A quelle adresse doit-on t'envoyer notre ebook sur la PRISE DE MUSCLE ?

Article : Entrainement finlandais du SDT !

Questions précises et discussions sur l'entraînement pour devenir fort

Article : Entrainement finlandais du SDT !

Messagepar Le Suisse le 13/07 10h04

je suis retombe sur ce fichier recemment, j'espere que ca a pas ete poste recemment. bref. Il s'agit d'un post fait sur "power and bulk" il y a longtemps, super interessant je trouve. Evidemment c'est dans une optique force.

desole, anglais :\



Finnish Deadlift Secrets

Through out the years, the deadlift has been our ”national sport” here in Finland. World records has been broken since early 70´s. What makes Finns pull so much, what is their secret ?

I took a look and after collecting training information of many new and former greats, here is some background and information.

# 1 Genetics
To be able to lift a lot, you have to be talented athlete. Most of the guys had long arms and legs. You could see middleweights pulling over 200 kilos the first time they saw a power bar. But that's only a good start. The best deadlifters in the late 70`s and early 80´s had two things in common. Most of them had a background of hard labor, like lumberjacks, construction workers, farmers or something similar. They carried, lifted and dragged for their living. That laid a perfect background for deadlift training and very often ensured a hard grip too. The second thing was Olympic lifting background, they had pulled alot before their powerlifting career. Raimo Välineva held Scandinavian records in Olympic lifting and was able to clean 330 pounds with straight legs. He had World records of 688 in 148´s and 716 in 165´s in early 80`s. When weightlifting had the press it was more a pure strength sport as now when speed and technique more critical.

Many of the new lifters have some type of athletic background from other sports. Ismo Lappi, 338,5 kg deadlifter in 165´s, has thrown javelin over 75 yards and ran 100 meters in under 11 seconds in his teens. He is fast and explosive enough to deadlift big.

# 2 Squatting for the deadlift
All of the former record holders and many of today's too, squatted with a narrow stance. This had two advantages. First, it served as an excellent special exercise for deadlift. Many trained the squat three times a week. Twice back squatting and once front squatting. The other back squat could be a high bar session.

Other squat exercises were something like lunges, or step squats, using bar on back. These were done sometimes a box under front or back feet, varying how it hits glutes and hamstrings. A 8-12 inch box under back feet hits the upper part of glutes quite hard.

Many used different stances. The narrow stance high bar was the most common but many, like Taito Haara, Reijo Kiviranta and Hannu Saarelainen, squatted with 3-4 stances.

During the last years, the box squat has become very popular in Finland. Janne Toivanen put it in practice by hauling up 804 in `96 IPF World's in Austria. Many have followed. Ano Turtiainen started using the box and now pulls over 859 in every meet he enters. Ismo Lappi, the new WR holder in 165´s in IPF, does box squats as assistance. Veli Kumpuniemi stated that if would have known how to use a box in his prime he would have lifted a lot more. How much more? He tore his hamstring while trying 804 in the 181´s back in 1981. He hit 822 ( 373 kilos ) in a national before that weighing under 190 pounds. All his hamstrings could handle he hauled up. He never really recovered but wanted to send his compliments to Louie Simmons for this excellent exercise.

# 3 Deadlift variety
Many still train the deadlift two times a week. In the early days, it was not rare to deadlift three times a week. Veli Kumpuniemi, the only man we call Mr Deadlift in Finland, trained deadlift sometimes four times a week. Here's some pulls to use:

Deadlift standing on the block. Many used 2-6 inch block and pulled standing on it. That has been a pull used very often. Many did these for 3-5 reps using conventional style even if they pulled sumo in meets.

Straigth leg deadlifts. These were done off floor or using a block under feet. There were two styles. Some pulled with a bent over style, rounding the lower back. Some, like Janne Toivanen, Ismo Lappi and Ano Turtiainen, pulled in a romanian style with arched back and pushing glutes to rear. With a round back, most used only 40-50% for high reps like 10´s or so. For the romanian style, some go quite heavy. Janne Toivanen hauled up 4x661 from an 4 inch box and Ano Turtiainen has done 5x727 off floor.

Olympic pulls. These were done many times as a warm-up or speed work before the deadlifting. High pulls, raw cleans, raw snatches were the most common. The old school did some pulls with straight legs like Russians.

Pulls with a snatch grip. This has two variations too. Some pulled the weight all the way up and some just up to past knees. These developed technique by forcing you to keep shoulders in line and it´s a good one correct technique.

