dire que la formation médicale continue ca existe (la polio c'est une maladie infectieuse)
Avatar de l’utilisateur
Herve D.
 
Messages: 750
Inscription: 04/01 08h54
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Kn P le 08/05 13h19

Sébastien a écrit: Je rajouterais qu'aucun animal sauvage ne consomme de lait à l'âge adulte. Pourquoi l'homme devrait-il être l'exception ?
Désolé, je ne considère pas l'homme comme un animal sauvage. En tout cas je ne me mets pas dans cette catégorie.

Sébastien a écrit: De plus aucun animal sauvage boit le lait d'un autre animal d'une autre espèce. Pourquoi l'homme devrait-il être l'exception ?
Aucun animal ne va bosser 40h par semaine en costard-cravatte avec un attaché-case, pourquoi l'homme devrait-il faire exception ? tu me reproches d'utiliser des formules, de parler pour ne rien dire et de ne pas sortir d'arguments valables. Je te retourne le compliment. Pour moi, par rapport au premier post, si je l'ai mis en Best-Of, c'est parce que tes arguments n'en sont pas. La comparaison homme-animal ne tient pas la route. Le tamanoir se nourrit de fourmi et il vit bien comme ça, moi désolé c'est pas mon truc les fourmis.

Sébastien a écrit:Le lait est un aliment de croissance vu qu'il permet entre autre de transmettre l'information par les protéines à l'élaboration de l'osséine (tu sais le filet de cartilage qui permet de retenir les minéraux ...) Chaque lait possède cette information à transmettre.
Je ne le savais pas. Je me coucherai moins bête ce soir. Tu marques un point.


Sébastien a écrit:Le Dr Luca en 1992 à d'ailleurs réaliser une étude chez des enfants d'âge moyenne de 8 ans. D'un coté, un groupe d'enfant "nourri au lait de vache", d'un autre coté un group d'enfant "nourri au lait maternel". Le QI des enfants nourri au lait de vache était inférieur à ceux qui étaient nourri au lait maternel.
ça devient grotesque ! Il est facile de trouver une étude qui prouve le contraire. Ce qui m'intéresse, c'est pas le nom du docteur, c'est la source, l'entreprise qui a commandé l'étude. Et si je te disais que 16% des mangeurs de Pizzas ont des problèmes d'impuissance, arrêterais-tu pour autant de manger de la pizza ? ( ah bon, tu n'en manges pas, désolé )

Sébastien a écrit:Maintenant, si on explore la littérature, on constate que le lait de vache et ses dérivés ont été incriminés dans diverses maladies :

1) Dans la polyarthrite rhumatoïde, l'arrêt des produits laitiers provoque une rémission des arthrites, leur réintroduction est suivie d'une reprise des arthrites, chez un pourcentage non négligeable de patients (DARLINGTON 1986).
non négligeable, ça veut rien dire. Déjà que Darlington niveau crédibilité, c'est pas le summum, si en plus ya même pas de chiffres ... Un argument scientifique, c'est quand tu utilises chiffres et source précise.

Sébastien a écrit:2) Dans le diabète sucré juvénile d'installation récente, KARJALAINEN et Coll. (1992) observent constamment un titre élevé d'anticorps anti-albumine ovine et attribuent à ces anticorps un rôle dans la genèse des lésions du pancréas endocrine.
Là c'est juvénile, on s'égare.

Sébastien a écrit:3) Dans la sclérose en plaque, Kousmine (1980) et Swank (1991) ont obtenus de remarquables blocages de l'évolution en demandant à leurs malades de supprimer de leur alimentation les graisses saturées d'origine animale, parmi lesquelles lait et dérivés, et de les remplacer par des graisses insaturées d'origine végétale.
pareil que pour la 1), "remarquables" c'est imprécis et subjectif.

Sébastien a écrit:4) Au cours de la néphropathie à IgA, SATO et Coll. (1988) ont mis en évidence des molécules antigéniques issues du lait dans les complexes immuns déposés au niveau des glomérules rénaux.
Là, je dis rien, parce qu'en fait je ne comprends pas, c'est trop technique.

Sébastien a écrit:5) Certaines migraines sont clairement provoquées par la prise de produits laitiers et cessent lorsque ceux-ci sont exclus (MONRO et Coll. 1984).
Au même titre que tout ce qui provoque des allergies chez les personnes allergiques. C'est pas parce que certaines migraines sont dues au pollen par exemple, qu'il faut bannir les fleurs des maisons.


Sébastien a écrit:6) La maladie de Crohn est nettement plus répandue chez les Anglosaxons et les Scandinaves que chez les Latins. Ceci a été rapproché de la consommation de lait bien plus grande chez les premiers que chez les seconds.
Je ne connais pas. Pourquoi pas mais je ne vois vraiment pas ce que c'est.

Sébastien a écrit:7) En France, les accidents cardio-vasculaires sont plus fréquents, la durée de vie plus courte chez les Nordistes que chez les sudistes. Ceci est attribué en partie à l'emploi du beurre chez les premiers, et à l'emploi d'huile d'olive chez les seconds...
Je parlais de lait, exclusivement. Pas de beurre, ni d'huile, ni de matière grasse. Exemple rejeté.

