Accueil » Articles » Programmes & Programmes musculation - SuperPhysique » Programme de musculation Super Pectoraux

Programme de musculation Super Pectoraux

Pour se construire de Super Pectoraux : rappel anatomique, cas de la cage thoracique étroite ou ample, haut des pectoraux ou simplement de gros pectoraux. Vidéo incluse.

Après les articles Programme Super Biceps pour de gros bras et Programme Super Triceps pour de gros bras, nous allons aborder aujourd’hui le programme Super Pectoraux. J’ai pour but avec cet article de répondre aux questions les plus fréquemment posées, notamment celles qui ont été suscitées par l’article Pectoraux et développé couché afin que vous puissiez avoir de super pectoraux !

Programme Super Pectoraux : rappel anatomique

Programme Super Pectoraux

Les pectoraux sont composés de trois portions comme nous l’avons déjà vu dans l’article Musculation des pectoraux (ceinture thoracique).

On distingue donc la portion claviculaire ou appelé plus communément le haut des pectoraux.  Son développement donne des pectoraux développés jusqu’en haut, jusqu’au début du cou.

La portion moyenne ainsi que la portion inférieure (ou portion abdominale) sont les portions des pectoraux avec lesquelles nous n’avons en général aucun mal. Il n’y a pas besoin d’exercer spécifiquement le bas des pectoraux (portion inférieure), celui-ci se développant conjointement avec la portion moyenne.

On peut aussi citer pour conclure ce rappel anatomique, la présence du petit pectoral qui est un petit muscle situé sous le grand pectoral et qui n’a aucun rôle dans le volume des pectoraux.

Programme Super Pectoraux - Premier cas : “J’ai une petite cage thoracique et des longs bras”

Programme Super Pectoraux
Cage thoracique étroite, haut du bras court et avant-bras long (et implantation pectoral très haute sur la cage)
Dans cette position, proche du développé couché, on voit que le grand pectoral est sur-étiré, alors que le deltoïde antérieur est en position de force

Ceci est le sujet que j’ai abordé dans l’article Pectoraux et développé couché. Vous y retrouverez la définition d’une grosse cage pour ceux qui sont déjà perdus :-)

Alors que faire si vous n’avez pas le morphologie pour faire du développé couché et que ce sont vos épaules qui vont faire la majeure partie du travail (le cas de la petite cage thoracique et des longs bras) ?

Tout d’abord, je vous dirais qu’il n’est jamais trop tard pour essayer de prendre un peu de cage (voir l’article Le pull over et l’ouverture de la cage thoracique). C’est donc une “obligation” pour vous de faire du pull over.

Après quoi, il faudra suivre les conseils que j’ai déjà énoncés dans d’autres articles à savoir :

Enfin, le développé décliné avec haltères est une très bonne idée pour tous ceux qui ne disposent pas de machines convergentes car les haltères permettent justement d’avoir une trajectoire légèrement convergente en accentuant la contraction.

Certains me diront qu’avec ces quelques conseils, ils n’auront jamais de haut de pectoraux mais cela n’est pas le but. Le but ici est avant tout d’avoir des pectoraux et de ne pas rester avec des œufs sur le plat ! :-)

Le programme mis en place deux fois par semaine peut alors être le suivant :

  • Lundi

Développé décliné
Écarté couché
Pull over en travers d’un banc

  • Jeudi

Développé décliné avec haltères ou dips prise large buste penché
Écarté à la poulie vis à vis haute
Pull over en travers d’un banc

Nous verrons à la fin de l’article le programme à mettre en place afin de profiter au maximum de ces entraînements.

Programme Super Pectoraux - Deuxième cas : “J’ai des gros triceps et ils font tout le travail lors de mes exercices pour les pectoraux”

C’est le cas en général de ceux qui ont une grosse cage thoracique et des bras courts. Ce sont la plupart du temps ceux qui font de très grosses barres au développé couché car ils ont la morphologie parfaite pour cet exercice.

Comment faire si vous vous retrouvez alors avec des triceps “énormes” et pas de pectoraux ?