Partials. Hannu Saarelainen did partials on knee level, just moving the bar from below to above the knee. The bar traveled 8-10 inches in the area where the leverages were the poorest. He did high reps with rather light weight. He tried to get speed too to overcome the sticking point as fast as possible. By concentrating on weakness enabled Hannu to pull 765 in 242´s with quite poor leverages for deadlift. Rack pulls and pulls where the bar is on blocks are common, although they do not benefit as many as you could imagine.

Hack deadlifts. Many long armed lifters were able to pull with the bar behind their back. This form of deadlift developed the leg drive and helped to get the bar off floor.

# 4 Technique
Veli Kumpuniemi stated that if his foot stance was half inch off, the bar stayed on floor. And Veli was ranked rather a power puller than a technique expert which he was too. The conventional deadlift was always mostly back work. But the sumo pullers were sort of split in two categories. People like Raimo Välineva and Hannu Malinen, the 1988 IPF World champion, used the hips alot. Raimo Välineva was the developer of the style maximized hip drive in sumo deadlift. Lifters with extreme tecnique had quite a difference between sumo and conventional deadlift. Ari Virtanen, the little brother of Jarmo had one of the best technique I have ever seen. Every weight he got off floor he finished too. Ari´s best conventional was around 570-580 and he pulled 677 with sumo in `91 World's. Pirjo Savola, the European Record holder in 123´s with 446 said she has a best conventional of 360-370 range.

Sumo lifters with a strong back, like Veli Kumpuniemi, Janne Toivanen and Aarre Käpylä locked out their legs way before extending their torso. Aarre Käpylä, who pulled 10x661 via conventional too, got the most out of his hips by keeping his legs almost straight. Jarmo Virtanen, an eight time IPF World champ, used the technique.

People used to think that Jarmo Virtanen was just very talented and had good leverages. They couldn't be more wrong. He had many things on perfecting the technique. Once he demonstrated the difference between relaxed and flexed shoulders. By dropping shoulders and using sumo, the distance was 12 inches shorter than using conventional with flexed upper body. He stressed the importance of being relaxed while deadlifting .

You should climb to tree from bottom. Most advised to learn to pull conventional first, then switch to sumo. Reijo Kiviranta, Kullervo Lampela and other conventional style greats stressed two key points. The is to push your knees over the bar in the start position. This brings the hips closer to bar and makes the leverages better. The other thing was to turn feet out. This helped the lockout and enabled specially the bigger lifters to use their hip muscles.

# 5 Basic strength and GPP
Like mentioned in beginning, many early day deadlifters did physical labor which laid good background for training heavy and often. Olympic lifting was an aid too.

Many of todays lifters don´t do any other physical work than train with weights. So the GPP has to come from somewhere else. Janne Toivanen did an extra workout six times a week, early in the morning. He did abs, side work and sometimes lower back work together with some aerobic training and streching. His training program would kill most people, but he found a way to back it up. Ismo Lappi does the same type of workouts too. It keeps the bodyfat low and aids recovery.

At the moment five or six our strongmen pull 800 pounds or more. They have long competitive season when their weight training is mostly for conditioning and recovery. Their training is one form of conjugate method. They carry, drag, lift stones and flip tires and cars using the same muscles that are important in deadlifting. Jukka Laine did 804 in September ´98 and had deadlifted twice during the summer. All he did was the event training and many meets. Jouko Aholas deadlift stayed in the same range with no deadlift training at all. He used a short cycle to peak and succeeded with 853 in meet. Janne Virtanen and Juha Räsänen both pull over 800 too, 837 is their best in training but either of them haven't attended in any meets so far.

# 6 Assistance work
Most supplemented their training with wide variety of assistance exercises. Two key muscle groups were upper back and lats and the abs.

As you noticed, I ranked Mr Deadlift, Veli Kumpuniemi as a strenght puller. Here's why. What do think about chins with up to 200 pounds for 5-6 reps, bent over rows using 400+ pounds or doing one arm rows with 185 pound dumbbell for 8-10 reps ? It was usual stuff for him and it was assistance work, not something he shot for.

Weighted chins are quite common still but the variety is wide. Ano Turtiainen likes to do lat pulls with different handles, and low pulley rows. He does chest supported and bent over rows too. Many do shrugs every now and then.

The lifters in the early 80`s or late 70`s trained abs with flat or incline sit-ups using weight many times. Side work was done using a short bar or dumbbell. One other thing they did was one arm deadlifts. They stressed the stabilizing muscles a lot too. Today a variety of leg raises, pull down abs in lat machine and abs done in a ab machine add the number of exercises alot. One thing that has become popular last years is the ab wheel. Most lifters do it on their knees using plate on their back, it targets the abs more instead of hip flexors.