Sébastien a écrit:Egalement, le Docteur Dufhilo rend le lait de vache responsable d'encrassement et affirme qu'un retour à la bonne santé doit passer par un décrassage intelligent. Il a traité des malades présentant des tumeurs aux seins avec la suppression totale de tous les produits laitiers. Il propose aux malades d'en faire eux-mêmes l'essai et de se passer de lait durant un ou deux mois et de voir. Il propose également aux bien-portants de la faire en tant qu'expérience pour constater s'ils en retirent un regain de vigueur, entrain et endurance.
De la même façon, un docteur va déconseiller à quelqu'un qui a eu un pneumothorax de fumer, mais ce n'est pas pour ça que tous les fumeurs vont mourrir plus jeunes que les non-fumeurs, ou qu'ils vont développer plus de maladies ( cf. Jeanne Calment )

Sébastien a écrit:De plus, le docteur Arturo Capdeville, constate des paralysies infantiles (polio) dues à la consommation de produits laitiers. Il affirme que les troubles de santé par l'apport quotidien de lait de vache sont nombreux : maladies cardio-vasculaires, inflammations, allergies, syndromes de mort subite chez le jeune enfant, troubles nerveux mineurs et schizophrénie.
On retombe sur les enfants. Le débat était sur le lait chez les adultes.

Sébastien a écrit:L'intolérance à la béta-lacta-blobuline, une protéine du lait de vache, est très fréquente chez les nourrissons et ceux-ci ont le réflexe intelligent de la refuser. Ils pleurent, crachent, vomissent, ont des diarrhées, mais l'insistance bornée des adultes conduit leur organisme à un état de tolérance des antigènes du lait de vache.
idem.

Sébastien a écrit:Bruno Comby, quant à lui, constate des améliorations des états de sida avec la suppression des laitages. Il déplore que l'homme soit le seul mammifère qui continue à boire du lait à l'âge adulte (à son désavantage) bien que notre sécrétion d'enzymes digestifs du lait (lactase) se tarisse à partir de l'âge de trois ans.
La consommation de cannabis ralentie l'avancée du virus. Mais peut-on dire pour autant que le cannabis est bon pour l'homme ? ( Moi je pense que oui mais beaucoup ne sont pas du même avis ).

Sébastien a écrit:Même un pédiatre, du nom de Paul Gyorgy affirme également que le lait de vache est la meilleure nourriture pour le veau et le lait maternel est la meilleure pour le bébé.
inconnu au bataillon. Mon voisin dit le contraire. Nous voilà bien avancé. Et c'est une fois de plus relatif au nouveau-né.

Sébastien a écrit:Les Docteurs Dominique Gros, Richard Lennart et Paul Vesin, quant à eux, encouragent l'allaitement maternel et déconseillent vigoureusement le lait de vache.
idem.

Sébastien a écrit:Encore un autre toubib, le Docteur Comet rend le lait de vache responsable de troubles hormonaux par la présence quasi permanente de protéines lactées dans la région hypophysaire provoquant des freins hormonaux responsables de troubles des règles, de stérilité, de prise de poids, de mastoses et de kystes bénins de la glande mammaire. Par son acide butyrique corrosif pour l'être humain, mais physiologique pour le veau, il constate la présence de toxines agissant sur le foie qui sont responsables de nombreuses crises de foie, de colites, d'infections, de maux de tête, de rhumatismes.
Je suis un exemple vivant qu'on peut boire du lait et n'avoir aucun de ces maux.

Sébastien a écrit:Il conseille à la femme ménopausée de ne pas consommer de laitages à cause du risque d'ostéoporose car on obtient les effets contraires d'une reminéralisation avec les produits laitiers. Le lait de vache est trois fois trop riche en calcium et pas assez en vitamine D qui fixe le calcium.
Pour la femme enceinte, pourquoi pas. Par contre mon lait est enrichi à la vitamine D, ce qui permet de mieux fixer le calcium.

Sébastien a écrit:Il observe également que l'acide butyrique contenu dans le lait, le beurre et le fromage attaque la paroi intestinale, permettant un passage dans le sang des résidus contenus dans les excréments qui pourront être digérés. Cela équivaut à une surdigestion des excréments, phénomène normal chez le veau sous la mère qui grossit ainsi de 1 kg par jour pendant 6 mois, mais qui au-delà de cet âge, ne se nourrira que de végétaux.
Je ne suis pas un veau. :o

Sébastien a écrit:Chez le Docteur A Narodetzki observe que le lait de vache contient des germes infectieux parce que les vaches sont souvent atteintes d'une maladie infectieuse et de phtisie (sommelière). Son usage peut transmettre la tuberculose dans les poumons, le cerveau (méningite), les os et autres organes, la scarlatine et provoquer la diarrhée verte chez les nourrissons. Le lait est défendu dans l'enterocolite muco-membraneuse, dans les entérites parce qu'il favorise les bacilles protéolytiques qui existent dans les entérites et provoque des gaz, des ballonnements, et des douleurs.
ça peut comme ça peut ne pas entraîner ce genre de troubles. Toujours pas de chiffres. Moi j'ai rien de tout ça, présente moi un gars qui a chopé la tuberculose en buvant du lait, ça m'intéresse. :wtf:

Sébastien a écrit:Le Professeur Reinert (centre hospitalier intercommunal de Créteil) donne une information intéressante : "les anticorps IGA dans le lait maternel ont certes un rôle important mais les cellules vivantes comme les lymphocytes.11 et les macrophages sécréteurs d'interféron transmettent sans doute une information immunitaire durable se prolongeant pendant plusieurs mois" C'est pourquoi il est si important d'allaiter le bébé au sein durant au moins les six premiers mois, et au mieux durant trois ans.
Qui a parlé de le consommation de lait chez les bébés ?