La solution est simple, il s’agit de réduire l’amplitude mais ce coup-ci dans le sens inverse, à savoir privilégier la partie basse des mouvements, la partie “étirement”, car vous ne risquez pas la blessure (enfin beaucoup moins que le premier cas) car votre grosse cage et vos “petits” bras vous protège d’un étirement extrême des pectoraux.

Il existe d’ailleurs une barre, la barre Mc Donald (en l’honneur de son inventeur, rien à voir avec le fast-food) qui permet d’accroître l’amplitude de vos développés pour les pectoraux mais elle est pratiquement introuvable.

Programme Super Pectoraux

Les exercices d’isolation seront aussi évidemment utilisés car ils vous permettront de contracter les pectoraux sans avoir à utiliser les triceps pendant le mouvement, tout se passant au niveau des pectoraux, épaules et biceps (oui, oui : c’est pour cela que certains congestionnent des biceps en faisant les pectoraux).

Par contre, le pull over sera à éviter car celui-ci sollicitera exagérément vos triceps et comme vous avez déjà assez de “cage”, inutile d’en rajouter.

Le programme mis en place pourra être le suivant (tous les exercices seront réalisés sans tendre les bras en haut du mouvement, notamment sur les développés, la partie basse des mouvements sera vraiment à privilégier :

  • Lundi

Développé couché
Écarté incliné
Écarté à la poulie vis à vis haute

  • Jeudi

Développé incliné
Écarté couché
Dips prise large buste penché

Programme Super Pectoraux - Troisième cas : Je veux du haut de pectoraux

C’est le problème de 99 % des athlètes naturels, le manque de haut de pectoraux.

En effet, il est toujours en concurrence avec le deltoïde antérieur, le faisceau de l’épaule que l’on voit de face et il est, en théorie, de plus en plus sollicité au fur et à mesure qu’on incline le banc. Il peut alors faire la majeure partie du travail lors d’un développé incliné à la place du haut des pectoraux.

Michael Gundill, un de nos membres, afin de contourner ce problème, contracte le haut de pectoraux en faisant des variantes de “shrugs”. Ils nous montrent plusieurs variantes sur son blog.

Le haussement de l’épaule (shrug en anglais) permet donc de contracter le haut de pectoraux sans solliciter les épaules et donc de l’isoler.

Nous vous conseillons les articles Rattraper un point faible - Partie 1 et Partie 2 afin de savoir de quoi il en retourne lorsque l’on souhaite rattraper un point faible.

Nous aborderons aussi plus tard les problèmes d’apprentissage moteur qui expliquent et donnent des solutions quant aux rattrapages des vrais points faibles.

La plupart du temps, il n’est pas nécessaire de faire l’exercice que préconise Michael : il s’agit surtout de bien incliné son banc. Souvent, les bancs préréglés sont trop incliné, proche des 45° alors qu’une inclinaison autour de 20-30° est préférable.

De plus, la trajectoire de la barre est très importante. Par exemple, au développé couché, si vous descendez la barre sur le bas des pectoraux, “façon force athlétique”, il y a de fortes chances que vous n’ayez jamais de haut de pectoraux.

Comme pour chaque muscle, il faut se placer dans son axe afin de le développer. Ainsi que ce soit au développé couché ou incliné , il faudra amener la barre au contact du haut des pectoraux, proche des clavicules.

On pourra alors faire deux fois par semaine le programme suivant :

  • Lundi

Développé incliné avec haltères (pour la trajectoire légèrement convergente)
Développé couché (barre descendue sur le haut des pectoraux)
Écarté à la poulie vis à vis basse

  • Jeudi

Développé incliné (barre descendue sur le haut des pectoraux)
Écarté incliné (à la poulie)
Shrug à la machine convergente (façon Michael Gundill)

Programme Super Pectoraux - Quatrième cas : “J’ai un pectoral plus gros que l’autre”

C’est une question qui revient vraiment très souvent bien que la plupart du temps cela soit bien inutile, le déséquilibre étant à peine apparent et n’a pas besoin d’être corrigé. Attention donc à ne pas perdre votre temps.