As you see, the low back was trained pretty much with the main exercises, squats and pulls. The older school did also good mornings, mostly after squatting for 5-10 rep sets. Then they became a forgotten exercise until last years. Ano Turtiainen went way over 700 pounds using bands and two sets of chains as an extra resistance during his preparation for WPO semi´s. The other thing many did and still do is back extensions. These are usually done with a bar on back. Rauno Rinne used these regularly and pulled 799 in 220´s.

# 7 Jarmo Virtanen´s deadlift secrets
Jarmo Virtanen, who many consider the best powerlifter ever in Europe, was great in the deadlift. He was an excellent squatter too. Here's some things behind his success.

In his youth he trained both power lifting and weightlifting at the same time. He also trained other sports like football and has always done some sort of physical labor. His GPP has always been high. A lot of different squats and deadlifts insured a high SPP level. A nine time IPF World Champ did lifts like high bar, front and squats with different stances. He deadlifted with both conventional and sumo, he estimated that he may have done little more conventional work than sumo. Sometimes he used the snatch grip too. One of his deadlift variations was sumo off an 1 inch blocks. He sometimes went quite high on these, 694 was his best.

He pulled conventional sets where he stopped the bar before it hit the floor to develop static strength and tightness in the start position. When using sumo, he always did every rep as the first one. Jarmo said that bouncing the bar off is a waste specially in the sumo style. He developed speed by high pulls. He did not extend his hips in the weightlifting style. He continued the pull with upper back and traps to the navel level.

He had a picture perfect technique, specially in the ´80s when he hasn't hurt hips thigh. He developed that by squatting with an ultra wide stance, sometimes he used a Smith-machine to be able to squat as upright as possible. He practiced technique with no weights in front of mirror. It was his routine every day for six months. As far as assistance go, he did a lot of ab work but has never done good mornings. He felt they make you too stiff. He stressed the importance of being relaxed, specially in the upper body area and felt it was crucial for getting better leverages in the deadlift and squat too.

Jarmo never really maxed out in the gym and usually stayed under 300 kilos in training. He was great competitor. In 1988, in our national record breakers in the biggest ice hockey venue at the time, he hauled up 358 kilos twice but dropped it just before down signal. With torn hand, he came back and pulled it again just to loose the grip again before the ”down” command. Year before, when lifting in 75 kilo class he was on a roll. In the World's in Norway he opened with 677 and went to WR 333 and pulled it nicely. Then he attacked twice to 340,5 kilos ( 750 pounds ) but the grip was his nemesis. Before he got the grip problem fixed, he hurt his outer thigh. There was, and still is, some scar tissue that is pressing to nerves. With the grip he had in `90s and the better technique and flexibility of `80s he would have gone a lot more. Many times I have wondered why his squat went up 20 kilos but the deadlift stayed the same. Believe it or not, he never got the best out of him in the deadlift. A 815-826 deadlift and 900 kilo ( 1984 pound ) total where something he capable of but never achieved.

We have had lots of great pullers and power lifters and we had Jarmo Virtanen. He is one of a kind. One sign of his true sportsmanship was this interview. He has always willing to help anyone whether it is training, coaching or giving seminars.

Being a no class deadlifter myself, I have given this a lot of thought. Reijo Kiviranta, the 1981 World Champ in 242´s put it together nicely by saying that the one who lifts the most has trained the most. After reading this article, you can get a picture what he meant. There is no secrets at all, just pure hard work. It's the cold hard truth. If you want to finish on top you have to be a good deadllifter. So it's time for some deadlift labor, good luck !

Sakari Selkäinaho
Le Suisse
 
Messages: 982
Inscription: 18/05 22h08
Réputation: 0


Article : Entrainement finlandais du SDT !

Messagepar Fabrice SP le 13/07 10h10

You could see middleweights pulling over 200 kilos the first time they saw a power bar.

:eek:
Avatar de l’utilisateur
Fabrice SP
Administrateur
 
Messages: 13174
Inscription: 15/05 18h42
Réputation: 195

Article : Entrainement finlandais du SDT !

Messagepar Vincent le 13/07 11h02

Il dit bien que ce sont des gars avec une très bonne génétique qui peuvent faire ca.
Gagner du muscle : Progressive Resistance
Perdre du gras : Input < Output
Strict Curl 1x58kg
Bakawa shinanakya naoranai
Les idiots ne guerrissent qu'en mourant.
Avatar de l’utilisateur
Vincent
 
Messages: 7389
Inscription: 16/05 21h00
Réputation: 0

Article : Entrainement finlandais du SDT !

Messagepar Fabrice SP le 13/07 11h03

But that's only a good start.

:D
Avatar de l’utilisateur
Fabrice SP
Administrateur
 
Messages: 13174
Inscription: 15/05 18h42
Réputation: 195

Article : Entrainement finlandais du SDT !