Sébastien a écrit:Le Dr Jane Cottinghan, dans son livre "Le biberon bébé", remarque que l'ingestion de lait de vache chez le bébé provoquerait des infections intestinales incluant des diarrhées de type escherichia-coli et autres organismes, entérovirus, tandis que le lait maternel est un anti-infectieux, grâce à la présence d'une sécrétion d'immunoglobuline à lysozyme et de facteur bifidus.
Qui a parlé de le consommation de lait chez les bébés ?( bis ).

tu remarqueras que je 'ai pas pris la peine d'arguementer car je ne considère pas que tes arguments puissent être perçus en tant que "scientifiques". Tu oscilles entre le hors-sujet ( bébés and Co. ), la mauvaise foi ( Bernard Prout-Prout a dit *** donc c'est vrai ), la malhonnêteté ( absences de chiffres concrets, sources vagues, imprécisions volontaires ) et la paranoïa ( ceux qui boivent du lait vont avoir 3 tonnes de maladies et mourrir prématurément dans d'atroces souffrances ). Tout comme toi, j'attends donc tes contre-arguments, en espérant qu'ils soient cette fois crédibles et/ou d'autorité ( les sources bordel ! ).

Le débat continue :D

PS : Relie bien le §6 du post de Hervé D. Le ridicule est plus que consommé, il est poussé dans ses derniers retranchements...
Avatar de l’utilisateur
Kn P
 
Messages: 3289
Inscription: 10/01 23h21
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Alex Fontaines le 08/05 14h25

Michael wrote :
( les sources bordel ! ).


Seb ton texte viens de là non ?!!

Alex Fontaines
 
Messages: 124
Inscription: 07/02 00h12
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar WilliaM le 08/05 14h41

au moyen orient, on compte 2 démocraties, et les notions modernes de droit sont peu, sinon pas appliquées, à contrario des pays scandinaves, comme la suède ou la norvège, avec des lois traitant du mariage homosexuel, des assistantes de sexualités, de l'avortement. Le PIB par habitant de la suède est l'un des plus haut d'Europe, contrairement à celui du portugal ou des pays du maghreb.

En norvège, dans ma famille du coté de mon père, l'une de mes tantes a vécu 107 ans, avant de succomber de sa belle mort. Mon grand père corse, en revanche, est mort d'un infarctus à l'age de 72 ans (mais on pense que c'est dû au mariage de ma mère avec un continental, mais passons).

Mon grand père ne jurait que par l'huile d'olive que produisait mon oncle batistelli, une fierté locale made in Calvi. Quant à la famille que j'ai à Christiania, parmi leur gourmandises lactées habituelles, figurait un truc dement, ultra cremeux avec de la confiture de myrtille. les uns ne sont pas plus calé en diététique que les autres, c'est JUSTE une histoire de culture.

Alors bien sûr, mes connaissances concrète en matière de mortalité à l'échelle de peuples entiers se limitent à mon cercle familial, mais je crois qu'il serait aussi con d'attribuer toutes les misères du monde et les maladies autoimmunes et hormonales au lait (tant qu'on fera pas pousser des olives en norvège, je doute que mes grand parents utilisent autre chose que du beurre). ca serait comme dire que la morale et les valeurs méditerranéennes sont induites par la consommation d'huile d'olive et le peu de produits laitiers absorbés, tout comme affirmer la reciproque pour les scandinaves. c'est de l'intellectualisation à deux balles, et c'est nier la formidable faculté d'adaptation de l'homme, capable de vivre aussi bien en dessous du cercle polaire que au dessus de l'equateur, alors que l'oliver ou la vache n'en font pas de même...
WilliaM
 
Messages: 161
Inscription: 24/05 18h19
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Herve D. le 08/05 14h58

Sebastien,
Ne le prends pas mal, mais il y a quand même des perles dans ce que tu dis, j'espère que c'est simplement un copier coller maladroit sans avoir vraiment relu le texte en question ...
Sébastien a écrit:Le lait est un aliment de croissance vu qu'il permet entre autre de transmettre l'information par les protéines à l'élaboration de l'osséine (tu sais le filet de cartilage qui permet de retenir les minéraux ...) Chaque lait possède cette information à transmettre.

Donc un enfant qui boit du lait de vache va ressembler à une vache, celui qui boit du lait de chèvre à une chèvre et celui qui n'en boit pas va ressembler à rien du tout ?
Le webmestre d'ateliersante va bientôt pouvoir reclamer son prix nobel de biologie à Mme Le Doirin...

Sébastien a écrit:Egalement, le Docteur Dufhilo rend le lait de vache responsable d'encrassement et affirme qu'un retour à la bonne santé doit passer par un décrassage intelligent. Il a traité des malades présentant des tumeurs aux seins avec la suppression totale de tous les produits laitiers.