Plusieurs solutions sont possibles (qui se rejoignent) :

  • Utiliser l’unilatéral, c’est-à-dire faire tous ses exercices pour les pectoraux à un bras comme le développé couché avec haltère à un bras ou moins risqué et préférable à la machine convergente. Vous verrez sans doute une différence de force entre les deux bras mais cela n’est pas important. Il faudra surtout mettre plus d’intensité (forcer) dans le côté en retard
  • Rajouter une séance exprès pour le pectoral en retard en l’exerçant en unilatéral

Il s’agit des seules solutions qui marchent. Toutes les autres sont inutiles comme de charger plus la barre d’un côté ce qui pourrait conduire à la blessure, sans compter que l’on n’est pas “forcément” plus faible du côté en retard si l’on a souffert d’une déchirure qui a été compensée par les autres muscles autour.

On peut envisager une séance “normale” et une séance en unilatéral seulement du côté en retard (n’oubliez pas de tenir compte de votre morphologie, cf. les deux premiers cas vus précédemment)

  • Lundi : séance suivant votre morphologie (choisir votre programme plus haut selon celle-ci)
  • Jeudi : séance en unilatéral, seulement du côté en retard

 

Développé couché à la machine convergente (à un bras), en supersets avec
Écarté à la poulie vis à vis haute

4-5 supersets

Programme Super Pectoraux - Cinquième cas : “Je veux juste des plus gros pectoraux”

Après des gros bras avec les programmes Super Biceps et Super Triceps, quoi de mieux que d’avoir des gros pectoraux avec ? [Note du relecteur : manque les abdominaux et les belles filles !!!]

On peut envisager deux séances, une axée sur le haut des pectoraux et une autre plus générale :

  • Lundi : Accent sur le haut des pectoraux

Développé couché (barre descendue sur le haut des pectoraux)
Écarté incliné
Pull over à la poulie basse

  • Jeudi

Développé couché avec haltères
Dips prise large buste penché
Écarté à la poulie vis à vis haute

Programme Super Pectoraux : attention aux épaules

L’entraînement des pectoraux est particulièrement traumatisant pour les épaules. Nous vous conseillons de bien vous échauffer en suivant ce que nous préconisons dans l’article L’échauffement avant une séance de musculation.

Tout le haut du corps devra donc être échauffé avant chaque séance pour le haut du corps. Il est également souhaitable de travailler spécifiquement l’infra-épineux par des rotations externes (L-fly en anglais).

Enfin, la pratique des étirements que ce soit actif ou passif est à ne pas négliger. Nous sommes beaucoup à avoir remarqué le bien-être que procure quelques séries pour le deltoïde postérieur (avec de l’oiseau avec haltères par exemple) après une séance pour les pectoraux.

Le programme spécial pectoraux

Les articles Rattraper un point faible - Partie 1 et Partie 2 vous ont permis de comprendre comment devait s’organiser votre entraînement afin de mettre l’accent sur un muscle.

Vous privilégieriez donc ici les pectoraux au profit de muscles agonistes (participant aussi aux mouvements pour les pectoraux) comme les épaules, les triceps et les biceps.

Le programme peut être le suivant :

  • Lundi (infra-épineux, pectoraux, deltoïdes externes, triceps)

10 g de booster Raw Intensity
20 g de 100% Whey Protein Professional dilués dans l’eau
30 g de Carbo-Nox

L-Fly allongé à la poulie basse : 4×15-20

Programme Super Pectoraux suivant votre cas

Rowing debout à la poulie basse (prise large) : 4x10-15

Extension nuque à un bras : 4x12-15
Extension des triceps à la poulie avec la corde : 3x15-20

40 g de 100% Whey Protein Professional dilués dans de l’eau

  • Mardi (dos, abdominaux)

20 g de 100% Whey Protein Professional dilués dans l’eau
30 g de Carbo-Nox

Traction à la poulie haute devant : 4×10-12
Rowing barre à la Yates en pronation : 4×8-10
Rowing assis à la poulie basse en supination : 3x12-15
Soulevé de terre : 3x10

Crunch avec l’Abmat : 4x15-20
Enroulement de bassin avec l’Abmat : 4x15-20

40 g de 100% Whey Protein Professional dilués dans de l’eau

  • Jeudi (infra-épineux, pectoraux, deltoïdes postérieurs, biceps)

10 g de booster Raw Intensity
20 g de 100% Whey Protein Professional dilués dans l’eau
30 g de Carbo-Nox