Messagepar Le Suisse le 13/07 12h25

en realite c'est pas si surprenant que ca, a mon avis.
la progression des 30-40 premiers kilos est en general surtout due a une progression de la technique. si on prend un mec fort naturellement, avec un boulot physique, et qu'on le coache bien, 200kg paraissent out a fait atteignables. il ne faut pas oublier que les membres du forums (dont moi) remplissent bien souvent les criteres:
- leger
- pas de boulot physique
- audidacte de la technique, coaching quasi-inexistant.
Le Suisse
 
Messages: 982
Inscription: 18/05 22h08
Réputation: 0

Article : Entrainement finlandais du SDT !

Messagepar Tony Montana le 06/04 12h26

Pour les Français :

Secrets Finlandais de Deadlift

Au cours de hors des années, le deadlift a été notre "sport national" ici en Finlande. Les disques du monde a été cassé depuis le début des années 70. Que fait la traction de Finns tellement, qu'est leur secret ?

J'ai jeté un coup d'oeil et après le rassemblement de l'information de formation de beaucoup de nouveaux et les anciens greats, voici du fond et de l'information.

la # 1 génétique
Pour pouvoir se soulever beaucoup, vous devez être athlète doué. La plupart des types ont eu de longs bras et jambes. Vous pourriez voir des poids moyens tirer plus de 200 kilos la première fois qu'ils ont vu une barre de puissance. Mais c'est seulement un bon début. Les meilleurs deadlifters vers la fin de 70`s et de début des années 80 ont eu deux choses en commun. La plupart d'entre eux a eu un fond de travail dur, comme des bûcherons, des ouvriers de construction, des fermiers ou quelque chose de semblables. Elle a porté, s'est soulevée et a traîné pour leur vie. Cela a étendu un fond parfait pour la formation de deadlift et très souvent a assuré une poignée dure aussi. La deuxième chose était fond de levage olympique, ils avait tiré l'alot avant leur carrière powerlifting. Raimo Välineva a tenu les disques scandinaves dans le levage olympique et pouvait nettoyer 330 livres avec les jambes droites. Il a eu des disques du monde de 688 dans 148's et de 716 dans 165's dans 80`s tôt. Quand weightlifting a eu la pression il était plus un sport pur de force en tant que maintenant où vitesse et technique plus critiques.

Plusieurs des nouveaux poussoirs ont un certain type de fond sportif d'autres sports. Ismo Lappi, 338.5 kilogrammes de deadlifter dans 165's, a jeté le javelot plus de 75 yards et a couru 100 mètres dedans au-dessous de 11 secondes en ses années de l'adolescence. Il est rapide et assez explosif au deadlift grand.

# 2 s'accroupissant pour le deadlift
Tous les anciens supports record et beaucoup de d'aujourd'hui aussi, accroupi avec une position étroite. Ceci a eu deux avantages. D'abord, il a servi d'excellent exercice spécial au deadlift. Beaucoup ont formé les trois temps accroupis par semaine. Accroupissement deux fois arrière et accroupissement une fois avant. L'autre posture accroupie arrière a pu être une session élevée de barre.

D'autres exercices accroupis étaient quelque chose comme des mouvements brusques, ou l'étape s'accroupit, à l'aide du dos de barre dessus. Ceux-ci ont été faits parfois une boîte sous l'avant ou les pieds arrières, changeant comment il frappe des glutes et des tendons du jarret. Une boîte de pouce 8-12 sous les pieds arrières frappe la partie supérieure de glutes tout à fait dur.

Beaucoup de différentes positions utilisées. La haute barre de position étroite était la plus commune mais beaucoup, comme Taito Haara, Reijo Kiviranta et Hannu Saarelainen, accroupi avec 3-4 positions.

Pendant les dernières années, la posture accroupie de boîte est devenue très populaire en Finlande. Janne Toivanen l'a mise dans la pratique par le transport vers le haut de 804 en monde du ` 96 IPF en Autriche. Beaucoup ont suivi. Ano Turtiainen a commencé à à l'aide de la boîte et tire maintenant plus de 859 dans chaque rassemblement qu'il écrit. Ismo Lappi, le nouveau support de WR dans 165's dans IPF, enferme dans une boîte s'accroupit comme aide. Veli Kumpuniemi a déclaré que si aurait su utiliser une boîte dans sa perfection il se serait soulevé beaucoup plus. Combien plus ? Il a déchiré son tendon du jarret tout en essayant 804 dans le 181's en arrière en 1981. Il a frappé 822 (373 kilos) dans un national avant ce peser au-dessous de 190 livres. Tous ses tendons du jarret ont pu le manipuler ont transporté vers le haut. Il a jamais vraiment récupéré mais a voulu envoyer ses compliments à Louie Simmons pour cet excellent exercice.