??? C'est vraiment trop con le lait, tu le supprime plus de tumeur, il a publié ca ou ? C'est que la premiere ou deuxieme localisation tumorale chez la femme et avec un traitement aussi radical ca pourrait intéresser du monde ....

Sébastien a écrit:Encore un autre toubib, le Docteur Comet rend le lait de vache responsable de troubles hormonaux par la présence quasi permanente de protéines lactées dans la région hypophysaire provoquant des freins hormonaux


Sébastien a écrit:Chez le Docteur A Narodetzki observe que le lait de vache contient des germes infectieux parce que les vaches sont souvent atteintes d'une maladie infectieuse et de phtisie (sommelière). Son usage peut transmettre la tuberculose dans les poumons, le cerveau (méningite), les os et autres organes, la scarlatine et provoquer la diarrhée verte chez les nourrissons.

Maintenant le lait donne la tuberculose, la scarlatine et la diarrhée verte (beurk), c'est vachement dangereux

Vraiment dans ce fil il y a aura les références les plus hallucinantes concernant le lait, il suffit de balancer n'importe quoi et cela se transforme en fait, en référence scientifique ...
Tu devrait mieux choisir tes sources
Avatar de l’utilisateur
Herve D.
 
Messages: 750
Inscription: 04/01 08h54
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Sébastien le 08/05 18h18

Franchement Hervé, Michaël, vous n'ajoutez strictement rien au débat. Comme je l'ai déjà dis, lisez l'ancien forum, tout a déjà été dit et les sources y sont cités.

Alors au lieu de dire que c'est n'importe quoi (vraiment facile ce genre de réplique) ou que mes sources sont mal choisies, j'attends vos références et vos données car, à vous lire, vous en avez de bien meilleures que moi à faire valoir ...

Encore une fois, je ne rapporte que des faits constatés par des professionnels de la santé.

En attendant, cette fois, des arguments scientifiquement recevable allant dans le sens prise de produits laitiers et santé de l'homme.

A moins que vous n'ayez rien d'autre que des caricatures ou autre petites formules qui ont, jusqu'à lors, fait la majorité de vos arguments...
Sébastien
 
Messages: 9840
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Guen le 08/05 18h51

Avatar de l’utilisateur
Guen
 
Messages: 4071
Inscription: 22/12 21h36
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Herve D. le 08/05 18h51

C'est l'hôpital qui se moque de la charitée ...
Si tout a été dit et vachement bien dit dans l'ancien forum, pourquoi tu nous en fait pas une synthèse au lieu de faire un copier coller d'un site débilard ?
Avatar de l’utilisateur
Herve D.
 
Messages: 750
Inscription: 04/01 08h54
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Shinoni971 le 08/05 20h28

Ce débat est vraiment inutile, chacun campe sur ses positions...

Le mieux serait que celui que ça intéresse se renseigne vraiment sur le sujet (internet, bouquins, ..) et arrête de consommer des laitages pendant 1 mois s'il veut vraiment savoir si le lait est bénéfique ou pas sur lui (juste pour lui pas pour tous le monde ;) )

C'est une démarche personnelle, pas une guerre entre pro et anti.
Séduire comme un .
Shinoni971
 
Messages: 74
Inscription: 14/12 20h19
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Kn P le 08/05 21h19

Sébastien, je ne prendrai la peine d'argumenter que lorsque j'aurai entendu de véritables arguments contre l'absorption de lait par les adultes. Jusqu'ici, tu n'as dit que 2 choses :
-La première a été de nous ( Hervé et moi ) balancer l'avis du docteur trucmuche qui pense que le lait est une arme de destruction massive.
-La deuxième a été de nous ( idem ) dire que nous n'utilisions pas d'arguments valables
A moins que vous n'ayez rien d'autre que des caricatures ou autre petites formules qui ont, jusqu'à lors, fait la majorité de vos arguments...
Moi je me mets à ton niveau. Tu penses peut-être que parce que tu emploies des forumules du style "le docteur a dit" que ça donne du poids à ton argumentaire, mais cela produit l'effet inverse.
En attendant des arguments véritables sur lesquelles débattre ...

PS : Tous les docteurs disent que la muscu c'est pas bien et dangereux pour l'homme. Tsss ... Encore un argument ultime pour arrêter de pousser !
Avatar de l’utilisateur
Kn P
 
Messages: 3289
Inscription: 10/01 23h21
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Lanvin le 09/05 10h16

Seb, je trouve tout ces arguments intéressant et même si comme toi je pense que le lait n'est pas le meilleur aliment pour l'homme je pense qu'il n'est pas un poison pour autant et qu'il peut être consommé dans une certaine mesure par un grand nombre de personne sans problème.


Je rajouterais qu'aucun animal sauvage ne consomme de lait à l'âge adulte. Pourquoi l'homme devrait-il être l'exception ?

De plus aucun animal sauvage boit le lait d'un autre animal d'une autre espèce. Pourquoi l'homme devrait-il être l'exception ?