L-Fly allongé à la poulie basse : 4x15-20

Programme SuperPecs suivant votre profil

Rowing assis à la machine coudes ouverts : 4x10-12

Curl incliné : 4x12-15
Curl araignée : 3x12-15 reps

40 g de 100% Whey Protein Professional dilués dans de l’eau

  • Vendredi (cuisses, mollets, abdominaux)

20 g de 100% Whey Protein Professional dilués dans l’eau
30 g de Carbo-Nox

Presse à cuisses incliné : 4x10-12
Fente avec pied sur banc : 3x12-15
Soulevé de terre jambes tendues : 4x8-10
Leg curl assis : 4x12-15

Chameau : 4x15-20
Mollets assis : 4x15-20

Crunch à la poulie haute : 4x12-15
Enroulement de bassin suspendu à la barre fixe : 4x12-15

40 g de 100% Whey Protein Professional dilués dans de l’eau

Programme Super Pectoraux : conclusion

J’ai volontairement omis de préciser le nombre de répétitions à faire, comme d’habitude, pour les exercices du programme Super Pectoraux.

La réponse se trouve encore une fois dans l’article suivant : Combien de répétitions faut-il faire pour prendre du muscle ?

Je voudrais insister, contrairement aux programmes Super Biceps et Super Triceps qu’il est ici indispensable si vos pectoraux sont votre point faible de vous appliquer sur la contraction de ceux-ci, de vous assurer qu’ils gonflent après vos exercices.

S’ils ne gonflent pas, ne serait-ce qu’un temps soit peu, c’est qu’ils ne travaillent pas, attention donc.

Aussi avant de conclure définitivement cet article, j’aimerais parler du cas “Je manque d’intérieur des pectoraux”. Je ne l’ai volontairement pas abordé car la seule solution existante réside dans l’application du principe de l’apprentissage moteur et ici cela revient à mettre un électro-stimulateur sur “l’intérieur des pectoraux”. Un futur article vous expliquera tout ce que vous devriez savoir sur l’électro-stimulation et l’apprentissage moteur afin de développer vos véritables points faibles.

Enfin, à tous ceux qui se demandent combien de temps peut durer un tel programme, je vous répondrais : le temps d’avoir les pectoraux que vous voulez !

si vous aimez cet article

Notez-le !

 
  • Currently 4.3485/5 Stars.132

           

490 commentaires

Nicolas

Salut, alors moi je suis embêté car je suis dans 2 cas… J’ai une très petite cage, et de gros triceps qui font tout le boulot… Du coup, que faire ? ^^

Joe la patate

si quelqu’un pourer me repondre sa serait bien ...

Alex

Je sais pas si je progresse justement. Dans 1 ou 2 mois peut être. Je suis dans le flou. Si il y des bons conseils je suis preneur. Autre que du style “Go pousser de la fonte”.  Merci.

Rudy Coia

Est ce que tu progresses en même temps sur ces exercices ? Si oui, c’est bon signe :) Coaching Sportif Online : http://www.rudycoia.com

Alex

Bonjour a tous. Je suis dans le Cas 1 avec petite cage et longs bras. Je pratique chez moi avec Haltères.  2 séances Pecs/Dos/Épaules et 2 seances Biceps/Triceps dans la semaine.  Lorsque je fais les Pecs je ne fais que du Décliné Haltères,  Ecarté couché,  Pull Over en travers banc avec un peu de pompes larges ou DC. J’ai l’impression que mes Pecs ne gonflent pas trop mais jai des courbatures 2 jours apres sur l’ensemble des Pecs. Suis je bon ou pas?

Rudy Coia

On peut :) Coaching Sportif Online : http://www.rudycoia.com

David

Bonjour ! N’ayant pas la possibilité d’avoir un banc décliné, et étant dans le cas “petite cage/grand bras” le décliné devrait s’imposer. Peut-on prendre le décliné convergent à la machine (comme icihttp://www.superphysique.org/images/superphysique/articles/597/93.jpg) comme premier exo/exo de base sur ma séance pecs ? Merci.