# variété de 3 Deadlift
Beaucoup forment toujours le deadlift deux fois par semaine. En jours tôt, elle n'était pas rare au deadlift trois fois par semaine. Veli Kumpuniemi, le seul homme nous appelons M. Deadlift en Finlande, deadlift qualifié parfois quatre fois par semaine. Voici quelques tractions à employer :

Deadlift se tenant sur le bloc. Beaucoup ont employé le bloc de pouce 2-6 et ont tiré la position là-dessus. C'a été une traction utilisée très souvent. Beaucoup ont fait ces derniers pour 3-5 reps en utilisant le modèle conventionnel même si elles tiraient le sumo dans les rassemblements.

Deadlifts de jambe de Straigth. Ceux-ci ont été faits outre du plancher ou d'employer un bloc sous des pieds. Il y avait deux modèles. Certains ont tiré avec un penchant au-dessus du modèle, arrondissant le dos inférieur. Certains, comme Janne Toivanen, Ismo Lappi et Ano Turtiainen, ont tiré dedans un modèle roumain avec arqué en arrière et poussant des glutes à l'arrière. Avec un dos de rond, seulement 40-50% le plus utilisé pour les reps élevés aiment 10 environ. Pour le modèle roumain, certains disparaissent tout à fait lourds. Janne Toivanen a transporté vers le haut de 4x661 d'une boîte de 4 pouces et Ano Turtiainen a fait 5x727 outre du plancher.

Tractions olympiques. Celles-ci ont été faites beaucoup de fois comme travail de préchauffage ou de vitesse avant deadlifting. Les tractions élevées, crues nettoie, les bribes crues étaient les plus communes. La vieille école a fait quelques tractions avec les jambes droites comme des Russes.

Tractions avec une poignée de bribe. Ceci a deux variations aussi. Certains ont soulevé le poids toute la manière et un certain juste jusqu'à après des genoux. Ceux-ci ont développé la technique en vous forçant à maintenir des épaules dans la ligne et c'est une bonne une technique correcte.

Partials. Hannu Saarelainen a fait des partials au niveau de genou, déplaçant juste la barre de dessous à au-dessus du genou. La barre a voyagé 8-10 pouces dans le secteur où accroît étaient les plus pauvres. Il a fait les reps élevés avec plutôt léger. Il a essayé d'obtenir la vitesse trop pour surmonter le point de collage aussi rapidement comme possible. Par la concentration sur Hannu permis par faiblesse tirer 765 dans 242's avec tout à fait pauvre accroît pour le deadlift. Le support tire et tire où la barre est sur des blocs sont commune, bien qu'ils ne bénéficient pas l'autant de car vous pourriez imaginer.

Deadlifts d'entaille. Beaucoup de longs poussoirs armés pouvaient tirer avec la barre derrière leur dos. Cette forme de deadlift a développé la commande de jambe et a aidé à obtenir la barre outre du plancher.

# technique 4
Veli Kumpuniemi a déclaré que si sa position de pied était éteinte demi de pouce, la barre est restée sur le plancher. Et Veli a été rangé plutôt un extracteur de puissance qu'un expert en matière de technique qui il était aussi. Le deadlift conventionnel était toujours la plupart du temps travail arrière. Mais les extracteurs de sumo étaient sorte de fente dans deux catégories. Les gens aiment Raimo Välineva et Hannu Malinen, le champion du monde de 1988 IPF, a employé l'alot de hanches. Raimo Välineva était le réalisateur de la commande de hanche maximisée par modèle dans le deadlift de sumo. Les poussoirs avec le tecnique extrême ont eu tout à fait une différence entre le sumo et le deadlift conventionnel. Ari Virtanen, le petit frère de Jarmo a eu un de la meilleure technique que j'ai jamais vue. Chaque poids qu'il a obtenu outre du plancher il a fini trop meilleur conventionnel d'Ari avait autour 570-580 ans et il a tiré 677 avec le sumo en monde du ` 91. Pirjo Savola, le support record européen dans 123's avec 446 a indiqué qu'elle a un meilleur conventionnel de la gamme 360-370.

Les poussoirs de sumo avec un dos fort, comme Veli Kumpuniemi, Janne Toivanen et Aarre Käpylä ont fermé à clef hors de leur manière de jambes avant de prolonger leur torse. Aarre Käpylä, qui a tiré 10x661 par l'intermédiaire de conventionnel aussi, a obtenu les la plupart hors de ses hanches en maintenant ses jambes presque droites. Jarmo Virtanen, huit un champion du monde du temps IPF, a employé la technique.