Je ne trouve pas que ce soit un argument valable, l'homme est un animal particulier qui fait beaucoup de chose que les autres ne font pas, cela ne prouve pas que ce qu'il fait est forcement mal.
Il est par exemple le seul animal à faire pousser des légumes dans l'objectif de les consommer et ce n'est pas mauvais pour autant.
De plus, il n'est pas rare de voir un animal se nourrir des sécrétions d'un autre animal.

Dans la polyarthrite rhumatoïde, l'arrêt des produits laitiers provoque une rémission des arthrites

J'ai du mal à croire que ce soit si simple, les scientifiques qui font des recherches sur la polyarthrite ont beaucoup de mal à déterminer les facteurs environnementaux de cette maladie qui est de plus en plus rare alors que la consommation de lait augmente.
Si les chercheurs actuelle ne font pas le rapport entre polyarthrite et consommation de lait (s'il suffisait d'arrêter le lait je pense qu'ils le sauraient), je ne vois pas comment un autre à put le faire il y a 20 ans (à moins que le but de son étude était de discriminer le lait, car il est très facile de faire dire ce que l'on veut à une étude)

En France, les accidents cardio-vasculaires sont plus fréquents

Je ne crois pas, tu n'a jamais entendu parler du "french paradoxe" ???
Les français malgré une consommation riche en graisse on moins de problème cardio-vasculaire que la moyenne (le vin en serait peut être la raison).

D'un coté, un groupe d'enfant "nourri au lait de vache", d'un autre coté un group d'enfant "nourri au lait maternel". Le QI des enfants nourri au lait de vache était inférieur à ceux qui étaient nourri au lait maternel.

J'ai franchement du mal à croire à se genre de chose, il faudrait plus que le nom d'un docteur.

Cependant, les arguments sont intéressant et je ne les rejetterais pas comme Hervé et Michael.
Le problème c'est que comme ils le font remarquer, le nom d'un médecin ne suffit pas, tu connais toi même toutes les pseudos études qui circulent surtout que ces médecins ne font apparemment aucune différence entre les différents type de lait or :

Le Dr Francis M. Pottenger (un scientifique très connu) a fait une étude sur plusieurs générations de chats (étude très connue).
1 groupe était nourrit au lait de vache cru et l'autre au lait de vache cuit.
Résultat: les générations de chats élevés au lait cru n'ont eu aucun problème de santé alors que les générations élevés au lait cuit ont eu de multiple complication.
La conclusion en était donc que c'est la cuisson des aliments qui posait un problème et pas le lait lui même.

J'ai encore du mal à me faire une opinion.

PS: pitié arrêtez de citer des sites internet ou le web master propose des désenvoutements ou des Nettoyages énergétiques et harmonisation des chakras pour de modique somme d'argent de 300€.
Pavel isn’t a big guy,nor does he want to be.Wiry, functional strength and power is his game,and he’s more interested in training for combat than training for the beach.
Lanvin
 
Messages: 1593
Inscription: 16/05 16h47
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Jose Casasampera le 09/05 10h32

:idea: Ancien forum :
https://www.superphysique.org/oldforum/

Search : lait :rolleyes:

Bonne lecture :D
Deux infinis ne peuvent exister, car ils se limiteraient l'un à l'autre.(R. Guénon)

http://www.youtube.com/user/cacahouetech
Avatar de l’utilisateur
Jose Casasampera
 
Messages: 2123
Inscription: 17/06 19h05
Réputation: 25

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Magda le 10/05 09h18

WilliaM a écrit:mais pourquoi l'acharnement tout particulier contre le lait de vache? qu'est ce qui differencie, concretement, le lait de vache du lait de chevre ou de brebis, en terme de nocivité? je pose la question tout connement, mais on m'a nourri au brocciu/miel etant gosse, et je m'en suis pas porté mal...


Mais tout lait est nocif, qu'il soit de vache, de chèvre, de brebis... Sauf le lait de femme, le seul qui est destinné à un (petit) homme.

Ce n'est pas dans l'enfance qu'on s'en rend compte, mais vers la quarantaine (ou même plus tard).

Les calcifications, par exemple, c'est un très bon exemple du calium de lait stocké n'importe où n'importe comment...

Il faut 30-40 mille ans avant que des enzymes de notre intestin grêle ne soient adaptés pour digérer correctement tel ou tel aliment.

Le lait ne fait partie de l'alimentation humaine que depuis 5000-8000 ans.

On le digère donc n'importe comment.

Il suffit de titrer les anti-corps d'albumine bovin chez un malade d'une maladie auto-immune (diabète, polyarthrite rhumatoïde, maladie de Crohn, etc) pour se rendre compte qu'ils sont anormalement élevés.

En plus, le lait est le principal resposable d'ostéoporose : en effet, contrairement à ce qu'on nous fait croire, le fait de manger du lait et ses protéïnes, fait sortir du calium des os...

Ainsi, la France avec sa grande consommation des produits laitiers se retrouve en 3ème position en ce qui concerne l'ostéoporose après la Suède et la Suisse, grands consommateurs des laitages.

Notamment le Suède, où l'on en consomme 2x plus qu'en France.