Joe la patate

merci de me répondre quentin. a mais connaissance j’ai lus qui fallait 30g de protéine par jour, au delà c’est inutile ... mais voila moi je ne suis pas expert et je vient donc chercher des conseil ici ... donc tu pense que je peut monter les doses de Whey a 60g par jour ? si oui qu’elle sont les moment idéal pour prendre chaque dose ? après peu êtres que je comprend mal l’article ... mais moi je veut juste des plus gros pectoraux donc je voudrez suivre le programme spécial pectoraux .. Dans ce programme je ne voit que cela qui concerne les pectoraux : Lundi : L-Fly allongé à la poulie basse : 4×15-20 Rowing debout à la poulie basse (prise large) : 4x10-15 Jeudi ; L-Fly allongé à la poulie basse : 4x15-20 Rowing assis à la machine coudes ouverts : 4x10-12 donc je pense qu’il y a quelque chose que je n’est pas trop comprid dans ce planing ...

quentin

faut lire l’article; le seul moment où il n’y a pas de couché est le cas 1) où il y a du décliné (encore as-tu bien lu et compris qu’il y a un module à insérer dans le programme qui comporte un creux spécifiquement fait pour ça)... par ailleurs le couché n’est pas obligatoire il est juste plus traditionnel, le décliné peut tout aussi bien le remplacer. Tes besoins en protéine journaliers sont ils de 30g? c’est ça qui est étrange… moi j’ai plus à l’idée un truc comme 2g/kg de poids de corps.

Joe la patate

Je ne comprend pas les dosage de protéine a prendre . exemple pour mardi je comprend qui faut prendre 2 x 40g de whey , alors que le corps ne peut en n’absorber que 30g maximal par jour . pourquoi ne pas mettre de devellopper coucher dans un planing qui est specialiser dans les pectoreaux , je trouve cela vraiment bizzar ?

page 1 sur 49 -  1 2 3 >  Last »

Ajouter un commentaire

Votre nom / prénom :



Votre email (non affiché, utilisé uniquement si notification) :




Se souvenir de mon nom/pseudo et email

Etre notifié par email des futurs commentaires



Recopiez le mot de l'image  :

Rudy Coia
est coach perso musculation et de diététique depuis 2006 et co-fondateur du site SuperPhysique. Il a coaché avec succès des centaines de pratiquants.
http://www.rudycoia.com

SuperPhysique vous recommande

Mes secrets pour sécher

Mes secrets pour prendre du muscle
Mes secrets pour prendre de la masse

facebookbadge

Visitez notre boutique en ligne

Hot Blood Scitec Nutrition

Hot Blood Scitec Nutrition

Un boosters de NO pour une congestion et une énergie maximale à l'entraînement !
en savoir plus...

Whey Protein Complex Scitec Nutrition

Whey Protein Complex Scitec Nutrition

Une version haut de gamme de 100% Whey Protein Professionnal avec des arômes encore plus incroyables !
en savoir plus...

Mega Creatine Scitec Nutrition

Mega Creatine Scitec Nutrition

La créatine monohydrate est le supplément n°1 de la performance, de la prise de force et de masse musculaire.
en savoir plus...

pub1

SuperPhysique vous conseille

Programme de musculation Super Dos

Pour se construire de Super Dos : rappel anatomique, idées reçues, conseils et programmes d'entraînement. Vidéos incluses.
par Rudy Coia

Programme de musculation Super Dos

Programme de musculation Super Biceps

Pour se construire de Super Biceps : brachial antérieur, long supinateur et biceps quand on a les biceps courts ou quand on veut de gros biceps. Vidéo incluse.
par Rudy Coia

Programme de musculation Super Biceps

Programme de musculation Super Triceps

Pour se construire de Super Triceps : vaste externe, longue portion, vaste interne quand on veut des gros bras de face ou en double biceps. Vidéo incluse.
par Rudy Coia

Programme de musculation Super Triceps

Programme de musculation Super Épaules

Pour se construire de Super Épaules : rappel anatomique, cas étroit de face, étroit de profil, ou simplement de grosses épaules. Comment Rudy Coia s'est construit ses épaules ? Vidéos incluses.
par Rudy Coia

Programme de musculation Super Épaules

pub1
Mes secrets pour prendre du muscle