Les gens avaient l'habitude de penser que Jarmo Virtanen était très doué simplement et a eu bon accroît. Ils ne pourraient pas avoir plus tort. Il a eu beaucoup de choses sur perfectionner la technique. Une fois qu'il démontrait la différence entre les épaules détendues et fléchies. En laissant tomber des épaules et en employant le sumo, la distance était 12 pouces plus courte qu'employer conventionnel avec le corps supérieur fléchi. Il a souligné l'importance de l'détente tout en deadlifting.

Vous devriez vous élever à l'arbre du fond. Les la plupart conseillées d'apprendre à tirer le premier conventionnel, commutent alors au sumo. Reijo Kiviranta, Kullervo Lampela et d'autres greats conventionnels de modèle ont souligné deux points clés. Est pousser vos genoux au-dessus de la barre en position de début. Ceci apporte les hanches plus près de la barre et fait accroît mieux. L'autre chose était de tourner des pieds dehors. Ceci a aidé le verrouillage et a permis particulièrement aux souleveurs plus grands d'utiliser leurs muscles de hanche.

# force 5 de base et GPP
Pareil mentionné en commençant, beaucoup de deadlifters tôt de jour a fait le travail d'examen médical qui a étendu le bon fond pour la formation lourde et souvent. Le levage olympique était une aide aussi.

Plusieurs de poussoirs d'aujourd'huis n'effectuent aucun autre travail physique que s'exercent avec des poids. Ainsi le GPP doit venir de quelque part autrement. Janne Toivanen a fait une séance d'entraînement supplémentaire six fois une semaine, tôt le matin. Il a fait l'ABS, travail de côté et abaisse parfois en arrière le travail ainsi que de la formation aérobie et streching. Son programme de formation tuerait la plupart des personnes, mais il a trouvé une manière de la soutenir. Ismo Lappi fait le même type de séances d'entraînement aussi. Il garde le bas de bodyfat et facilite le rétablissement.

Au moment où cinq ou six nos strongmen tirent 800 livres ou plus. Ils ont une longue saison concurrentielle où leur formation de poids est la plupart du temps pour le traitement et le rétablissement. Leur formation est une forme de méthode conjuguée. Ils portent, traînent, soulèvent des pierres et renversent des pneus et des voitures à l'aide des mêmes muscles qui sont importants dans deadlifting. Jukka Laine a fait 804 en septembre '98 et les a eu deadlifted deux fois pendant l'été. Tout qu'il était la formation d'événement et beaucoup de rassemblements. Le deadlift de Jouko Aholas est resté dans la même gamme sans la formation de deadlift du tout. Il avait l'habitude un cycle court pour faire une pointe et a réussi avec 853 au rassemblement. Janne Virtanen et Juha Räsänen que tous les deux tirent plus de 800 aussi, 837 est leur meilleur dans la formation mais l'un ou l'autre d'eux ne se sont occupés dans aucun rassemblement jusqu'ici.

# travail de l'aide 6
Les la plupart ont complété leur formation avec la grande variété d'exercices d'aide. Deux groupes principaux de muscle étaient dos et lats supérieur et les ABS.

Comme vous avez noté, j'ai rangé M. Deadlift, Veli Kumpuniemi comme extracteur de strenght. Voici pourquoi. Que pensent aux mentons avec jusqu'à 200 livres pour 5-6 reps, rangées finies pliées en utilisant livres 400+ ou faisant des rangées d'un bras avec 185 livres haltère pour 8-10 reps ? C'était substance habituelle pour lui et c'était travail d'aide, pas quelque chose qu'il a tirée pour.

Les mentons pesés sont distillateur tout à fait commun mais la variété est grande. Ano Turtiainen aime faire des tractions de lat avec différentes poignées, et de basses rangées de poulie. Il fait des rangées finies aussi soutenues et pliées de coffre. Beaucoup maintenant et puis gesticule le chaque.

Les poussoirs dans le 80`s tôt ou l'ABS qualifié par 70`s en retard avec l'appartement ou la pente reposer-se lève en utilisant le poids beaucoup de fois. Le travail latéral a été effectué en utilisant une barre courte ou haltère. Une autre chose qu'ils était des deadlifts d'un bras. Ils ont soumis à une contrainte les muscles stabilisants beaucoup aussi. Aujourd'hui une variété d'augmenter de jambe, abaissent l'ABS dans la machine de lat et les ABS faits dans une machine de ab ajoutent le nombre d'alot d'exercices. Une chose qui a des dernières années populaires devenues est la roue de ab. La plupart des poussoirs la font sur leurs genoux à l'aide du plat sur leur dos, il vise l'ABS davantage au lieu des fléchisseurs de hanche.