Par coontre, des pays comme la Russie, la Pologne, la Rép Tchèque, où les adultes ne consomment que rarement des laitages, ont un taux d'ostéoporose très failble, malgré le fait que leur nutrition laisse à désirer....
La muscu mène à tout... la preuve !
Avatar de l’utilisateur
Magda
 
Messages: 174
Inscription: 19/05 12h33
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Lanvin le 10/05 09h53

En plus, le lait est le principal resposable d'ostéoporose : en effet, contrairement à ce qu'on nous fait croire, le fait de manger du lait et ses protéïnes, fait sortir du calium des os...

Comment peux tu etre aussi categorique ???
Il faut arreté de dire n'importe quoi, ca c'est un argument d'anti-lait mais ce n'est pas du tout ce que disent les experts de l'ostéoporose.

Quelle est la cause de l’ostéoporose?

* Un certain nombre de facteurs peuvent causer l’ostéoporose.
* La perte osseuse est une conséquence naturelle du vieillissement.
* Il arrive parfois que plus d’un des membres de la famille en soit atteint. Un risque plus élevé d’avoir l’ostéoporose peut avoir été transmis par les parents.
* Les os ont besoin d’exercice pour conserver leur force. Si vous ne faites pas d’exercice, vos risques de souffrir d’ostéoporose augmentent.
* Les changements dans les niveaux d’hormone peuvent également causer l’ostéoporose. Les hormones sont des substances sécrétées par l’organisme pour assurer le bon fonctionnement de certains organes. Certaines hormones, telles que les œstrogènes, aident à la femme à devenir enceinte. Lorsque la femme atteint la ménopause, le niveau d’œstrogène change.
* Un régime alimentaire faible en calcium, en vitamine D et en phosphates peut également entraîner une perte osseuse.
* Fumer, consommer trop d’alcool ou trop de caféine peuvent causer une perte osseuse. Le café, le thé et certaines boissons gazeuses contiennent de la caféine.
* Certains médicaments peuvent empêcher l’organisme d’absorber le calcium. Cela peut avoir pour effet d’affaiblir les os.
* D’autres maladies, telles que l’hyperthyroïdie (activité excessive de la glande thyroïde), le diabète et l’arthrite rhumatoïde, peuvent causer une perte osseuse.


Le régime alimentaire

Les aliments riches en calcium, en vitamine D et en phosphates sont nécessaires pour assurer la santé des os. Les personnes dont le régime alimentaire n’est pas adéquat risquent de compromettre la santé de leurs os. Les produits laitiers constituent la principale et la meilleure source primaire de calcium et aussi la plus accessible.

Une consommation excessive d’alcool, de tabac et de produits contenant de la caféine, tels que le thé, le café et certaines boissons gazeuses, peut priver l’organisme de calcium et inhiber sa capacité d’absorption.

Source: La Société d’Ostéoporose du Canada

Les pseudo scientifique anti-lait qui se prennent pour des experts en ostéoporose me font bien rigoler, ils devraient aller apprendre leur metier aux chercheurs qui s'occupent de l'ostéo.

Un des causes les plus importante de l'augmentation de l'ostéoporose est le vieillissement de la population, il est sur que les hommes qui mourraient avant 50ans avaient de grande chance de ne pas en avoir.
Pavel isn’t a big guy,nor does he want to be.Wiry, functional strength and power is his game,and he’s more interested in training for combat than training for the beach.
Lanvin
 
Messages: 1593
Inscription: 16/05 16h47
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Magda le 10/05 10h14

Lanvin a écrit:
Le régime alimentaire

Les aliments riches en calcium, en vitamine D et en phosphates sont nécessaires pour assurer la santé des os. Les personnes dont le régime alimentaire n’est pas adéquat risquent de compromettre la santé de leurs os. Les produits laitiers constituent la principale et la meilleure source primaire de calcium et aussi la plus accessible.

Une consommation excessive d’alcool, de tabac et de produits contenant de la caféine, tels que le thé, le café et certaines boissons gazeuses, peut priver l’organisme de calcium et inhiber sa capacité d’absorption.

Source: La Société d’Ostéoporose du Canada

Les pseudo scientifique anti-lait qui se prennent pour des experts en ostéoporose me font bien rigoler, ils devraient aller apprendre leur metier aux chercheurs qui s'occupent de l'ostéo.

Un des causes les plus importante de l'augmentation de l'ostéoporose est le vieillissement de la population, il est sur que les hommes qui mourraient avant 50ans avaient de grande chance de ne pas en avoir.[/quote]

Ca c'est du baratin habituel des chercheurs sponsorisés par des fabricants des produits laitiers.

Il n'existe aucune étude, actuellement qui ne soit pas sponsorisée par un fabricant de quelque chose. Les études sont menées de telle manière, à ce que les résultats soient en accord avec le sponsor.

Mon mari est justement chercheur et je peux te dire, que 85% des budgets de leur labo provient des sociétés privées.

Notamment au Canada, les producteurs des bovins sont très puissants....