Comme vous voyez, le dos du bas a été formé assez beaucoup avec les exercices principaux, s'accroupit et tire. L'école plus ancienne a fait également bonjour, la plupart du temps après l'accroupissement pour 5-10 ensembles de représentant. Alors ils sont devenus un exercice oublié jusqu'aux dernières années. Ano Turtiainen est allé manière plus de 700 livres en utilisant des bandes et deux ensembles de chaînes comme résistance supplémentaire pendant sa préparation pour des semi-finales de WPO. L'autre chose que beaucoup ont faite et toujours est de retour des prolongements. Ceux-ci sont habituellement faits avec un dos de barre dessus. Rauno Rinne a employé ces derniers régulièrement et a tiré 799 dans 220's.

# 7 secrets de deadlift de Jarmo Virtanen
Jarmo Virtanen, que beaucoup considèrent le meilleur powerlifter jamais en Europe, était grand dans le deadlift. Il était un excellent squatter aussi. Voici quelques choses derrière son succès.

Dans sa jeunesse il a formé la puissance se soulevant et weightlifting en même temps. Il a également formé d'autres sports comme le football et a toujours fait une certaine sorte de travail d'examen médical. Son GPP a toujours été haut. Beaucoup de différent s'accroupit et les deadlifts ont assuré un niveau d'espèces de haute. Neuf un champion du monde du temps IPF des ascenseurs comme la haute barre, avant et s'accroupit avec différentes positions. Il deadlifted avec conventionnel et sumo, il a estimé qu'il a pu avoir effectué un travail peu plus conventionnel que le sumo. Parfois il a employé la poignée de bribe aussi. Une de ses variations de deadlift était sumo outre de 1 des blocs pouce. Il parfois est allé tout à fait haut sur ces derniers, 694 était son meilleur.

Il a tiré les ensembles conventionnels où il a arrêté la barre avant elle a frappé le plancher pour développer la force et l'étanchéité statiques en position de début. En utilisant le sumo, il a toujours fait chaque représentant en tant que premier. Jarmo a indiqué que le rebondissement de la barre est au loin une perte particulièrement dans le modèle de sumo. Il a développé la vitesse par des tractions élevées. Il n'a pas prolongé ses hanches dans le modèle weightlifting. Il a continué la traction avec le dos et les pièges de haut au niveau de nombril.

Il a eu une technique parfaite d'image, particulièrement dans les '80s où il n'a pas blessé la cuisse de hanches. Il a développé cela par l'accroupissement avec une position ultra large, parfois il a utilisé une Smith-machine pour pouvoir s'accroupir aussi tout droit comme possible. Il a pratiqué la technique sans des poids devant le miroir. C'était sa routine chaque jour pendant six mois. Dans la mesure où l'aide disparaissent, il a effectué beaucoup de travail de ab mais n'a jamais fait bonjour. Il s'est senti qu'ils vous rendent trop raide. Il a souligné l'importance de l'détente, particulièrement dans le secteur supérieur de corps et senti lui était crucial pour obtenir accroît mieux dans le deadlift et la posture accroupie aussi.

Jarmo maxed jamais vraiment dehors dans la salle de gymnastique et est habituellement resté au-dessous de 300 kilos dans la formation. Il était grand concurrent. En 1988, dans nos briseurs record nationaux dans le plus grand rendez-vous d'hockey de glace alors, il a transporté vers le haut de 358 kilos deux fois mais l'a laissé tomber juste avant qu'avaliez le signal. Avec la main déchirée, il est revenu et l'a tirée encore juste pour desserrer la poignée encore avant "vers le bas" commandent. Année avant, en se soulevant dans la classe de 75 kilos il était sur un roulement. Dans le monde en Norvège il s'est ouvert avec 677 et est allé à WR 333 et l'a tiré bien. Alors il a attaqué deux fois à 340.5 kilos (750 livres) mais la poignée était son nemesis. Avant qu'il ait obtenu le problème de poignée fixé, il a blessé son cuisse externe. Il y avait, et est toujours, un certain tissu de cicatrice qui serre aux nerfs. Avec la poignée il a eu dans le ` 90s et la technique et la flexibilité meilleures du ` 80s il serait allé beaucoup plus. Beaucoup de fois je me suis demandé pourquoi sa posture accroupie a monté 20 kilos mais le deadlift est resté la même chose. Croyez-l'ou pas, il n'a jamais tiré le meilleur parti hors de lui dans le deadlift. Un total du deadlift 815-826 et de 900 kilos (1984 livres) d'où quelque chose il capable mais non jamais réalisé.