En France, on soigne l'ostéoporose en faisant consommer aux gens (entre autres), une quantité impressionnante de.... légumes verts !!!
La muscu mène à tout... la preuve !
Avatar de l’utilisateur
Magda
 
Messages: 174
Inscription: 19/05 12h33
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Jose Casasampera le 10/05 10h38





Désolé, mais ces 2 liens sont en roastbeef :rolleyes:
Je ne suis ni pour, ni contre, je pense que chacun doit avoir une démarche responsable pour lui même dans le cadre d’une démarche sur l’équilibre nutritionnel.
Je pense que le principe de précaution peut être utilisé dans la consommation de lait ou de produits laitiers.
Je me permettrai simplement de mettre en garde les jeunes personnes qui ont souvent l’impression d’être imperméable aux problèmes de santé liés à des modes d’alimentation.
Certains problèmes de l’alimentation peuvent mettre 10, 20 ou 30 ans avant de ne plus pouvoir être éludés par le patient.
Bonne lecture à tous.
Deux infinis ne peuvent exister, car ils se limiteraient l'un à l'autre.(R. Guénon)

http://www.youtube.com/user/cacahouetech
Avatar de l’utilisateur
Jose Casasampera
 
Messages: 2123
Inscription: 17/06 19h05
Réputation: 25

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Magda le 10/05 10h44

Je ne peux que rajouter, que ma mère, âgée de 84 ans, actrice, continue à travailler, sans consommer du lait et des laitages depuis la seconde guerre mondiale. Elle n'a pas d'ostéoporose, maigré son grand âge.

Sa soeur, ma tante, à 76 ans, sportive, fait des randonnées pédestres de 20-30 km tous les dimanches et anime un cours de gymnastique volontaire.

Aucune de ces 2 femmes ne consomme du lait....
La muscu mène à tout... la preuve !
Avatar de l’utilisateur
Magda
 
Messages: 174
Inscription: 19/05 12h33
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Sébastien le 10/05 10h49

Ces exemples ne sont pas une généralité.
Ma grand-mère, agée de 87 ans, a toujours consommé des laitages sous forme de fromage et elle n'a pas d'ostéoporose ...
Ca dépend après aussi de tes prédispositions génétiques.
C'est comme le fumeur de 90 ans qui n'a pas de cancer de poumon ... ou encore le gars de 80 ans qui a toujours mangé du sucre et qui n'a pas de diabète ...
T'auras toujours des exceptions ...

Maintenant, personne ne sait si nous-même sommes "immunisé" face à cela et je n'ai personnelement pas envie de tenter le diable, donc autant consommer des laitages mais en quantité vraiment modéré (pour ma part, c'est sous forme de fromage à raison d'une fois toutes les 2 semaines maximum)
Sébastien
 
Messages: 9840
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Lanvin le 10/05 11h15

Ca c'est du baratin habituel des chercheurs sponsorisés par des fabricants des produits laitiers.

c'est bien trop facile de dire cela.
Toi tu me sort des paroles d'anti-lait venu de site végétarien qui disent qu'arreter de boire du lait guerie l'ostéoporose, ils sont fort parce que les experts ne sont pas encore arrivé à cette conclusion mais toi tu leur fait entierement confiance.
Moi je te sors des paroles d'expert de l'ostéoporose, eux ils en ont rien à foutre que tu boive du lait ou non, leur but c'est l'ostéoporose et pas les habitudes alimentaire des gens.

Excuse moi, mais quand on parle d'ostéoporose je prefere ecouté les chercheurs sur l'ostéoporose plutot que des pseudo-nutritionniste que l'on trouve à la pelle sur les sites bidons et qui sortent des dogmes de leur chapeau pour appuyer leur théorie alimentaire.

Beaucoup de mythes circulent en alimentation, particulièrement concernant le lait. Il est important de savoir que les informations qui circulent dans les médias et dans diverses autres sources peuvent parfois être erronées ou alarmistes. Jusqu'à présent, rien ne démontre que le lait est néfaste ou qu'il n'est pas utile pour prévenir l'ostéoporose, au contraire : les études démontrent un lien clair entre la consommation de calcium - particulièrement celle provenant du lait et des produits laitiers - et la santé des os.

Depuis quelque temps, nous avons pu lire ou entendre diverses allégations souvent alarmistes et peu nuancées, concernant le lait et ses prétendus méfaits. Ostéoporose Québec invite la population à la prudence : éliminer le lait et les produits laitiers de notre alimentation pourrait avoir de fâcheuses conséquences pour nos os.
Nous savons depuis fort longtemps que nos os ont besoin non seulement de calcium, mais aussi de vitamine D, de protéines, de phosphore et de magnésium pour demeurer solides et en santé, à toutes les étapes de la vie. Les produits laitiers sont associés à la santé des os car ils procurent ces éléments essentiels à la formation et au maintien d'os solides.

Les informations scientifiques disponibles à ce jour sont bien loin d'indiquer qu'il faut exclure le lait de notre alimentation. Elles appuient davantage l'association positive entre les produits laitiers, le calcium et la santé des os. Une revue récente de la littérature a répertorié, au cours des 25 dernières années, 139 études portant sur les effets du calcium et des produits laitiers sur la prévention de la perte osseuse et des fractures. Plus de 80 % d'entre elles démontrent un effet positif du calcium ou des produits laitiers sur la masse osseuse et/ou la prévention des fractures.

Source :Ostéoporose Québec, un organisme sans but lucratif dont la mission est d'éduquer, de responsabiliser et d'aider les personnes et les collectivités québécoises dans la prévention et le traitement de l'ostéoporose.
Pavel isn’t a big guy,nor does he want to be.Wiry, functional strength and power is his game,and he’s more interested in training for combat than training for the beach.
Lanvin
 
Messages: 1593
Inscription: 16/05 16h47
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Sébastien le 10/05 13h13

Nous savons depuis fort longtemps que nos os ont besoin non seulement de calcium, mais aussi de vitamine D, de protéines, de phosphore et de magnésium pour demeurer solides et en santé, à toutes les étapes de la vie.

En fait, tout est dit ici ..

Les publicitaires et autres vendeurs de lait argumentent essentiellement sur la relation entre le calcium et, récemment, de la vitamine D ...
En consommant beaucoup de laitage on accroit rapidement le déséquilibre entre le calcium et le magnésium, ce qui n'est pas négligeable sur la santé de l'os.

Notre alimentation à tendance à devenir carrencé en magnésium : abandon des aliments complets et intégrals au profit des aliments "vides" raffinés, sans oublier l'agroalimentaire qui est un "pilleur de minéraux" - et au contraire devenir très riche en calcium par une sur-consommation des produits laitiers ..

Je pense que c'est davantage dans le déséquilibre de cet équilibre chimique entre le calcium et le magnésium que réside le phénomène d'ostéoporose ...

Le fait de ne pas consommer de produits laitiers maintient le ratio calcium/magnésium dans un état stable et c'est pourquoi, généralement, les personnes ne consommant pas de produits laitiers sont rarement touché par l'ostéoporose ...

Pour les amateurs de produits laitiers (dont moi pour le fromage), je pense que la clé réside à consommer tout simplement + de magnésium dans notre diète de tous les jours ...
Sébastien
 
Messages: 9840
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Lanvin le 10/05 15h39

Ta version est peut etre la bonne seb mais pour l'instant il n'y a aucun rapport de fait entre consommation de lait et ostéoporose.
Ce sont des anti-lait bidon qui font cette corélation.

Les textes que j'ai cité n'ont aucun rapport avec les lobby laitier, ce sont des associations ou des fondations qui lutte contre l'ostéoporose et à mon avis s'ils avaient le moindre doute que l'arret du lait pouvait guerrir l'ostéo ils ne manqueraient pas de faire passer le message.
Pavel isn’t a big guy,nor does he want to be.Wiry, functional strength and power is his game,and he’s more interested in training for combat than training for the beach.
Lanvin
 
Messages: 1593
Inscription: 16/05 16h47
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Bruno S. le 10/05 18h53

Lanvin a écrit:Ta version est peut etre la bonne seb mais pour l'instant il n'y a aucun rapport de fait entre consommation de lait et ostéoporose.
Ce sont des anti-lait bidon qui font cette corélation.


Effectivement, mais il n'y a également aucun rapport de fait entre consommation de lait et protection contre l'ostéoporose... Voir par ex :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/quer ... s=12540414
(le risque de fracture est indépendant de la consommation de lait ou de calcium, mais est par contre diminué par un apport élevé de vit D)

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/quer ... ds=9224182
(étude prospective sur 12 ans : les femmes buvant >2 verres de lait par jour ont 45% de chances en PLUS d'avoir une fracture par rapport à celles buvant <1 verre par semaine ; cependant la différence n'est pas significative... mais bon, c'est quand meme inquiétant...)

Il est à noter également qu'on a tendance à confondre perte de masse osseuse et ostéoporose alors que ce n'est pas la meme chose : l'ostéoporose n'est qu'un cas particulier de perte osseuse, causé avant tout par une dégénérescence des cellules osseuses, cette dégénérescence étant complètement indépendante du calcium...

Deuxième chose : ce sont les pays qui consomment le plus de calcium et de produits laitiers (pays du nord ou USA) qui ont aussi le plus d'ostéoporose... Je n'en tirerais aucune conclusion mais on peut quand meme penser que si le lait était protecteur, ça devrait se voir...
Bruno S.
 
Messages: 668
Inscription: 19/05 12h03
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Sébastien le 11/05 08h05

Merci Bruno, c'est ce genre d'argument que j'aurai aimé voir de la part d'Hervé ou de Michaël mais dans le sens lait / amélioration de la santé de l'homme ...

Or les faits montrent plutôt l'inverse, à savoir que le lait n'a aucune action bénéfique pour l'homme. Maintenant de là à conclure qu'il est mauvais pour l'homme, c'est un peu tôt de le dire mais l'étude de 12 ans est intéressante et peu toutefois nous interroger sur les "bienfaits" de ce produit sur la santé humaine ...
Sébastien
 
Messages: 9840
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Alban le 11/05 08h56

J'espère que tu ne m'en voudra pas trop avec ça https://www.superphysique.org/foru ... php?t=4708 .
Mais c'est pas sur la santé, ça concerne juste la perte de poids et de graisse...
Bon allez, un dernier calcul et on s'en va.
Avatar de l’utilisateur
Alban
 
Messages: 11325
Inscription: 17/05 12h43
Réputation: 332

Les produits laitiers favorisent-ils le cancer ?

Messagepar Sébastien le 11/05 09h04

Mais non, tout est intéressant :)
Sébastien
 
Messages: 9840
Inscription: 25/07 06h53
Réputation: 0

Précédente

Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Diététique, santé et longévité



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2020 SuperPhysique™