Nous avons eu un bon nombre de grands extracteurs et les souleveurs et nous de puissance avons eu Jarmo Virtanen. Il est un d'une sorte. Un signe de son sportsmanship vrai était cette entrevue. Il a toujours le disposé pour aider n'importe qui s'il est formant, donnant des leçons particulières ou donnant à des conférences.

Étant un deadlifter de classe de non moi-même, j'ai donné ce beaucoup de pensée. Reijo Kiviranta, le champion 1981 du monde dans 242's l'a remonté bien en disant cela celui qui soulève les la plupart a formé les la plupart. Après lecture de cet article, vous pouvez obtenir une image ce qu'a voulu dire il. Il n'y a aucun secret du tout, travail dur pur juste. C'est la vérité dure froide. Si vous voulez finir sur le dessus vous devez être un bon deadllifter. Ainsi il est temps pour un certain travail de deadlift, bonne chance !

Sakari Selkäinaho
Avatar de l’utilisateur
Tony Montana
 
Messages: 1065
Inscription: 04/04 10h22
Réputation: 0

Article : Entrainement finlandais du SDT !

Messagepar Maximus le 06/04 16h05

Les disques du monde a été cassé
:D Je crois pas qu'une traduction mot à mot soit une très bonne idée...
Maximus
 
Messages: 2055
Inscription: 19/08 12h41
Réputation: 0

Article : Entrainement finlandais du SDT !

Messagepar Tony Montana le 06/04 16h17

Ok ok, mais on comprend l'essentiel
Avatar de l’utilisateur
Tony Montana
 
Messages: 1065
Inscription: 04/04 10h22
Réputation: 0

Article : Entrainement finlandais du SDT !

Messagepar Dx2jc le 06/04 19h33

Oui les traductions automatiques c'est bien pour rire un coup :D.
Go to One-Set... / /
Avatar de l’utilisateur
Dx2jc
 
Messages: 5052
Inscription: 20/12 01h14
Réputation: 0

Article : Entrainement finlandais du SDT !

Messagepar Nakmuay le 07/04 12h28

C'est quand meme mieux en anglais :)

"When I see blood, I want more " Oscar De La Hoya
"The more you know, the less you believe."
Les swiss ball c'est bien, l'haltéro aussi.
"Pre-press the "nine" and the "one" on your phone so you only need to press the final "one" for this workout..." Dan John, on T-nation.com, speaking about a deadlift training
Avatar de l’utilisateur
Nakmuay
 
Messages: 818
Inscription: 16/05 12h28
Réputation: 0

Article : Entrainement finlandais du SDT !

Messagepar Nicolas Djaril le 07/04 14h47

c'est beau comme de la poésie automatique.
Nicolas Djaril
 
Messages: 166
Inscription: 01/10 12h00
Réputation: 0

Article : Entrainement finlandais du SDT !

Messagepar Tony Montana le 07/04 15h06



it is beautiful like automatic poetry.
Avatar de l’utilisateur
Tony Montana
 
Messages: 1065
Inscription: 04/04 10h22
Réputation: 0

Article : Entrainement finlandais du SDT !

Messagepar Pos le 07/04 15h15

mouai, l'article se contredi tout le tamps (par exemple sur l'ecartement des pieds au squat) et ressemble plus à une somme d'experience qu'à autre chose: difficile d'en tirer la moindre conclusion.
[url=www.superphysique.org/forums/viewtopic.php?t=72]Log d'entrainement[/url] | [url=www.superphysique.org/forums/viewtopic.php?t=5016]Bookmarks[/url]

"Touche moi pas, tu m'salis"
Avatar de l’utilisateur
Pos
 
Messages: 5627
Inscription: 15/05 22h11
Réputation: 5

Article : Entrainement finlandais du SDT !

Messagepar Invité le 23/06 00h59

Ceci programme est pres semblable a Westside. Il se concentre dans beaucoup variete de SDT et Squats, mais presque jamais faire SDT.
Invité
 
Messages: 11560
Inscription: 11/10 10h27
Réputation: 4


Coaching avec Rudy Coia
Musculation avec haltres
Le meilleur de SuperPhysique

Retourner vers Entraînement Force



 


  • DISCUSSIONS EN RELATION
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur enregistré et 0 invités

A PROPOS DE NOUS

Fondé en 2009, SuperPhysique™ est une communauté de passionnés de musculation 100% naturel (sans dopage).

SuperPhysique est dédié aux femmes et aux hommes qui travaillent dur, sans tricher, pour atteindre l'excellence physique.

Nos valeurs sont la progression, la performance, la persévérance et l'effort.

NOS VALEURS

 
© 2009-2020 SuperPhysique™